La langue française

Bruyant, bruyante

Définitions du mot « bruyant, bruyante »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRUYANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.

I.− Part. prés. de bruire*.
II.− Emplois adj. et subst.
A.− (Celui, celle, ce) qui fait du bruit, (ce) qui s'accompagne de bruit, (endroit) où il y a du bruit. Rire bruyant, rue bruyante :
1. Il [Scholl] va dans l'autre pièce brûler des feux d'artifice japonais, brûler des allumettes de magnésium. Le brillant, le bruyant, le brûlant, il lui faut cela toujours. E. et J. de Goncourt, Journal,1865, p. 121.
2. Une fois de plus, sautant de pierre en pierre, je descendis le ruisseau jusqu'au chemin. C'était un mince filet d'eau, bruyant et frais, qui suivait son cours et pourtant s'animait à chaque obstacle. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 217.
SYNT. Désespoir, flot, silence bruyant; conversation bruyante; éclats, jeux, plaisirs bruyants.
Bruyant de.La salle à manger, (...), toute bruyante du bavardage des enfants (Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 911).
Spéc. [En parlant d'une partie du corps ou d'une de ses fonctions] Qui fait un bruit physique, résultant souvent d'un mouvement, d'une agitation, perçu intérieurement par le sujet ou extérieurement par une autre personne. Respiration, tête bruyante. Comprimer les bruyantes pulsations [de son cœur] (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 726).
B.− Avec une nuance péj.
1. (Celui, celle, ce) qui s'extériorise par un flot de paroles, des manifestations excessives, un manque de discrétion. Bruyant dévouement :
3. Pourquoi le boulanger et son fils voulaient-ils parler à Jean? Entre ce monsieur studieux, réservé, tranquille et ces deux hommes rudes et bruyants, quel rapport y avait-il donc? Green, Le Malfaiteur,1955, p. 140.
2. [En parlant d'une œuvre hum., en partic. artistique] Qui manque de finesse, qui choque le goût, trop voyant. Les couleurs (...) les plus bruyantes viennent se fondre en un éclairage harmonieux (A. Lavignac, La Mus. et les musiciens,1895, p. 214).
C.− Au fig.
1. [En parlant d'un inanimé abstr.] Rempli d'une agitation morale intérieure, s'accompagnant d'une telle agitation :
4. Soleils couchants derrière les ports! Gloires incomparables des cités maritimes, calme du ciel, pourpre des eaux, sur quelle âme bruyante de douleur ou de joie ne jetteriez-vous pas le silence! Louÿs, Aphrodite,1896, p. 81.
2. (Celui, celle, ce) qui a du retentissement en bien ou en mal, du succès, qui essaie d'en avoir. Aux honneurs bruyants du barreau il avait préféré cette condition plus obscure (Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 106);il flairait, pour leur échapper, les bruyants et les ressasseurs (Barrès, Sous l'œil des Barbares,1888, p. 226).
PRONONC. : [bʀ ɥijɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 prononcent [bʀyjɑ ̃]. Cette prononc. est condamnée par Mart. Comment prononce 1913.
ÉTYMOL. ET HIST. − a) 1165-70 bruiant « (d'un inanimé) qui fait du bruit » (Chr. de Troyes, Erec et Enide, éd. W. Foerster, 5375), graphie attestée jusqu'en 1771 Trév.; 1546 bruyant « (d'une pers.) id. » (Rabelais, Tiers Livre, éd. Marty-Laveaux, chap. 17, t. 2, p. 88); b) 1740 « où il y a beaucoup de bruit » (Ac.). Part. prés. adjectivé de l'a. fr. bruire*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 265. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 127, b) 2 056; xxes. : a) 2 169, b) 1 157.
BBG. − Duch. 1967, § 41, 74. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 291.

Wiktionnaire

Adjectif

bruyant \bʁɥi.jɑ̃\

  1. Qui fait du bruit ou qui est accompagné de bruit.
    • Il avait mené une vie bruyante de débauches, pleine de duels, de paris, de femmes enlevées. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Acceptons que le courage militaire demeure l’apanage d’une caste enfantine et bruyante, et ne se répande pas, comme l’a fait la Légion d’honneur, son insigne, parmi les professeurs, les contrôleurs, les peintres. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • A Armenonville, à une table voisine de la nôtre, un sous-lieutenant de dragons enlace de son bras le buste de sa trop bruyante compagne et laisse voir ainsi au poignet un tatouage d’escarpe. — (Michel Corday, L’envers de la guerre : journal inédit 1914-1916, Flammarion, 1932, p.145)
  2. Où il se fait, où l’on entend beaucoup de bruit.
    • Cette rue est fort bruyante .
    • Un marché bruyant.
    • Une assemblée bruyante.
    • La fête se termina par des réjouissances bruyantes : musique, sonneries de clairons, roulements de tambours, fantasias échevelées, décharges retentissantes d’artillerie et de mousqueterie, — une orgie de couleurs, de mouvement et de bruit. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 132)

