La langue française

Daigner

Sommaire

  • Définitions du mot daigner
  • Étymologie de « daigner »
  • Phonétique de « daigner »
  • Évolution historique de l’usage du mot « daigner »
  • Citations contenant le mot « daigner »
  • Images d'illustration du mot « daigner »
  • Traductions du mot « daigner »
  • Synonymes de « daigner »
  • Antonymes de « daigner »

Définitions du mot « daigner »

Trésor de la Langue Française informatisé

DAIGNER, verbe trans.

[Avec un compl. à l'inf.]
A.− [Dans les relations d'inférieur à supérieur; le suj. désigne une divinité, un prince, etc. et, p. ext., une pers. d'une situation hiérarchique comparable] S'abaisser (parce qu'on le juge digne de soi et/ou du destinataire) à accorder quelque chose qui n'est pas dû. Daigner accorder une faveur, daigner pardonner. Je sentais une sorte d'épouvante que Dieu daignât s'occuper de moi individuellement (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 463):
1. ... Jacqueline de Pen-Hoël, heureuse de la suprématie affectée par (...) les du Guénic, se montrait toujours honorée par la visite que daignaient lui faire la fille des rois d'Irlande et Zéphirine. Balzac, Béatrix,1839-45, p. 38.
P. métaph. du suj. Les romanciers, qui sont les princes littéraires de l'époque, honorent nos scènes encanaillées, lorsqu'ils daignent y mettre les pieds (Zola, Les Héritiers Rabourdin,1874, p. VII).
[Souvent avec une nuance de moquerie, de légère caricature ou d'iron.] Au prince de Naples, son patron sérénissime, qui daigna interrompre une conversation engagée pour nous sourire et le congédier d'un signe du doigt (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 120).
B.− P. ext. [Dans les relations entre égaux qui s'accordent des égards]
1. Consentir à, s'abaisser à, avoir la bonté de, bien vouloir accomplir une action qui ne va pas de soi. Daigner accepter, dire, donner, écouter, expliquer, répondre.
[Avec une nuance d'admiration ou de reconnaissance] Il était bouleversé qu'elle daignât se faire chair entre ses bras (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 80).
[Avec une idée de condescendance, jugée déplacée] :
2. Et c'est quand il fut calmé, un peu maté, et marchant auprès d'elle, qu'elle daigna ouvrir la bouche et que sortit sa voix de contralto plus émouvante que le bruit d'un torrent dans un tunnel. Jouve, La Scène capitale,1935, p. 44.
[Avec le sourire] Daigne, chère, écouter les choses que tu dis (Valéry, Œuvres,Mélange, Paris, Gallimard, 1959 [1939], p. 323).
P. anal. [Le suj. désigne une chose personnifiée] Si les arbres qu'on a plantés au bord du Tage ont daigné pousser (Mérimée, Lettres à la comtesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 92).Le soleil daignait entrer dans la cuisine (Estaunié, Les Choses voient,1913, p. 92).
Emploi abs., rare. [P. ell. du compl. déjà exprimé dans le cont.] Ne sais-tu pas que tu seras ma femme le jour où tu daigneras? (Toulet, Le Mariage de Don Quichotte,1902, p. 184):
3. Voilà Fantasio, bourgeois de Munich (...) Il se fait bouffon de cour, la fille du roi découvre ses mérites, (...) et finalement donne à Fantasio une clef plus intime que celle des chambellans. Elle lui fait même promettre de s'en servir, car il laisse douter qu'il daigne; mais enfin il promet. L. Veuillot, Les Odeurs de Paris,1866, p. 233.
Rem. Il se peut qu'il y ait, dans cet emploi, une réminiscence de la célèbre devise des Rohan : « Roi ne puis, prince, ne daigne, Rohan suis » (cf. Littré).
2. En partic. [En tournure négative, souvent avec une idée de réprobation] Ne pas se prêter à, se refuser à une chose normalement due, ne pas prendre la peine de (par indifférence, fierté, mépris). Mais il ne daignait rien voir ni rien entendre, il poursuivit sa marche monotone et féroce (A. France, L'Anneau d'améthyste,1899, p. 386).Ce vieillard qui m'aborda, sans daigner prendre garde aux deux Allemands qui m'encadraient (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 321).
[Même nuance de réprobation, en dehors de la tournure négative, dans une prop. temporelle d'antériorité] Ser (...) et F... exigent que chaque question leur soit répétée trois fois avant qu'elles daignent répondre (P. Janet, Les Obsessions et la psychasthénie,1903, p. 119).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Qq. attest. d'un emploi pronom. à valeur subjective. Je ne puis donc que te recommander respectueusement à Madame la Comtesse, afin qu'elle se daigne ne pas te pousser au désespoir par trop de rigueur (J. de Maistre, Corresp., t. 1, 1786-1805, p. 228). b) Qq. attest. d'un emploi littér. de daigner, construit avec une prop. complétive. La Bonté (...) daigna que les bêtes domestiques parussent le propre de ceux qui élèvent (G. Kahn, Le Conte de l'or et du silence, 1898, p. 307).
C.− Emplois formulaires
1. [Dans une formule de demande : prière, supplique, hommage à une dame]
a) [Dans une prop. cond. à l'ind. ou dans une interr.] Si son Excellence daigne le permettre. Son Altesse daignera-t-elle recevoir mes hommages? (Dumas père, Kean,1836, I, 5, p. 114).Si votre Altesse daigne m'accepter pour son avocat (Sardou, Rabagas,1872, IV, 3, p. 170).
b) [À l'impér. ou au subj. à valeur impér. pour marquer la vénération, le respect] Qu'un dieu daigne m'entendre! (Moréas, Iphigénie,1900, IV, 4, p. 133):
4. ... « Seigneur, Saint, Dieu tout-puissant, Dieu éternel, daignez bénir ce nouveau serviteur que vous venez d'élever à la dignité de sous-diacre. (...) » Billy, Introïbo,1939, p. 136.
Rem. Avec le subj. sans que, le suj. à la 3epers. est inversé. De mes jours filés au Parnasse Daignent les muses prendre soin! (Béranger, Chans., t. 2, 1829, p. 64).
2. [Dans des formules solennelles de politesse mondaine, notamment pour clore une lettre] Daignez agréer l'assurance de, recevoir mes salutations respectueuses. Daignez agréer, Monseigneur, l'hommage des mêmes sentiments d'affectueuse vénération (Billy, Introïbo,1939p. 227).Cf. bénir ex. 11.
Prononc. et Orth. : [dε ɳe] ou [deɳe] par harmonis. vocalique. [ε] ouvert ds Land. 1834, Gattel 1841, Nod. 1844, Littré, DG, Passy 1914, Lar. Lang. fr.; [e] fermé ds Dub., Pt Rob.; [ε] ouvert pour le lang. soutenu, [e] fermé pour le lang. cour. ds Warn. 1968. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 881 degnier + inf. (Eulalie, 26 ds Henry Chrestomathie, p. 3). Du lat. vulg. dignare (class. dignari) « juger digne », d'où daigner + inf. « vouloir bien » d'abord chez les poètes puis en partic. en lat. chrét. Fréq. abs. littér Daigner : 1 321. Daigné : 315. Daignant : 33. Fréq. rel. littér. Daigner : xixes. : a) 3 423, b) 1 778; xxes. : a) 1 441, b) 876. Daigné : xixes. : a) 906, b) 436; xxes. : a) 204, b) 208. Bbg. Martin (E.). Le Verbe daigner est nécessairement actif. Courrier (Le) de Vaugelas. 1874/75, t. 5, p. 60.

