La langue française

Condescendre

Sommaire

  • Définitions du mot condescendre
  • Étymologie de « condescendre »
  • Phonétique de « condescendre »
  • Évolution historique de l’usage du mot « condescendre »
  • Citations contenant le mot « condescendre »
  • Traductions du mot « condescendre »
  • Synonymes de « condescendre »

Définitions du mot condescendre

Trésor de la Langue Française informatisé

CONDESCENDRE, verbe intrans.

Consentir à quelque chose (par intérêt, complaisance, bonté ou faiblesse) en renonçant à sa supériorité et/ou à sa dignité.
A.− [La supériorité et la dignité sont d'ordre institutionnel, politique ou social] Pour lui faire honneur, le roi condescendrait à venir au-devant de lui [du duc de Touraine] (Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 2, 1821-24, p. 24):
1. « Monsieur, me dit-il, en pesant tous les termes, dont il faisait précéder les plus impertinents d'une double paire de consonnes, l'entretien que j'ai condescendu à vous accorder, à la prière d'une personne qui désire que je ne la nomme pas, marquera pour nos relations le point final. » Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 554.
P. ext. [La supériorité est d'ordre intellectuel, culturel] Ils [les personnes compétentes en histoire de l'art] ne daignent jamais condescendre à faire part au public des motifs qui les dirigent (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,1872, p. 179).
B.− [La dignité est d'ordre moral ou affectif] S'abaisser à. Il avait l'air de quelqu'un qui meurt de faim, mais qui se laissera mourir plutôt que de condescendre à de nouveau redemander (Gide, Les Nouvelles Nourritures,1935, p. 262).
Le plus souvent à la forme négative. Jamais ne condescends à dire une trivialité, ni à rire d'aucune (Verlaine, Œuvres posthumes,t. 2, Voyage en France par un Français, 1896, p. 86):
2. Non, je ne condescendrais pas à être le favori d'une princesse, et tout l'or d'Ophir ne me conduirait pas à l'autel. Bien différentes sont les qualités que je demande au doux être qui partagera mon existence. Maurois, La Vie de Disraëli,1927, p. 132.
SYNT. (communs à A et à B). Condescendre aux désirs, aux exigences, à la prière de qqn; condescendre à écouter qqn. PARAD. Accepter, vouloir bien.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃desɑ ̃dʀ ̥] ou [kɔ ̃dε-]. Pour [e] fermé ou [ε] ouvert et pour [s] simple ou [ss] géminées, cf. condescendance. Admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 condescendre a « se laisser fléchir par quelque chose » (G. Le Muisit, Poésies, I, 117 ds T.-L.); fin xves. condescendant à qqn part. prés. adj. « qui montre de la condescendance » (Ancienn. des Juifs, Ars. 5082, fo99dds Gdf. Compl.); 1866, 10 janv. « s'abaisser à faire quelque chose » (Amiel, Journal intime, p. 355). Empr. au lat. chrét. condescendere « se mettre au niveau de, à la portée de ». Fréq. abs. littér. : 62.

Wiktionnaire

Verbe

condescendre \kɔ̃.de.sɑ̃dʁ\ intransitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Se rendre, céder complaisamment aux sentiments, à la volonté de quelqu’un.
    • Pourquoi condescendraient-ils à changer leurs habitudes ? Est-ce que le matelas dont leur poche est rembourrée ne leur tient pas lieu de tout le reste ? — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cependant, à l’aide de sa citadelle, Châtillon reste assez fort pour faire condescendre Pierre le Roi et cinq mille ouvriers à abandonner la ville, et aller s’établir ailleurs. — (Louis-Pierre Anquetil, Histoire de France depuis les Gaulois jusqu'à la mort de Louis XVI, 1817)
    • Que mon Seigneur veuille condescendre à entendre encore l’histoire de Fraise des Bois et de la fée qui caresse les filles ! — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
  2. Consentir à quelque chose, par intérêt, complaisance, bonté, bienveillance ou faiblesse, en renonçant à sa supériorité ou à sa dignité ; s'abaisser à...
    • Monsieur, me dit-il, en pesant tous les termes, dont il faisait précéder les plus impertinents d'une double paire de consonnes, l'entretien que j'ai condescendu à vous accorder, à la prière d'une personne qui désire que je ne la nomme pas, marquera pour nos relations le point final. — (Marcel Proust, Le Côté de Guermantes, 2, 1921, p. 554)
    • ils ne daignent jamais condescendre à faire part au public des motifs qui les dirigent — (Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'architecture,1872, p. 179)
    • Jamais ne condescends à dire une trivialité, ni à rire d'aucune. — (Paul Verlaine, Œuvres posthumes,t. 2, Voyage en France par un Français, 1896, p. 86)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONDESCENDRE. v. intr.
Se rendre, céder complaisamment aux sentiments, à la volonté de quelqu'un. Je ne puis condescendre à ce que vous souhaitez de moi. C'est une chose à laquelle il ne condescendra jamais. Condescendre aux faiblesses, aux besoins de quelqu'un. Condescendre aux goûts, aux désirs, avec caprices de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

