La langue française

Bifurcation

Sommaire

Définitions du mot bifurcation

Trésor de la Langue Française informatisé

BIFURCATION, subst. fém.

A.− Emplois techn. (cf. bifurquer I)
1. VOIRIE, CH. DE FER. Division en deux branches, en deux voies à la manière d'une fourche. Bifurcation d'une voie ferrée, gare de bifurcation.
P. méton. Point où se produit cette division :
1. Une route départementale, récemment faite, enfilait cette plaine à un point de bifurcation sur la grande route. Balzac, Le Curé de village,1839, p. 84.
2. Leurs aînés, au contraire, des arbres vieux de cinq ou six siècles, formaient d'immenses tentes de verdure supportées sur les inextricables bifurcations de leurs branches. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 3, 1868, p. 186.
3. Dans une bifurcation ou une trifurcation, on laisse aux deux rails extérieurs leur continuité, qui n'apporte aucun obstacle. J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 693.
2. P. anal.
a) ANAT. Bifurcation des bronches, bifurcation intestinale. Bifurcation de la trachée. ,,Point où l'extrémité thoracique de la trachée se divise en ses deux branches terminales`` (Méd. Biol. t. 1 1970).
b) BOTANIQUE :
4. On nomme ainsi la fourche produite par le développement d'une partie sur une autre, soit semblable, soit différente. Ainsi le bourgeon forme une bifurcation avec le rameau qui le porte, celui-ci en forme une avec la branche qui lui a donné naissance, ... É.-A. Carrière, Encyclop. horticole,1862, p. 55.
c) MAR. Signaux de bifurcation. ,,Dans le balisage d'un chenal, signaux placés à l'extrémité des bancs du milieu la plus rapprochée du large`` (Soé-Dup. 1906).
3. Emploi fig. :
5. Les végétaux se développèrent vraisemblablement les premiers, capables de prendre au milieu leur carbone et leur azote; grâce à eux les premiers animaux purent trouver leur nourriture. Et ce fut la première bifurcation de la vie au sein des eaux, chaque règne prenant son départ pour une marche triomphante à travers des millions de siècles. Ch. Combaluzier, Introd. à la géol.,1961, p. 146.
ENSEIGN. Bifurcation des études ou bifurcation. Réforme des programmes de l'enseignement secondaire, qui en 1852 avait institué, à partir de la classe de quatrième, la séparation des élèves en élèves des sciences et élèves des lettres :
6. Depuis la bifurcation de M. Fortoul l'Université ne bat que d'une aile et tout va à la diable. Mérimée, Lettres à la comtesse de Boigne,1870, p. 177.
7. Pourtant il est bon de constater que le poète, qui représente dans ce qu'il a de meilleur l'esprit de ce siècle finissant, a reçu une éducation plus scientifique que littéraire par la grâce de la fameuse « bifurcation », médiocre système pour la masse, mais qui fut bon pour lui parce qu'il avait en lui-même de quoi le corriger. Lemaitre, Les Contemporains,1885, p. 32.
B.− [Cf. bifurquer II]
ENSEIGN. Option que doivent prendre les élèves entre deux orientations qui s'offrent à leur choix (cf. supra A 3) :
8. − Nozière, nous allons entrer dans les classes supérieures; c'est l'année de la bifurcation. Tu as une grande détermination à prendre; y as-tu pensé? Je lui répondis que non, mais que je choisirais certainement les lettres. A. France, La Vie en fleur,1922, p. 345.
PRONONC. : [bifyʀkasjɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − Fin xvies. anat. « division en deux branches » (Paré, t. 2, p. 631 dans Littré : De l'artere umbilicale à la bifurcation de la grande artere, près de l'os sacrum) : 1752 (Trév. Suppl. : Bifurcation. C'est ce qu'on nommoit autrefois le fourc, l'endroit où une branche se sépare en deux et devient fourchue); en partic. 1894 chem. de fer (Ch. Bricka, Cours de chemins de fer, t. 2, p. 241 : Lorsque deux lignes se réunissent en un tronc commun elles forment ce qu'on appelle une bifurcation). Dér. du rad. de bifurquer*; suff. -ation*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 70.

