La langue française

Enracinement

Sommaire

  • Définitions du mot enracinement
  • Étymologie de « enracinement »
  • Phonétique de « enracinement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « enracinement »
  • Citations contenant le mot « enracinement »
  • Traductions du mot « enracinement »
  • Synonymes de « enracinement »
  • Antonymes de « enracinement »

Définitions du mot « enracinement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENRACINEMENT, subst. masc.

A.− Action de s'enraciner (pour une plante), formation des racines d'une plante. Le bouturage herbacé sous brouillard intermittent améliore beaucoup l'enracinement des espèces difficiles à bouturer (Boulay, Arboric. et prod. fruit.,1961, p. 77).Son enracinement [du mélèze] profond exige des sols meubles et frais (Cochet, Bois,1963, p. 39).
P. anal. Partie d'un objet qui le rattache à quelque chose, l'ancre dans quelque chose. Les jetées espacées à leur enracinement à terre de 915 m s'avancent en mer parallèlement l'une à l'autre (Quinette de Rochemont, Trav. mar.,t. 1, 1900, p. 164).Déjà, les nuages avaient rempli bord à bord toutes les vallées des montagnes, tous les profonds enracinements de ces cimes qui pointaient seules dans le ciel clair (Giono, Batailles ds mont.,1937, p. 19).
B.− Au fig.
1. [Le compl. du nom, exprimé ou non, est une pers.] Fait, pour quelqu'un, de ressentir un attachement profond pour quelque chose; d'avoir des liens étroits avec quelque chose. Il [Jaurès] avait tout pour plaire à Péguy, un enracinement profond dans la culture grecque et latine (Tharaud, Péguy,1926, p. 98).Grâce (...) à son enracinement dans le fumier de la maison Vauquer, il [le père Goriot] nous donne l'illusion d'être réel (Mauriac, Grds hommes,1949, p. 152):
L'enracinement est peut-être le besoin le plus important et le plus méconnu de l'âme humaine. C'est un des plus difficiles à définir. Un être humain a une racine par sa participation réelle, active et naturelle à l'existence d'une collectivité qui conserve vivants certains trésors du passé et certains pressentiments d'avenir. Participation naturelle, c'est-à-dire amenée automatiquement par le lieu, la naissance, la profession, l'entourage. Chaque être humain a besoin d'avoir de multiples racines. Il a besoin de recevoir la presque totalité de sa vie morale, intellectuelle, spirituelle, par l'intermédiaire des milieux dont il fait naturellement partie. Weil, L'Enracinement,Paris, Gallimard, 1949, p. 45.
2. [Le compl. du nom est un sentiment, une manière d'être] Fait d'être fixé profondément dans l'esprit, chez une personne. Cette promenade si courte, dans de vieux petits salons frais, avait suffi pour donner à cet amour l'enracinement d'une habitude (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 71).
Prononc. : [ɑ ̃ ʀasinmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1338 « racine (ici pour une lignée) » (G. de Digulleville, Le Roman de la fleur de lis, éd. A. Piaget, 1297 ds Romania t. 62, p. 357); 2. 1378 fig. « action de s'enraciner » (Miracles de Nostre-Dame par personnages, éd. G. Paris et U. Robert, t. 6, p. 228). Dér. de enraciner*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 28.

Wiktionnaire

Nom commun

enracinement \ɑ̃.ʁa.sin.mɑ̃\ masculin

  1. Action d’enraciner ou de s’enraciner ; résultat de cette action.
    • Le développement de la racine se mesure par la densité racinaire et la profondeur d’enracinement.
  2. (Figuré) Action d’implanter ou de s’implanter, s’installer durablement ; résultat de cette action.
    • Pourtant, la connaissance de l’histoire du crime organisé permet de dégager deux lois toujours vérifiées et souvent ignorées :
      1) le crime organisé — surtout de type mafieux —, en raison de sa nature clandestine, est toujours perçu avec retard ;
      2) plus cette perception est tardive et plus son enracinement le rend difficile à neutraliser.
      — (Jean-François Gayraud, Le Monde des mafias : Géopolitique du crime organisé, Paris, Odile Jacob, juin 2008, Préface, page 13)
  3. (Figuré) Attachement à une origine, racines.
    • J’ai un enracinement profond dans le terroir dont je suis issu.
    • Je voyage, pas par goût de la nouveauté et de la découverte, mais au contraire par manque d’enracinement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENRACINEMENT (an-ra-si-ne-man) s. m.
  • 1Action d'enraciner, de s'enraciner.

