La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « extraction »

Extraction

Variantes Singulier Pluriel
Féminin extraction extractions

Définitions de « extraction »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXTRACTION, subst. fém.

I.− Action d'extraire.
A.−
1. Action d'extraire un minerai, une roche des sols où ils sont enfouis. L'extraction du charbon, de la marne :
1. L'extraction du pétrole est aisée comparée à celle des autres minerais. Il suffit de forer dans le sol un trou pénétrant jusqu'à la roche-magasin. Chartrou, Pétroles natur. et artif.,1931, p. 42.
Activité technique ayant pour but d'extraire. La vaste chambre de la machine d'extraction (Zola, Germinal,1885, p. 1135):
2. L'avocat détestait les ouvriers, pour en avoir souffert dans sa province, un pays de houille. Chaque puits d'extraction avait nommé un gouvernement provisoire lui intimant des ordres. Flaub., Éduc. sent.,t. 2, 1869, p. 213.
Au fig. La société se doute à peine de ce creusement qui lui laisse sa surface et lui change les entrailles. Autant d'étages souterrains, autant de travaux différents, autant d'extractions diverses. Que sort-il de toutes ces fouilles profondes? L'avenir (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 855).
2. Action de retirer des chairs, de l'organisme, un corps étranger ou une dent. Extraction d'une dent :
3. Chaque matin on procède à l'extraction des chiques. À la quatrième, grosse déjà comme un grain de riz, on prend un verre de cognac, car on croit qu'on va tourner de l'œil. Gide, Retour Tchad,1928, p. 1008.
3. TECHNOL. Action de faire sortir par aspiration (de la fumée, des déchets) d'un milieu. Il se forme (...) toujours des dépôts [dans les chaudières], mais par les extractions on en réduit considérablement l'importance (Ser, Phys. industr.,1890, p. 236).Quel que soit le type du réacteur, l'extraction de la chaleur dégagée ne peut se faire par refroidissement direct du combustible nucléaire (Goldschmidt, Avent. atom.,1962, p. 207).
4. [En gén., dans des énoncés scientifiques] Action de retirer quelque chose d'un lieu clos. En effet, l'éventualité cherchée peut se produire soit par l'extraction d'une boule blanche au premier tirage et d'une noire au second, soit encore par l'extraction d'une noire au premier tirage et d'une blanche au second (Cullmann, Denis-Papin, Kaufmann, Calcul informationnel,1960, p. 26):
4. Les théories de l'extraction des électrons des solides admettent, en effet, qu'il existe, à la surface du solide, un mur de potentiel qui empêche les électrons de sortir. Dans l'émission thermo-ionique, c'est en chauffant le métal que l'on donne à une partie des électrons une énergie suffisante pour le franchir. Hist. gén. sc.t. 3, vol. 2, 1964, p. 265.
P. iron. Action de retirer avec difficulté, ostentation :
5. Pendant qu'il soulève doucement son chapeau, en baissant un peu la tête pour aider à l'extraction, sa femme fait un petit saut en inscrivant sur son visage un sourire jeune. Sartre, Nausée,1938, p. 66.
5. Lang. jur. Extraction du prisonnier de sa cellule.
B.− Action de séparer une substance du composé dont elle fait partie. L'extraction de l'huile :
6. L'extraction du sucre de betterave repose sur une série d'opérations mécaniques et de réactions chimiques qui sont nécessitées par la structure et la composition de cette racine. Rouberty, Sucr.,1922, p. 40.
Extraction liquide-liquide. ,,Technique de séparation et de raffinage par solvant dans un milieu liquide. L'extraction par solvant, ou extraction « liquide-liquide », est une technique de séparation et de raffinage qui connaît actuellement un fort développement aussi bien dans les industries chimiques, pétrolières, pharmaceutiques et nucléaires`` (Science et vie, no684, 1974, p. 101).
C.− MATH. Extraction d'une racine carrée. Le calcul d'une racine carrée. Il faut compter comme une des contributions les plus importantes des Babyloniens le fait qu'ils aient su ramener la résolution des équations quadratiques et bicarrées à une seule opération algébrique nouvelle, l'extraction des racines carrées (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 92).
II.− Vieilli. Origine sociale d'une personne. Haute, basse extraction; extraction modeste. Elle étoit toujours bien mise, mais ses manières n'annonçoient pas une extraction bien franche (Balzac, Annette,t. 3, 1824, p. 14):
7. On ne savait pas exactement ses origines, quoiqu'il s'affirmât d'extraction bourgeoise et périgourdine. Extraction lointaine, sans doute, puisque le drôle était né, disait-il lui-même, au faubourg du Temple, où ses parents avaient dû pratiquer de vagues négoces très parisiens sur lesquels il n'insistait pas. Bloy, Femme pauvre,1897, p. 11.
8. ... issue de la race la plus noble et possédant la plus grande fortune du monde (car, fille du prince de Parme, elle avait épousé un cousin également princier), elle désirait, dans sa gratitude au créateur, témoigner au prochain, de si pauvre ou de si humble extraction fût-il, qu'elle ne le méprisait pas. Proust, Guermantes 2,1921, p. 425.
Au fig. Infidèle à son extraction populaire la révolution sortie des journées de Juillet a répudié la gloire et courtisé la honte (Chateaubr., Mém.,t. 4, 1848, p. 153).
Prononc. et Orth. : [εkstʀaksjɔ ̃]. Cf. é-1. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiies. estration « origine, naissance » (Naissance du Chevalier au cygne, éd. H. A. Todd, 31); 2. a) 1314 extraction « action de retirer » (H. de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, t. 1, § 626, p. 155); b) 1398 « obtention d'une substance par traitement d'une matière première » (Somme MeGautier, ms. Bibl. Nat. fr. 1288, fo17 rods DG); c) 1484 math. (N. Chuquet, Le Triparty en la science des nombres, 37 ds Quem. DDL t. 1), cf. 1520 extraction d'icelles [racines] (Est. de La Roche, Arismetique, fo30 vods Littré). Formé sur le rad. du supin de extrahere (extraire*) selon une forme lat. extractio attestée en b. lat. au sens de « action de retirer, d'enlever » (TLL s.v., 2061, 33 et sqq.). Fréq. abs. littér. : 160. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 514. − Quem. DDL t. 1. − Termes techn. Paris, 1972, p. 2, 135.

