La langue française

Superstitieux, superstitieuse

Sommaire

  • Définitions du mot superstitieux, superstitieuse
  • Étymologie de « superstitieux »
  • Phonétique de « superstitieux »
  • Citations contenant le mot « superstitieux »
  • Vidéos relatives au mot « superstitieux »
  • Traductions du mot « superstitieux »
  • Synonymes de « superstitieux »

Définitions du mot « superstitieux, superstitieuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUPERSTITIEUX, -EUSE, adj. et subst.

(Personne) qui fait preuve de superstition.
A. − (Personne) qui a des croyances religieuses irrationnelles. Peuple, siècle superstitieux. Théophraste peignant le caractere du superstitieux, nous le représente tel que nos dévots scrupuleux, qui vont souvent à confesse (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p. 561).Les madones, les saints des pays superstitieux, les idoles richement ornées et pompeusement servies des peuples de l'Orient (Say, Écon. pol., 1832, p. 122).
Empl. adj. [P. méton.] Qui est le fait d'une telle personne, qui lui est propre. Les Indiens ont un respect superstitieux pour les eaux du fleuve du Gange; ils croient à sa divinité, comme les Égyptiens à celle du Nil (Dupuis, Orig. cultes, 1796, p. 25).Aux IIeet IIIesiècles, l'Église se serait appro-prié, en les modifiant un peu, les usages superstitieux des mystères païens, afin de se concilier plus facilement les esprits du monde gréco-romain (Théol. cath.t. 14, 11939, p. 562).
B. − (Personne) qui a des croyances irrationnelles, qui voit des augures favorables ou défavorables, dans certains signes, choses ou événements. Joueur superstitieux. Chaque soir, l'essaim poudreux [de hiboux] s'envolait en piaulant et en poussant des clameurs qui eussent ému les superstitieux (Gautier, Fracasse, 1863, p. 9).Les passagers sont gens superstitieux au point qu'à bord de maints navires le 13 est numéroté 12 bis (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 42).
Empl. adj. [P. méton.] Qui est le fait d'une telle personne, qui lui est propre. J'ai gardé une terreur imbécile et superstitieuse des salons où je puis rencontrer des témoins, des complices de mon malheur passé (Colette, Vagab., 1910, p. 54).
C. − (Personne) qui fait preuve d'un attachement excessif, qui porte un soin trop méticuleux à quelque chose. Synon. fétichiste, scrupuleux.Il est si exact, si ponctuel sur toutes choses, qu'il en est presque superstitieux (Ac.1835, 1878).Partisan superstitieux de la règle des trois unités (DG).
Empl. adj. [P. méton.] Qui est le fait d'une telle personne, qui lui est propre. Joseph (...) essaye de cacher son respect superstitieux des choses intellectuelles; mais il est quand même très fier des connaissances et des diplômes de sa femme (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 49).
Prononc. et Orth.: [sypε ʀstisjø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1375 [éd. 1486] « (d'une personne) qui s'adonne à des pratiques religieuses non orthodoxes » (Raoul de Presles, Cité de Dieu, IV, 30 ds Gdf. Compl.: Ceux qui sacrifioient afin que leurs enfants demourassent en vie apres eulz estoient appellez supersticieulz); 1431 (Lottin, Recherches sur Orléans, t. 1, p. 274: Jehanne qui se fait nommer la Pucelle [...] superstitieuse, blasphemeresse de Dieu); b) 1549 superstitieuses raisons « raisons mal fondées » (Du Bellay, Deffence et Illustration, éd. H. Chamard, p. 80); 2. 1690 (Fur.: l'Astrologie Judiciaire, la Geomance, la Chiromance, les Talismans, sont des sciences, des observations fort superstitieuses et fort vaines, aussi bien que l'explication des songes). Empr. au lat.superstitiosus « qui se trouve dans un état d'exaltation religieuse », d'où « plein de crédulité ou de crainte irrationnelle et religieuse » et p. ext. « scrupuleusement attaché aux règles ». Fréq. abs. littér.: 496. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 021, b) 595; xxes.: a) 812, b) 429.
DÉR.
Superstitieusement, adv.D'une manière superstitieuse. a) [Corresp. à supra A] Quelques éclairs illuminaient l'horizon, et un tonnerre lointain roulait dans les profondeurs du ciel (...). Les sauvages sont superstitieusement affectés par ces grands phénomènes de la nature. Les Néo-Zélandais tiennent le tonnerre pour la voix irritée de leur Nouï-Atoua et l'éclair n'est que la fulguration courroucée de ses yeux (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 172).b) [Corresp. à supra B] Cette fois (...), elle était sûre, sûre, qu'Antoine viendrait (...). Et, au moment où elle tournait la clef dans la serrure, elle sentit qu'il était là. Sa certitude fut telle, qu'elle sourit superstitieusement (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 584).c) [Corresp. à supra C] La rhétorique du jésuite de Colonia (...) est exclusivement technique et pratique, d'ailleurs superstitieusement fidèle à la tradition aristotélicienne (Bremond, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 196). [sypε ʀstisjøzmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1516 (Mir. histor. de France, fo18 rods Gdf. Compl.: Supersticieusement aouré Jupiter); de superstitieux, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Adjectif

