Scélérat : définition de scélérat, scélérate


Scélérat, scélérate : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SCÉLÉRAT, -ATE, adj. et subst.

I. − Adj. et subst.
A. − Adj., vieilli. [En parlant d'une pers.] Qui a commis ou qui est capable de commettre des crimes, de mauvaises actions. Synon. criminel.Homme scélérat; il est scélérat. L'héroïsme est, je crois, (...) de souffleter le mal et d'envoyer un père scélérat à l'échafaud vengeur! (Mallarmé, Corresp., 1878, p. 181).
P. anal., littér. [En parlant d'un animal] D'une couvée d'oiseau il ne reste à mes pieds qu'une coupelle délicate et tavelée, bien léchée par la bête scélérate [une couleuvre] (Colette, Pays connu, 1949, p. 64).
B. − Substantif
1. Vieilli ou littér. Synon. de bandit, coquin, criminel.C'est un scélérat. Cette inexplicable émotion qui tourmente les consciences pures, qui leur inflige les supplices ressentis par les plus grands scélérats à l'aspect d'un gendarme (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 28).Les équipages de la vénerie s'étaient répandus dans les champs couverts de fruits et dans les jeunes plants de vigne; (...) il fallait crier justice et vengeance contre ces scélérats qui dévastaient les campagnes (La Hêtraie, Chasse, vén., fauconn., 1945, p. 139).
2. P. ext., fam. [Le plus souvent en apostrophe plus ou moins injurieuse] Personne qui commet des actions condamnables. Synon. bandit, coquin.Il doit trop rire dans la terre, ce vieux scélérat de père Vabre! Je ne le laisserai pas se vanter de m'avoir roulée (Zola, Pot-Bouille, 1882, p. 223).Le petit misérable! criait M. Henriot. Attaquer son frère! Ah! le dévoyé! Ah! sacré... Je n'ai jamais frappé un enfant, mais je saurai bien mater celui-là. Scélérat! (Arland, Ordre, 1929, p. 99).
P. antiphr., gén. en appellatif. [Avec une nuance d'affectueuse indulgence ou tendresse] Personne, enfant espiègle, turbulent. Synon. fripon, polisson.Lorsque je voyais mes petits enfants, élevés dans l'abomination de la désolation de la philosophie, servir et assister avec joie un ami souffrant (...) je me disais que ces petits scélérats avaient plus de raison et de charité que toute cette population de saints et d'apôtres (Sand, Hiver à Majorque, 1842, p. 156).Les gens de cinquante ans (...) c'est dévoué, ça sait qu'une femme se retrouve difficilement, et ils nous apprécient... Voilà pourquoi je t'aime, grand scélérat! (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 190).
II. − Adj., littér. [En parlant d'une chose]
A. − [En parlant d'un élément du corps hum., du comportement ou des actes d'une pers.] Qui traduit des intentions, des sentiments criminels et perfides. Synon. criminel, infâme.Regard, sourire scélérat; acte, complot, projet scélérat; conduite, manœuvre, ruse scélérate. Depuis longtemps (...) cette pensée, assassiner pour régner, était dans Bonaparte (...). De telles actions scélérates ne s'improvisent pas; elles n'arrivent pas du premier coup et d'un seul jet à leur perfection (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 89).J'accuse le général de Pellieux et le commandant Ravary d'avoir fait une enquête scélérate, j'entends par là une enquête de la plus monstrueuse partialité (Zola, 1898ds Doc. hist. contemp., p. 60).
HIST. Lois scélérates. V. loi I A 2 b.
B. −
1. [En parlant d'un lieu] Où l'on commet, où l'on a commis des crimes, de mauvaises actions. De certains rochers, de certains ravins, de certains taillis, de certaines claires-voies farouches du soir à travers les arbres, poussent l'homme aux actions folles et atroces. On pourrait presque dire qu'il y a des lieux scélérats (Hugo, Quatre-vingt-treize, 1874, p. 21).Une vraie caverne scélérate, du butin entassé depuis des semaines, même du butin inutile, du savon et du cirage, volés pour le plaisir du vol (Zola, Germinal, 1885, p. 1369).
2. [En parlant d'une époque] Pendant laquelle on commet ou on a commis des crimes, de mauvaises actions. Votre cœur fut-il assez dur (...) pour ne pas se fondre en larmes, quand vous vîtes, en cette journée scélérate, les pentes fleuries de la Malena boire le sang florentin? (France, Clio, 1900, p. 121).
REM. 1.
Scélératement, adv.,rare. De façon scélérate. Il tolérait que l'État, dit républicain, de Méline ou de Brisson mit scélératement la main sur la liberté de penser: il s'y résigna en pleurant (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 31).
2.
Scéléré, -ée, adj.,vx, synon. de scélérat. (Ds Guérin 1892).
Prononc. et Orth.: [seleʀa], fém. [-at]. Ac. 1694, 1718: scelerat, -ate; dep. 1740: scélérat, -ate. Étymol. et Hist. 1. a) 1536, 10 déc. adj. scélérat cryme (Papiers d'Etat du card. Granvelle, éd. Ch. Weiss, t. 2, Paris, 1841, p. 503); 1552 Porte scelerate [à Rome] (Rabelais, Quart livre, IX, éd. R. Marichal, p. 65); b) 1610 en parlant d'une personne (P. Coton, Instit. cath., I, p. 735 d'apr. H. Vaganay ds R. Philol. fr. t. 43, p. 132); 2. fin xvies. subst. désigne une personne ([V. Carloix], Mém. de Fr. de Scepeaux de Vieilleville, Paris, Guérin-Delatour, VII, 1, t. 4, 1757, p. 7). Réfection de la forme francisée scéléré (ca 1450, Enguerrand de Monstrelet, Chron., II, 238, éd. L. Douët d'Arcq, t. 5, p. 365; encore relevé par Cotgr. 1611; repris par Huysmans, Foules de Lourdes, p. 240 d'apr. Cressot, Phrase et vocab. Huysmans, 1938, p. 518) empr. au lat. sceleratus « souillé d'un crime, criminel (d'une personne, d'une chose) ». D'apr. FEW t. 11, p. 293b, la réfection serait due à l'infl. de l'ital. scellerato (xiii-xives., Dante, DEI). Fréq. abs. littér.: 645. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 445, b) 1 182; xxes.: a) 1 102, b) 212. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 416. − Militz (H.-M.). Bürger im Frz. Berlin, 1979, pp. 186-187. − Quem. DDL t. 25, 28 (s.v. scélératement).

