Étrangeté : définition de étrangeté


Étrangeté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTRANGETÉ, subst. fém.

A. − Caractère de ce qui est étrange, bizarre, surprenant, inhabituel. L'étrangeté d'une condition, d'un site. Dans le charmant jardin des Bussy, quelques plantes inconnues, d'une étrangeté surprenante (Gide, Journal,1935, p. 1239).Une phrase (...) où l'étrangeté de la forme masque la banalité de la pensée (Benda, Fr. byz.,1945, p. 239):
1. La bonne mine de ce jeune homme, une sorte d'étrangeté dans ses manières, de bizarrerie dans sa toilette, attiraient l'attention du baron ... Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 220.
B.− P. méton. Ce qui présente un tel caractère. Le thé était une étrangeté pour des Français de la vieille roche (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 181):
2. « ... M. Mathéus est bouleversé par tes étrangetés. Nous lui avons donné notre parole d'honneur que le mariage se ferait, et nous voilà dans une singulière situation vis-à-vis de lui. Il t'aime beaucoup pourtant... mais tu repousses tous ceux qui t'aiment. » Duranty, Math. H. Gérard,1860, p. 296.
C.− Spécialement
1. PHYS. NUCL. Nombre quantique servant à expliquer le comportement des particules étranges (cf. étrange I B 2 b). Étrangeté nulle (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 381).
2. PSYCH. (Sentiment d')étrangeté. Trouble mental dans lequel le malade perd le sentiment de sa réalité personnelle, reconnaît mal le monde environnant (cf. Janet, Obsess. et psychasth., 1903, p. 42).
Prononc. et Orth. : [etʀ ɑ ̃ ʒte]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. Fin xives. (E. Deschamps, Balade, MCCIX, éd. Queux de Saint-Hilaire, t. 6, p. 199), rare av. le xviiies. (v. Proschwitz, p. 110). Dér. de étrange*; suff. -(e)té*. Fréq. abs. littér. : 368. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 214, b) 365; xxes. : a) 551, b) 855. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1971, t. 35, p. 217. − Gohin 1903, p. 313.

Étrangeté : définition du Wiktionnaire

Nom commun

étrangeté \e.tʁɑ̃ʒ.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est étrange.
    • L’île dépassait encore en sauvagerie et en étrangeté les autres Marquises. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Mais c’était l’irrégularité de la couleur de ses iris, l’un bleu pâle et l’autre jaune, qui achevait de conférer à son visage une étrangeté indéfinissable. — (Mélusine Vaglio, Kitty Lord : L’anneau ourovore, Hachette Livres, 2006)
    • Bizarrement, l’ombre portée sur la Lune ne devait pas être noire mais rouge profond. Une étrangeté qui pourtant s'explique par un simple cours de physique. Dans une telle situation, l'atmosphère terrestre qui englobe notre planète joue en effet le rôle de lentille. — (Gaëlle Couderc, L'Eclipse, Lulu.com, 2011)
  2. (Physique) Nombre quantique de certaines particules, telles que les baryons, défini comme la différence entre le nombre d’antiquarks étranges et de quarks étranges.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étrangeté : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉTRANGETÉ. n. f.
Caractère de ce qui est étrange. L'étrangeté de sa conduite, de son humeur, de ses manières, de son style.

Étrangeté : définition du Littré (1872-1877)

ÉTRANGETÉ (é-tran-je-té) s. f.
  • Caractère de ce qui est étrange. Étrangeté de mise, de langage.

    Chose étrange. Une étrangeté fait quelquefois rire.

REMARQUE

Étrangeté a failli être banni de la langue comme venu des pays étrangers (VAUGEL. Nouv. rem. Observ. de M**, p. 296). L'accusation est fausse ; le mot est ancien et indigène, et heureusement il a triomphé.

HISTORIQUE

XVe s. Ballade sur l'estrangeté de l'atour, et du chief que plusieurs dames font à present, Deschamps, Poésies mss. f° 237.

