La langue française

Étain

Définitions du mot « étain »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTAIN, subst. masc.

A.− CHIM., MINÉR. Métal gris blanc, ductile, malléable, le plus fusible de tous les métaux usuels, qui s'effrite aux très basses températures. Symbole Sn. Minerai d'étain; mine, filon d'étain. L'étain se rencontre généralement à l'état d'oxyde stannique (cassitérite) (Wurtz, Dict. chim.,t. 1, 2evol. 1870, p. 1284):
1. ... j'ai couru (...) jusqu'à l'île sombre des Bretons, dont je suis revenu (...) riche de l'étain que les Égyptiens (...) m'achetèrent au poids de l'or. France, Jard. Épicure,1895, p. 178.
SYNT. Étain en lingots, en chapeaux, en grains, en poudre, en feuilles; extraire l'étain du minerai; fondre, affiner, laminer l'étain; métallurgie de l'étain; alliage de l'étain et du cuivre (cf. bronze); amalgame d'étain (cf. tain).
B.− Usuel
1. Ce métal (quelquefois allié au plomb) servant à la fabrication d'objets d'usage courant ou d'objets d'art. Vaisselle d'étain; soldat d'étain; graver des plats d'étain. L'étain du comptoir très haut avait des dessins repoussés sur le bord (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 61):
2. L'étain est tout à fait triomphant, et je crois que son emploi va avoir une action sur la sculpture et forcer le marbre, la pierre, le bronze à lutter avec le flou de cette matière. Goncourt, Journal,1894, p. 590.
3. Vous ne m'en voulez point, n'est-ce pas? de vous avoir emmenée dans ma pauvre cabane, de vous avoir fait manger dans de l'étain... Dumas père, L. Bernard,1843, V, 12, p. 293.
[Comme compl. déterminatif]
En étain. Un de ces petits miroirs ronds, en étain, que tous les employés cachent dans leur tiroir (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Héritage, 1884, p. 504).
D'étain. [Le] dressoir, où brillaient, comme de l'acier fin, ses grands plats d'étain, polis chaque samedi par ses servantes (Lamart., Cours litt.,1859, p. 244).Ces papiers d'étain qui enveloppent les tablettes de chocolat (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 61):
4. ... j'imaginai pour me distraire de faire fondre une assiette d'étain et de la précipiter, toute liquide et brûlante, dans un seau d'eau. Il en résulta une sorte de bloc tourmenté, qui était d'une belle couleur d'argent clair... Loti, Rom. enf.,1890, p. 276.
SYNT. Couvert(s) d'étain; cruche, cuiller, écuelle, gobelet, pichet d'étain; toit d'étain; potier d'étain (fabricant d'objets en étain).
P. plaisant. Le tonton (...) n'avait été qu'une manière d'officier, plutôt commis aux vivres, et qu'on appelait vaisselle-d'étain, parce qu'il n'allait pas au feu (Pourrat, Gaspard,1930, p. 118).
2. P. méton. Objet en étain, vaisselle d'étain. Étains ciselés, gravés, Ses collections d'objets d'art niés encore des bourgeois, ses meubles, ses grès, ses étains (Zola, Fécondité,1899, p. 43).Une de ces savoureuses et fraîches cuisines hollandaises aux dressoirs de faïence où étincelaient les étains et les cuivres (Maeterlinck, Vie abeilles,1901, p. 14).
C.− P. compar. ou p. métaph. [En parlant de ce qui peut prendre la couleur, l'aspect de l'étain : gris, terne (comme l'étain oxydé), presque blanc et brillant (comme l'étain pur et frais)] La mer est là, plane et brillante, légèrement plombée, absolument semblable à de l'étain fraîchement étamé (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 72).Le Nil tout gris. De l'étain fondu qu'on agiterait (Fromentin, Voy. Égypte,1869, p. 56).
[Comme compl. déterminatif prenant valeur de loc. adj.] D'étain. La vieille lune couleur d'étain, commence à pâlir devant ce soleil qui surgit en face (Loti, Pèl. Angkor,1912, p. 38).Le ciel lui-même semblait glacé, un grand ciel d'étain sombre, tout piqué d'or (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 245).Ils aperçoivent l'eau noire de la rivière sur laquelle luisent de sourds reflets d'étain (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 160):
5. Le ciel était bas, l'atmosphère trouble, nébuleuse, les nuées de plomb chargées d'éclairs de chaleur, l'eau d'étain. Cendrars, Lotiss. ciel,1949, p. 246.
L'étain de + subst.L'étain en fusion du fleuve ensoleillé (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 92).L'étain neuf de la rosée gelée pesait à la pointe des herbes (Giono, Chant monde,1934, p. 24).
Prononc. et Orth. : [etε ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1220 estains (G. de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 98 ds T.-L.). Du b. lat. stagnum (stannum) « étain » (à l'époque impériale « alliage d'argent et de plomb »), peut-être emprunt au gaul., mais d'orig. incertaine (v. Ern.-Meillet, s.v. stagnum). Fréq. abs. littér. : 301. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 666; xxes. : a) 459, b) 395. Bbg. Pamart (P.). De l'alchim. à la chim. Vie Lang. 1969, p. 138.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTAIN, subst. masc.

