La langue française

Spécialité

Définitions du mot « spécialité »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPÉCIALITÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est particulier à une espèce, à un cas, à une situation bien déterminé(e). Si l'abstraction comparée à l'instinct est une puissance presque divine, elle est une faiblesse inouïe, comparée au don de spécialité qui peut seul expliquer Dieu (Balzac, L. Lambert, 1832, p. 208).
DROIT
Spécialité hypothécaire. Principe en vertu duquel tout acte constitutif d'hypothèque doit indiquer la désignation précise du bien hypothéqué et de la créance consentie (d'apr. Cap. 1936).
Spécialité administrative. ,,Principe de droit administratif en vertu duquel les diverses autorités ont chacune leur sphère d'attribution et doivent limiter leurs pouvoirs à cette sphère`` (Cap. 1936).
Spécialité budgétaire. Règle du droit budgétaire par laquelle les crédits votés pour un chapitre ne doivent pas être employés pour un autre (d'apr. Cap. 1936).
DR. ADMIN. Principe de spécialité. ,,Principe selon lequel chaque service possède ses propres attributions et doit s'y cantonner sous peine de voir ses actes attaqués par excès de pouvoir`` (Barr. 1974). DR. INTERNAT. Principe de spécialité. ,,Principe selon lequel un délinquant extradé ne peut être jugé pour une infraction autre que celle pour laquelle l'extradition avait été demandée`` (Barr. 1974).
B. − Ensemble de connaissances approfondies dans un domaine restreint ou dans un secteur d'activités bien déterminé. L'homme civilisé se trouve confiné dans les régions infiniment petites de la spécialité (Baudel., Nouv. Hist. extr., 1857, préf., p. 9):
Le nombre et la communication de ses actes en font un objet symétrique, une sorte de système complet de lui-même, ou qui se rend tel incessamment. Il est fait pour désespérer l'homme moderne, qui est détourné, dès l'adolescence, dans une spécialité où l'on croit qu'il doit devenir supérieur parce qu'il y est enfermé... Valéry, Variété[I], 1924, p. 254.
P. méton. Branche, travail, métier qui exige des connaissances, une qualification bien précises. Choisir une spécialité. En attendant, Poupelin a pris une spécialité peu connue et qu'il fonde: Il est professeur d'enfants hydrocéphales (Vallès, Réfract., 1865, p. 81).J'ai essayé de ne pas me spécialiser même dans la spécialité d'écrire, et pourtant de préciser toujours plus ma pensée (Valéry, Lettres à qq.-uns, 1945, p. 103).
LING. Langue, vocabulaire, lexique de spécialité. Langue, vocabulaire, lexique qui sont propres à une branche du savoir, à un domaine d'activité. Le vocabulaire des langues de spécialité constitue généralement la partie la plus spécifique des dites langues par rapport à la langue de l'usage courant. C'est la barrière contre laquelle on bute lorsqu'on abordedans notre propre langueun domaine d'expérience qui nous est étranger (D. D. L.1976, p. 512).
MAR. Spécialité de la marine nationale. Métier dans lequel chaque homme d'équipage ou chaque officier marinier accomplira son temps ou sa carrière. Matelot sans spécialité. (Ds Le Clère 1960).
MÉD. ,,Branche de la médecine dans laquelle un médecin a fait des études poussées et pour laquelle il a acquis une compétence particulière qui lui est reconnue par la délivrance d'un certificat`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
C. − Activité à laquelle on se consacre particulièrement. On commence à causer de certaines lettres de change souscrites à un petit usurier dont la spécialité consiste à prêter aux lorettes (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 189).Le chanoine y excellait; c'était sa spécialité [la théologie] (Arnoux, Zulma, 1960, p. 52).
Avoir la/pour spécialité de + inf.Avoir le rôle, l'emploi, la fonction particulière de. La Revue des Deux Mondes, qui a pour spécialité de faire des académiciens, pousse la bienveillance jusqu'à les nommer avant le vote de l'Académie (Verlaine, Œuvres compl., t. 5, Hommes d'auj. (André Theuriet), 1885-93, p. 477).Je croyais, répliqua le préfet, que saint Antoine avait la spécialité de retrouver les objets perdus (A. France, Orme, 1897, p. 202).
P. anal., fam., plais. Comportement particulier et personnel qui peut tourner à la manie difficilement supportable. Un grand garçon blondasse (...) dont la spécialité en littérature était de se pendre aux pans d'habit de ses amis pour entrer partout, et de suivre les enterrements pour se faire des relations (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 57).