Wiktionnaire

Nom commun - français

extraction \ɛk.stʁak.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’extraire.
    • On trouve également de l’huile grasse dans les noyaux et dans les pépins ; elle est presque partout combinée avec le mucilage qu'elle entraîne en partie au moment de l’extraction. — (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, p. 2)
    • L'outillage d’extraction comprend : deux couffins en alfa tressé, d'une contenance de deux ouïbas chacun; une pioche du genre pic, […]. — (Jean-Louis Combès, Les potiers de Djerba, Secrétariat d'État aux affaires culturelles et à l'information,, 1967, p. 51)
    • Après découverte à sec et décapage sélectif par engins mécaniques (pelle mécanique, tombereau), l’extraction du gisement sera réalisée majoritairement en eau, à l’aide d’un scraper, d’une dragueline ou d’une pelle. — (« Eiffage/Roland : Dossier de demande d’autorisation d’ouverture d’une carrière alluvionnaire au titre du Code de l’Environnement, projet de carrière alluvionnaire « Les Butteaux », commune d’Herry (18) », tome 10, janvier 2018 (modifié en octobre 2018), rédigé par GéoPlus Environnement, p. 24)
  2. (Spécialement) (Chirurgie) Action de retirer une chose du corps.
    • L’extraction d'un calcul de la vessie. — L’extraction d’une dent. — Faire l’extraction d’une balle.
  3. (Arithmétique) Opération par laquelle on trouve la racine d’un nombre, ou par laquelle on trouve les entiers contenus dans un nombre fractionnaire.
    • L’extraction de la racine carrée, de la racine cubique.
    • L’extraction des entiers.
  4. (Figuré) Origine d’où quelqu’un tire sa naissance.
    • Il est d’illustre extraction, de basse extraction.
    • Cacher son extraction.
    • Pour lui faire oublier le quartier Mouffetard et ce qu’on appelait autrefois une « basse extraction », le colonel avait décidé qu’il ferait des études classiques. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 98.)
    • Madame Irénée évalue à leur juste prix les unions projetées pour les deux jeunes filles, et comme leurs futurs sont sans particule et sans titre, souligne d’autant plus qu’ils sont d’excellente extraction. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 281)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXTRACTION. n. f.
Action d'extraire. L'extraction des sels. On obtient cette substance par extraction. L'extraction des métaux, des minéraux. En termes de Chirurgie, L'extraction de la pierre. L'extraction d'une dent. Faire l'extraction d'une balle. Il se dit, en termes d'Arithmétique, de l'Opération par laquelle on trouve la racine d'un nombre, et de Celle par laquelle on trouve les entiers contenus dans un nombre fractionnaire. L'extraction de la racine carrée, de la racine cubique. L'extraction des entiers. Il signifie au figuré Origine d'où quelqu'un tire sa naissance. Il est d'illustre extraction, de basse extraction. Cacher son extraction.