A.− CHIM., MINÉR. Métal gris blanc, ductile, malléable, le plus fusible de tous les métaux usuels, qui s'effrite aux très basses températures. Symbole Sn. Minerai d'étain; mine, filon d'étain. L'étain se rencontre généralement à l'état d'oxyde stannique (cassitérite) (Wurtz, Dict. chim.,t. 1, 2evol. 1870, p. 1284):
1. ... j'ai couru (...) jusqu'à l'île sombre des Bretons, dont je suis revenu (...) riche de l'étain que les Égyptiens (...) m'achetèrent au poids de l'or. France, Jard. Épicure,1895, p. 178.
SYNT. Étain en lingots, en chapeaux, en grains, en poudre, en feuilles; extraire l'étain du minerai; fondre, affiner, laminer l'étain; métallurgie de l'étain; alliage de l'étain et du cuivre (cf. bronze); amalgame d'étain (cf. tain).
B.− Usuel
1. Ce métal (quelquefois allié au plomb) servant à la fabrication d'objets d'usage courant ou d'objets d'art. Vaisselle d'étain; soldat d'étain; graver des plats d'étain. L'étain du comptoir très haut avait des dessins repoussés sur le bord (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 61):
2. L'étain est tout à fait triomphant, et je crois que son emploi va avoir une action sur la sculpture et forcer le marbre, la pierre, le bronze à lutter avec le flou de cette matière. Goncourt, Journal,1894, p. 590.
3. Vous ne m'en voulez point, n'est-ce pas? de vous avoir emmenée dans ma pauvre cabane, de vous avoir fait manger dans de l'étain... Dumas père, L. Bernard,1843, V, 12, p. 293.
[Comme compl. déterminatif]
En étain. Un de ces petits miroirs ronds, en étain, que tous les employés cachent dans leur tiroir (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Héritage, 1884, p. 504).
D'étain. [Le] dressoir, où brillaient, comme de l'acier fin, ses grands plats d'étain, polis chaque samedi par ses servantes (Lamart., Cours litt.,1859, p. 244).Ces papiers d'étain qui enveloppent les tablettes de chocolat (Huysmans, Oblat,t. 1, 1903, p. 61):
4. ... j'imaginai pour me distraire de faire fondre une assiette d'étain et de la précipiter, toute liquide et brûlante, dans un seau d'eau. Il en résulta une sorte de bloc tourmenté, qui était d'une belle couleur d'argent clair... Loti, Rom. enf.,1890, p. 276.
SYNT. Couvert(s) d'étain; cruche, cuiller, écuelle, gobelet, pichet d'étain; toit d'étain; potier d'étain (fabricant d'objets en étain).
P. plaisant. Le tonton (...) n'avait été qu'une manière d'officier, plutôt commis aux vivres, et qu'on appelait vaisselle-d'étain, parce qu'il n'allait pas au feu (Pourrat, Gaspard,1930, p. 118).
2. P. méton. Objet en étain, vaisselle d'étain. Étains ciselés, gravés, Ses collections d'objets d'art niés encore des bourgeois, ses meubles, ses grès, ses étains (Zola, Fécondité,1899, p. 43).Une de ces savoureuses et fraîches cuisines hollandaises aux dressoirs de faïence où étincelaient les étains et les cuivres (Maeterlinck, Vie abeilles,1901, p. 14).
C.− P. compar. ou p. métaph. [En parlant de ce qui peut prendre la couleur, l'aspect de l'étain : gris, terne (comme l'étain oxydé), presque blanc et brillant (comme l'étain pur et frais)] La mer est là, plane et brillante, légèrement plombée, absolument semblable à de l'étain fraîchement étamé (Lamart., Voy. Orient,t. 1, 1835, p. 72).Le Nil tout gris. De l'étain fondu qu'on agiterait (Fromentin, Voy. Égypte,1869, p. 56).
[Comme compl. déterminatif prenant valeur de loc. adj.] D'étain. La vieille lune couleur d'étain, commence à pâlir devant ce soleil qui surgit en face (Loti, Pèl. Angkor,1912, p. 38).Le ciel lui-même semblait glacé, un grand ciel d'étain sombre, tout piqué d'or (Dorgelès, Croix de bois,1919, p. 245).Ils aperçoivent l'eau noire de la rivière sur laquelle luisent de sourds reflets d'étain (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 160):
5. Le ciel était bas, l'atmosphère trouble, nébuleuse, les nuées de plomb chargées d'éclairs de chaleur, l'eau d'étain. Cendrars, Lotiss. ciel,1949, p. 246.
L'étain de + subst.L'étain en fusion du fleuve ensoleillé (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 92).L'étain neuf de la rosée gelée pesait à la pointe des herbes (Giono, Chant monde,1934, p. 24).
Prononc. et Orth. : [etε ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1220 estains (G. de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 98 ds T.-L.). Du b. lat. stagnum (stannum) « étain » (à l'époque impériale « alliage d'argent et de plomb »), peut-être emprunt au gaul., mais d'orig. incertaine (v. Ern.-Meillet, s.v. stagnum). Fréq. abs. littér. : 301. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 666; xxes. : a) 459, b) 395. Bbg. Pamart (P.). De l'alchim. à la chim. Vie Lang. 1969, p. 138.

