La langue française

Arrachement

Définitions du mot « arrachement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARRACHEMENT, subst. masc.

A.− [L'accent est mis tantôt sur l'action, tantôt sur l'obj. de l'arrachement] Action d'arracher; résultat de cette action. Souvent synon. de arrachage.:
1. Prendre le jus qui s'écoule d'une plaie d'arrachement d'une patte d'écrevisse puisqu'il doit en sortir une autre patte. C. Bernard, Cahier de notes,1860, p. 58.
2. La Matutina courait (...) sa bonne quille ventrue adhérait au flot comme à de la glu. La quille résistait à l'arrachement de l'ouragan. Hugo, L'Homme qui rit,t. 1, 1869, p. 99.
3. Et comme c'est habile, au point de vue de l'intérêt, de n'avoir donné aucun détail sur ses rapports avec son second amant, qui a été son seul amant bien entendu. Grâce à l'arrachement des derniers feuillets du manuscrit, elle reste pure dans le souvenir du lecteur. Mais ce qui écrase tout, c'est l'enterrement, les enfants qu'on lève sur le cadavre, et la saoulerie finale. Énorme, mon cher ami, énorme! Flaubert, Correspondance,1873, p. 91.
Spécialement
1. ARCHÉOL. Fragments de ruines :
4. Les Romains ont laissé à ce délicieux pays deux ou trois tours de guerre, des tombeaux, entre autres la sombre et touchante épitaphe de Julia Alpinula, des armes, des bornes milliaires, la grande voie militaire qui balafre ces admirables vallées depuis le Valais jusqu'à Avenches, par Vevey et Attalins, et dont on découvre encore çà et là quelques arrachements. Les Grecs lui ont laissé des processions-pantomimes qui rappellent les théories, et où il y a des jeunes filles couronnées de lierre qu'on traîne sur des chars. Hugo, Le Rhin,1842, p. 406.
2. ARCHIT., MAÇONN. Ensemble des pierres en attente* formant saillie et destinées à recevoir les pierres d'une construction future.
Au plur. Arrachements d'une voûte. Premières pierres d'une voûte destinées à faire la jonction entre la retombée de la voûte et le mur.
Rem. Emploi attesté dans les principaux dict. gén. du xixeet du xxes. à partir de Ac. 1798.
3. GÉOMORPHOL. Inégalités d'un sol bouleversé.
Rem. Attesté au xixes. à partir de Boiste 1834 et surtout dep. Ac. Compl. 1842.
4. PHYS. ATOMIQUE. ,,Phénomène par lequel une particule de grande vitesse provoque le départ d'une particule attachée à un ensemble.`` (Musset-Lloret 1964) :
5. ... il avait ainsi pu prouver, par l'étude des trajectoires des rayons radioactifs, qu'un noyau d'azote pouvait être transmuté par arrachement d'un proton; ce processus donne naissance à un noyau d'oxygène. Douze ans plus tard, son élève James Chadwick, à la suite de travaux des écoles allemandes et françaises, réussissait à démontrer l'existence du neutron en bombardant des éléments légers avec les rayons du polonium. Goldschmidt, l'Aventure atomique,1962, p. 19.
B.− P. anal. et au fig. Souffrance morale causée par la rupture avec quelqu'un ou quelque chose que l'on aime et apprécie :
6. Je n'ai ressenti auprès d'aucun d'eux l'éblouissement que ton frère me causait. Quels voyages il m'a fait faire dans le bleu, celui-là! et comme je l'aimais! Je crois même que je n'ai aimé personne (homme ou femme) comme lui. J'ai eu, lorsqu'il s'est marié, un chagrin de jalousie très profond; ç'a été une rupture, un arrachement! Pour moi il est mort deux fois et je porte sa pensée constamment comme une amulette, comme une chose particulière et intime. Flaubert, Correspondance,1863, p. 72.
7. Partir est pour moi, presque toujours, un arrachement, même s'il s'agit de quitter un endroit où l'on a souffert, et je n'ai pas toujours été malheureux à Blythewood Road, loin de là, malgré la guerre. J'y ai connu des heures d'espoir et de vrai bonheur grâce à la bonté de ma cousine. Green, Journal,1945, p. 211.
Rem. On notera également les emplois fig. construits avec prép. arrachement à qqn ou qqc. (aux habitudes, aux bras maternels); cf. arracher à, arrachement de... (l'âme d'avec le corps).
PRONONC. : [aʀaʃmɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1260 archit. erracement « sommier des voûtes, première pierre d'un arc à sa naissance » (Villard de Honnecourt, Album, p. 163, Lassus ds Gdf., s.v. esrachement : Par chu bevum erracement jagiis sans molle par on membre); 1676 arrachement id. (A. Félibien, Des Principes de l'archit., de la sculpt., de la peint. et des autres arts qui en dépendent, Paris, J.-B. Coignard, 1676 : Arrachement. Lorsqu'on oste d'un mur quelques pierres pour y en mettre d'autres qui servent de liaison avec un autre mur que l'on veut bâtir, cette démolition s'appelle arrachement); 2. xives. aracemant « action d'arracher » (Vita J. C. MS ds Du Cange s.v. arancare : Pour chou fist Diex l'arbre esragier, Mil ans après l'Aracemant); 1542 arrachement « id. » (N. de Bris, Instit., fo25 vods Gdf. Compl. : Arrachement d'herbes). Dér. de arracher*; suff. -ment1*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 153.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Barb.-Cad. 1963. − Baulig 1956. − Chabat t. 1 1875. − Clément (R.). Suite des termes ou expressions à substituer à des mots étrangers ou barbares. Déf. Lang. fr. 1970, no55, p. 37. − Fromh.-King 1968. − George 1970. − Jossier 1881. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Musset-Lloret 1964. − Noël 1968. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

