La langue française

Crédule

Sommaire

  • Définitions du mot crédule
  • Étymologie de « crédule »
  • Phonétique de « crédule »
  • Évolution historique de l’usage du mot « crédule »
  • Citations contenant le mot « crédule »
  • Traductions du mot « crédule »
  • Synonymes de « crédule »
  • Antonymes de « crédule »

Définitions du mot « crédule »

Trésor de la Langue Française informatisé

CRÉDULE, adj.

A.− [En parlant de pers.] Qui croit trop facilement et trop naïvement des choses même invraisemblables. Cf. croyance ex. 9.Ce pétulant orateur haranguant deux flegmatiques Anglais, trop sensés pour être crédules (Toefpfer, Nouv. genev.,1839, p. 393).Une foule attentive, ce qui ne veut pas dire crédule ni même croyante (Maurras, Avenir intellig.,1905, p. 58):
1. L'esprit de l'enfant n'est pas capable de prévention : la notion du doute est le résultat d'une longue pratique des phénomènes; elle suppose l'expérience de l'erreur, une défiance de soi et de ses sensations, une défiance d'autrui. L'enfant est crédule, comme tout primitif; le sens du vraisemblable n'existe pas en lui; le miracle ne le surprend pas. Martin du Gard, Jean Barois,1913, p. 448.
Emploi subst. :
2. Croire sans évidence, sans démonstration, est un acte d'ignorance et de sottise : le crédule se perd dans un dédale d'inconséquences; l'homme sensé examine, discute, afin d'être d'accord dans ses opinions; et l'homme de bonne foi supporte la contradiction, parce qu'elle seule fait naître l'évidence. Volney, Les Ruines,1791, p. 112.
B.− [En parlant de choses] Qui révèle la crédulité; qui est inspiré par elle ou l'accompagne. Croyances crédules (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 169):
3. Cette porte toujours est ouverte pour moi Et jamais, vous jouant de ma crédule attente, Votre portier ne feint que vous êtes absente. Chénier, Élégies,Les Amours, 1794, p. 105.
Rem. Noter la constr. crédule à (cf. Peladan, Vice supr., 1884, p. 310 et Lemaitre, Contemp., 1885, p. 36).
Prononc. et Orth. : [kʀedyl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1393 (Ménagier de Paris, II, 55 ds T.-L.). Empr. au lat. class. credulus « qui croit trop facilement ». Fréq. abs. littér. : 367. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 857, b) 396; xxes. : a) 409, b) 370.

Wiktionnaire

Adjectif

crédule \kʁe.dyl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui croit trop facilement ce qu’on lui dit, prompt à croire quelqu’un.
    • Esprit crédule, un public, une foule crédule.
    • Il est trop crédule aux propos des charlatans.
    • Simplicité crédule. Apitoiement crédule.
    • Confiance crédule, terreurs crédules.
    • Trop sensé pour être crédule.
    • L’enfant est crédule, comme tout primitif. — (Martin du Gard)
    • […] quelque vieux désir,
      Éperonnant encor ta vivante carcasse,
      Te pousse-t-il, crédule, au sabbat du Plaisir ?
      — (Charles Baudelaire, « XCVII – Danse macabre », in Les Fleurs du mal, 1857)
    • [L’Abbé Prévost] : C’était une nature soumise, non raisonneuse, altérée des sources supérieures, encline à la spiritualité, largement crédule à l’invisible. — (Charles-Augustin Sainte-Beuve, Portraits littéraires, 1862)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRÉDULE. adj. des deux genres
. Qui croit trop facilement. Esprit crédule. Il est trop crédule aux propos des médisants. Simplicité crédule. Pitié crédule.

Littré (1872-1877)

CRÉDULE (kré-du-l') adj.
  • 1Qui croit trop facilement. Écoute, père aveugle, et toi, prince crédule, Corneille, Héracl. IV, 4. Et ton esprit crédule ose s'imaginer Qu'Auguste pouvant tout peut aussi me donner, Corneille, Cinna, III, 4. Avoir pour deux méchants une âme si crédule, Corneille, Nicom. III, 8. Un fol allait criant par tous les carrefours Qu'il vendait la sagesse ; et les mortels crédules, De courir à l'achat…, La Fontaine, Fabl. IX, 8. L'éclat de tant de gloire avait jusqu'à ce jour Ébloui mon âme crédule, Quinault, Amad. I, 3. Je ne puis plus tromper une amante crédule, Racine, Baj. II, 5. Es-tu toi-même si crédule Que de me soupçonner d'un courroux ridicule ? Racine, ib. IV, 7. Je sais combien, crédule en sa dévotion, Le peuple suit le frein de la religion, Racine, ib. I, 2. …Crédule, je l'aimais, Racine, Iphig. II, V. Crédule jusqu'à croire à tous ces vains discours Et qu'il était encor d'éternelles amours, Segrais, Égl. 2. Il a ressenti le malheur d'être trop crédule pour une femme, Fénelon, Tél. XIX. Putiphar, trop crédule aux paroles de sa femme, entra dans une grande colère, Rollin, Traité des Ét. liv. V, 2e part. ch. 2, art. 2. J'ai trompé son esprit crédule à mes discours, Lemierre, Charlemagne III, 3. Que l'aîné, peu crédule à la vie, à la gloire, Hugo, Voix intérieures, II, 6. Trop crédule en ton serment perfide, Lemercier, Agam. V, 5. Habile à soulever le crédule vulgaire, Delille, Énéide, X. Crédule par espoir, par désespoir peut-être, il s'enivre quelques instants de cette apparence [de négociations], et, pressé d'échapper au sentiment intérieur qui l'oppresse, il semble vouloir s'étourdir en s'abandonnant à une joie expansive, Ségur, Hist. de Nap. VIII, 10.