Wiktionnaire

Nom commun

étain \e.tɛ̃\ masculin

  1. (Chimie) (Métallurgie) (Indénombrable) Métal blanc et léger, de numéro atomique 50 et symbole chimique Sn. On l’utilise pour fabriquer des ustensiles de ménage.
    • Plus tard on a reconnu que les acides chromique, chlorique, borique, acétique,et oxalique, ainsi que les chlorures de magnésium et d’étain, et enfin les aluns, se comportaient comme l’acide fluorhydrique. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Elles sont confuses et mêlées de légendes ; plusieurs de ces dernières avancent que Joseph d’Arimathée, possédant des mines d’étain en Cornouailles (les Cassitérides des Phéniciens), était venu s’installer à Glastonbury. — (Berthe Gavalda, Les Églises en Grande-Bretagne, PUF, Que sais-je ?, 1959, page 7)
    • Cette salle ressemblait à toutes les salles de cabaret ; des tables, des brocs d’étain, des bouteilles, des buveurs, des fumeurs ; peu de lumière, beaucoup de bruit. — (Victor Hugo, Les Misérables, II, 3, 1, 1862)
  2. (Brocante) Objet en étain ou en potin. Il est généralement utilisé au pluriel.
    • Ces étains sont admirablement ciselés.

Adjectif

étain \e.tɛ̃\ invariable

  1. De la couleur de l’étain, blanc pur ou gris mat. #EDEDED
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTAIN. n. m.
Métal blanc, léger, dont on fabrique des ustensiles de ménage. Vaisselle d'étain. Cuiller d'étain. Potier d'étain. On le dit aussi pour Objet d'étain. Dans ce sens il a un pluriel. Ces étains sont admirablement fondus, ciselés. Les étains de tel artiste. Dans l'ancienne Nomenclature chimique, Étain de glace, Le bismuth. Étain d'antimoine, Certaine préparation par laquelle l'antimoine prend une couleur et une consistance presque semblables à celles de l'étain.