Scélérat, scélérate : définition du Wiktionnaire

Adjectif

scélérat \se.le.ʁa\ masculin

  1. Qui a commis ou qui est capable de commettre de grands crimes.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
  2. Qui manifeste des intentions ou des sentiments criminels et perfides.
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
    • Toujours les scélérats ont recours au parjure. Cesse, cesse, et m’épargne un importun discours, Si ta fausse vertu n’a point d’autre secours. — (Jean Racine, Phèdre, 1677 → lire en ligne)

Nom commun

scélérat \se.le.ʁa\ masculin (pour une femme on dit : scélérate)

  1. Celui, celle qui est scélérat.
    • Il est bien probable que ce scélérat de Lycaon que dans son propre palais Jupiter prit la peine de changer en loup, fut un des premiers et sera toujours le plus célèbre des loups-garous anciens et modernes. — (Louis Du Bois, Recherches archéologiques, historiques, biographiques et littéraires sur la Normandie, Paris : Dumoulin, 1843, p.297)
    • J’espère que tu aimes
      C’est assez beau non
      C’est le requiem pour un con
      Je l’ai composé spécialement pour toi
      À ta mémoire de scélérat.
      — (Serge Gainsbourg, Requiem pour un con, du film Le Pacha, 1968)
    • Nommez le fourbe, infâme et scélérat maudit,
      Tout le monde en convient et nul n’y contredit.
      — (Molière, Le Misanthrope)

Forme d’adjectif

scélérate \se.le.ʁat\

  1. Féminin singulier de scélérat.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)

Nom commun

scélérate \se.le.ʁat\ féminin (pour un homme on dit : scélérat)

    • Elle s'attacha à la magie, et, quand elle sut assez de cet art diabolique pour exécuter l'horrible dessein qu'elle méditait, la scélérate mena mon fils dans un lieu écarté. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. IVe nuit)

