La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « plantation »

Plantation

Variantes Singulier Pluriel
Féminin plantation plantations

Définitions de « plantation »

Trésor de la Langue Française informatisé

PLANTATION, subst. fém.

I. − ARBORIC., HORTIC.
A. −
1. Action de planter (v. ce mot I); résultat de cette action. Plantation de printemps; tranchée, trou de plantation. Six mois après, les plants étaient morts. Nouvelles commandes au pépiniériste, et plantations nouvelles dans des trous encore plus profonds (Flaub., Bouvard, t.1, 1880, p.40).Toute l'Antiquité classique distingue comme principaux métiers de la terre le labourage et la plantation (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p.135).
[Avec un compl. prép. introduit par de et désignant ce qui est planté] J'ai aussi considérablement avancé la fécondité de mes deux vergers. Le dernier, qui est de pêchers, a commencé à me donner du fruit dès la troisième année de la plantation du noyau (Crèvecoeur, Voyage, t.2, 1801, p.31).Je partis (laissant des instructions minutieusement détaillées pour les plantations d'arbres fruitiers...) (Gide, Journal, 1904, p.145).
[Avec un compl. de manière] Plantation à la bêche, au plantoir; plantation en ligne, en quinconce. La plantation [des arbres fruitiers] en carré (...) ménage l'éclaircissage des arbres temporaires (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p.84).
2. P. anal.
a) Action d'enfoncer quelque chose dans la terre; résultat de cette action (v. planter I B 1 a). Plantation d'un poteau. Ce jour-là, il devait y avoir feu de joie à la Grève, plantation de mai à la chapelle de Braque et mystère au Palais de Justice (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p.12).Les divers travaux complémentaires de mobilisation étaient commencés: déboisement, construction de batteries, plantation de réseaux de fil de fer (Joffre, Mém., t.1, 1931, p.217).
b) Action de dresser, d'installer quelque chose à la verticale; résultat de cette action (v. planter I B 2). Le changement de l'ancien monde, le renouvellement de la société ne commencent-ils pas à la plantation de la croix? (Chateaubr., Mém., t.1, 1848, p.632).C'était surtout du peu de pente des échelles qu'elle souffrait, de cette plantation presque droite, qui l'obligeait de se hisser à la force des poignets, le ventre collé contre le bois (Zola, Germinal, 1885, p.1407).
B. − P. méton.
1. Souvent au plur. Arbres, végétaux plantés sur un même terrain, dans un même espace. Synon. plant (v. ce mot A 2).Orage qui saccage les plantations; plantations urbaines. Ce lieu s'appelait le Mont des Oliviers (...). Une plantation d'oliviers alors jeunes Le couvrait en effet (Hugo, Fin Satan, 1885, p.852):
1. La garenne fournissait toujours son contingent de lapins aux offices de Granite-House. Comme elle était située un peu au dehors (...), ses hôtes ne pouvaient pénétrer sur le plateau réservé, ni ravager, par conséquent, les plantations nouvellement faites. Verne, Île myst., 1874, p.284.
2. Terrain où l'on a planté des végétaux d'une même espèce. Synon. plant (v. ce mot A 2).Plantation d'arbres fruitiers (verger), de légumes (potager). Nous avons une grande plantation de hêtres, de tilleuls, de chênes, tout comme à Rayssac. C'est là ma promenade favorite (M. de Guérin, Corresp., 1832, p.67).Naît à la lumière tel lot de villes, de palmeraies, de terres arables et de plantations d'orangers (Saint-Exup., Citad., 1944, p.965).