Littré (1872-1877)

ÉTAIN (é-tin) s. m.
  • Métal d'un blanc grisâtre, plus dur mais moins pesant que le plomb, ductile et oxydable, pesant 7291, et faisant entendre un petit craquement nomme cri de l'étain, quand on le plie en différents sens. Vaisselle d'étain. Cuiller d'étain. L'étain dans ce temps [du temps de nos pères] brillait sur les tables et sur les buffets, comme le fer et le cuivre dans les foyers ; l'argent et l'or étaient dans les coffres, La Bruyère, VII.

    L'étain en petit chapeau, l'étain le plus estimé (ainsi dit de sa forme, et qui venait du Pérou) ; l'étain en rature, ou rature d'étain, étain neuf sans alliage, en petites bandes très minces, Dict. des arts et m. Potier d'étain. Ce sont d'anciennes dénominations.

    Étain de glace, ancien nom du bismuth.

    Potée d'étain, deutoxyde d'étain.

    Étain oxydé, un des noms de la cassitérite.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il lor convint mettre jusques as calices, et canterent lonc tans en calisces d'estain, Chr. de Rains, p. 56. Droiz dit que tels hom ne doit vivre, Qu'on voit pour femme fol et ivre, Tant qu'il fait de son or estain, Clerc de Voudrai.

XIVe s. Vaisselle d'estain : dix douzaines d'escuelles, six douzaines de petits plas, Ménagier, II, 4.

XVe s. Mars pour le fer, et pour l'estain Entendons Jupiter le sain, La Fontaine, 417.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étain »

(1596) En ancien français estain, du latin stannum, peut-être d’origine gauloise[1] (selon Pline, l’étamage est une invention des Gaulois).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. estaing, estanh ; espagn. estaño ; ital. stagno ; du latin stagnum, supposé à côté de stannum, en raison de stagneus, stagnatus, qui appartient à l'étain ; stagnum répond seul aux mots romans (stannum aurait donné stanno).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étain »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étain etɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « étain »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étain »