Forme d’adjectif

scélérate \se.le.ʁat\

  1. Féminin singulier de scélérat.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)

Nom commun

scélérate \se.le.ʁat\ féminin (pour un homme on dit : scélérat)

    • Elle s'attacha à la magie, et, quand elle sut assez de cet art diabolique pour exécuter l'horrible dessein qu'elle méditait, la scélérate mena mon fils dans un lieu écarté. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. IVe nuit)

Forme d’adjectif

scélérate \se.le.ʁat\

  1. Féminin singulier de scélérat.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)

Nom commun

scélérate \se.le.ʁat\ féminin (pour un homme on dit : scélérat)

    • Elle s'attacha à la magie, et, quand elle sut assez de cet art diabolique pour exécuter l'horrible dessein qu'elle méditait, la scélérate mena mon fils dans un lieu écarté. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. IVe nuit)

Forme d’adjectif

scélérate \se.le.ʁat\

  1. Féminin singulier de scélérat.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)

Nom commun

scélérate \se.le.ʁat\ féminin (pour un homme on dit : scélérat)

    • Elle s'attacha à la magie, et, quand elle sut assez de cet art diabolique pour exécuter l'horrible dessein qu'elle méditait, la scélérate mena mon fils dans un lieu écarté. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. IVe nuit)

Forme d’adjectif

scélérate \se.le.ʁat\

  1. Féminin singulier de scélérat.
    • Mais s’il revient aujourd’hui sur les évènements qui ont ensanglanté ce dernier pays, c’est que cette guerre scélérate, pour reprendre l’expression de notre ancien ambassadeur au Salvador, Alain Rouquié, a été aussi un terrain d’expérimentation grandeur nature pour les États-Unis. Il s’agissait, sur fond de Guerre froide, de juguler la contagion marxiste et donc d’adresser un sérieux avertissement aux autres pays de la région qui seraient tentés de rompre avec le grand protecteur nord-américain. — (France Inter; émission de Patrick Pesnot, Rendez-vous avec Monsieur X - La Guerre civile au Salvador, diffusée le samedi 20 janvier 2007)
    • Les lois scélérates sont une série de trois lois liberticides votées dans l’urgence afin de lutter contre les actions anarchistes qui menaçaient de déstabiliser des pans entiers du système. — (Article « Lois scélérates », sur Anarchopedia)
    • Une première faute les jeta l’un et l’autre dans la voie scélérate qu’ils ont suivie jusqu’à leur fin misérable. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)

Nom commun

scélérate \se.le.ʁat\ féminin (pour un homme on dit : scélérat)

    • Elle s'attacha à la magie, et, quand elle sut assez de cet art diabolique pour exécuter l'horrible dessein qu'elle méditait, la scélérate mena mon fils dans un lieu écarté. — (Les Mille et Une Nuits, traduction Antoine Galland,1704. IVe nuit)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Scélérat, scélérate : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCÉLÉRAT, ATE. adj.
Qui a commis ou qui est capable de commettre de grands crimes. Âme scélérate. C'est le plus scélérat de tous les hommes. Il se dit aussi des Choses et signifie Qui est perfide, noir, atroce. Une conduite scélérate. Un complot, un projet scélérat. Il s'emploie aussi substantivement. C'est un vrai scélérat, un grand scélérat.

Scélérat, scélérate : définition du Littré (1872-1877)

SCÉLÉRAT (sé-lé-ra, ra-t') adj.
  • 1Coupable ou capable de grands crimes. Le galant [un chat] fait le mort, et du haut d'un plancher Se pend la tête en bas ; la bête scélérate à de certains cordons se tenait par la patte, La Fontaine, Fabl. III, 18. Un riche, criminel et scélérat, Bourdaloue, Carême, II, Rich. 23. Des enfants scélérats qui trompent notre amour, Ducis, Lear, II, 7.

    Par exagération. Florine : Scélérats en amour, dont les langues traîtresses Nous font bien plus de tort que toutes nos faiblesses, La Chaussée, Préj. à la mode, IV, 4.