Littré (1872-1877)

EXTRACTION (èk-stra-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action d'extraire, de tirer hors. L'extraction d'un clou enfoncé dans une planche.

    Terme de chirurgie. Opération par laquelle on retire de quelque partie du corps, soit un corps étranger, soit une partie qui cause des douleurs ou nuit à une fonction importante. L'extraction d'une dent, d'une balle.

    L'extraction d'un prisonnier, l'action de l'extraire, de le faire sortir momentanément de la prison pour quelque objet.

    Par extension. De la difficulté de se procurer des esclaves dérive naturellement la méthode d'employer de petits navires à leur extraction, Raynal, Hist. phil. XI, 21.

  • 2 Terme de chimie et de pharmacie. Opération pharmaceutique par laquelle on sépare une substance quelconque du composé dont elle fait partie. L'extraction d'un sel.
  • 3 Terme de métallurgie. Opération par laquelle on tire les métaux de la terre, de la mine. Dans cette partie du nouveau monde, l'extraction de l'or n'est ni dangereuse ni fort pénible ; quelquefois il se trouve à la superficie du sol, Raynal, Hist. phil. IX, 21.
  • 4 Fig. Il se dit de la naissance considérée par rapport au sang, à la famille d'où l'on provient. Et quoi qu'ait fait ce bras, il ne m'a point acquis Ni ces titres fameux, ni ce renom exquis Qui des extractions effacent la mémoire, Rotrou, St Genest, I, 4. Mais son extraction provint-elle des cieux…, Rotrou, Antig. IV, 3. Saint Paulin, en faisant le panégyrique de sa parente sainte Mélanie, a commencé les louanges de cette veuve si renommée par la noblesse de son extraction, Bossuet, Or. funèbre, Gornay. Il était de l'ordre de la prédestination et du salut de l'homme, que l'homme fût un jour persuadé qu'il est d'une extraction divine, Bourdaloue, Annonciat. de la Vierge, Myst. II, p. 138. Il faut convenir qu'il y a dans la noblesse d'extraction et dans l'ancienneté des familles je ne sais quel attrait puissant pour se concilier l'estime et pour gagner les cœurs, Rollin, Traité des Ét. v, 1re partie, § 6. Homme de basse extraction, mais qui fit une fortune singulière et rapide, Genlis, Ad. et Th. t. II, lett. 2, p. 21, dans POUGENS.
  • 5 Terme de mathématique. La manière de trouver les racines d'un nombre donné, et l'opération par laquelle on les trouve.

HISTORIQUE

XIIIe s. Une fille en remest [resta] el castel de Buillon, Li dus Godefrois est de celle estracion, Ch. d'Ant. VII, 774.

XIVe s. L'extraction des choses qui sont entre les leivres des plaies outre nature, H. de Mondeville, f° 35. Un chevalier de Franche [France], de haute estration, Baud. de Seb. IV, 470.

XVe s. C'est grand ennui de piteusement penser que ces grands bourgeois et ces nobles bourgeoises et leurs beaux enfants, qui d'estoc et d'estraction avoient demeuré, et leurs devanciers, en la ville de Calais, devinrent, Froissart, I, I, 323.

XVIe s. Ne seroit-ce pas aussi un honneste exercice aux seigneurs et gentils-hommes, de se recreer quelquesfois en telles extractions [d'essences] ? Lanoue, 479. L'extraction violente des dents, Paré, XV, 27. L'abreviation de racines n'est aultre chose fors que extraction d'icelles jusques à ce qu'elles soyent reduictes en nombre ou le plus près que faire se peult, Est. de la Roche, Arismetique, f° 30, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « extraction »

Vient du verbe extraire qui vient lui même du latin extrahere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. extraccio ; espagn. extraccion ; ital. estrazione ; du lat. extractionem, de extractum, supin de extrahere, extraire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « extraction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
extraction ɛkstraksjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « extraction » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « extraction »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « extraction »

