La langue française

Bretelle

Sommaire

  • Définitions du mot bretelle
  • Étymologie de « bretelle »
  • Phonétique de « bretelle »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bretelle »
  • Citations contenant le mot « bretelle »
  • Images d'illustration du mot « bretelle »
  • Traductions du mot « bretelle »
  • Synonymes de « bretelle »

Définitions du mot bretelle

Trésor de la Langue Française informatisé

BRETELLE, subst. fém.

A.− Bande de cuir, d'étoffe, qui, fixée à un objet lourd ou encombrant et passée sur l'épaule, permet de le porter plus facilement. On se sert de bretelles pour porter une civière, un brancard, une hotte, une chaise à porteurs, des seaux d'eau (Ac.1835-1932).La bretelle d'un fusil, d'un instrument de musique, d'un sac; une bretelle de cuir :
1. Il fallut de nouveau emboîter le pas derrière mon maître et, la bretelle de ma harpe tendue sur mon épaule endolorie, cheminer le long des grandes routes... H. Malot, Sans famille,1878, p. 223.
2. En Polynésie, les hommes suspendent les fardeaux aux deux extrémités d'une perche (...). Au contraire de leurs congénères, les Maori portaient tout sur leur dos à l'aide de bretelles. R.-H. Lowie, Manuel d'anthropol. culturelle,1936, p. 175.
Loc. En bretelle. Je mis le fusil en bretelle et rentrai chez moi par le plus court (Courteline, Ah! Jeunesse, Un Souvenir du siège, 1890, p. 216).
P. ext. Courroie, sangle. Un amas de planches à laver, retenues en paquets par des bretelles (Zola, L'Œuvre,1886, p. 61).
B.− Spécialement
1. Gén. au plur. Pièce de vêtement masculin constituée de deux bandes souvent élastiques passant sur les épaules et croisées dans le dos, servant à soutenir le pantalon. Porter des bretelles, mettre des bretelles (Ac. 1798-1932); défaire ses bretelles, un pantalon à bretelles, une paire de bretelles :
3. La bretelle! ... madame de Genlis démontre que cet engin, ignoré de nos pères, est la cause du dépérissement de la jeunesse de ce temps-ci. Selon cette dame érudite, les cavaliers de son temps avaient les épaules larges et la poitrine développée; la bretelle nous a fait, à nous, la poitrine étroite et l'épaule rentrée... Nerval, Bohème galante,1853, p. 258.
Rare [En tant que symbole de confort bourgeois] :
4. O Attila! Quand reviendras-tu, aimable humanitaire, avec quatre cent mille cavaliers, pour incendier cette belle France, pays des dessous de pieds et des bretelles? Flaubert, Correspondance,1843, p. 146.
Loc. En bretelles. En bras de chemise. Quand elle [Boule de Suif] revint au bout de quelques minutes, Cornudet, en bretelles, la suivait (Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Boule de Suif, 1880, p. 134).
Rem. Ac. 1835-78, Besch. 1845, Lar. 19e-20e, Littré, Guérin 1892, DG, Quillet 1965 ont l'expr. en avoir jusqu'aux (par-dessus les) bretelles : être engagé dans une mauvaise affaire; être ivre.
2. Ruban passant sur l'épaule et servant à retenir certains vêtements ou sous-vêtements féminins. Les bretelles du tablier, de la chemise, de la combinaison; corset, tablier à bretelles.
C.− P. anal.
1. CH. DE FER. Dispositif d'aiguillage formé de deux diagonales de sens contraire faisant la jonction entre deux voies parallèles.
P. ext. Route reliant deux grands axes de circulation.
2. FORTIF. Ligne défensive secondaire établie à l'avant ou à l'arrière de la ligne principale et la reliant en deux points.
PRONONC. ET ORTH. : [bʀ ətεl]. Buben 1935, § 21 : ,,La tendance à remplacer l'e féminin protonique par l'e fermé a été toujours très forte et elle affecterait encore aujourd'hui beaucoup plus de mots de la langue littéraire, si elle n'était pas contrecarrée par la forme écrite qui impose [ə] partout où l'e ne porte pas d'accent aigu. Dans la langue parlée cette tendance continue à exercer son action dans une large mesure (...); les étrangers commettent aussi cette faute de prononciation et ferment volontiers l'e sourd protonique, surtout après une muette suivie d'une liquide : crevette, bretelle, grenier, grenouille, breloquer, fredonner, etc.``
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Fin xiiies. « bande de cuir ou de tissu pour porter ou soutenir qqc. » escu a breteles (Des Deus Bordeors Ribauz, éd. A. de Montaiglon, I, 9 dans Gdf. Compl.); 2. a) 1718 cost. (Ac.); b) 1894 p. anal. de forme « ligne de jonction entre deux autres » (Ch. Bricka, Cours de ch. de fer, t. 2, p. 275). Empr., avec déplacement d'accent sur la 2esyll., à l'a. h. all. brittil « rêne, bride » (FEW t. 15, 1, p. 290a), prob. par l'intermédiaire de la forme du plur. brittila (v. Günther dans FEW, loc. cit., p. 290b, note 9; v. aussi Karg-Frings, s.v. brittil); l'a. h. all. correspond au m. h. all. brîdel, v. bride. L'hyp. d'un rattachement à braie* (EWFS2, Barb., Rev. dial. rom., t. 4, p. 78) par l'intermédiaire d'un verbe dial. braiter, braiteler, fait difficulté du point de vue phonét.; il serait en outre étonnant qu'en cette hyp. le sens 2 a ne soit attesté qu'au xviiies.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 217. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 109, b) 476; xxes. : a) 310, b) 387.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 296. − Rauville (C. de). La Réunion et son lang. Vie Lang. 1970, p. 332. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 380, 391; t. 2 1972 [1925], p. 164, 188; t. 3 1972 [1930], p. 108, 208.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bretelle \bʁə.tɛl\ féminin