  • 2En parlant des choses, qui a le caractère des grands crimes. Une action scélérate. Que voilà qui est scélérat ! Molière, Bourg. gent. III, 10.

    Fig. L'air en gros y est un peu scélérat [à Marseille], Sévigné, t. III, p. 184, éd. RÉGNIER.

  • 3 S. m. et f. Un scélérat, une scélérate. Crains les dieux, scélérat, crains les dieux ou Pompée, Corneille, Sertor. V, 4. Tu vois en don Juan, mon maître, le plus grand scélérat que la terre ait jamais porté, Molière, Festin, I, 1. Lui ! [un méchant homme] de semblables tours il ne craint point l'éclat ; Il a permission d'être franc scélérat, Molière, Mis. V, 1. Toujours les scélérats ont recours au parjure, Racine, Phèdre, IV, 2.

    Par plaisanterie. Adieu, l'aimable scélérat ; écrivez-moi donc de temps en temps, Sévigné, Au prés. de Moulceau, 1er juin 1684.

    Par exagération. Ah ! m'amour, vous la croyez ! c'est une scélérate ; elle m'a dit cent insolences, Molière, Mal. imag. I, 7. Ton pauvre Covielle, petite scélérate ! allons, vite, ôte-toi de mes yeux, vilaine, et me laisse en repos, Molière, Bourg. gent. III, 8. Ah ! les scélérats d'hommes ! quand on les étranglerait tous …, Beaumarchais, Mère coup. I, 4.

  • 4Scélérate, s. f. espèce de renoncule, ranunculus sceleratus, L. à cause de ses propriétés toxiques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Scélérat, scélérate : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCÉLÉRAT, adj. qui se prend aussi substantivement (Gram.) celui qui est né malfaisant, & qui s’est rendu coupable de quelques grands crimes. On dit le scélérat ! c’est le plus scelérat des hommes. Qui croiroit que dans une societé bien policée, il pût y avoir des scélérats impunis ; cela est pourtant. On ôte la vie à celui qui pressé par la misere, brise votre coffre fort, & en emporte un écu pour acheter du pain, & on laisse vivre l’homme noir qui prend l’innocence par les cheveux, & qui la traîne ; on est attaqué dans les choses qui touchent à l’honneur & à la considération publique, dans des biens infiniment plus précieux que la fortune & la vie ; & cette scélératesse, la plus vile de toutes, puisqu’elle se commet impunément, reste sans châtiment. Cet homme qui affiche tant de probité, je le connois ; ses amis qu’il a perdus le connoissent comme moi ; croyez-moi, ce n’est au-dedans qu’un scélérat ; combien il a de semblables ! On a dit que Tacite apprenoit à être scélérat, ce n’est pas là l’effet que la lecture de cet historien produira sur les ames bien faites.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scélérat »

Étymologie de scélérat - Littré

Lat. sceleratus, de scelus, crime. Au XVIe siècle, on disait sceleré. Scélérat est un latinisme, ou un italianisme (scelerato).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de scélérat - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin sceleratus (« criminel »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scélérat »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scélérat sselera play_arrow

Citations contenant le mot « scélérat »