D. − P. méton. Ensemble de produits sélectionnés qui font l'objet d'une présentation et d'une vente particulières. La spécialité a donc presque disparu, dans le commerce des nouveautés. Cette transformation nous vient de l'Angleterre. On vend dans les mêmes galeries, des étoffes, des confections, du fil, des aiguilles, des jarretières et des parapluies (Avenel, Calicots, 1866, p. 25).Il a fondé, rue de Rambuteau, une grande spécialité d'huiles et de produits du Midi (Zola, Page amour, 1878, p. 816).
GASTR. Ce qui fait la renommée d'un professionnel; mets, produit, connu ou renommé d'une région. Spécialité du chef; spécialité maison; spécialités régionales. Le déjeuner était bon; la bière, fluide, légère, glacée; la salle accueillante. Antoine, gaiement, s'étonnait des spécialités locales: il avait constaté que, sur ce terrain-là, le mutisme de son frère cédait plus volontiers (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1215).La femme s'épanouit: c'était un rigolo. Et la gaieté donna une vie soudaine à son visage, jusque-là figé. On boit, ou on monte? demanda-t-elle. Les deux. Elle apporta du schiedam. « C'était une spécialité de la maison » (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 362).
PHARM. ,,Tout médicament préparé à l'avance, présenté sous un conditionnement particulier et portant un nom propre (marque ou nom déposés)`` (Man.-Man. Méd. 1980). La plupart des objets qu'on voyait sur cette table, livres, paquets de cigarettes, boîtes d'allumettes, boîtes de spécialités pharmaceutiques, portaient, collés sur eux, de vieux timbres oblitérés (Montherl., Célibataires, 1934, p. 742).Le pharmacien antimilitariste qui avait sacrifié sa meilleure clientèle, celle qui achète les spécialités, à ses idées (Arnoux, Paris, 1939, p. 66).
E. − Vx. Synon. de spécialiste.Servin devint donc pour la peinture féminine une spécialité, comme Herbault pour les chapeaux, Leroy pour les modes et Chevet pour les comestibles (Balzac, Vendetta, 1830, p. 146).D'après les renseignements qui me furent donnés, la brigade russe travaillait avec zèle à son instruction. Toutefois, l'éducation des spécialités présentait quelques difficultés, les cadres russes ayant une invincible préférence pour le rang serré plutôt que pour les exercices de combat (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 302).
Prononc. et Orth.: [spesjalite]. Ac. 1694, 1718: spe-, dep. 1740: spé-. Étymol. et Hist. 1. Ca 1250 esspecialité « caractère de ce qui est particulier, non général » (Richard de Fournival, Bestiaire d'amour, éd. C. Segré, p. 36 et 37); ca 1268 en especialité id. « par le genre, la subdivision » (Brunet Latin, Trésor, éd. F. J. Carmody, II, 46, 14); 2. a) dr. 1283 especialité « cas particulier » (Philippe de Beaumanoir, Coutumes Beauvaisis, 4, 12 ds T.-L.); 1379 espiciauté « renonciation particulière à un bien, à un droit » (Arch. P. 1391, cote 589 ds Gdf., s.v. especialté); 1461 specialité « exécution des détails » (Ordonnances des rois de France de la troisième race, éd. De Pastoret, t. 15, p. 182); 1690 spécialité « caractère particulier, dans le droit hypothécaire » (Fur.); b) 1835 fin. « application exclusive d'un certain fonds à une espèce particulière de dépense » (Ac.); 3. a) 1823 « ensemble de connaissances approfondies sur un objet d'étude limité » (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, p. 284), 1826 (Comte, Opuscules de Philos. soc., 5eopuscule, mars, Paris, Leroux, 1883, p. 264); 1832 « faculté de voir les choses du monde matériel aussi bien que celles du monde spirituel » (Balzac, L. Lambert, pp. 207-208); b) méd. 1845 « branche de la médecine dans laquelle un médecin acquiert une compétence spéciale » (Wey, Rem. sur la lang. fr. au XIXes., t. 1, pp. 256-257); 4. a) 1842 « produits spéciaux à telle industrie, tel commerce » (Ac. Compl.); b) 1843 cuis. (De Custine, La Russie en 1839, vol. 3, p. 76 ds Quem. DDL t. 7); c) 1875 spécialité pharmaceutique (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XLVI, pp. 80-81, ibid. t. 8). Empr., comme terme didact., au b. lat.specialitas « qualité distinctive ». Fréq. abs. littér.: 482. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 398, b) 968; xxes.: a) 855, b) 676. Bbg. Quem. DDL t. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