Wiktionnaire

Verbe

daigner \de.ɲe\ ou \dɛ.ɲe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Condescendre à ; bien vouloir.
    • Alors que le romancier, riche de son don d’ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. — (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant : de mémoire d’arbres, 1996, page 16)
    • Sa foi catholique crevassée, l’Irlandaise tourna le dos aux sacrements, puis à la messe dominicale, ne daignant même pas faire des Pâques de renard. — (Louis Haché, La Tracadienne, Éditions de la Francophonie, 2003, p. 48)

Verbe

daigner \Prononciation ?\

  1. Variante de digner.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DAIGNER. v. intr.
Condescendre jusqu'à vouloir bien. Daignez m'écouter. Il n'a pas daigné lui faire réponse. On dit à la fin d'une lettre adressée à une personne à qui l'on doit du respect : Daignez agréer l'hommage de... etc.

Littré (1872-1877)

DAIGNER (dè-gné) v. n.
  • Condescendre à, en regardant la chose comme digne de soi ou comme n'étant pas indigne. Roi, je ne puis ; prince, je ne daigne ; Rohan suis, Devise des Rohan. C'est beaucoup qu'il sorte quelquefois de ses méditations et de sa taciturnité et que, même pour critiquer, il daigne une fois le jour avoir de l'esprit, La Bruyère, V. Calliope jamais ne daigna leur parler, Boileau, Disc. au roi. Daigne-t-elle sur nous au moins tourner les yeux ? Quel orgueil ! Racine, Androm. III, 6. Heureux que sa bonté daignât tout oublier, Racine, Brit. IV, 4. Daigne, daigne, mon Dieu, sur Mathan et sur elle Répandre cet esprit d'imprudence et d'erreur, De la chute des rois funeste avant-coureur, Racine, Athal. I, 2. Hélène fut la seule de son sexe, parmi tant d'enfants de Jupiter, dont ce dieu daigna se déclarer le père, Courier, I, 24.

    Ce verbe est d'un fréquent usage à la fin des lettres, quand on écrit à un supérieur, à une personne beaucoup plus élevée en dignité. Daignez agréer mes respectueux hommages. Daignez croire à ma sincère et cordiale affection.