3. Vaste domaine fondé, en général, par des colons, autour d'une exploitation où l'on cultive des plantes tropicales à usage alimentaire ou industriel. Plantation de canne à sucre, de coton, d'hévéa, de tabac. La traite dépeupla en partie l'Afrique noire pour prêter aux plantations du Nouveau Monde les bras qui manquaient (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p.269).Beaucoup plus vieille que n'importe qui à la plantation, cousine Laura se souvenait des premiers temps de la colonie (Green, Journal, 1934, p.272):
2. ... Antonho Prado (...) avait défriché la forêt vierge pour y planter du café et avait créé cette plantation de San-Martinho qui à peu de chose près a la superficie de la Suisse... Cendrars, Bourlinguer, 1948, p.344.
II. − Spécialement
A. − BEAUX-ARTS. Manière dont un personnage est planté sur ses pieds. (Ds Littré Suppl. 1877).
B. − THÉÂTRE. Mise en place des éléments du décor sur la scène. Derrière le rideau, on entendait les coups de marteau de la plantation d'un décor. Les loges s'emplissaient (Péladan, Vice supr., 1884, p.210):
3. Si la rampe n'existe pas encore, si la plantation des décors est toujours, jusqu'au dix-huitième siècle, celle de Guignol, si l'on éclaire en France à la chandelle de cire plutôt qu'à l'huile comme en Italie, les ornements, les changements à vue font l'admiration des spectateurs et feraient peut-être encore la nôtre. Brasillach, Corneille, 1938, p.366.
C. − Plantation (de cheveux). Manière dont les cheveux sont implantés, répartis sur le crâne. Synon. implantation.Plantation drue, serrée; plantation basse sur le front. Jules Renard (...) un garçon à la construction de la tête toute semblable à celle de Rochefort, mais sans la plantation rèche des cheveux, sans le toupet de clown (Goncourt, Journal, 1891, p.55).
Prononc. et Orth.: [plɑ ̃tasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist.A. 1. Fin xiies. «végétal qui a été planté» (Sermons St Grégoire sur Ezéchiel, 52, 7 ds T.-L.); 1486 [date de l'éd.] «rejeton» p.métaph. la plantacion de la Cité de Dieu (Raoul de Presles, Cité de Dieu, Abbeville, J. du Pré et P. Gérard, livre XVI, Exp. sur le chap.12); 1488 «rejeton, descendance» (La mer des Histoires, I, 110c, éd. 1491 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t.32, p.129); 1798 (Ac.: Plantation [...] Il se prend aussi pour Le plant même); 2. 1732 «action de planter» (Trév.); 3. 1732 plur. «végétaux, ensemble de végétaux plantés» (A. R. Lesage, Aventure du Chev. de Beauchêne, p.247); 4. a) 1836 «mise en place, implantation (ici, d'une croix)» (E. de Guérin, Lettres, p.100); b) 1880 théâtre «disposition du décor» (Zola, Nana, p.48). B. 1. 1627 «établissement, colonie» (Camden, Hist. d'Elizabeth, p.585 ds Mack. t.1, p.71); 2. 1664 «domaine rural (aux colonies)» (Biet, Voyage, p.274 ds Arv., p.415). A empr. au lat. plantatio «ce que l'on a planté, ensemble de végétaux plantés», plus spéc. p.réf. aux emplois en lat. chrét. (cf. Vulgate, Math. XV, 13, passage correspondant au texte de St Grégoire et Blaise) parallèlement à la forme planteisun, planteson «jeune plante» (T.-L., s.v. plantaison). B empr. à l'angl. plantation (xves. ds NED) de même orig. que A att. dep. 1586 au sens de «établissement» (NED), plus spéc. «établissement d'outre-mer, colonie» (1606) puis «domaine rural dans une colonie» (1645), v. DAE et Americanisms. Fréq. abs. littér.: 353. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 642, b) 476; xxes.: a) 226, b) 561. Bbg. Barb. Loan-words 1921, p.256.