spécialité \spe.sja.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est spécial.
    • Sans que la spécialité déroge à la généralité.
  2. (Droit) Désignation d’une chose spéciale, en matière d’hypothèques.
  3. (Finance) Application exclusive d’un certain fonds à une nature particulière de dépense.
    • On a dérogé à la spécialité, : on n’a pas appliqué le fonds à la dépense, suivant ce qui avait été prescrit.
  4. (Langage courant) Branche d’études ou de travaux circonscrits auxquels se consacre une personne.
    • Les opportunités pour les gériatres sont terribles ici. Cette spécialité est terriblement dévaluée. C'est très triste parce que je pensais vraiment, quand j'ai choisi la gériatrie, que c'était la spécialité du futur. — (Dominique Prédali & ‎Jacques Soubeyrand, Douze gériatres en colère, Librairie Fayard, 2009, chap. 11)
  5. (Commerce, alimentation, pharmacie) Produits spéciaux à telle ou telle industrie, à telle ou telle région, ou de certains médicaments préparés selon une formule personnelle à l’inventeur ou portant une marque de fabrique déposée.
    • Ainsi nous entraîne-t-on à la découverte de ces petits restaurants inconnus, dont on nous vante telle « spécialité » mystérieuse, simplement pour que nous puissions être les premiers à nous rengorger devant nos amis […] — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
    • Un autre herbicide peut être utilisé sur liseron, il s’agit de la cyanatrine vendue sous le nom de Lisofix. Cette spécialité très peu phytotoxique s’utilise à 12,5 litres/hectare en deux fois […] — (Le Vigneron champenois, vol. 99, 1978, p. 175)
    • Quand à saint Hernin ou Thernen, il a pour spécialité de guérir des maux de tête. Sa fontaine — une antique divonne — est située sur le bord d'un chemin qui longe le cimetière. — (Anatole Le Braz, Les Saints bretons d'après la tradition populaire en Cornouaille, Les Annales de Bretagne, 1893-1894, Paris : Calmann-Lévy, 1937, p.146)
    • Continuons avec les desserts : la spécialité du chef est le tube de chocolat et sa mousseline aux fraises, mais il y a aussi cet exquis Antillais (mousseline au chocolat, avec en son cœur, des bananes flambées). — (Petit Futé Les plus beaux circuits en camping car, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPÉCIALITÉ. n. f.
Caractère de ce qui est spécial. Il se dit particulièrement, en termes de Jurisprudence, de la Désignation d'une chose spéciale, en matière d'Hypothèques. Sans que la spécialité déroge à la généralité. En termes de Finance, il se dit de l'Application exclusive d'un certain fonds à une nature particulière de dépense. On a dérogé à la spécialité, On n'a pas appliqué le fonds à la dépense, suivant ce qui avait été prescrit. Dans le langage courant, il se dit d'une Branche d'études, de travaux circonscrits auxquels se consacre une personne. Ce savant n'a pas voulu sortir de sa spécialité. En termes de Commerce, d'Alimentation, de Pharmacie, il se dit de Produits spéciaux à telle ou telle industrie, à telle ou telle région, ou de Certains médicaments préparés selon une formule personnelle à l'inventeur ou portant une marque de fabrique déposée. Le cotignac est une spécialité d'Orléans. L'impôt sur les spécialités pharmaceutiques.

