La langue française

Introduction

Sommaire

  • Définitions du mot introduction
  • Étymologie de « introduction »
  • Phonétique de « introduction »
  • Citations contenant le mot « introduction »
  • Images d'illustration du mot « introduction »
  • Traductions du mot « introduction »
  • Synonymes de « introduction »
  • Antonymes de « introduction »

Définitions du mot introduction

Trésor de la Langue Française informatisé

INTRODUCTION, subst. fém.

I. − [Correspond à introduire I]
A. − [En parlant d'un être vivant]
1. Action de faire entrer une personne ou un animal en un lieu; action de s'introduire. Aussi est-ce une des grandes difficultés de l'apiculture, que l'introduction et le remplacement des reines (Maeterl., Vie abeilles,1901, p. 75):
1. ... il était suivi du voyageur qui depuis quelques instants excitait tant de curiosités et préoccupait si vivement les imaginations, que son arrivée en ce logis et sa chute au milieu de ce monde peut être comparée à celle d'un colimaçon dans une ruche, ou à l'introduction d'un paon dans quelque obscure basse-cour de village. Balzac, E. Grandet,1834, p. 49.
2. Je décidai que ce serait Paul Laurens (qu'en ce temps je connaissais à peine, car ce que j'ai dit de lui et de mon introduction dans l'atelier de son père, il faut le reporter à plus tard) et pressentis extraordinairement qu'un jour nous partirions ainsi, tous deux ensemble, seuls, au hasard des routes. Gide, Si le grain,1924, p. 523.
2. Action de présenter une personne à une autre, de donner à une personne la possibilité d'une rencontre, d'une entrevue avec quelqu'un; le fait d'être introduit, d'avoir ses entrées, d'être connu et accepté. Quant au peintre, il se réjouissait de l'introduction de Swann chez MmeVerdurin, parce qu'il le supposait amoureux d'Odette et qu'il aimait à favoriser les liaisons (Proust, Swann,1913, p. 202):
3. Gide charmant, familier et causeur. Très « intéressé », sinon pris par la peinture de Lhote, faisant presque son affaire personnelle de l'introduction de Lhote auprès des marchands, de Druet probablement, parlant naturellement un peu de Denis et de « Théo » (Van Rysselberghe) mais sans exagérer, aimant bien les dessins de Rouault. Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1908, p. 67.
Lettre, mot d'introduction. Lettre, mot de recommandation. Et puis, il n'est pas question de lui demander un mot d'introduction auprès du public, ni une signature à mettre en vedette (Martin du G., J. Barois,1913, p. 327).
B. − [En parlant d'une chose] Action de faire entrer une chose (concrète ou abstraite) dans une autre ou dans un lieu précis ou supposé.
1. [Cette pénétration sous-entend effort, force, violence] Lorsque la moelle épinière n'a point été détruite par l'introduction d'un long stylet dans toute l'étendue de son canal (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. xi).La compression de la glotte ou de la luette par une tumeur de la langue ou par l'introduction de l'instrument de l'opérateur (Proust, Swann,1913, p. 82):
4. Elle [la verge] est composée : 1 d'un corps fibro-vasculaire, appelé corps caverneux, susceptible de se gonfler et de prendre assez de consistance pour rendre possible l'introduction de cet organe dans ceux de la femelle... Cuvier, Anat. comp., t. 5, 1805, p. 63.
2. [Cette pénétration sous-entend intégration, incorporation] Il semble probable que l'introduction de sang jeune dans l'organisme d'un vieillard produirait des modifications favorables (Carrel, L'Homme,1935, p. 217):
5. Elle réserve pour le dimanche les préparations de longue haleine, celles qui exigent des cuissons lentes à feu doux, ou qui procèdent par étapes bien calculées, avec des introductions successives de sauces, de jus, d'assaisonnements et condiments, etc. Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 245.