superstitieux

  1. Qui vit dans la superstition ; qui craint les effets des influences surnaturelles.
    • — Ma sœur Rosalie, c’est à vous de couper…
      — De la main gauche !… Je coupe toujours de la main gauche.
      — Est-ce que vous seriez superstitieuse ?
      — Non… mais c’est une idée que j’ai comme ça !…
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 108.)
    • Depuis que le Saint-Pierre est coulé, l’Alose ne drague plus, et des pêcheurs superstitieux prétendent que cet amatelotage rompu par la mort, ne vaut rien pour les vivants... — (Paul Chack, Sur les bancs de Flandre, 1927, p.158)
    • Bumper savait tout de la guerre et des pouvoirs paranormaux. Il attribuait sa survie aux divers pressentiments qui l'avaient assailli là-bas, dans la jungle. Il croyait dur comme fer au sixième sens, aux signes, aux présages. Comme beaucoup de vétérans, il était extrêmement superstitieux. — (Serge Brussolo, Sécurité absolue, Le Livre de Poche, 2012)
  2. Où il y a de la superstition.
    • […] au bruit de leurs pas ils entendaient […] fuir les animaux sauvages, dont la présence multipliée indiquait que ces ruines solitaires étaient gardées contre la présence des hommes par quelque superstitieuse terreur. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Son enfance s’était passée calme et décolorée dans les pratiques religieuses ou plutôt superstitieuses qui, au Mexique, forment le fond de la religion. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
  3. Qui fait preuve d’un attachement tatillon à quelque chose.
    • Le soldat des guerres de la Liberté attachait une importance presque supersti­tieuse à l’accomplissement des moindres consignes. De là résulte qu'il n'éprouvait aucune pitié pour les généraux ou les fonctionnaires qu'il voyait guillotiner après quelque défaite, sous l'inculpation de manquement à leur devoir ; […]. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, page 357.)

Nom commun

superstitieux \sy.pɛʁ.sti.sjø\ masculin (pour une femme on dit : superstitieuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne superstitieuse.
    • Le déiste seul peut faire tête à l’athée. Le superstitieux n’est pas de sa force. Son Dieu n’est qu’un être d’imagination. — (Denis Diderot, Pensées philosophiques, Texte établi par J. Assézat, Garnier, 1875-1877)

Forme d’adjectif

superstitieuse \sy.pɛʁ.sti.sjøz\

  1. Féminin singulier de superstitieux.
    • l’une de ses sandales d’airain laissée sur le bord du cratère révéla la tombe et l’orgueil du philosophe, et désapothéosé il s’attira au lieu de la superstitieuse adoration de ses crédules concitoyens, l’éternelle risée de la postérité. — (J. Lupus, Le traditionalisme et le rationalisme, 1858, page 134)

Forme d’adjectif

superstitieuse \sy.pɛʁ.sti.sjøz\

  1. Féminin singulier de superstitieux.
    • l’une de ses sandales d’airain laissée sur le bord du cratère révéla la tombe et l’orgueil du philosophe, et désapothéosé il s’attira au lieu de la superstitieuse adoration de ses crédules concitoyens, l’éternelle risée de la postérité. — (J. Lupus, Le traditionalisme et le rationalisme, 1858, page 134)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPERSTITIEUX, EUSE. adj.
Qui a de la superstition. Femme superstitieuse. Le peuple est superstitieux. Substantivement, Un superstitieux, une superstitieuse. Il se dit aussi des Choses où il y a de la superstition. Culte superstitieux. Cérémonies, pratiques superstitieuses.