Littré (1872-1877)

SPÉCIALITÉ (spé-si-a-li-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est spécial

    Terme de physiologie. Spécialité d'action, action spéciale qu'accomplit un organe ou un tissu spécial. Le grand fait de la spécialité d'action de diverses parties du système nerveux, fait à la démonstration duquel aspiraient depuis longtemps avec tant d'ardeur les plus nobles efforts des physiologistes, Flourens, Instit. Mém. scienc. t. IX, p. 479.

  • 2Désignation d'une chose spéciale.

    On dit en matière d'hypothèque : Sans que la spécialité déroge à la généralité.

  • 3 Terme de finances. Application exclusive d'un certain fonds à une nature particulière de dépenses.
  • 4Branche d'études, de travaux, à laquelle une personne se consacre, dans laquelle un écrivain, un savant se distingue. Mme Paturot cultiva une autre spécialité, comme on dit dans l'idiome industriel : elle perfectionna le maillot, Reybaud, Jérôme Paturot, II, 1.

    Se dit aussi des personnes mêmes qui se livrent à une étude spéciale. Les spécialités médicales.

  • 5 Abusivement. Branche de fabrication ou de commerce. La spécialité des cotonnades.

HISTORIQUE

XIIIe s. Le [la] procuration generale d'une querele contient en li toutes les especialités qui naissent de le [la] querele, Beaumanoir, IV, 12.

XVe s. Ce n'estoit fors que l'amour commun, ainsi que nous debvons tous aimer l'ung l'autre pour l'amour de cellui qui est nostre createur, sans specialité, Perceforest, t. VI, f° 86.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spécialité »

(début XIVe siècle) Du latin specialitas. (milieu XIIIe siècle) especialité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spécialité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spécialité spesjalite

Citations contenant le mot « spécialité »

  • Le décathlonien est le généraliste des spécialités. De Antoine Blondin
  • L’amour n’est pas la spécialité des humains. De Amélie Nothomb / Mercure
  • Ma spécialité est d'avoir raison quand les autres ont tort. De George Bernard Shaw
  • L'interminable est la spécialité des indécis. De Emil Michel Cioran / De l'inconvénient d'être né
  • Les diseurs de maximes, non plus que les marchands de "spécialités", ne se soignent à leur propres remèdes. De Paul-Jean Toulet / Le carnet de monsieur du Paur
  • La dermatologie est la meilleure des spécialités : le malade ne meurt jamais et ne guérit pas. De Henri Louis Mencken
  • Chaque allemand ne connaît que sa spécialité, pour le reste il s'en remet au Gouvernement. De Jean Giraudoux / Siegfried et le Limousin
  • L’une des plus curieuses spécialités de l’homme est de donner un pouvoir de torture à l’absence. De Hector Bianciotti
  • On ne saurait être l'homme de sa spécialité que si l'on est aussi sa victime. De Friedrich Nietzsche / Le gai savoir
  • Intuition. Force mystérieuse qui explique pourquoi des hommes sans pensées, sans culture et sans aucun bagage de connaissances que leur petite spécialité prennent spontanément la décision la meilleure. De Jean-Charles Harvey
  • Dans mon enfance, les vieilles barbes disaient : gouverner, c'est prévoir. Ce n'est pas l'avis des jeunes barbes actuelles dont la spécialité est de construire des maisons sur les sites à avalanches, sous prétexte que la vue est plus belle. De Jean Dutourd / Le Mauvais Esprit
  • Le vrai sens de de la guerre est la mort, c'est son matériau, sa forme et son contenu, son unique spécialité, son produit final, sa marque de fabrique. De Andreï Makine / Le Pays du lieutenant Schreiber
  • « C’est d’ailleurs comme cela aussi que sont apparus dans la région le pâté aux pommes de terre et le piquenchâgne. » Deux autres spécialités du Bourbonnais.  www.lamontagne.fr, La pompe aux gratons : une spécialité de l'Allier, héritage « d’une histoire paysanne » - Montluçon (03100)
  • Le rapport d’étude analyse également certains aspects cruciaux tels que la part de marché des ingrédients alimentaires spécialisés, les régions primitives, le taux de revenus, les coûts de production, la taille du marché des ingrédients alimentaires spécialisés et les acteurs notables. Nous avons également fourni des stratégies industrielles différenciables qui sont également mises en évidence sur le marché mondial des ingrédients alimentaires de spécialité afin que les propriétaires d’entreprise individuels puissent les capturer pour gagner la concurrence dans l’industrie internationale des ingrédients alimentaires de spécialité. Thesneaklife, Taille du marché des ingrédients alimentaires de spécialité 2020-26, Kerry Groups, DuPont, Cargill – Thesneaklife
  • La cancoillotte ? Le chanteur jurassien Hubert-Félix Théfaine en a fait une chanson. Aussi mémorable que le goût de cette spécialité fromagère franc-comtoise. Voici l'histoire de la cancoillotte. Elle est l’illustration du « il ne faut rien gaspiller ». Même pas le lait tourné et aigrelet. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Cancoillotte : quand une erreur de fabrication donne naissance à une célèbre spécialité fromagère de Franche-Comté
  • Les principaux acteurs du marché sur le marché Produits chimiques de spécialité sont analysés dans le rapport avec leur aperçu des activités, leurs opérations, leurs emplacements géographiques, l'analyse financière, le profil SWOT et les produits et services Carbon Black. , Produits chimiques de spécialité Taille du marché et part du rapport de recherche 2020 avec analyse et prévisions COVID-19 jusqu’en 2026 – Rapports d'études de marché
  • (AOF) - Total et Indian Oil Corporation ont annoncé la création d'une coentreprise à parts égales qui fabriquera et commercialisera des bitumes de spécialité de qualité supérieure et autres dérivés à l'attention de l'industrie de la construction routière, en pleine croissance en Inde. Capital.fr, TOTAL et INDIAN OIL créent une coentreprise dans les bitumes de spécialité en Inde - Capital.fr
  • Le rapport sur le marché mondial spécialité Silicones commence par un aperçu de base de l’industrie qui comprend des définitions, une brève introduction, des classifications, la taille, la part, les applications et la structure de la chaîne d’approvisionnement. Le rapport de marché fournit également une évaluation analytique des principaux défis auxquels est confronté le marché spécialité Silicones actuellement et dans les années à venir, ce qui aide les participants au marché à comprendre les problèmes auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils opèrent sur ce marché sur une plus longue période. , La taille du marché mondial du spécialité Silicones est prête pour une croissance régulière à l’avenir 2020-2025 – InFamous eSport

Images d'illustration du mot « spécialité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spécialité »

Langue Traduction
Anglais specialty
Espagnol especialidad
Italien specialità
Allemand spezialität
Chinois 专业
Arabe تخصص
Portugais especialidade
Russe специальность
Japonais 専門
Basque espezialitatea
Corse specialità
Source : Google Translate API

Synonymes de « spécialité »

Source : synonymes de spécialité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spécialité »

Spécialité

Retour au sommaire ➦

Partager