CONDESCENDRE (kon-dè-san-dr'), je condescends, nous condescendons ; je condescendais ; je condescendis ; je condescendrai ; condescends, condescendons ; que je condescende ; que je condescendisse ; condescendant ; condescendu v. n.
  • 1Se relâcher de ses droits, de sa supériorité, de son autorité, de ses prétentions envers quelqu'un. Ils ont fait cette défense pour condescendre envers les Juifs, Bossuet, Déf. comm.
  • 2Céder en condescendant. Je ne puis condescendre à ce que vous exigez de moi. Elle condescendit Aux volontés du capitaine, La Fontaine, Fianc. Quel risque à ses désirs de vouloir condescendre ? Regnard, Folies amour. III, 3.

    Il se conjugue toujours avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

XIVe s. Pour acomplir du tout leur passions et leur desiriers en condescendant et obeissant à la partie de l'ame qui est irracionele, Oresme, Eth. 278.

XVe s. Et principalement pour ceste cause il s'y condescendit et les assembla, Juvénal Des Ursins, Charles VI, 1391. À la parfin le mareschal, qui en nul cas n'est trouvé deraisonnable, s'y condescendit, Bouciq. III, ch. 2.

XVIe s. Il fault sçavoir condescendre à ces allures pueriles et les guider, Montaigne, I, 160. Ils eussent esté ennemys du bien et repos de leur patrie, s'ils ne s'y fussent condescendus, Carloix, I, 31. Depuis le Roy s'est condescendu à vous recommander la cause du Duc, Du Bellay, M. 220. Les Atheniens n'eussent point eu la guerre, s'ilz se fussent voulu condescendre à revoquer leur decret, Amyot, Péric. 57. Il prit trois mille vieux soudards, qui vouluntairement se condescendirent à le suivre en ce voyage, pour en faire le fort de son armée, Amyot, Flamin. 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « condescendre »

(1350) Emprunté au latin condescendere (« se mettre au niveau de quelqu’un ») [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. condescendre ; ital. condescendere ; du latin condescendere, de cum, et descendere, descendre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « condescendre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
condescendre kɔ̃desɑ̃dr

Évolution historique de l’usage du mot « condescendre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « condescendre »