3. [Cette pénétration sous-entend apport d'un élément neuf ou nouveau dans un milieu, un ensemble, une procédure existants] L'introduction des chœurs dans la tragédie n'a point eu cependant de succès en Allemagne (Constant, Wallstein,1809, p. xxii).L'introduction de la balle D exigeait pour les feux de guerre des champs de tir de 4000 mètres de profondeur au moins (Joffre, Mém., t. 1, 1931, p. 80):
6. Les différents systèmes (...) [de] ventilation d'un local ont (...) tous pour but d'assurer l'introduction d'un certain volume d'air neuf, et, (...) l'extraction des gaz viciés. Ser., Phys. industr.,1890, p. 676.
Spécialement
a) DR. Introduction d'instance. Fait d'engager une procédure. (Dict. xixeet xxes.). Cf. introduire I B 2 b.
b) ÉCON. Introduction en Bourse. Acceptation, après fixation de son cours, d'un titre en Bourse.
c) INFORMAT. Action de faire entrer par procédure immédiate ou différée des données ou des instructions de programme dans un ordinateur (d'apr. Le Garff 1975).
II. − [Correspond à introduire II]
A. − Ce qui sert à la préparation de l'étude ou de la pratique de quelque chose. Ainsi que je l'ai déjà dit, les deux années de philosophie qui servent d'introduction à la théologie ne se font pas à Paris (Renan, Souv. enf.,1883, p. 223):
7. Elles l'instruisirent beaucoup plus que n'avaient fait jusqu'alors tous les docteurs et tous les livres, et lui fournirent même en grande partie (...) la doctrine renfermée dans ses ouvrages, dont le récit de ses peines est la clef nécessaire et comme l'introduction. Bremond, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 436.
En partic. Ouvrage destiné à cette préparation. Il se procura une introduction à la philosophie hégélienne, et voulut l'expliquer à Bouvard (Flaub., Bouvard, t. 2, 1880, p. 101).
B. − Texte placé en tête d'un ouvrage qui en présente et en explique le sujet :
8. Nous ne voulons pas terminer cette brève introduction et confier ce livre au public sans dire quels sont les ouvrages que nous avons consultés avec le plus de fruit. Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 7.
En partic.
1. [Dans un texte à caractère didactique, une dissertation, un discours] Entrée en matière qui présente le sujet et en précise le plan. (Dict. xixeet xxes.).
2. MUS. [Dans une suite instrumentale, une sonate, un opéra, une symphonie] Court prélude préparant l'exposition ou l'ouverture d'une œuvre musicale. L'introduction de l'Or du Rhin, entièrement construite sur le seul accord de mi bémol (Saint-Saëns, Germanophilie,1916, p. 63).
Prononc. et Orth. : [ε ̃tʀ ɔdyksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. a) 1314 « action d'insérer une partie dans un ensemble » (ici un chapitre dans un livre) (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. Ch. Bos, 1849); b) 1690 « action de faire entrer une chose dans une autre » (Fur.); 2. 1553 « action de faire connaître dans un milieu une chose concrète qui y était inconnue » (Bible Gerard, 2 d'apr. FEW t. 4, p. 782a); 3. 1600 « action de faire pénétrer dans un milieu » des animaux (Olivier de Serres, 457 ds Littré); 1690 des personnes (Fur.); 1846 Lettre d'introduction (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, p. 139); 4. 1718 introduction d'une instance (Ac.). B. 1. 1355 « préambule d'un sermon » (Miracles de Nostre Dame, éd. G. Paris et V. Robert, 16, 101); 2. 1560 « ce qui sert de préparation à quelque chose » (Calvin, Institution Chrétienne, éd. J. D. Benoit, III, p. 72 : la crainte de Dieu est aussi nommée Introduction à pénitence); 1609 (François de Sales, Introduction à la vie dévote); 3. 1726 « préambule en tête d'un ouvrage » (G. Derham, Théologie physique, Rotterdam d'apr. FEW t. 4, p. 782a); 1731 (Prevost, Hist. Clevel., t. 1, p. II). Empr. au lat.introductio « action d'introduire ». Fréq. abs. littér. : 857. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 340, b) 1 468; xxes. : a) 671, b) 1 310. Bbg. Quem. DDL t. 17.