arrachement \a.ʁaʃ.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’arracher.
    • […]: il y a plus, c’est que les sarclages et l’arrachement ont nettoyé le sol de toutes les plantes étrangères, […]. — (Jean-Antoine Chaptal, Mémoire sur le sucre de betterave, Mémoires de l’Académie des sciences, Tome 1, 1818 (pp. 347-388))
    • Pendant que dans la grande cour de l'hôtel de la Poste on attelait les chevaux de la lourde diligence et qu'on chargeait les colis, les adieux vingt fois répétés étaient de part et d'autre comme une série d’arrachements. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p. 16)
    • La vitesse ne se marque pas tant, à mes yeux, par la distance parcourue en un laps de temps défini que par le pouvoir d’arrachement. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 195.)
    • L'exploitation comporte trois phases successives (ou parfois simultanées) : la découverture, ou enlèvement des morts-terrains, l’extraction proprement dite, qui consiste en l’arrachement des blocs hors de la masse et, enfin, le halage et l’ébauchage de ces blocs. — (Rolande Gadille, L'industrie française de la pierre marbrière, Cahier de géographie de Besançon, n° 17, Annales Littéraires de l'Université de Besançon, vol. 97, Paris : Les Belles Lettres, 1968, page 30)
  2. (Architecture) Pierres enlevées à un mur pour emboîter dans les vides les pierres d’une construction nouvelle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRACHEMENT. n. m.
Action d'arracher. On a payé tant pour l'arrachement des souches. L'arrachement d'une dent. En termes d'Architecture, il se dit des Pierres enlevées à un mur pour emboîter dans les vides les pierres d'une construction nouvelle. Arrachements d'une voûte, Les premières retombées d'une voûte liées et engagées dans un mur.

Littré (1872-1877)

ARRACHEMENT (a-ra-che-man) s. m.
  • 1Action d'arracher.
  • 2En maçonnerie, arrachement s'entend des pierres qu'on arrache, et de celles qu'on laisse alternativement pour faire liaison avec un mur qu'on veut joindre à un autre.
  • 3 Au plur. Terme d'architecture. Les arrachements d'une voûte, les premières pierres engagées dans le mur, et qui commencent le cintre d'une voûte.

HISTORIQUE

XIIIe s. Pour chou [ce] fist Diex l'arbre esrachier [arracher] ; Mil ans après l'aracemant, Du Cange, arancare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARRACHEMENT. Ajoutez :

4 Terme de géométrie descriptive. L'intersection de deux surfaces réglées présente un arrachement, quand chacune des deux surfaces a des génératrices qui n'ont aucun point commun avec l'autre ; chacune d'elles fait alors dans l'autre une entaille, un arrachement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARRACHEMENT, s. m. (en bâtiment.) s’entend des pierres qu’on arrache & de celles qu’on laisse alternativement pour faire liaison avec un mur qu’on veut joindre à un autre : arrachemens sont aussi les premieres retombées d’une voûte enclavées dans le mur. (P)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arrachement »

