Jouter : définition de jouter


Jouter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JOUTER, verbe intrans.

A. −
1. HIST. Combattre à cheval, avec la lance. Jean de Neufchâtel (...) et le comte d'Eu, qui venait d'être armé chevalier par le duc de Bourbon, joûtèrent pour un diamant de la valeur de cent écus (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 4, 1821-24, p. 10).Le long de la route, il s'arrêtait de trois en trois milles pour joûter contre tout venant (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 119).
Emploi trans. Me voici tout prêt et armé de toutes pièces pour joûter trois coups de lance, trois coups d'épée et trois coups de dague (Barante, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 182).
2. P. anal.
a) ,,Combattre avec de longues perches sur l'eau`` (Ac. 1935). V. joute A 2 a.
b) [Le suj. désigne un animal] Courir au cirque des Taureaux et (...) y acclamer la bête sanglante joutant avec de beaux hommes (Barrès, Sang,1893, p. 145).
B. − P. ext. Lutter, rivaliser avec quelqu'un (dans un certain domaine). C'est à toi de savoir si tu veux jouter avec un diplomate qui me paraît diablement roué (Balzac, Splend. et mis.,1844, p. 279).Toute la Bretagne se crut offensée par le récit de Varillas; plusieurs écrivains joutèrent contre lui (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 620).Ce talent de rimer par lequel elle avait un moment émerveillé le monde et jouté, tout enfant, avec M. de Benserade (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 118).V. ajustement ex. 7.
Jouter de + compl. indiquant sur quoi porte la rivalité.Jouter d'adresse, d'élégance, de verve, de zèle. Vauvinet cligna d'un œil en regardant Bixiou, grimace que font les maquignons pour se dire entre eux : « Ne joutons pas de finesse » (Balzac, Comédiens,1846, p. 332).Les eaux d'un aqueduc romain y formaient un long bassin, où les dames du harem (...) trouvaient un grand plaisir à s'asseoir dans des nacelles pour jouter de vitesse les unes avec les autres (Tharaud, Rayon vert,1941, p. 94).
Jouter à qui + fut. ou cond.Bonaparte ne disait pas un mot, Changarnier ne faisait pas un geste; l'un ne bougeait point, l'autre ne soufflait pas; tous deux semblaient jouter à qui serait le plus statue (Hugo, Nap. le pt,1852, p. 34).C'était un bruit de voix continuel, et chacune semblait joûter à qui parlerait le plus longtemps et le plus haut (Kock, Âne M. Martin,1862, p. 21).
P. anal. [Le suj. désigne un animal, une chose] La tribu qui chasse et pêche, Qui vit libre, et dont la flèche Jouterait avec l'éclair (Hugo, Orient.,1829, p. 17).Comme le lièvre joûtant avec la tortue, mon idée arrive au but, ensuite elle laisse ramper l'autre (la parole) et court ailleurs (Vigny, Journ. poète,1841, p. 1155).
Prononc. et Orth. : [ʒute], (il) joute [ʒut]. Ac. 1694 et 1718 : jouster; Ac. 1740 : joûter; dep. 1762 : jouter. Étymol. et Hist. 1. Ca 1100 juster « rapprocher, réunir, rassembler (des hommes morts au combat) » (Roland, éd. J. Bédier, 2181); id. spéc. « rassembler, ordonner (les divisions qui vont attaquer) » (ibid., 3252); id. juster bataille « engager, livrer une bataille » (ibid., 2761); id. juster a [aucun] « se mesurer à quelqu'un en combat singulier [à cheval et à la lance] (ibid., 3169); 2. fig. a) 1174-76 a sei juster « gagner pour soi, faire entrer dans son parti » (Guernes de Pont-Ste-Maxence, St Thomas, 861 ds T.-L.), emploi isolé; b) 1555 jouster « lutter contre » (V. Philieul, trad. de Plutarque, L. I, sonn. 135 ds Hug. : Mais à ce bon penser un autre jouste); c) 1718 « disputer, rivaliser avec » (Ac.); 3. 1559 faire jouxter des coqs (Amyot, Antoine, XL ds Œuvres, éd. G. Walter, t. 2, p. 895). Du lat. vulg. *juxtare proprement « être attenant, toucher à » (v. jouxter), dér. de juxta, v. jouxte. Fréq. abs. littér. : 41.

Jouter : définition du Wiktionnaire

Verbe

jouter \ʒu.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Combattre, anciennement avec des lances, aujourd’hui avec de longues perches, sur l’eau.
    • Dans une cour intérieure, les cavaliers qui doivent jouter à cheval se préparent au combat en essayant leurs chevaux. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 36)
    • (Figuré)La glace de l’étiquette étant une fois rompue, on eût dit qu’il y avait rivalité entre le convive et l’hôte pour jouter à qui ferait preuve du meilleur appétit ; …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jouter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JOUTER. v. intr.
Combattre, anciennement avec des lances, aujourd'hui avec de longues perches, sur l'eau. Par analogie, Faire jouter des coqs, Les faire combattre. Fig., Racine disait qu'il n'était pas assez hardi pour jouter contre Sophocle. Je ne vous conseille pas de jouter contre lui.