Wiktionnaire

Nom commun

bifurcation \bi.fyʁ.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Division en deux branches.
    • La bifurcation d’un chemin, du tronc d’un arbre, de la racine d’une dent. — La bifurcation d’une ligne de chemin de fer.
    • (Figuré)Il y a bifurcation dans l’enseignement à partir de cette classe, les élèves peuvent, à partir de cette classe, opter entre tels et tels genres d’études.
  2. (Par extension) Séparation en deux parties ; dichotomie.
    • En définitive, il y a eu une bifurcation, une dichotomie entre le développement historique naturel de ces aspects de la vie islamique et l'idéal religieux théorique auquel adhérait la nation. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.56)

Nom commun

bifurcation \ˌbaɪfəˈkeɪʃən\

  1. (Soutenu) Bifurcation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIFURCATION. n. f.
Division en deux branches. La bifurcation d'un chemin, du tronc d'un arbre, de la racine d'une dent. La bifurcation d'une ligne de chemin de fer. Au sens figuré, Il y a bifurcation dans l'enseignement à partir de cette classe, Les élèves peuvent, à partir de cette classe, opter entre tels et tels genres d'études.

Littré (1872-1877)

BIFURCATION (bi-fur-ka-sion) s. f.
  • 1Action de se bifurquer.
  • 2Endroit où une chose se bifurque. À la bifurcation de la route, vous prendrez à droite.
  • 3Aujourd'hui, dans l'Université, séparation des élèves en élèves des sciences et élèves des lettres, après les classes de grammaire

HISTORIQUE

XVIe s. De l'artere umbilicale à la bifurcation de la grande artere, près de l'os sacrum, Paré, t. II, p. 631.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bifurcation »

Bifurquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de bifurquer avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bifurcation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bifurcation bifyrkasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bifurcation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bifurcation »

  • Un accident impliquant trois véhicules s’est produit à la sortie de Champenoux, à la bifurcation entre la route nationale allant à Mazerulles et le chemin du Moulin, une petite route qui dessert le dernier hameau du village. , Faits-divers - Justice | Un accident fait deux blessés chemin du Moulin
  • Nous nous trouvons donc devant une bifurcation où certain.e.s indiquent un chemin avec l’espoir d’un changement profitable pour le plus grand nombre et tout simplement pour l’avenir de la planète, alors que d’autres empruntent déjà le chemin de sa destruction accélérée. Dans ce contexte, il est difficile de pratiquer la nuance: grande et utile spécialité des universitaires. C’est la raison pour laquelle tant d’entre nous sortent ces derniers mois de leur réserve pour essayer de promouvoir un changement radical possible et indispensable, alors que d’autres s’affairent à empirer l’anormal. Entre les difficultés et les incertitudes d’un changement de cap et la certitude du désastre nous devrions être capables de choisir notre chemin de sortie de la pandémie. Villes en mouvement, La grande bifurcation post-pandémique: faites votre choix! – Villes en mouvement
  • Un poids-lourd slovène a fini sa course au milieu d’un terre-plein, après avoir percuté une glissière de sécurité sur l’A19 (au niveau de la bifurcation avec l’A5 à la Chapelle-sur-Oreuse), mardi 23 juin après-midi. Le conducteur était positif à l’alcool avec un taux de deux grammes dans le sang. Après des examens de contrôle, il a été placé en garde à vue.  www.lyonne.fr, Les trafiquants présumés restent en garde à vue, deux grammes dans le sang pour le chauffeur routier... Le point sur les faits divers dans l'Yonne - Auxerre (89000)
  • Mais le jeune homme d’alors sait bien que s’il veut devenir avocat « avec pignon sur rue, cela va être compliqué ». Nouvelle bifurcation donc pour la comptabilité cette fois, pour satisfaire sa passion pour les chiffres. Après une maîtrise et un DES en droit des affaires, Guy Delsescaux gagne le monde du travail où il œuvrera principalement au sein des groupes EDF et GDF-Suez, notamment au poste de directeur départemental, régional puis directeur délégué approvisionnement et logistique France pour ERDF et GRDF. Des fonctions à Lille qui l’amèneront à côtoyer quelques personnalités politiques de premier plan. www.lamontagne.fr, Découvrez Guy Delsescaux, le conciliateur de justice qui propose des permanences en mairie de Courpière (Puy-de-Dôme) - Courpière (63120)

Images d'illustration du mot « bifurcation »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bifurcation »

Langue Traduction
Anglais bifurcation
Espagnol bifurcación
Italien bivio
Allemand abzweigung
Portugais bifurcação
Source : Google Translate API

Synonymes de « bifurcation »

Source : synonymes de bifurcation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bifurcation »

Partager