  • « Imagine » est devenu une chanson trop souvent utilisée pour condescendre en temps de lutte, en particulier lorsqu’elle est utilisée par de grandes sociétés ou des célébrités hollywoodiennes dont la carrière même est basée sur tant de choses que la chanson nous demande soi-disant d’envisager un monde sans. Depuis sa sortie en 1971, la ballade au piano sur un monde idyllique sans «possessions» et «sans religion» a été ridiculisée comme une platitude vide, écrite par une rock star millionnaire hypocrite. Il a également été fustigé par des personnalités plus conservatrices comme une ode au communisme, quelque chose qui n’a fait que galvaniser son utilisation comme doigt du milieu pour les personnes d’esprit gauche dirigées vers la droite. Urban Fusions, N'imaginez plus le harcèlement: pourquoi la vivace de protestation de John Lennon est devenue un hymne pour les démunis | Musique
  • Des émissions sont produites à domicile, et via des supports technologiques permettant à des intervenants d’y participer en toute sécurité. Les émissions de plateau, enregistrées ou en direct, respectent la distanciation et les gestes barrières recommandés, sans que les participants ne s’exhibent masqués. Il aura fallu la réaction combinée du président du Conseil des Editeurs et Diffuseurs de Presse du Sénégal (CDEPS) et du président du Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA), pour amener les autorités à condescendre.... SenePlus, LIBRE CIRCULATION DES JOURNALISTES, ENCORE UNE EXCEPTION SENEGALAISE ! | SenePlus
  • L’irritation est venue tout doucement, comme sur des pattes à coussinets, lentement, gorgée de lassitude et de dépit. Depuis plusieurs semaines, les intérieurs se sont appesantis de cette angoisse morbide qui sent l’eau de javel, le caoutchouc et le médicament. S’ils connaissaient du monde extérieur autre chose que les vétérinaires, les chats trouveraient à leur demeure cette forte odeur d’alcool des corridors hospitaliers. Etrange périple, inlassablement répété, que ces trajets d’éviers en lavabos d’où s’échappe un parfum écœurant de savon et de pharmacie. Jamais les chats n’ont vu les hommes à ce point occupés de toilette… Et puis, bavards ! Bavards, ces maîtres autrefois si sûrs d’eux, bavards et tristes, pendus au téléphone, commérant sans discontinuer en ressassant les mêmes espoirs, les mêmes mots, les mêmes dates, y croyant à demi pour se donner de quoi tenir encore un peu. Alors bien sûr – sentiment naturel –, les chats auraient pu triompher, la moustache frétillante et l’œil illuminé, devant le piètre état des hommes : «Voyez donc, à présent, ce que vous nous infligez sans malaise ! Enfermement à double tour ! Une pièce, deux pièces, trois pièces, seul horizon… On s’y est fait, nous autres… Vous saurez bien vous en accommoder à votre tour». Mais ce serait là une faute d’appréciation. Les chats sont trop intelligents pour condescendre aux bassesses du ressentiment. Ce vice, il le laisse volontiers à ceux qui les nourrissent. Eux voient déjà plus loin, furètent par la fenêtre, bronzent aux terrasses, planifient l’évasion qui les fera renouer avec la morgue antique et l’instinct de flânerie de leurs aînés. Ces chats dont je vous parle, fatigués de leur maître qu’ils voient soudain réduits à cette vie circulaire qu’eux-mêmes ont vécue en silence, sentent l’appel du grand large. Libération.fr, Les chats tout déconfits - Libération
  • Malgré le haut de cœur que soulèvera, parmi beaucoup de démocrates de Catalogne et d’ailleurs, la décision prise hier au Parlament contre Quim Torra, il importe de garder raison et donc de tenter de dégager le sens profond de l’événement. Surtout dans une séquence politique, au niveau de l’ensemble de l’Etat espagnol, où s’imposent le confusionnisme le plus achevé (un gouvernement « de gauche progressiste » piloté par un PSOE ayant longtemps lorgné sur l’appui de la droite pour gouverner seul !), des renversements d’orientation spectaculaires (Sánchez méprisant méchamment Iglesias avant, médiocres résultats électoraux obligent, de condescendre à l’intégrer dans son gouvernement), des alliances il y a quelques années inimaginables (PSOE/Podemos, PP et Ciudadanos/Vox) et aujourd’hui des fractures s’agrandissant vertigineusement entre partis, jusque là, malgré tout, a priori proches sur le fond (ERC/JxC) … J’ai écrit récemment (1) que l’Etat espagnol, fragilisé par une structurelle crise de légitimité, sans perspective à court terme de résolution, depuis la relative conjonction entre la révolte indignée de 2011 et la radicalisation indépendantiste de la Catalogne en 2012, n’en était pas moins à l’offensive sur les deux dangers qu’il perçoit, à juste titre, les plus inquiétants : en premier lieu, un retour de flamme, toujours possible malgré les apparences, de la question sociale, momentanément en sommeil, depuis la fin du 15-M. D’où la tactique de Pedro Sánchez du « beso del oso », l’équivalent espagnol de notre « baiser de la mort» (2), à un Pablo Iglesias, affaibli électoralement et reniant son indignation de départ mais incarnant, malgré ce sabordage, malgré son consentement à être domestiqué institutionnellement, le spectre, à éradiquer définitivement des têtes, d’un mouvement social prenant, à nouveau, par surprise les pouvoirs en place… reprenant les places et, qui sait, les rues, voire les lieux de travail ! Club de Mediapart, Espagne, Catalogne, entre labyrinthe et impasse (1) | Le Club de Mediapart
  • J’ai été, depuis, à des réunions, j’ai assisté à des prises de parole publiques, j’ai signé une tribune, j’ai dû condescendre enfin, moi qui avais choisi le métier de romancier moins par amour des lettres que pour la haute chaise d’arbitre traditionnellement associée à la fonction, à me prononcer, en levant la main, sur la forme que j’entendais donner à ce mouvement de défense du service public — et je n’avais plus aucun doute à ce sujet  : je veux de tout cœur qu’il survive. France Culture, J’ai profité de la grève pour écrire un nouveau roman
  • Un "chance pour la France" égorge au nom de l'Islam, on ne tire aucune conclusion "prématurée", on interroge la qualification "terroriste" et on daigne, au bout de quelques jours, condescendre à mettre en examen. Valeurs actuelles, Charles-de-Gaulle : des marins du porte-avions soupçonnés d'être infectés | Valeurs actuelles
  • On peut penser écrire pour d’autres lecteurs mais, au fond, le Narcisse de Xavier Gorce (comme ses semblables) peut condescendre à ce que d’autres le lisent, dès lors que ces lecteurs apprécient à sa juste valeur le privilège auquel on les admet. Etudiant sur le tard, le blog éducation de Luc Bentz, Pour qui écrit-on ? | Etudiant sur le tard, le blog éducation de Luc Bentz
  • Quelqu'un peut-il apprendre à la virago que peu importe qu'elle soit "toute disposée" à condescendre à venir à une audition ou pas, notre Constitution stipule qu'on a le droit de demander des comptes sur sa gestion à quiconque émarge au budget. Que cela lui plaise ou non. Valeurs actuelles, Pour Ségolène Royal, la demande d’audition de l’Assemblée vise à “la faire taire” | Valeurs actuelles

Traductions du mot « condescendre »

Langue Traduction
Anglais condescend
Espagnol condescender
Italien condescend
Allemand geruhen
Chinois 屈服
Arabe احتقر
Portugais condescendente
Russe снисходить
Japonais 屈する
Basque condescend
Corse condescenditu
Source : Google Translate API

Synonymes de « condescendre »

Source : synonymes de condescendre sur lebonsynonyme.fr
Partager