Wiktionnaire

Nom commun - français

plantation \plɑ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. (Agriculture) Action de planter.
    • Les cannes flèchent au mois d'août, c'est-à-dire, vers le dixième mois de leur plantation ; au moment de la floraison la canne est creuse; aussi se garde-t-on bien de la récolter à cette époque ; […]. — (L.-J Blachette & Frédéric-Salvator Zoéga, Nouveau manuel complet du fabricant et du raffineur de sucre… , collection Manuels Roret, Paris : Librairie Encyclopédique de Roret, 1833, page 22)
    • On ne doit employer le crud-ammoniac qu'après l’avoir abandonné à l’air pendant un certain temps, ou l’avoir répandu dans le sol plusieurs mois avant les semailles ou plantations. — (Louis Grandeau, Rapports du Jury International, 5e partie: Agriculture, Horticulture, Aliments, volume 2, 1906, page 320)
    • Dès la fin novembre, les plantations de peupliers peuvent débuter. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations., dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
  2. Certaine quantité d’arbres plantés dans un même terrain.
    • La route parcourt une campagne fertile et variée par des jardins, par des plantations de noyers, et par des coteaux plantés de vignes: à gauche, ou suit presque constamment le cours de l'Yonne; […]. — (Girault de Saint-Fargeau, Guide pittoresque du voyageur en France, Firmin Didot frères, 1837, volume 1 (Route de Paris à Genève : Département de l'Yonne), page 1)
    • Dans toute cette région agricole, les arbres sont très clairsemés; on n'y trouve guère que quelques rares plantations de figuiers et de nopals. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 221)
    • Mais cette perte a été largement compensée par l'extension des plantations de tabac (…) et par le rendement actuel de l'industrie résinière. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. Manière dont certains éléments extérieurs du corps sont implantés.
    • Ces êtres qu’on connaît si bien, ces êtres familiers et lointains, insaisissables, qui ont subitement un grain de peau, une plantation de cheveux, des ongles, une forme d’oreille, tous ces détails qu’on ne pense pas à imaginer. Chacun voyait l’autre avec surprise et curiosité, comme à travers un verre grossissant. — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 60)
  4. Établissements agricoles dans les colonies.
    • La forme de l’esclavage était celle de l’esclavage domestique et le sort des esclaves était certainement moins dur que celui des nègres qui travaillaient dans les plantations d’Amérique ou même les coolies chinois ou canaques qui les ont remplacés. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 34)
  5. (Beaux-arts) Manière de camper un personnage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. (Par extension) Façon de présenter un fait, une action, etc.
    • La plantation d’un décor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLANTATION. n. f.
T. d'Agriculture. Action de planter. Ce n'est pas l'époque de la plantation, Il est occupé de la plantation de son jardin. Il se dit aussi d'une Certaine quantité d'arbres plantés dans un même terrain. Il a fait de belles plantations dans sa propriété. Il se dit encore des Établissements agricoles dans les colonies. Les créoles vivent sur leurs plantations. En termes de Beaux-Arts, il désigne la Manière de camper un personnage. Par extension, La plantation d'un décor.

Littré (1872-1877)

PLANTATION (plan-ta-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de planter. La plantation d'un arbre. La plantation d'un jardin. La plantation du printemps.
  • 2Arbres plus ou moins gros qui couvrent un terrain.
  • 3Le lieu où l'on a planté.
  • 4Établissements dans les colonies. Les Anglais détruisirent les plantations de la France à Saint-Domingue, Voltaire, Louis XIV, 16.

SYNONYME

PLANTATION, REPIQUAGE. Dans le langage agricole, le mot plantation ne s'applique qu'aux plantes ligneuses ; on emploie celui de repiquage, lorsqu'il s'agit de végétaux herbacés.