HISTORIQUE

Xe s. Tuit oram [prions] que por nos [elle] degnet preier, Eulalie.

XIe s. Vostre olifant soner vous ne deignastes, Ch. de Rol. LXXXV.

XIIe s. Se [vous] ne la faites douloir, Tant que [elle] desgnast de moi avoir merci…, Couci, IV. Puisque merci ne m'i daigne valoir, [je] Ne sai où nul confort [je] pregne, ib. IX. Aumosne aurez, se'l [si vous le] [mon cœur] daigniez retenir, ib. Dame, comment qu'il m'en preingne, [je] Mercie amour de ce qu'ele me deingne Tenir à sien…, ib. Se vous daigniez ma priere escouter, ib. XII. Je doi avoir grant joie en mon courage, S'ele me doigne à son oes [service] retenir, ib. XI. Certes, nenil ; ne me vint en penser Qu'onques nul jour je vous deignasse aimer, Quesnes, Romancero, p. 108.

XIIIe s. Et li rois lui otrie, nel [ne le] daigna refuser, Berte, XCVII.

XIVe s. Et afin que il fasse les gens rire, il dit teles choses que un home gracieux et vertueux ne daigneroit dire, Oresme, Eth. 178. Quant le chevalier ot [ouit] Bertran qu'ainsi parla, Il ne dist o ne non, ne parler ne daigna, Guesclin. 1782.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « daigner »

Bourguig. doignai ; provenç. denhar, deingnar, deinar ; espagn. dignar ; ital. degnare ; du latin dignari, de dignus, digne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin dignari (« juger digne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « daigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
daigner dɛɲe

Évolution historique de l’usage du mot « daigner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « daigner »

  • J'ai trop pensé pour daigner agir. De Auguste Villiers de l'Isle-Adam / Axel
  • Le chat pourrait très bien être le meilleur ami de l’homme, mais il ne daignerait jamais le reconnaître. De Doug Larson
  • Il y a 2 ans, Airbus n'a même pas daigner présenter un avion... ladepeche.fr, Le meeting aérien de Toulouse-Francazal reporté en septembre 2021 - ladepeche.fr
  • Le Cameroun vient de perdre l’une de ses grandes pourvoyeuses de médailles. Auriol Dongmo puisqu’il s’agit d’elle va compétir dès le 26 juillet prochain pour le Portugal. L’information a été communiquée ce week-end par la World Athletics. Pour la Fédération Camerounaise d’Athlétisme (FCA), Auriol Dongmo (29 ans) lui a fait un bébé dans le dos, en choisissant de défendre désormais les couleurs du Portugal, sans jamais daigner l’informer d’une procédure engagée pour un changement de nationalité. La fédération en veut aussi à sa consœur du Portugal, de lui avoir chipé son athlète, et encore plus à la World Athletics, l’instance chargée de régir les fédérations nationales d’athlétisme, qui lui a bien caché cette information, ne préférant la mettre au courant qu’au moment de l’aboutissement de la procédure. Africa Top Sports, Auriol Dongmo : L’athlète camerounaise change de nationalité
  • On pensait qu’Elyes Fakhfakh allait être attendu de pied ferme par les députés. C’est le contraire qui a eu lieu dans l’attente que ces « humbles » députés puissent daigner se rendre à l’ARP ! Webdo, Tunisie : Quand les députés posent un lapin à Elyes Fakhfakh
  • La présence de Drouin également n’est pas à daigner. Le joueur québécois disputait ses meilleurs moments avec le Tricolore au début de la saison. Son retour au jeu ne pourra qu’améliorer l’attaque des Canadiens. 25Stanley, Un bon coup de pouce pour les Canadiens avec le retour des joueurs blessés - 25Stanley
  • L’Imam DICK pour qui j’ai le plus grand respect, n’a pas daigner être Candidat à la Présidentielle de 2018, ni lui et ses Partisans n’ont postulé aux Législatives. Il ne peut pas se cantonner dans des revendications politiques tout en refusant de se présenter lui même aux suffrages universels du pays. On peut pas tout le temps revendiquer pour revendiquer… C’est pas possible… Il faut proposer une ” ALTERNATIVE ” à un moment…! Le pays ne doit pas être en ébullition sociale permanente pendant que son Armée est en guerre… , Contre-marche ou marche de soutien aux institutions annoncée pour le vendredi prochain : Les initiateurs rendent-ils service à IBK ? | maliweb.net

Images d'illustration du mot « daigner »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « daigner »

Langue Traduction
Anglais deign
Espagnol dignarse
Italien degnare
Allemand geruhen
Chinois 设计
Arabe تنازل
Portugais dignar
Russe снисходить
Japonais 治める
Basque deign
Corse deign
Source : Google Translate API

Synonymes de « daigner »

Source : synonymes de daigner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « daigner »

Partager