  1. Bande, courroie, sangle plus ou moins large que l’on passe sur les épaules et qui sert à porter certaines choses.
    • Ce qui n’était pas renfermé dans la balle assujettie par de fortes bretelles sur ses épaules, lui pendait au cou et à la ceinture : un véritable brelandinier, quelque chose comme un étalagiste ambulant. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)
    • Deux musettes croisaient leurs bretelles sur sa poitrine, et il portait sur son épaule le cou d’un sac qui pendait dans son dos. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 80)
    • Y a bien un gars qui est passé et qui a dû faire une pause pour poser son keuss au milieu, genre les bretelles lui sciaient les doigts ! — (Nils Barrellon, La fille qui en savait trop, City Édition, 2015)
  2. Rubans passant sur les épaules et soutenant certains vêtements ou sous-vêtements. — Note : Ce terme est généralement utilisé au pluriel.
    • Elle porte un vêtement formé d’une jupe fixée à la taille par une ceinture soutenue elle-même par une paire de bretelles passant sur le buste nu. — (Docteur Ludovic O’Followell, Le Corset, A. Maloine, 1905, p. 2-10)
    • […] or, ce malade portait des bretelles pour soutenir son pantalon. — (Docteur Ludovic O’Followell, Le Corset, A. Maloine, 1908, p. 17-86)
    • Avec un cutter il a coupé nos bretelles de sous-tifs et nos strings, nous nous sommes retrouvées complètement à poil. Ensuite il nous a demandé de nous accroupir et de ne plus bouger. — (Guy Bénard, Ascenseur pour le sous-sol, BoD/Books on Demand France, 2008, page 318)
  3. (Par extension) Chose en double qui relie quelque chose.
    1. (Chemin de fer) Aiguillage formé de deux diagonales de sens contraire faisant la jonction entre deux voies parallèles.
    2. Route reliant deux grands axes de circulation.
      • Certains avaient le sentiment qu'il suffisait, par exemple dans le domaine des travaux publics, qu'une poignée de mécontents, revêtus du beau titre de « riverains », s’offusquassent qu'une bretelle d'autoroute risquait d'abîmer leurs plates-bandes pour que, une fois reçus au Conseil d'État, celui-ci trouve une directive sur la protection des oiseaux qui lui permettait d'interdire les travaux. — (Paul Martens, « Avons nous besoin d'un Conseil d'État », chap. 5, en introduction du recueil La justice administrative, sous la direction de François Viseur & Justine Philipart, Éditions Larcier, 2015)
      • On refait la couche de roulage de cette section qui s'étend sur pratiquement deux kilomètres. Les échanges de la zone Innova 3000 et la bretelle de sortie Igney-Oncourt sont également concernées. — (La RN 57 se refait une beauté, Vosges Matin, 13 mai 2016)
    3. (Militaire) Ligne défensive secondaire établie à l'avant ou à l'arrière de la ligne principale et la reliant en deux points.
    4. (Argot policier) Branchement en dérivation sur une ligne téléphonique pour permettre une écoute téléphonique.
  4. Court morceau de conducteur destiné à effectuer une connexion électrique entre deux tronçons de ligne électrique.
  5. (Industrie pétrolière) (Production) Raccord flexible ou rigide de l’ordre de quelques dizaines de mètres, qui est installé entre des équipements de production sous-marine.

Nom commun 2

bretelle \bʁə.tɛl\ féminin

  1. (Pêche) (Vieilli) Demi-folle pour prendre les chiens de mer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRETELLE. n. f.
Sorte de bande plate et plus ou moins large que l'on passe sur les épaules et qui sert à porter certaines choses. Bretelle de cuir. On se sert de bretelles pour porter une civière, un brancard, une hotte, une chaise à porteurs, des seaux d'eau. Raccourcir, allonger les bretelles d'une hotte. Porter le fusil à la bretelle. Il se dit particulièrement d'une Double bande qui porte sur l'une et l'autre épaule et qui soutient le pantalon, la culotte. Mettre des bretelles. Porter des bretelles. Se servir de bretelles. Bretelles élastiques. Une paire de bretelles.