Forme d’adjectif

bruyante \bʁɥi.jɑ̃t\

  1. Féminin singulier de bruyant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRUYANT, ANTE. adj.
Qui fait du bruit ou qui est accompagné de bruit. Flots bruyants. Musique bruyante. Des jeux bruyants. Des plaisirs bruyants. Une conversation bruyante. Un homme bruyant, Un homme qui se rend importun par le bruit qu'il fait. Il signifie aussi Où il se fait, où l'on entend beaucoup de bruit. Cette rue est fort bruyante. Un marché bruyant. Une assemblée bruyante.

Littré (1872-1877)

BRUYANT (bru-ian, ian-t' ; plusieurs disent brui-ian) adj.
  • 1Qui fait du bruit. Musique bruyante. Agrippine jouit de leur bruyant hommage, Chénier M. J. Tib. I, 4. Ainsi, bruyante abeille, au retour du matin, Je vais changer en miel les délices du thym, Chénier, Élég. 4. Loin de ce médisant infâme, Qui de l'imposture et du blâme Est l'impur et bruyant écho, Gresset, Chartreuse.

    Terme de chasse. Vol bruyant, se dit du vol de la colombe.

  • 2Où il se fait du bruit. … J'ai fui la ville aux muses si contraire ; Sur les pavés poudreux d'un bruyant carrefour Les poétiques fleurs n'ont jamais vu le jour, Chénier, Élég. 14. Fuyons leurs dieux, leurs mœurs et leurs bruyantes villes, Voltaire, Minos, III, 1.

    Un homme bruyant, un homme qui parle beaucoup ou qui parle d'une voix retentissante. Tous ces galants de cour dont les femmes sont folles, Sont bruyants dans leurs faits et vains dans leurs paroles, Molière, Tartufe, III, 3. C'est un des bons convives que nous ayons ; son humeur est douce et vive, sa gaieté n'est point bruyante, Voltaire, l'Homme aux 40 écus, Grande querelle.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et li bruiant [les torrents] de felenie me troblerent ; ce furent li Jui, qui, ausi comme aigue rade, couroient entour, Psautier, f° 23. Et comencierent à gieter grosses pierres et bruians qui confondoient quanques elles ataignoient, Chron. de Rains, 37. De l'ost s'en est issus tout soavet amblant, Tout selon la riviere qui moult estoit bruiant, Ch. d'Ant. III, 632.

XIVe s. Il furent si espris du tonnoirre bruiant, Guesclin. 10433.

XVe s. Une très belle, gente et jeune dame, et du quartier du pays où elle se tenoit, la plus bruyante, la plus mignonne et plus renommée, Louis XI, Nouv. LXXXI.

XVIe s. Le diable vostre ennemi circuit comme un lyon bruyant, cerchant quelcun à devorer, Calvin, Instit. 115.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bruyant »

Participe présent du verbe bruire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ancien participe présent de bruire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bruyant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bruyant brµijɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bruyant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bruyant »