Jouter : définition du Littré (1872-1877)

JOUTER (jou-té) v. n.
  • 1Combattre à cheval, avec des lances, l'un contre l'autre. Il n'était pas permis à un écuyer de jouter contre un chevalier, Voltaire, Mœurs, 97.
  • 2Il se dit aussi de la joute de certains animaux. Faire jouter des coqs, des cailles.
  • 3 Fig. Lutter contre, disputer. L'auteur d'Athalie, qui se flattait d'être appelé le rival d'Euripide, regarda toujours Sophocle comme son maître, et disait qu'il n'avait jamais pris un de ses sujets, n'étant pas assez hardi pour jouter (c'était son terme) contre Sophocle, Racine L. Traité de la poésie dramat. ch. X. Eh ! qui donc êtes-vous, pour jouter contre lui ? Boissy, Dehors tromp. III, 5. Il m'a fallu déployer plus de science et de calculs pour subsister seulement, qu'on n'en a mis depuis cent ans à gouverner toutes les Espagnes ; et vous voulez jouter ! Beaumarchais, Mar. de Fig. V, 3.

    Il se dit aussi des choses. La tribu qui chasse et pêche, Qui vit libre, et dont la flèche Jouterait avec l'éclair, Hugo, Orient. I.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIe s. Sire compain, à mei car vous justez [approchez vous de moi], Ch. de Rol. CXLV. Par vous [je] lui mand [que] bataille i seit justée, ib. CXCIV. Cil justeront à Charle et as Franceis, ib. CCXXXXIII.

XIIe s. Justez ensemble north et man ; Ensemble dites donc Northman [normand], Rou, V. 111. Mult veïssiez vassals juster, Li uns li altres encuntrer, ib. V. 6737.

XIIIe s. Mors est mes sires : occis fu au joster, Romanc. p. 47. Certes encor n'a pas deus mois passé Que li marquis m'envoia son message, Et li Barrois [comte de Bar] a pour m'amour jousté, Quesnes, Romancero, p. 109. Atant s'aproient les os [armées], et jousterent ensamble, et moult en i ot d'abatus et de navrés, Chr. de Rains, p. 36.

XIVe s. Et celui qui jouxte d'une lance ferrée et acue, et cuide qu'elle soit sans fer et ronde au bout devant, Oresme, Eth. 62.

XVe s. Hector le fiert si qu'il le porte à terre enmy le champ : Sire, dit Hector, je ne sçay comment vous le ferez à la meslée ; mais au jouster sçay-je bien que vous en avez le pis, Lancelot du lac, t. I, f° 102, dans LACURNE.

XVIe s. Quelquefois par jeu ilz faisoient jouxter des coqs ou des cailles qui estoient duittes et faittes à se batre, Amyot, Anton. 40.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jouter »

Étymologie de jouter - Littré

Joute ; Berry, joûter, confiner : mon champ joûte au sien ; provenç. jostar, justar ; espagn. et portug. justar ; ital. giostrare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de jouter - Wiktionnaire

Du bas-latin juxtare « être attenant » du latin juxta « à côté de »
→ voir jouxter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jouter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jouter ʒute play_arrow

Conjugaison du verbe « jouter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe jouter

Citations contenant le mot « jouter »

  • J'ai ressenti la meilleure des sensations, jouter contre un grand avec plus de 4000 personnes autour de moi c'est énorme, raconte Brice après son passage.  France 3 Occitanie, Joutes de Sète 2019 : une grande première au tournoi des poids-lourds pour les juniors
  • Ajouter tous les ingrédients dans une grand verre et décorer avec un zeste de citron. Kiss My Chef, les cocktails de l’été 2020 en 25 recettes - Kiss My Chef
  • On ne verra plus sa carrure de superman se dresser sur les tintaines, sous les vivats du public qui avait adopté ce magnifique athlète. Un stupide accident de la route a jeté la consternation dans le monde des joutes. On a appris que Maurice Navarette avait trouvé la mort sur cette route de Vias qu'il parcourait si souvent chaque fois qu'il venait jouter à Sète ou à Agde. midilibre.fr, Il y a 50 ans à Sète : le monde des joutes endeuillé - midilibre.fr
  • Les joutes, qui précéderont les championnats de France qui auront lieu le 31 août à Melun, se veulent conviviales. « On a une mentalité joyeuse, affirme Thibault Morlat. On va vraiment jouter sans se prendre la tête » www.leberry.fr, Près de soixante-dix jouteurs en Loire à la fête de la Saint-Roch à Saint-Satur - Saint-Satur (18300)
  • Dans les bars, cafés et restaurants, célébrer la fête de la musique sera permis avait dit le ministre de la culture il y a quelques jours et d'jouter : "s'il n'y a pas de risques d’attroupement à l’extérieur".  France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Macarena dansée à 97 ans, rues bondées d'Antibes, concerts à Nice : images de la fête de la musique sur la Côte d'Azur
  • Pour que les cours ne se transforment pas en règlements de compte, les professeurs enseignent les règles et s’assurent que tout soit fait dans le respect des traditions. Pour le débutant jouter lui fait sans doute penser à de la corrida et ce n’est clairement pas lui le matador. midilibre.fr, Sète : initiation des enfants aux joutes languedociennes - midilibre.fr

Traductions du mot « jouter »

Langue Traduction
Corse giusto
Basque joust
Japonais 冗談
Russe рыцарский турнир
Portugais justa
Arabe ناظر
Chinois 争吵
Allemand turnieren
Italien giostra
Espagnol justar
Anglais joust
Source : Google Translate API

Synonymes de « jouter »

Source : synonymes de jouter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires