Calin : définition de calin


Calin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CALIN, subst. masc.

Alliage de plomb et d'étain qui sert en Extrême-Orient à la fabrication des boîtes à thé. Calin de Batavia ou de Malac (Voyage de La Pérouse,t. 2, 1797, p. 320).
P. ext., lang. pop. Tonnelet d'étain dont se servaient les marchands de coco. Mon calin reste plein; je suis un daim (J. Richepin, La Chanson des gueux,éd. rev. et augm., 1881, p. 115).
Prononc. Dernière transcr. ds DG : kà-lin (in = [ε ̃]). Étymol. et Hist. 1615 calin « alliage de plomb et d'étain » (Pyrard de Laval, Disc. des Voy. des François aux Indes Or., 2eéd., II, p. 298 ds König, p. 47). Empr. au port. calaim « id. » attesté dep. 1554 (A. Nunes ds Dalg.) empr. à l'ar. qala'i, lui-même empr. au malais kolong « étain » interprété comme ḳalaî « de Kal'a » ville de l'Inde connue pour son rôle important dans le commerce de l'étain. V. Lok. no1021; König, pp. 47-48; FEW t. 19, p. 80, s.v. qala'ī. Bbg. Boulan 1934, p. 58. − Brüch (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 314.

Calin : définition du Wiktionnaire

Nom commun

calin \ka.lɛ̃\ masculin

  1. (Désuet) Alliage d’étain et de plomb dont la formule et l’usage viennent de l’Extrême-Orient, où il était employé pour la fabrication des boîtes à thé.

Adjectif

calin \ka.lɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à Ney, commune du Jura.

Nom commun

calin \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de chalin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Calin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CÂLIN, INE. n.
Celui, celle qui aime être câliné. C'est un petit câlin, une petite câline. Par extension, il signifie Celui, celle qui câline. Il faisait le câlin pour obtenir ce qu'il voulait. Il est aussi adjectif. Cet homme a l'air câlin. Cet enfant est câlin. Avoir des manières câlines, prendre un ton câlin, etc.

Calin : définition du Littré (1872-1877)

CALIN (ka-lin) s. m.
  • Étain de Siam et de Malacca dont on fait des boîtes à thé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CALIN. Ajoutez :
2Dans l'Aunis, vase ordinairement de tôle, muni d'un couvercle sur lequel on met de la braise, tandis qu'il est placé sur le feu ; sert à la cuisine, Gloss. aunisien, p. 82.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « calin »

Étymologie de calin - Littré

Portug. calaim ; de l'arabe cala'î, qui à son tour vient du malais kelang, étain, ou bien de Cala'a, nom d'une ville dans l'Inde d'où l'on tirait l'étain (DOZY).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de calin - Wiktionnaire

(1615) Du portugais calaim attesté dep. 1554 emprunté à l’arabe qala'i (« étain » → voir kalay en turc).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calin kalɛ̃ play_arrow

Traductions du mot « calin »

Langue Traduction
Corse abbracciu
Basque besarkada
Japonais 抱擁
Russe объятие
Portugais abraço
Arabe عناق
Chinois 拥抱
Allemand umarmung
Italien abbraccio
Espagnol abrazo
Anglais hug
Source : Google Translate API

Synonymes de « calin »

Source : synonymes de calin sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « calin »



mots du mois

Mots similaires