 Dérivé de arracher avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arracher.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arrachement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arrachement araʃmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « arrachement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arrachement »

  • Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu, ne serait-ce qu’un peu. Il nous faut naître par la chair et ensuite par l’âme. Les deux naissances sont comme un arrachement. La première jette le corps dans ce monde, la seconde balance l’âme jusqu’au ciel De Christian Bobin / La Plus que vive
  • Au niveau du bras, les deux plus gros modèles medium disposent d'une force d'arrachement accrue de 20 %. Ces derniers héritent de l'intérieur de cabine des deux grands modèles Torion 1812 et 1914, avec un nouvel écran tactile couleur de 9 pouces, un nouvel accoudoir ergonomique. Le pare-brise autorise une plus grande surface de balayage par les essuie-glace. La visibilité est aussi accrue par les feux à led arrière, au nombre pouvant atteindre six.  Réussir machinisme, Claas - Des chargeuses Torion bodybuildées avec le passage à Stage V | Réussir machinisme
  • Les sapeurs-pompiers de Noeux-les-Mines, Bully-les-Mines, Bruay-la-Buissière et Béthune  sont intervenus vers 11h à Hersin-Coupigny dans la rue Emile Zola. Ils ont été appelés pour une procédure gaz renforcée suite à l’arrachement d’une canalisation pendant des travaux de terrassement. Un périmètre de sécurité a rapidement été mis en place. 6 personnes réparties dans 6 logements ont été évacués et l’école Jules Valles confinée avec 28 enfants et 2 enseignants. horizonradio.fr, Une école confinée à Hersin-Coupigny à cause d’une fuite de gaz - Horizon radio
  • Port de Carnon. Détruit par les chutes de neige, le kiosque du port de la station balnéaire de Carnon a été livré par l’entreprise Alt’Ancre avant le début de la saison estivale. À cette occasion, une technique innovante, chargée de maintenir la structure à l’arrachement en cas de vents violents, a été mise en place midilibre.fr, L’avenue Jean-Moulin livrée pour la fin juin - midilibre.fr
  • Les sapeurs pompiers sont intervenus ce mardi à 9h20 dans la rue Marguerite Yourcenar à Sailly-sur-la-Lys, au Nord de Béthune, pour une fuite de gaz. L’arrachement d’une canalisation, à cause de terrassement sur la voie publique, est à l’origine de cette fuite de gaz.Par mesure de sécurité, 9 habitations ont été évacuées totalisant 10 personnes et une école primaire représentent 36 enfants et 6 adultes. Ils ont été confinés le temps de l’intervention. Les agents GRDF ont stoppé la fuite et les habitants ont pu regagner leur logement. horizonradio.fr, Une école primaire et des habitants évacués à Sailly-sur-la-Lys pour une fuite de gaz - Horizon radio
  • Une bonne nouvelle est à noter pour la station balnéaire : le kiosque, précédemment détruit par la neige, a retrouvé sa place. Malgré le confinement, la Ville a permis à l’entreprise Alt’Ancre, chargée de la construction des massifs, de travailler tout en respectant les gestes barrières afin de livrer la structure avant la saison estivale. Un défi réussi autant sur la livraison que sur une promesse de fiabilité. En effet, une technique innovante chargée de maintenir la structure à l’arrachement en cas de vents violents a été mise en place. , Mauguio-Carnon : les travaux se poursuivent dans la « ville nature » | Métropolitain
  • Etienne Dussartre, 27 ans, était arrivé l’été dernier en provenance de Grenoble après avoir été opéré d’un arrachement des ligaments croisés au printemps 2019. Il n’avait pu reprendre la compétition qu’u mois de janvier avant que la saison ne soit stoppée par la crise du Covid-19. CharenteLibre.fr, SA XV: Etienne Dussartre met un terme à sa carrière - Charente Libre.fr

Traductions du mot « arrachement »

Langue Traduction
Anglais tearing
Espagnol desgarro
Italien strappo
Allemand reißen
Chinois 撕裂
Arabe تمزق
Portugais rasgando
Russe разрывание
Japonais 引き裂く
Basque tearing
Corse lacrime
Source : Google Translate API

Synonymes de « arrachement »

Source : synonymes de arrachement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « arrachement »

Arrachement

Retour au sommaire ➦

Partager