    Fig. L'enracinement des vices.

  • 2 Terme de construction hydraulique. Espèce de culée.

HISTORIQUE

XVIe s. Cest enracinement de branche [bouture] espargne la peine d'enter le grenadier, De Serres, 696.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enracinement »

(Siècle à préciser) De enraciner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enraciner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enracinement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enracinement ɑ̃rasinmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « enracinement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enracinement »

  • Barrès est enraciné dans un pot de fleur. Paul Claudel, Journal, Gallimard
  • La globalisation provoque un besoin d'enracinement. De Max Gallo / Février 2009
  • L'enracinement dans une culture peut permettre un accès à l'universel, pour autant qu'il s'agisse d'une culture ouverte. De Mireille Delmas-Marty / Nicolas Truong - Le Monde de l'éducation - Novembre 2000
  • « Quand on fait un gouvernement, c’est une composition, un tableau, qui doit respecter toutes les couleurs. Et l’ancrage en est une. L’enracinement local est une vertu qui sera très certainement valorisée », analyse-t-il auprès de 20 Minutes. Selon lui, cela paraît « important » car « l’erreur d’Emmanuel Macron dans sa première partie de quinquennat est d’avoir court-circuité les syndicats, les associations, les maires, le local. Et il s’est rendu compte que c’était crucial et d’ailleurs Jean Castex a typiquement le profil de l’élu local ». , Gouvernement Castex : Vers un grand retour des territoires ?
  • Alain Bauda a mis en avant son enracinement de 6 générations dans le village. Il a évoqué la commune « enfoncée dans le malaise depuis des années ». En s’attardant sur les attaques d’une campagne marquée par la passion, il n’est pas assuré que le nouveau maire l’ait dissipé. , Aure-sur-Mer. Un possible changement d'intercom pour le nouveau maire Alain Bauda | La Renaissance le Bessin
  • Le nouveau garde des sceaux a assuré la défense de l'ancien maire de Levallois-Perret Patrick Balkany. Ce dernier a été condamné en septembre dernier à 4 ans de prison pour fraude fiscale et à 10 ans d'inéligibilité, sanctionné pour un "indéniable enracinement, sur une longue période, dans une délinquance fortement rémunératrice".  midilibre.fr, Éric Dupont-Moretti : de Merah à Balkany, retour sur les grands procès de sa carrière - midilibre.fr
  • Pour le Rassemblement national, cette élection municipale s’annonçait comme celle de l’enracinement. Elle promettait d’être très différente de celle de 1995, où les victoires symboliques dans des villes comme Toulon, Marignane ou Orange, s’étaient révélées des cas exceptionnels et fragiles : peu durables en termes électoraux pour Toulon et Vitrolles, et compliquées pour l’appareil ailleurs, avec les entrées en dissidence d’élus pourtant bien implantés, comme Jacques Bompart, à Orange ou Daniel Simonpieri à Marignane. Courrier des maires, Le Rassemblement national isolé ou l’échec annoncé du lepénisme municipal
  • En dépit de ses déboires, la formation de Guy Mollet demeurait une force avec laquelle compter grâce à la persistance de son enracinement dans ses fiefs historiques (Nord, Pas-de-Calais, Bouches-du-Rhône et Sud-Ouest). Slate.fr, Le nouveau souffle du PS viendra peut-être de ses maires | Slate.fr
  • « J'insiste sur un message facile à défendre au rugby, par exemple, j'insiste sur l'enracinement, je voudrais des joueurs locaux » L'Équipe, François Bayrou (maire de Pau) : « Le sport est un épanouissement individuel et collectif » - Tous sports - Municipales - L'Équipe

Traductions du mot « enracinement »

Langue Traduction
Anglais rooting
Espagnol enraizamiento
Italien radicamento
Allemand verwurzelung
Chinois 生根
Arabe تجذير
Portugais enraizamento
Russe укоренение
Japonais 応援
Basque rooting
Corse rooting
Source : Google Translate API

Synonymes de « enracinement »

Source : synonymes de enracinement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enracinement »

Partager