HISTORIQUE

XIIe s. Li tierz usaiges des awes [eaux] est li arrosemens, et de cestui ont mestier les noveles plantesons, Saint Bernard, 538.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PLANTATION. Ajoutez :
5 Terme de peinture et de sculpture. Manière dont un personnage est planté sur ses pieds. Les bras entièrement nus et les épaules décolletées bas, elle est présentée de face, jusqu'à la hauteur des genoux, et elle regarde le spectateur ; la plantation est donc fort simple ; aucun ornement n'en altère la parfaite unité de style, E. Bergerat, Journ. offic. 15 févr. 1876, p. 1230, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plantation »

Provenc. plantacio ; espagn. plantacion ; portug. plantação ; ital. piantazione, piantagione ; du lat. plantationem, de plantare, planter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin plantatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « plantation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plantation plɑ̃tasjɔ̃

Fréquence d'apparition du mot « plantation » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « plantation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « plantation »

  • Sur cette vaste plantation, ce n'est pas la pluie mais la sueur de mon front qui arrose les récoltes.
    Antonio Jacinto — Monangamba
  • La plantation est prévue ce mardi à partir de 16h rue Léon-Chomel.
    Lyonmag.com — Villeurbanne : une plantation géante de légumes organisée mardi
  • Et si vous plantiez une haie ? L'association Prom'haies accompagne les agriculteurs, les collectivités et les particuliers dans la plantation de haies. Une association née en Poitou-Charentes, du constat de la disparition des bocages, et qui s'est implantée en 2018 en Dordogne. Depuis, 19 km de haies ont été plantées. 32 000 jeunes plants installés et déjà 75 porteurs de projets dont 61 agriculteurs qui ont bien compris l'intérêt des haies et des bosquets sur leurs parcelles. Elles amènent fraîcheur, de l'eau et la biodiversité.  
    France Bleu — Dordogne : l'association Prom'haies accompagne les agriculteurs dans la plantation de haies
  • Un rapide tour d’horizon laisse apparaître des feuilles et têtes de plantations de cannabis chez l’un des mis en cause. Les constatations réalisées permettent la découverte de 19 pieds de cannabis plantés en pot et recouvrant l’intégralité du balcon.
    Aude. Appelés pour une bagarre, les gendarmes découvrent une plantation de cannabis à Bram | Voix du Midi Lauragais
  • La technologie croissante sur le marché La plantation agricole et épandeuses Machines est également décrite dans ce rapport de recherche. Les facteurs qui stimulent la croissance du marché et qui donnent une impulsion positive pour prospérer sur le marché mondial sont expliqués en détail. Il comprend l’analyse des tendances du marché, des parts de marché et des modèles de croissance des revenus, ainsi que du volume et de la valeur du marché. Il repose également sur une méthodologie minutieusement structurée. Ces méthodes aident à analyser les marchés sur la base de recherches et d’analyses approfondies.
    La plantation agricole et épandeuses Machines Marché 2020 Rapport de recherche sur l’analyse des tendances mondiales, de la part, de la taille et des fabricants 2026 – InFamous eSport
  • Celui qui te conseille d'agrandir la plantation ne t'aidera pas à la cultiver.
    Proverbe téké
  • Hollywood : une plantation d'orangers où se promènent des acteurs au chômage.
    Groucho Marx
  • Les autorités ivoiriennes ont présenté samedi à Yamoussoukro le bilan d'une ambitieuse opération de plantation de plus de 5 millions d'arbres en 2020 pour lutter contre la déforestation, après la plantation en 2019 de plus d'un million d'arbres. 
    LExpress.fr — Opération "un jour, cinq millions d'arbres" contre la déforestation en Côte d'Ivoire - L'Express
  • Une banque : une plantation d'oseille.
    Pierre Perret
  • Ecosia, le moteur de recherche qui cherche à financer la plantation d'arbres, annonce qu'il participera à la prochaine vente aux enchères pour apparaître comme alternative à Google dans Android.
    Numerama — Ecosia, le moteur de recherche écolo, renonce au boycott des enchères sur Android

Traductions du mot « plantation »

Langue Traduction
Anglais planting
Espagnol plantando
Italien piantare
Allemand pflanzen
Chinois 种植
Arabe يزرع
Portugais plantio
Russe насаждение
Japonais 植付
Basque landaketa
Corse piantazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « plantation »

Source : synonymes de plantation sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot plantation au Scrabble ?

Nombre de points du mot plantation au scrabble : 12 points

Plantation

Retour au sommaire ➦