La langue française

Anomalie

Définitions du mot « anomalie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANOMALIE, subst. fém.

A.− Caractère anormal de quelque chose.
1. En partic. d'un comportement :
1. Aussi, par un de ces jeux effrayants auxquels se plaît parfois la nature, et qui prouvait l'anomalie de son existence, pouvait-il dès l'âge de quatorze ans émettre facilement des idées dont la profondeur ne m'a été révélée que long-temps après? Balzac, Louis Lambert,1832, p. 14.
P. méton. Chose anomale ou anormale, exception à la règle :
2. L'hérédité de la pairie, monstrueuse anomalie dans l'ordre social actuel, ne sauroit avoir pour but ou que de flatter quelques vanités individuelles, et sous ce rapport elle seroit une insulte au reste de la nation; ... Lamennais, L'Avenir,1830-1831, p. 314.
3. Prince venait de publier un roman, qui avait eu quelque succès; c'était une sorte de confession, où le jeune homme analysait un amour homosexuel, et faisait de l'anomalie de son héros une des grandes marques de l'époque. Arland, L'Ordre,1929, p. 322.
2. P. ext. Bizarrerie, curiosité :
4. Dans ce prodigieux, cet inépuisable catalogue-raisonné-des-données-expérimentales, qui, mené à bien, devait aboutir à la certitude des certitudes, toutes les bizarreries, toutes les anomalies avaient leur place marquée, puisqu'elles étaient révélatrices à l'égal des phénomènes « normaux ». Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 4.
3. LING., GRAMM. Irrégularité par rapport au système phonétique, morphologique, syntaxique, etc. de la langue (cf. Mar. Lex. 1951) :
5. Le français, qui nous semble si simple, est une langue très difficile, pleine de menus traquenards. Je connais des étrangers qui le parlent à merveille mais qui trébuchent encore devant l'emploi du si avec l'indicatif. Je suis prêt à les comprendre; c'est une anomalie de notre langue; l'étranger sent qu'il faudrait que suivît le subjonctif ou tout au moins le conditionnel. Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1190.
B.− Emploi sc. Écart par rapport à une norme ou un repère; mesure de cet écart.
1. ASTRON. Angle qui mesure un écart. Anomalie excentrique. ,,Angle formé au centre de l'ellipse par le grand axe et le rayon du cercle construit sur le grand axe et aboutissant à la perpendiculaire abaissée du lieu vrai sur cet axe.`` (Littré). Anomalie moyenne. ,,Distance à l'aphélie d'une planète fictive qui décrirait d'un mouvement uniforme le cercle circonscrit à l'ellipse.`` (Littré). Anomalie vraie. ,,Angle formé au centre du soleil par le rayon vecteur et le grand centre de l'ellipse : la différence entre l'anomalie vraie et l'anomalie moyenne donne l'équation du centre ou l'équation de l'orbite.`` (Bouillet 1859).
2. PHYS. ,,Différence entre une grandeur observée et la valeur qu'en donne une théorie.`` (Uv.-Chapman 1956). ,,Écart présenté par une substance à une loi, à une règle, notamment à l'additivité de la réfraction moléculaire.`` (Duval 1959).
Rem. 1. Sur la vitalité de ce mot, qui sert de subst. à la fois à anomal et à anormal, cf. anormal rem. 2. On trouve chez un philosophe mod. l'adj. dér. anomalique « qui concerne les anomalies » (rad. de anomalie*; suff. -ique*; cf. psychologie/psychologique, typologie/typologique, etc.) : ,,... les travaux de Koehler, Wertheimer et Koffka permettent d'expliquer certaines constantes anomaliques de la perception.`` (Sartre, L'Imaginaire, 1940, p. 156).
PRONONC. : [anɔmali]. Enq. : /anomali/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1570 gramm. « caractère irrégulier » (Gentian Hervet, Cité de Dieu, 13, 11 ds Quem. : livre que Chrysippe a laissé de l'anomalie ou inequalite); 1690 astron. (Fur. : Anomalie ... signifie une irregularité apparente dans le mouvement des Planetes); 1751 (Encyclop. : ... Ce mot [anomalie], qui est purement grec, signifie proprement irrégularité; aussi sert-il à désigner le mouvement des planetes, qui comme l'on sait, n'est pas uniforme. L'anomalie est, pour ainsi dire, la loi des irrégularités de ce mouvement ... Dans l'Astronomie nouvelle, c'est le tems employé par une planete pour passer de son aphélie A, au point ou lieu I de son orbite); le mot ne possède que ces deux accept. jusqu'au xixes. où il s'étend à d'autres domaines techn. 1814 méd. (Nysten). L'ext. du mot à la lang. cour. est plus importante que celle de anomal*, parce qu'il sert de subst. à anormal*. Empr. au lat. anomalia, terme de gramm. « id. » (Varron, Ling., 8, 23 ds TLL s.v., 121, 63), lui-même empr. au gr. α ̓ ν ω μ α λ ι ́ α « inégalité, irrégularité ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 234. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 249, b) 238; xxes. : a) 240, b) 510.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Baulig. 1956. − Bertr.-Lapie 1970. − Chesn. 1857. − Delc. t. 1 1926. − Duval 1959. − Foulq.-St-Jean 1962. − George 1970. − Goblot 1920. − Gramm. t. 1 1789. − Guyot 1953. − Lafon 1969. − Lal. 1968. − Littré-Robin 1865. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Muller 1966. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1824. − Pétrol. 1964. − Springh. 1962. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