  • Je suis Kevin. Un Kevin ne peut pas, n’a pas le droit d’être un intellectuel. Il peut être prof de muscu, vendeur d’imprimantes, gérant de supérette, mais intellectuel – impossible. Par son prénom même, Kevin indique une extraction bassement populaire. […] Connais tes limites, Kevin !... Tu ne dépasseras jamais le mollet.
    Iegor Gran — La revanche de Kevin
  • Il existe deux façons d’utiliser le cyanure à des fins d’extraction. La première est de disperser une solution cyanurée directement à la surface d’un tas de roches. Cette solution coule alors vers un point de collecte entraînant l’or dissous. Simple et moins coûteuse, cette technique dénommée « lixivation en tas » n’en est pas pour autant inoffensive. Elle induit des risques liés à la gestion des eaux et des digues qui les retiennent.
    The Conversation — Pourquoi utilise-t-on du cyanure pour extraire l’or ?
  • Longtemps, il a été extrait en carrières mais, ces dernières s’épuisant, l’extraction s’est peu à peu déplacée vers les plages et les fonds marins. « Dans la vallée de la Seine, on extrait encore un peu de sable mais on s’est rendu compte qu’on ne pouvait pas tout extraire pour ne pas trop perturber l’écosystème du fleuve, souligne Pierre Weill, docteur en sédimentologie, spécialiste du littoral normand et maître de conférence à l’université de Caen (Calvados). Le sable sert notamment à éviter les inondations. On se tourne alors vers le sable marin, même si c’est beaucoup plus coûteux et compliqué à exploiter. »
    Nouvelle concession d'extraction de sable autorisée au large du Havre : un danger pour nos plages ? | 76actu
  • Pour répondre à la demande, deux entreprises de teillage de lin, la Coopérative de Teillage de Lin du Neubourg et le groupe Depestele investissent dans de nouvelles unités d'extraction de fibres. Leurs clients sont les filateurs chinois, indiens et européens.
    Les Echos — Deux entreprises normandes investissent dans l'extraction de la fibre de lin | Les Echos
  • C'est le seul moment où un détenu est sur la voie publique, sur la route entre la prison et le tribunal: à chaque extraction judiciaire, les agents Stéphane, David et Mickaël suivent un rituel précis et gardent à l'esprit qu'une attaque peut survenir à tout moment.
    Le Point — De la prison au tribunal: les extractions judiciaires, une mission sensible à la pénitentiaire - Le Point
  • L’extraction d’un litre d’huile lentisque a besoin de l’équivalent de 20 kg de graines d’où la cherté de cette huile dont le litre atteint jusqu’à 5.000 DA, a expliqué l'artisan herboriste qui continue d’exercer l’activité de ses aïeuls dans le respect de leurs traditions plusieurs fois séculaires.
    Jijel : L’extraction de l’huile lentisque, une activité qui résiste au temps à Chahna
  • La start-up suisse Climeworks a lancé en mai 2017 la première centrale au monde d'extraction du CO2, en filtrant l'air ambiant. Le CO2 extrait est ensuite commercialisé et recyclé. De manière inédite, il s’agit d’une exploitation commerciale de CO2 : celui-ci est revendu aux exploitations agricoles voisines notamment pour fertiliser des plantes sous serres. Il sert aussi à gazéifier des boissons ou encore à fabriquer des agrocarburants. 
    Extraction, commerce et recyclage du CO2 atmosphérique : une bonne solution pour la planète? - Médiaterre
  • Pour les pays extracteurs de lithium — Australie, Chili, Argentine, Bolivie — l’enjeu économique est énorme. Ce n’est pas sans conséquence écologique due à l’extraction toujours plus élevée de ce métal. Dans son numéro de février 2019, le magazine National Geographic pointait ainsi du doigt la « ruée vers l’or blanc » en Bolivie : le plus grand désert de sel du monde y est menacé. Puisque  17 % du lithium planétaire se trouve dans ses profondeurs, les constructions de mines se multiplient, au mépris de toute réglementation écologique.
    Numerama — Prix Nobel : les batteries au lithium-ion récompensées, mais elles ne sont pas si « propres »
  • Le premier atout de ce procédé est de permettre l’exploitation de sols impropres à la plupart des cultures en raison de leur richesse extrême en métaux tels que le nickel, le plomb ou de cadmium, par exemple. En outre, il rend possible, à terme, la détoxification des terres, ainsi que la production des métaux. Cette extraction se fait par la combustion des plantes récoltées, qui produit de l’énergie et des cendres dont on extrait le minéral par traitement chimique.
    European Scientist — L’agromine : dépollution des terres et extraction minières par les plantes
  • -les cendres obtenues après extraction du minerai peuvent être utilisées comme fertilisant des nouvelles cultures.
    L'agromine : dépollution, extraction et potentiel recyclage par les plantes - Médiaterre
Voir toutes les citations du mot « extraction » →

Traductions du mot « extraction »

Langue Traduction
Anglais extraction
Espagnol extracción
Italien estrazione
Allemand extraktion
Chinois 萃取
Arabe استخلاص
Portugais extração
Russe добыча
Japonais 抽出
Basque erauzketa
Corse estrazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « extraction »

Source : synonymes de extraction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « extraction »

Combien de points fait le mot extraction au Scrabble ?

Nombre de points du mot extraction au scrabble : 19 points

Extraction

Retour au sommaire ➦