XVIe s. Toute estrangeté est ennemie de communication et societé, Montaigne, I, 184. Et m'avoit la coustume osté l'appercevance de ceste estrangeté, Montaigne, I, 100. Je vous conseille la moderation, l'attrempance, et la fuyte de la nouvelleté et l'estrangeté, Montaigne, II, 313.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étrangeté »

Étymologie de étrangeté - Littré

Étrange.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de étrangeté - Wiktionnaire

 Dérivé de étrange avec le suffixe -té.
(Physique) (Années 1950) Calque de l’anglais strangeness, introduit par Murray Gell-Mann et Kazuhiko Nishijima.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « étrangeté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étrangeté etrɑ̃ʒœte play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « étrangeté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étrangeté »

  • Le journal de Kafka est le fidèle compagnon des passionnés de l’écrivain praguois. Plus encore que ses fictions et même sa correspondance, il l’a rendu familier sans pour autant altérer l’étrangeté de cette paradoxale proximité. Kafka y paraissait « tellement abandonné », surtout, disait-il « par (lui)-même ». On ne pouvait que céder à la tentation d’abolir les frontières entre Franz Kafka, né à Prague en 1883 et mort dans un sanatorium autrichien quarante ans plus tard, et le Joseph K. du Procès ou le Gregor Samsa de la Métamorphose. L'Humanité, Littérature. Les Journaux de Kafka, œuvre vie d’un homme intégral | L'Humanité
  • On ne saurait mieux illustrer l’étrangeté de la situation des Etats-Unis, cinq mois après l’irruption d’une pandémie qui a tué plus de 133 000 personnes et a placé le pays au premier rang mondial des victimes (mais septième, derrière la France, rapporté à la population). Alors que 37 des 50 Etats connaissent de nouveau une croissance des cas de contamination (3 millions au plan national) et, qu’en Floride ou au Texas, les hôpitaux sont au bord de la rupture, une partie de la population pense que lutter contre une maladie hautement infectieuse est affaire de liberté individuelle. Le Monde.fr, Coronavirus : l’insouciance d’une partie des Etats-Unis en pleine épidémie
  • Ils sont d’avis que les chercheurs devraient se servir de ces critères pour définir le niveau «d’étrangeté» de leurs sujets d’étude — et l’inclure lors de la publication de leurs travaux, afin que les réviseurs puissent évaluer la portée du biais. l-express.ca, Animaux de labo: tous les cobayes sont-ils égaux? - l-express.ca
  • Signe de l’étrangeté de cette année, ce n’était pas des lycéens mais des parents qui patientaient les premiers, ce mardi 7 juillet, jour des résultats du baccalauréat, devant le lycée Jay-de-Beaufort à Périgueux (Dordogne). SudOuest.fr, Dordogne : "La seule chose qui compte, c’est d’avoir le bac"
  • La théorie est classique, Freud l’a dit, même quand il a été mal traduit : l’étrangeté se loge dans les choses, les situations et les êtres les plus familiers. J’ai dit que tout avait commencé avec ma fille le 26 octobre 2018, mais si je suis honnête, ça a commencé bien avant : le jour où lors d’une échographie, ma fille que je n’avais donc pas encore rencontrée, semblait heureuse dans son liquide amniotique, suçant son pouce avec joie et force coups de pieds, quand moi, j’étais au fond d’un seau de stress.  France Culture, Ma fille, cette heureuse étrangeté
  • On cherche souvent de jolies raisons aux étrangetés des autres. De David Foenkinos / Charlotte
  • Il faut être commun, ou l'on meurt, d'étrangeté. De Jacques Foch-Ribas / Le greffon
  • C’est l’étrangeté ajoutée à la beauté qui confère un caractère romantique à l’art. De Walter Pater
  • L'étrangeté est le condiment nécessaire de toute beauté. De Charles Baudelaire

Traductions du mot « étrangeté »

Langue Traduction
Corse strana
Basque harridura
Japonais 奇妙さ
Russe странность
Portugais estranheza
Arabe غرابة
Chinois 陌生
Allemand fremdheit
Italien stranezza
Espagnol extrañeza
Anglais strangeness
Source : Google Translate API

Synonymes de « étrangeté »

Source : synonymes de étrangeté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « étrangeté »



mots du mois

Mots similaires