  • Un méchant qui a un lien familial avec un autre scélérat bien connu des lecteurs, les cigognes sont devenues le moyen de mettre au point un élixir. Leurs oeufs valent cher. Mais, bien sûr, les Schtroumpfs veillent au grain. Quelques bons moments mais pas vraiment de surprises sur fond de nature libre et défendue à juste titre par les Schtroumpfs. Distrayant et pour les plus jeunes. Ligne Claire, Les Schtroumpfs et le vol des cigognes aux œufs d'or
  • Montez à bord du Millennium Falcon et voyagez dans une galaxie lointaine, très lointaine dans Solo: A Star Wars Story, une toute nouvelle aventure avec le scélérat le plus aimé de la galaxie. À travers une série d’escapades audacieuses au cœur d’un monde criminel sombre et dangereux, Han Solo rencontre son puissant futur copilote Chewbacca et rencontre le joueur notoire Lando Calrissian, dans un voyage qui marquera le cours de l’un des héros les plus improbables de la saga Star Wars. Marseille News .net, Une suite d'histoire de Star Wars n'est pas en développement - Marseille News .net
  • Dans la vraie vie, les choses se passent tout autrement : au lendemain même de l’accord scélérat anti- hospitalier, gilets jaunes et personnels des hôpitaux sont dans la rue, en pleine effervescence contre les destructeurs de Santé publique et leurs associés syndicaux mais pas syndicalistes. Les réseaux sociaux sont en ébullition incessante. Le bouche-à-oreille bruisse de la colère de masses. Club de Mediapart, SALE TEMPS POUR LE POUVOIR | Le Club de Mediapart
  • Une partie de pétanque se joue en 13 points. N’en marquer aucun implique d’aller embrasser Fanny, le plus souvent au bistrot du coin. Bien sûr, plus le niveau augmente, plus les parties deviennent stratégiques. Ici comme ailleurs, la chance disparaît de plus en plus, mais sait aussi s’accommoder d’un gratton rebelle, d’une rigole assassine ou d’un vent scélérat. Sans compter cette satanée boule un peu courte qui bouche l’entrée de la baie de Morlaix et empêche de pointer à la coule. Le Telegramme, La pétanque, sport national [Vidéo] - Les jeux incontournables à glisser dans le sac de plage - Le Télégramme
  • le genre de fait qualifié d'incivilité par le pouvoir républicain scélérat en place... midilibre.fr, Béziers : un septuagénaire mortellement renversé par un scooter - midilibre.fr
  • Après avoir mis le château du Glandier sens dessus dessous, Rouletabille accompagné de son mentor Maître Sainclair doivent comprendre la clef du mystère. Comment et dans quelles circonstances le scélérat a-t-il bien pu pénétrer dans la demeure des Stangerson et dans cette chambre jaune ? France Culture, Episode 7 : L'erreur judiciaire guette
  • On découvre que le drame de l'agression de la jeune Mathilde se double du vol de la clef du laboratoire de son père, le célèbre physicien William Stangerson. Est-ce à dire qu'un scélérat en voudrait à la famille et au fruit de leurs porteuses découvertes ? France Culture, Episode 10 : La clef de l’enquête dans un vol de clefs ?
  • Au pire des passions les hommes conservent un sens de l'équité qui manque aux femmes. Celles-ci, même scélérates, sont toujours intimement convaincues qu'elles ont raison. De là leur supériorité dans le combat. De Léon Daudet / Le bonheur d'être riche
  • Quand tu me parles sur ce ton, quand tu m’espinches comme si j’étais un scélérat… Je ne dis pas que je vais pleurer, non, mais moralement, tu me fends le cœur. De Raimu / du film Marius
  • Quand on est aussi libertin, aussi dépravé, aussi scélérat, on voudrait être dans les entrailles de la terre, afin de mieux fuir les hommes et leurs absurdes lois. De Marquis de Sade / Histoire de Juliette
  • Un grand politique doit être un scélérat abstrait, sans quoi les sociétés sont mal menées. De Honoré de Balzac / La maison Nucingen
  • Le scélérat a ses vertus, comme l'honnête homme a ses faiblesses. De Pierre Choderlos de Laclos / Les Liaisons dangereuses
  • Une révolution est toujours inaugurée par des naïfs, poursuivie par des intrigants, consommée par des scélérats. De Paul Bourget
  • Le courage n'est pas une vertu, mais une qualité commune aux scélérats et aux grands hommes. De Voltaire
  • Ce n’est jamais le temps qui manque aux scélérats Pour nuire, et machiner de nouveaux attentats. De Sénèque
  • Etre vaincu vaut mieux que d'être vainqueur du côté des scélérats. De Georges Clemenceau
  • On peut sourire et sourire et pourtant être un scélérat. De William Shakespeare / Hamlet

Traductions du mot « scélérat »

Langue Traduction
Corse canna
Basque scoundrel
Japonais 悪党
Russe негодяй
Portugais canalha
Arabe الوغد
Chinois 恶棍
Allemand schurke
Italien farabutto
Espagnol sinvergüenza
Anglais scoundrel
Source : Google Translate API

Synonymes de « scélérat »

Source : synonymes de scélérat sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « scélérat »



mots du mois

Mots similaires