Wiktionnaire

Nom commun

introduction \ɛ̃.tʁɔ.dyk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’introduire, de faire entrer une chose dans une autre.
    • C'est en 1875 que Copeman a proposé la dilatation du col par l’introduction du doigt contre l’hyperemesis gravidarum ; l'auteur publie deux faits favorables à la méthode. — (Lyon médical, 1880, vol. 33, p. 289)
    • Une étude récente a démontré que les chances de valider son billet de train dès la première introduction dans le composteur sont de 1 sur 200 000 et qu'en moyenne, […]. — (Pascal Fioretto, Petit dictionnaire énervé de nos vies de cons, Paris : Éditions de l'Opportun, 2011)
    • (Figuré)L’introduction d’une coutume nouvelle, d’un usage étranger.
  2. (Justice) L’introduction d’une instance, Le commencement d’une procédure à quelque tribunal.
  3. Mise en place.
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l’introduction du saarmark, et plus encore l’introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. — (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, p.337)
  4. Action d’introduire quelqu’un.
    • L’introduction d’un ambassadeur auprès du chef de l’état.
    • Son introduction dans leur société ne doit pas vous surprendre.
    • Donner à quelqu’un une lettre d’introduction auprès d’un grand personnage.
  5. (Figuré) Ce qui sert comme d’entrée, d’acheminement ou de préparation à une science, à une étude, etc.
    • Introduction à la physique, à la géographie.
    • Introduction à la vie dévote.
  6. (En particulier) Sorte d’avertissement explicatif qu’on met en tête d’un ouvrage.
    • Armé d'un coupe-papier, tu sabres la liasse sous blister, survoles fébrilement l’introduction où Jean-Paul expose les mérites comparés des bétons bitumineux, des bétons autoplaçants, des bétons fibrés, des bétons précontraints, des bétons cyclopéens, […]. — (Julia Deck, Viviane Élisabeth Fauville, Éditions de Minuit, 2012, chap. 11)
  7. (Musique) Quelques accords, du prélude plus ou moins développé qui préparent, dans une œuvre symphonique, l’entrée du thème ; dans une œuvre lyrique, le lever du rideau.
    • L’introduction est une sorte de prélude qui se contente d’une seule idée mélodique.
    • L’introduction de la Sonate pathétique.
    • L’introduction de Roméo et Juliette.
    • L’introduction de l’ouverture de Don Juan,
  8. (Littérature) Premier paragraphe d’une rédaction ou dissertation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTRODUCTION. n. f.
Action d'introduire, de faire entrer une chose dans une autre. On reconnut, par l'introduction de la sonde, qu'il avait la pierre. L'introduction en France de telles marchandises fut prohibée. Fig., L'introduction d'une coutume nouvelle, d'un usage étranger. En termes de Procédure, L'introduction d'une instance, Le commencement d'une procédure à quelque tribunal. Il signifie aussi Action d'introduire quelqu'un. L'introduction d'un ambassadeur auprès du chef de l'État. Son introduction dans leur société ne doit pas vous surprendre. Donner à quelqu'un une lettre d'introduction auprès d'un grand personnage. Il se dit figurément de Ce qui sert comme d'entrée, d'acheminement, de préparation à une science, à une étude, etc. Introduction à la physique, à la géographie. Introduction à la vie dévote. Il signifie particulièrement Sorte d'avertissement explicatif qu'on met en tête d'un ouvrage. L'ouvrage est précédé d'une introduction. En termes de Musique, il se dit des Quelques accords, du prélude plus ou moins développé qui préparent, dans une œuvre symphonique, l'entrée du thème; dans une œuvre lyrique, le lever du rideau. L'introduction est une sorte de prélude qui se contente d'une seule idée mélodique. L'introduction de la Sonate pathétique. L'introduction de Roméo et Juliette. L'introduction de l'ouverture de Don Juan, de l'ouverture de Guillaume Tell.

Littré (1872-1877)

INTRODUCTION (in-tro-du-ksion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Action d'introduire quelqu'un, de le faire entrer. L'introduction des ambassadeurs auprès du prince.
  • 2Action de faire entrer dans. Introduction d'une sonde dans la vessie, dans une plaie. L'introduction de ces marchandises est prohibée. Les singes n'ont pas encore passé [en 1770] à l'île de Bourbon, et l'on a grand intérêt d'en interdire l'introduction pour se garantir des mêmes dommages qu'ils causent à l'île de France, Buffon, Quadrup. t. X, p. 266.
  • 3Action de donner accès. L'introduction de cet homme dans votre société. L'introduction des jésuites en France ne servit pas à éteindre les feux que la religion avait allumés, Voltaire, Hist. parlem. ch. XXVII.

    Lettre d'introduction, lettre qu'on écrit pour qu'un tiers que l'on recommande soit reçu de la personne à qui l'on écrit.