    Substantivement. Or je vous demande, qui est ici le crédule ? Massillon, Car. Avenir.

  • 2En parlant des choses. Avec une facilité trop crédule, Pascal, dans COUSIN. Attendrons-nous qu'un nouveau Lulle, Fier de ses chimiques travaux, Promette à notre espoir crédule L'art de commander aux métaux ? Lamotte, Odes, t. I, p. 522, dans POUGENS. Je ne m'aveugle point ; d'un sot orgueil épris, Mon crédule Apollon sur son faible génie N'a point fondé l'espoir de leur ignominie [de Voltaire et des autres écrivains ses amis et sectateurs], Gilbert, Mon apologie. Partouneaux crut à cette fausse nouvelle ; car, en fait de malheurs, l'infortune est crédule, Ségur, Hist. de Nap. XI, 7.

HISTORIQUE

XIVe s. Et se maistre Jehan estoit si credule à eulz et à leurs douces paroles es quelles il se fiast trop…, Ménagier, II, 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CRÉDULE. - REM. On dit crédule à, pour crédule en. Ah ! quand j'avais vingt ans, crédule à mon génie, Hugo, Ruy Blas, 1er acte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « crédule »

Lat. credulus, de credere (voy. CROIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1393) Du latin credulus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « crédule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
crédule kredyl

Évolution historique de l’usage du mot « crédule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « crédule »

  • La dévote croit aux dévots, l'indévote aux philosophes ; mais toutes deux sont également crédules. Antoine Rivaroli, dit le Comte de Rivarol, Rivaroliana
  • Bien crédule est celui qui ne ment jamais. De Baltasar Gracian y Morales
  • La dévote croit aux dévots, l'indévote aux philosophes, mais toutes deux sont également crédules. De Antoine de Rivarol / Rivaroliana
  • Borgne - Être simple et crédule qui voit tout d’un bon oeil. De Louis Auguste Commerson / Petite encyclopédie bouffonne
  • Si la science un jour règne seule, les hommes crédules n'auront plus que des crédulités scientifiques. De Anatole France / L'hypnotisme dans la littérature
  • Les peintres ne doivent pas oublier qu'en règle générale l'oeil est un brave organe, sans malice, crédule, toujours prêt à ajouter foi à ce qu'on lui dit, si on le lui dit avec assez d'assurance. De Samuel Butler / Carnets
  • Je ne vois pas bien pourquoi les hommes qui croient aux électrons se considèrent comme moins crédules que les hommes qui croient aux anges. De George Bernard Shaw / La vraie et présomptueuse Jeanne
  • La jalousie, passion éminemment crédule, soupçonneuse, est celle où la fantaisie a le plus d'action ; mais elle ne donne pas d'esprit ; elle en ôte. De Honoré de Balzac / Pierrette ou le curé de Tours
  • L’homme est un animal crédule qui a besoin de croire. En l’absence de raisons valables de croire, il se satisfait de mauvaises. De Bertrand Russell
  • L'astrologie est un cancer inventé par des rats rusés rongeant des ânes assez crédules pour croire qu'ils pourront être des lions. De Serge Provencher / Les Mémoires de Nestor
  • Ce ne sont pas du tout les méchants qui font le plus de mal en ce monde. Ce sont les maladroits, les négligents, les crédules. Les méchants seraient impuissants sans une quantité de bons. De Paul Valéry / Mélange
  • On s’imagine que Rabelais blasphème, alors qu’il ridiculise les superstitieux et les crédules,non la vraie foi. De Antoine Compagnon / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • ...et crédule. L'Obs, Le profil type du soutien au professeur Raoult ? « Une femme âgée, éduquée et plutôt à droite »
  • Et ils sont nombreux à être crédule ... 20 743 128 qui ont voté Macron + 10 638 475 qui ont voté Le Pen ... nous ne sommes que 16 187 090 à ne pas l'être ! midilibre.fr, Alès : l’amie et le conseiller financier font main basse sur l’argent du retraité - midilibre.fr
  • L’État n’est évidemment pas responsable de la nature crédule de l’Homme. Mais, comme nous l’avons montré, il est bel et bien en partie responsable de l’amplification de cette tendance anti-scientifique en stimulant les tribalismes politiques, dont les récits entrent toujours en collision avec les faits, et en verrouillant l’activité professionnelle que représente l’activité scientifique, permettant ainsi à de nouvelles formes de lyssenkisme de se développer. Contrepoints, L’État nuit-il au prestige de la science ? | Contrepoints
  • Nous vivons une époque crédule. Les gens sont prêts à croire n’importe quoi. La Chronique Agora, Une époque crédule

Traductions du mot « crédule »

Langue Traduction
Anglais credulous
Espagnol crédulo
Italien credulo
Allemand leichtgläubig
Chinois 轻信的
Arabe ساذج
Portugais crédulo
Russe доверчивый
Japonais 信じられない
Basque credulous
Corse credulosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « crédule »

Source : synonymes de crédule sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « crédule »

Partager