  • Il est terrible le petit bruit de l’oeuf dur cassé sur un comptoir d’étain il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim. De Jacques Prévert / Paroles
  • Rapport de marché Global Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres détaille les conditions de marché agressives basées sur le volume de production, les ventes et les bénéfices. Le rapport Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres gère l’analyse de la chaîne de distribution des acteurs clés. Même la réalisation globale du marché Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres dans votre échelle mondiale se terminera par des objectifs et des avantages commerciaux inventifs. De plus, la perspective de l’arène commerciale, les spécifications des solutions et les applications éclairent le rapport mondial Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres. De plus, les analyses Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres favorisent la participation de toutes les régions et des acteurs Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres. Les renseignements sur l’importation ou l’exportation, la quantité de l’acheteur, le potentiel de fabrication de Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres et l’enquête sur le prix de vente sont également fournis sur le marché actuel de Cuivre plaqué d’étain de jeux de Barres. INFO DU CONTINENT, Cuivre plaqué d'étain de jeux de Barres Marché | Impact de COVID 19 sur les principales industries (2020-2029): Oriental Cuivre, Pentair, et Gonda Métal - INFO DU CONTINENT
  • Le segment des services publics est principalement stimulé par laugmentation des incitations financières et des soutiens réglementaires des gouvernements à léchelle mondiale. Les denrées Bronze étain actuelles sont principalement affectées par la pandémie de COVID-19. La plupart des projets en Chine, aux États-Unis, en Allemagne et en Corée du Sud sont retardés, et les entreprises sont confrontées à des problèmes opérationnels à court terme en raison des contraintes de la chaîne dapprovisionnement et du manque daccès au site en raison de lépidémie de COVID-19. LAsie-Pacifique devrait être fortement affectée par la propagation du COVID-19 en raison de leffet de la pandémie en Chine, au Japon et en Inde. La Chine est le centre épique de cette maladie mortelle. La Chine est un pays majeur en termes dindustrie chimique. Thesneaklife, Marché mondial des Bronze étain 2020 meilleures entreprises – K.P. Bronze(Canada), Metal Industriel(France), Teck Leong Metals(Singapore), Aviva Metals(USA), CONCAST METAL PRODUCTS CO.(USA) – Thesneaklife
  • En plus de cela, le rapport sur le marché mondial de la poudre d’étain fournit un aperçu informatif de plusieurs facteurs élémentaires ainsi qu’une part respective du marché de la poudre d’étain pour la génération de revenus dans le monde. Des données statistiques approfondies, y compris la structure des coûts, l’offre et la demande, les applications, les régions topologiques, la part de la production, les technologies innovantes, les types de produits et les fabricants dominants sont également administrées dans le rapport sur le marché de la poudre d’étain. Journal l'Action Régionale, Marché mondial de la poudre d’étain Statut 2020: THAISARCO, poudre de métal, Gripm, éléments américains, AIM Solder, Shanghai CNPC – Journal l'Action Régionale
  • 1. Le résumé du marché pour le marché mondial Produits chimiques d’étain est présenté dans le contexte de la région, de la part et de la taille du marché.2. Stratégies innovantes utilisées par les principaux acteurs du marché.3. Le rapport «Global Produits chimiques d’étain Market» se concentre également sur les opportunités à venir, les moteurs de la croissance, les facteurs limitants, les contraintes, les défis, les progrès techniques, les segments florissants et les autres tendances majeures du marché.4. L’étude approfondie consiste à générer des projections et des prévisions concernant les principaux segments et sous-segments du marché tout au long de la période de prévision 2020-2025.5. Les données ont été classées et résumées en fonction des régions, des entreprises, des types et des applications du produit.6. Le rapport a étudié les évolutions telles que les extensions, les accords, les derniers lancements de produits et les fusions sur ce marché. Journal l'Action Régionale, Produits chimiques d’étain CROISSANCE DU MARCHÉ, ANALYSE DES FACTEURS DE RETENUE 2020-2024 | Mason Corporation, Ace Chemical Company, City Chemicals LLC – Journal l'Action Régionale
  • « Le marché Revêtements antisalissures autopolissants sans étain mondial croît à un TCAC élevé au cours de la période de prévision 2020-2026. L’intérêt croissant des particuliers pour cette industrie est la principale raison de l’expansion de ce marché. Selon le Rapport, le marché Revêtements antisalissures autopolissants sans étain devrait croître à un TCAC de xx % au cours de la période de prévision (2019-2027) et dépasser une valeur de XX USD d’ici la fin de 2027. » Thesneaklife, Rapport sur le marché Revêtements antisalissures autopolissants sans étain mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | AkzoNobel, Jotun, Hempel, PPG Industries, Chugoku Marine Paints – Thesneaklife
  • Le produit de la nanopoudre d’oxyde d’étain antimoine ATO a l’excellente qualité de l’électricité et de l’optique. Instant Interview, Tendances technologiques dans Nanopoudre d’oxyde d’étain antimoine ATO marchés d’ici 2020-2026 | Principaux joueurs – Inframat, Reade, AnHui Kerun Nanotechnology – Instant Interview
  • En plus de cela, le rapport sur le marché mondial du l’étain fournit un aperçu informatif de plusieurs facteurs élémentaires ainsi qu’une part respective du marché du l’étain pour la génération de revenus dans le monde. Des données statistiques approfondies, y compris la structure des coûts, l’offre et la demande, les applications, les régions topologiques, la part de la production, les technologies innovantes, les types de produits et les fabricants dominants sont également administrées dans le rapport sur le marché du métal étain. Journal l'Action Régionale, Demande du marché mondial des métaux en étain 2020: étain du Yunnan, MSC, PT Timah, Minsur, Thaisarco, EM Vinto, Yunnan Chengfeng – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « étain »

Langue Traduction
Anglais tin
Espagnol estaño
Italien stagno
Allemand zinn
Chinois
Arabe القصدير
Portugais lata
Russe банка
Japonais
Basque lata
Corse tin
Source : Google Translate API

Synonymes de « étain »

Source : synonymes de étain sur lebonsynonyme.fr

Étain

Retour au sommaire ➦

Partager