Littré (1872-1877)

SUPERSTITIEUX (su-pèr-sti-si-eû, eû-z') adj.
  • 1Qui a de la superstition. Le peuple le moins superstitieux est toujours le plus tolérant, Voltaire, Philos. 4e homélie. Le roi de Prusse, vainqueur de la superstitieuse Autriche, Voltaire, Lett. Helvétius, 26 juin 1765. Le savant Isaac Vossius, théologien incrédule et superstitieux, de qui Charles II, roi d'Angleterre, disait qu'il croyait tout, excepté la Bible, D'Alembert, Œuv. t. IV, p. 28. Quand le siècle est superstitieux, le génie de l'observation est timide, Staël, Allemagne, III, 2.

    Substantivement. Personne superstitieuse. Enfin t'ai-je dépeint la superstitieuse ? Boileau, Sat. X. Le superstitieux est son propre bourreau ; il est encore celui de quiconque ne pense pas comme lui, Voltaire, Philos. 2e homélie. Ces superstitieux sont dans la société ce que les poltrons sont dans une armée : ils ont et donnent des terreurs paniques, Voltaire, Dict. phil. âme. Le superstitieux est gouverné par le fanatique et le devient, Voltaire, Dict. philos. Superstition, v.

  • 2Où il y a de la superstition. Une dévotion superstitieuse. Remarquez que les temps les plus superstitieux ont toujours été ceux des plus horribles crimes, Voltaire, Dict. philos. Superstition, IV. Ce n'étaient point de méchantes femmes, mais des imaginations superstitieuses, Staël, Corinne, I, 4.
  • 3 Fig. Qui pèche par excès d'exactitude. Sa santé ou plutôt sa vie ne se soutenait que par une extrême sobriété, par un régime presque superstitieux, et il pouvait donner pour preuve de son habileté qu'il vivait, Fontenelle, Fagon. Les commentateurs, peuple le plus superstitieux de tous ceux qui sont dans le culte de l'antiquité, Fontenelle, Anc. et mod.

HISTORIQUE

XIVe s. Se ilz ne disent ne n'enseignent aucunes choses supersticieuses ne damnables, le Songe du vergier, I, 178.

XVIe s. Craintes excessives et superstitieuses, Calvin, Inst. 135. Les chrestiens ne doivent estre superstitieux aux mots, moyennant que le sens soit bon et sain, Calvin, ib. 1163.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPERSTITIEUX, (Philosophie.) c’est celui qui se fait une idée plus ou moins effrayante de la divinité & du culte religieux.

La crainte continuelle qui agitoit ce malheureux sur la tête duquel étoit suspendue une pierre énorme, ne rendoit pas son état plus triste, que l’est quelquefois la situation du superstitieux. Le sommeil peut délivrer un esclave de la vûe importune d’un maître qu’il déteste, & lui faire oublier le poids de ses chaînes ; mais le sommeil du superstitieux est communément agité par des visions effrayantes. Il craint l’Etre bienfaisant, & regarde comme tyrannique son empire paternel. Inconsolable dans l’adversité, il se juge digne des maux qu’il souffre, & ne suit que de fausses démarches pour en adoucir le fardeau. Il ne croit jamais avoir rempli ses devoirs, parce qu’il n’en connoît ni l’étendue, ni les bornes. Il s’attache sur tout aux formalités, qu’il regarde comme des choses essentielles. Telle est la source des minuties qui sont si cheres aux ames foibles & aux ignorans. Aussi voit-on que les personnes de peu de génie, celles qui ont été mal élevées, celles qui ont passé leur jeunesse dans le vice & le libertinage, deviennent naturellement superstitieuses. En général, il n’y a point d’absurdité si grossiere, ni de contradiction si palpable, que les grands, le petit peuple, les soldats, les vieilles femmes & la plupart des joueurs, ne se portent à croire sur les causes invisibles, la religion, la divination, les songes, & toutes les pratiques les plus vaines & les plus ridicules. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « superstitieux »

Du latin superstitiosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. superstitiosus (voy. SUPERSTITION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « superstitieux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
superstitieux sypɛrstisjø