  • Le génie n'est qu'une éloquence particulière, un don bruyant d'exprimer. De Marguerite Yourcenar / Alexis ou le Traité du Vain Combat, 1929
  • Ne t'efforce pas de bannir la douleur et le doute, dans le vacarme du plaisir bruyant ; la paix que tu recherches à l'extérieur ne se trouve qu'à l'intérieur. De Arthur Joyce Cary
  • Les petites peines sont bruyantes et les grands chagrins muets. De Proverbe danois
  • Il faut des fêtes bruyantes aux populations, les sots aiment le bruit, et la multitude c'est les sots. De Napoléon Bonaparte
  • Les personnes insignifiantes aiment que leurs actes soient bruyants. De Lao She / Quatre générations sous un même toit
  • Les suppositoires à la nitroglycérine sont beaucoup plus efficaces que ceux à la glycérine pure, mais se révèlent beaucoup plus bruyants. De Pierre Dac
  • Il n'y a de bruyantes que les folles; les femmes sages ne font point de sensation. De Jean-Jacques Rousseau / Emile, V
  • La conversation générale la plus bruyante tombe toujours au moment précis où l’on allait profiter du brouhaha pour dire à sa voisine quelque chose de confidentiel. De Miguel Zamacoïs
  • Le présent est fait de déformations du passé et d'ébauches imprécises de l'avenir. Et quoi qu'on fasse, le présent n'est jamais qu'une vaste et bruyante fabrique du passé. De Pierre Reverdy / Le livre de mon bord
  • "Halte aux pétaroux". C'est l'opération lancée par la police nationale et la police municipale à Châteauroux pour lutter contre les nuisances sonores provoquées par les deux-roues trop bruyants. Pendant tout l'été, les policiers organisent des opérations de prévention et de sensibilisation. Objectif : contrôler les dispositifs d'échappement d'engins motorisés, car de nombreux riverains se plaignent du bruit. France Bleu, Châteauroux : la police organise des opérations de contrôle préventifs contre les deux-roues trop bruyants
  • Peu avant 22 h 30, son voisin, Maxime Bélanger, 39 ans, a sauté par dessus sa clôture, fort possiblement pour dire sa façon de penser à l’hôte bruyant, selon ses proches. Le Journal de Montréal, Vaudreuil-Dorion: le voisin bruyant accusé du meurtre | JDM
  • Alors qu’il s’annonçait sous les meilleurs auspices, l’été 2019 a ainsi tourné au mauvais rêve pour les habitants de ce lieu-dit pavillonnaire situé non loin de la départementale 224. En cause, donc : ces moteurs « hurlants », comme décrits par plusieurs voisins, qui disent alors assister à de véritables « rodéos » de mini-motos et quads juste sous leurs fenêtres. Des engins bruyants pilotés par leur voisin de 35 ans, qui va vite se rendre indésirable dans le secteur. Tout comme l’un de ses amis, désigné comme le « partenaire » des rodéos sauvages. www.lamontagne.fr, À Échassières (Allier), un voisin un peu trop bruyant amené à s'expliquer au tribunal - Échassières (03330)
  • Un coq dont les bruyants cock-doodle-doos sont devenus le centre d’une bataille judiciaire exposant la fracture urbaine-rurale en France est décédé à l’âge de six ans. Breakingnews.fr, Maurice le coq bruyant français meurt à l'âge de six ans
  • En général, une VMC devient bruyante en raison d’un défaut d’installation, d’un manque d’entretien ou d’un défaut de matériel. Il est généralement recommandé de faire appel à un professionnel qui sera en mesure de vérifier l’état des turbines, des conduits, des entrées d’air et du caisson de l’appareil. Toutefois, un nettoyage basique peut être effectué très simplement par vos soins afin d’entretenir l’installation et de limiter le risque de nuisances sonores. Binette & Jardin, Ma VMC est bruyante : comment régler le problème ?
  • Sous l’impulsion de nos cadets et juniors amenés par Jacky Bouzigues et Patrice Poulit, notre public devenait de plus en plus nombreux, bruyant et coloré dans les pique-niques géants. nrpyrenees.fr, Il y a 30 ans, la formidable épopée de l’US Pouyastruc - nrpyrenees.fr
  • Les petites peines sont bruyantes et les grands chagrins muets. De Proverbe danois
  • Le présent est fait de déformations du passé et d'ébauches imprécises de l'avenir. Et quoi qu'on fasse, le présent n'est jamais qu'une vaste et bruyante fabrique du passé. De Pierre Reverdy / Le livre de mon bord
  • La conversation générale la plus bruyante tombe toujours au moment précis où l’on allait profiter du brouhaha pour dire à sa voisine quelque chose de confidentiel. De Miguel Zamacoïs
  • Il n'y a de bruyantes que les folles; les femmes sages ne font point de sensation. De Jean-Jacques Rousseau / Emile, V
  • Il faut des fêtes bruyantes aux populations, les sots aiment le bruit, et la multitude c'est les sots. De Napoléon Bonaparte
  • Ils étaient environ 300, de tous les âges, à être venus encourager les Grenoblois à grands coups de chants, de fumigènes et de pétards. Le tout dans une ambiance bruyante et bon enfant. , Football/En images. GF38 : 300 supporters accueillent les joueurs de Grenoble avant le match face à Auxerre
  • La maire PS de Rennes Nathalie Appéré réagit dans une lettre ouverte, adressée au syndicat Alliance, après la manifestation bruyante de policiers jeudi soir 17 décembre à proximité de son domicile privé. "Ces méthodes d'intimidation ne sont pas admissibles dans une démocratie", réagit l'élue. France Bleu, Manifestation bruyante de policiers près du domicile de la maire de Rennes : Nathalie Appéré réagit

Traductions du mot « bruyant »

Langue Traduction
Anglais noisy
Espagnol ruidoso
Italien rumoroso
Allemand laut
Portugais barulhento
Source : Google Translate API

Synonymes de « bruyant »

Source : synonymes de bruyant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bruyant »

Bruyant

Retour au sommaire ➦

Partager