Littré (1872-1877)

BRETELLE (bre-tè-l') s. f.
  • 1Bande de cuir ou d'étoffe qui, passée sur les épaules, sert à porter une civière, un brancard, un sac. Les soldats portent leur sac à l'aide de bretelles.
  • 2Bande élastique qui passe sur l'épaule, et qui soutient le pantalon, la culotte. Une paire de bretelles.

    Fig. Il en a jusqu'aux bretelles, par-dessus les bretelles, il est engagé dans une affaire dont il ne sait comment se tirer ; et aussi, il est ivre.

  • 3Filet pour prendre les chiens de mer.

HISTORIQUE

XVIe s. Bretelles d'une hotte, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bretelle »

(Nom 1) (XIIIe siècle) Du vieux haut allemand *brittila (« rênes, brides ») qui correspond à l’ancien haut allemand *brîdel → voir bride et -el.
(Nom 2) De l’ancien français britheole (« piège (pour attraper les oiseaux) ») probablement apparenté (ou identique) au précédent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, bertelle. D'après Diez ce mot tiendrait à l'ancien français bret ; provenç. bretz ; ital. brete, piége à oiseau ; espagn. brete, fers qui servent à enchaîner. Il reste du doute à cause du sens. Génin a signalé le napolitain bertola, besace qui traverse l'épaule et pend devant et derrière. Il y a dans le parler de Come bretela, bartela, croupière ; ce sont des rapprochements.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bretelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bretelle brœtɛl

Évolution historique de l’usage du mot « bretelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bretelle »

  • Le comble pour un couturier, c’est de se faire arrêter sur l’autoroute à l’embranchement d’une bretelle parce qu’il n’a pas sa ceinture ! De Michèle Bernier / Le Petit Livre de Michèle Bernier
  • L'homme est un bipède omnivore qui porte des bretelles. De Thomas Carlyle
  • On prétend que le cheval est une animal de luxe. Il ne s'habille pourtant qu'avec des bretelles. De Gabriel Timmory
  • Des vers, c'est de la prose avec des gants et des bretelles américaines ; c'est de la prose qui pose, qui fait plastron comme un invité en soirée. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Un poids lourd accidenté sur une bretelle d'accès à l'autoroute A55, dans le sens Marseille-Martigues, perturbe actuellement le trafic. Les secours sont arrivés sur place. On ignore pour l'heure si le chauffeur du camion est blessé. Par mesure de sécurité et pour éviter de gros bouchons, la bretelle a été fermée.  LaProvence.com, Trafic en direct | Marseille : un poids lourd accidenté perturbe la circulation, une bretelle d'accès à l'A55 fermée | La Provence
  • Ces opérations nécessiteront la fermeture de la bretelle de sortie n° 6 vers la RD 437 qui relie Sevenans et Trévenans du lundi 29 juin à 9 h jusqu’au mercredi matin. , Economie | Échangeur : la sortie 6 vers Sevenans et Trévenans fermée du 29 juin au 1er  juillet
  • En pointillé, le tracé de la bretelle Schloesing (Crédit : Tamgram-STMPC) Gomet, Bretelle Schloesing : Le Printemps marseillais - EELV dénonce une « aberration » - Gomet'
  • Les travaux de l’A480 se poursuivent. À partir du mardi 23 juin, et jusqu’au lundi 4 septembre, la bretelle de sortie n°4 vers les Eaux-Claires et le stade Lesdiguières de Grenoble sera fermée en venant de Sisteron. Cette fermeture permettra de réaménager la bretelle de sortie et de renforcer le mur soutenant cette dernière. , Transport | A480 : une bretelle de sortie fermée tout l'été
  • Vinci Autoroutes engage des travaux de chaussée sur la bretelle reliant la RN 104 à l’autoroute A10 en direction de la province au début du réseau, dans le secteur des jonctions des RN 104, RN 118 et A10. , Yvelines. Fermeture de la bretelle d’accès à l’autoroute A10 depuis la RN 104 en direction de la province les nuits du 2 au 16 juin | 78actu
  • Afin d‘améliorer la sécurité dans le secteur de Coat-Congar, la Dir Ouest supprime la sortie de la RN 12 vers la RD712, au niveau du centre de distribution de La Poste, et créé parallèlement une nouvelle bretelle d’accès pour les véhicules roulant dans le sens Brest-Rennes au niveau de Langolvas. C’est à ce dernier endroit que les travaux ont débuté, qui dureront jusqu’à fin août, avec la création d’un giratoire sur le carrefour du champ de courses. En septembre, la bretelle de sortie de Coat-Congar et la RD712 seront fermées entre la zone artisanale de Langolvas et le rond-point Jean-Michel-Caradec, devant l’entrée du centre Leclerc. Le Telegramme, Les travaux ont débuté sur la nouvelle bretelle de Langolvas - Morlaix - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « bretelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bretelle »

Langue Traduction
Anglais ramp
Espagnol rampa
Italien rampa
Allemand auffahrt
Portugais alça
Source : Google Translate API

Synonymes de « bretelle »

Source : synonymes de bretelle sur lebonsynonyme.fr
Partager