Citations contenant le mot « superstitieux »

  • J'ai, des livres, un respect superstitieux, même quand ils sont médiocres, même quand ils sont odieux. De Georges Duhamel / Salavin
  • Le vrai superstitieux, c’est celui qui est persuadé que passer sous un chat noir porte malheur. De Jean-Loup Chiflet / Réflexions faites... et autres libres pensées
  • Les superstitieux sont dans la société ce que les poltrons sont dans une armée : ils ont, et donnent des terreurs paniques. De Voltaire / Lettres philosophiques
  • Les gens superstitieux vous recommandent instamment de ne jamais passer sous une échelle, mais ils ne vous empêchent pas de passer sous un taxi. De Pierre Dac
  • La superstition est la poésie de la vie ; c'est pourquoi il n'est pas mal que le poète soit superstitieux. De Johann Wolfgang von Goethe / Sentences en prose
  • Jamais la nature n'est si avilie, que quand l'ignorance superstitieuse est armée du pouvoir. De Voltaire
  • On s’imagine que Rabelais blasphème, alors qu’il ridiculise les superstitieux et les crédules,non la vraie foi. De Antoine Compagnon / le Monde des Livres, 16 janvier 2015
  • Un homme n'est pas tout à fait misérable s'il est superstitieux. Une superstition vaut une espérance. De Honoré de Balzac
  • Se faire enterrer un vendredi 13 ? Il faut vraiment ne pas être superstitieux. De Léo Campion
  • Je ne suis pas superstitieux, parce que la superstition ça porte malheur. De André Jeanson
  • Remarquez que les temps les plus superstitieux ont toujours été ceux des plus horribles crimes. De Voltaire / Dictionnaire philosophique
  • La religion sans la conscience morale n'est qu'un culte superstitieux. De Emmanuel Kant / Réflexions sur l'éducation
  • On a beau ne pas être superstitieux, on craint toujours les malédictions des gens. De Adrien Therio / Marie-Eve, Marie-Eve
  • Chantal Goya superstitieuse : ce petit objet qu'elle distribue à ses proches pour les protéger du coronavirus Gala.fr, Chantal Goya superstitieuse : ce petit objet qu'elle distribue à ses proches pour les protéger du coronavirus - Gala
  • Puis, c'est la métamorphose dans cette Amérique superstitieuse des années 1930, où le don s'apparente à un pacte faustien. Pour Charlie Parker, ce sera le travail, les longs périples sur la route à l'ombre des orchestres de swing, Tommy Douglas, Jay McShann, jusqu'à son arrivée à New York... Marianne, Il y a cent ans naissait Charlie Parker, le flingueur du jazz
  • Tout d'abord, il y a l'implacable réalité des chiffres, qui tombe comme une hache sur un billot pour faire du petit bois de ces esprits forts au mental d'airain qui nieraient l'évidence. Oui, il y a un avantage à jouer à domicile, et non, cela n'a rien à voir avec le confort superstitieux de petits repères acquis dans son petit vestiaire. C'est beaucoup plus sûrement le fruit d'une ambiance qui porte l'hôte ou inhibe le visiteur, et bien souvent d'une chimie combinant les deux. L'Équipe, Jouer à domicile, « home sweet home » ? - Tous sports - L'Équipe
  • Kevin McHale a beau ne pas être du genre superstitieux, il ne voit pas d’autre explication : son ami Corey Monteith, autre star de Glee, aurait aidé à retrouver le corps de Naya Rivera. Corey Monteith est mort le 13 juillet 2013 des suites d’une overdose. Et justement, le corps de l’actrice a été retrouvé dans le lac Piru, en Californie ce lundi 13 juillet. Pour Kevin McHale, c’est trop pour être une coïncidence. , Kevin McHale est persuadé que l'esprit de Corey Monteith a aidé à retrouver le corps de Naya Rivera
  • Pour devenir champion, rien ne peut être laissé au hasard. Rafael Nadal le sait bien et, même - et surtout - lors de ses matchs, il suit une routine très particulière. Il y a ceux qui définissent ces gestes comme étant superstitieux, et d’autres qui pensent qu’il s’agit d’une véritable obsession. Tennis World FR, Rafael Nadal révèle des détails sur ses habitudes alimentaires