  • 4 Fig. Action de faire recevoir, accepter. L'introduction d'une coutume, d'un usage dans un pays. L'introduction de la monnaie d'or et d'argent ne fut pas la première plaie que les Lacédémoniens firent aux lois de leur législateur, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 540, dans POUGENS.
  • 5 Fig. Ce qui sert comme d'entrée, d'acheminement, de préparation à une science, à une étude, etc. Introduction à la physique, à la géographie. Introduction à la vie dévote. Les Analytiques d'Aristote sont ordinairement précédés de l'Introduction de Porphyre.
  • 6Discours préliminaire qu'on met à la tête d'un ouvrage. L'ouvrage est précédé d'une introduction.
  • 7 Terme de procédure. Introduction d'une instance, le commencement d'une procédure à quelque tribunal.
  • 8 Terme de musique. Symphonie très courte qui tient lieu d'ouverture à un opéra.

    Petit morceau d'un mouvement lent qui précède le premier allégro d'une symphonie, d'une ouverture ou de toute autre pièce instrumentale.

HISTORIQUE

XIVe s. L'introduction de cest chapistre en cest lieu, H. de Mondeville, f° 87.

XVe s. À l'avertissement et introduction [instruction] de ceux qui à juste cause se voudroient en armes honorablement exerciter, Monstrelet, Prologue.

XVIe s. La crainte de Dieu est aussi nommée introduction à penitence, Calvin, Inst. IV, 65. Je ne rechercherai ici les causes et le temps de l'introduction des vers à soie en ce royaume, De Serres, 457.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INTRODUCTION, s. f. (Jurisprud.) signifie commencement ; quand on dit depuis l’introduction de l’instance, c’est depuis le premier exploit qui a commencé l’affaire. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « introduction »

Provenç. introductio ; espagn. introduccion ; ital. introduzione ; du lat. introductionem, de introducere, introduire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin introductio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « introduction »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
introduction ɛ̃trɔdyksjɔ̃

Citations contenant le mot « introduction »

  • Le secret d’un bon discours, c’est d’avoir une bonne introduction et une bonne conclusion. Ensuite, il faut s’arranger pour ces deux parties ne soient pas très éloignées l’une de l’autre. De George Burns
  • Tout d’abord, assurez-vous d’avoir lu notre introduction de base au code Python: Betanews.fr, Comment créer un jeu en Python: une introduction à Pygame - Betanews.fr
  • Déjà reporté du printemps à l’automne 2020, l’introduction en Suisse du dossier électronique du patient (DEP) ne deviendra pas réalité avant l’année prochaine. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) l’indique mercredi à Keystone-ATS. Il invoque des retards dans les procédures de certification. , Santé: l’introduction du dossier électronique du...
  • Faut-il souscrire à l'introduction en bourse d'Energisme? Le Revenu, Peut-on souscrire à l'introduction sur le marché Euronext Growth de la société Energisme ? | Le Revenu
  • L'introduction en Bourse de la Française des Jeux (FdJ) témoigne de l’actualité sans cesse renouvelée des IPO. Il s’agit d’opérations lors desquelles les entreprises introduisent leurs actions en bourse afin que des investisseurs privés les achètent. Ces acquéreurs peuvent être des investisseurs institutionnels (banques, compagnie d’assurance, etc.), des particuliers ou encore des salariés de l’entreprise. Capital.fr, IPO : principe de l'introduction en Bourse - Capital.fr
  • Energisme lance son introduction en bourse sur Euronext Growth Paris via une offre à prix ferme d'un montant d'environ 8 ME (4,65 euros par Action Offerte). 6,86 ME sont déjà sécurisés sous la forme d'engagements de souscription, dont 1,44 ME par compensation de créances obligataires.La période de souscription se déroule du du 6 juillet au 16 juillet 2020 inclus pour l'Offre au public et pour le Placement Global. Le début des négociations sur le marché sur Euronext Growth est fixé le 22 juillet 2020. (Code ISIN : FR0013399359/ Mnémonique : ALNRG). Bourse Direct, Energisme lance son introduction en bourse sur Euronext Growth Paris

Images d'illustration du mot « introduction »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « introduction »

Langue Traduction
Anglais introduction
Espagnol introducción
Italien introduzione
Allemand einführung
Chinois 介绍
Arabe المقدمة
Portugais introdução
Russe введение
Japonais 前書き
Basque sarrera
Corse introduzione
Source : Google Translate API

Synonymes de « introduction »

Source : synonymes de introduction sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « introduction »

Partager