  • L’homme est un animal superstitieux. Ce qui rassemble tous les hommes depuis l’aube des temps et sur tous les continents c’est cet accès à ces rites magiques, à cette superstition, c’est à dire ce besoin d’être rassuré et d’avoir au-dessus de nous des êtres qui nous protègent. L’homme a besoin de disposer de mythes et de disposer de rites. France Culture, Marie-Charlotte Delmas : "L'homme est un animal superstitieux qui a besoin de mythes et de rites" - Ép. 1/10 - Nuit de la France mystérieuse (2017)
  • Nous sommes un vendredi 13. Pour les plus superstitieux d'entre nous, le simple fait que nous soyons "un vendredi" et "le treizième jour d'un mois" les persuadent qu'ils vont, au choix, vivre un remake d'Une journée en enfer ou devenir millionnaire au loto. Les zones grises de la vie de tous les jours n'existant plus, se cachent en réalité, d'un extrême à l'autre, des croyances qui datent de la nuit des temps.  LCI, Vendredi 13 : pourquoi certains sont plus superstitieux que d'autres ? | LCI
  • "Après Mbappé contre Saint-Etienne, pour les superstitieux, est-ce que ce ne serait pas Neymar contre Lyon ? Comme ça, avec le duo Mbappé-Neymar, plus Di Maria suspendu et Icardi absent (dans le sens "invisible", ndlr), les 4 fantastiques vont devenir les 4 fantômes, a imaginé le consultant de RMC. C'est pour ça qu'il faut au moins préserver Neymar. Contre Lyon, je ne le fais même pas déguiser en footballeur ! Je lui donne une casquette de supporter et je lui dis d'aller nous encourager." , PSG : Neymar, Courbis conseille Tuchel - Football MAXIFOOT
  • Porte-bonheur, pensées magiques, rituels, voyance, grigris… Avec la crise et l’anxiété ambiante, nos recours aux croyances superstitieuses explosent. Bon ou mauvais signe ? Marie France, magazine féminin, Et si être superstitieuse était bon pour le moral ? - Psycho - Croyance
  • Pour montrer la supériorité de son pays (et affirmer sa prétention sur la Mandchourie), Wu multiplie les publications richement illustrées de photographies présentant des groupes de personnes entièrement masquées de blanc. Son but : montrer comment la Chine a transformé une masse arriérée et superstitieuse en une population éclairée et sensible à l’hygiène. Il fait de « son » masque, qu’il décrit comme l’héritier du bec d’oiseau inventé par le français Charmes de l’Orme contre la peste au XVIe siècle, la dernière étape d’un long processus d’amélioration des mesures prophylactiques contre la maladie, un symbole de l’accès des Chinois à la raison et à la modernité. Books, La politique du masque
  • La Sorelli était très superstitieuse. En entendant la petite Jammes parler du fantôme, elle frissonna et dit : « Petite bête ! » Et comme elle était la première à croire aux fantômes en général et à celui de l’Opéra en particulier, elle voulut tout de suite être renseignée. « Vous l’avez vu ? interrogea-t-elle. – Comme je vous vois ! » répliqua en gémissant la petite Jammes, qui, ne tenant plus sur ses jambes, se laissa tomber sur une chaise. Et aussitôt la petite Giry, – des yeux pruneaux, des cheveux d’encre, un teint de bistre, sa pauvre petite peau sur ses pauvres petits os, – ajouta : « Si c’est lui, il est bien laid ! – Oh ! oui », fit le chœur des danseuses. Widoobiz, [Samedi, on lit] Le Fantôme de l'Opéra - Gaston Leroux - Widoobiz
  • Tout homme a besoin de s'attacher à une bouée spirituelle ou superstitieuse, tourmenté qu'il est par le mystère de l'inconnu, notamment celui du secret de la mort. De Jean-Jules Richard / Louis Riel. Exovide

Vidéos relatives au mot « superstitieux »

Traductions du mot « superstitieux »

Langue Traduction
Anglais superstitious
Espagnol supersticioso
Italien superstizioso
Allemand abergläubisch
Chinois 迷信的
Arabe خرافي
Portugais supersticioso
Russe суеверный
Japonais 迷信的
Basque superstizio
Corse superstizioso
Source : Google Translate API

Synonymes de « superstitieux »

Source : synonymes de superstitieux sur lebonsynonyme.fr
Partager