anomalie \a.nɔ.ma.li\ féminin

  1. (Didactique) État de ce qui est anormal ou anomal.
    • M. Lemot a dépensé des sommes énormes pour faire du pittoresque, et il n’a réussi qu’à faire de l’anomalie : elle était plus sensible encore par la présence du drapeau tricolore sur cette ruine du onzième siècle. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
  2. (Astronomie) Irrégularité des mouvements planétaires.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Par extension) Angle qui mesure cette irrégularité.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANOMALIE. n. f.
T. didactique. État de ce qui est anomal. Il y a bien de l'anomalie dans ce verbe, dans ce nom. Les anomalies du langage, de l'orthographe. Les anomalies des maladies. Les anomalies du règne végétal. En termes d'Astronomie, il signifie Irrégularité des mouvements planétaires. Par extension, il désigne aussi l'Angle qui mesure cette irrégularité.

Littré (1872-1877)

ANOMALIE (a-no-ma-lie) s. f.
  • 1État de ce qui est anomal ; irrégularité. Les anomalies que présentent les langues dérivées du latin. Les anomalies de la situation.
  • 2 En termes d'astronomie, la distance angulaire du lieu vrai ou moyen d'une planète à l'aphélie ou à l'apogée. Relativement au soleil, distance angulaire du lieu de la planète à l'aphélie ; relativement à la lune, distance angulaire à l'apogée ; relativement à un satellite de Jupiter, distance angulaire à l'apojove. Cette distance se compte jusqu'à 180 degrés d'un côté ou de l'autre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ANOMALIE.
2Ajoutez : Anomalie vraie, angle formé au foyer de l'ellipse par le rayon vecteur de la planète et l'axe des apsides.

Anomalie excentrique, angle formé au centre de l'ellipse par le grand axe et le rayon du cercle construit sur le grand axe et aboutissant à la perpendiculaire abaissée du lieu vrai sur cet axe.

Anomalie moyenne, distance à l'aphélie d'une planète fictive qui décrirait d'un mouvement uniforme le cercle circonscrit à l'ellipse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANOMALIE, s. f. terme de Grammaire ; c’est le nom abstrait formé d’anomal. Anomalie signifie irrégularité dans la conjugaison des verbes, comme fero, fers, fert, & en françois aller, &c. (F)

Anomalie, anomalia, s. f. (Astronom.) L’anomalie est en Astronomie la distance angulaire du lieu réel ou moyen d’une planete à l’aphélie ou à l’apogée ; c’est-à-dire, c’est l’angle que forme avec la ligne de l’apogée une autre ligne, à l’extrémité de laquelle la planete est réellement, ou est supposée être. Voyez Planete, Aphélie, & Apogée.

Ce mot anomalie, qui est purement grec, signifie proprement irrégularité ; aussi sert-il à désigner le mouvement des planetes, qui comme l’on sait n’est est pas uniforme. L’anomalie est, pour ainsi dire, la loi des irrégularités de ce mouvement. Kepler distingue trois anomalies ; la moyenne, l’excentrique, & la vraie.

L’anomalie simple ou moyenne, est, dans l’Astronomie ancienne, la distance du lieu moyen d’une planete à l’apogée. Voyez Lieu.

Dans l’Astronomie nouvelle, c’est le tems employé par une planete pour passer de son aphélie A, au point ou lieu I de son orbite, Plan. d’Astronom. fig. 1. Or l’aire elliptique ASI étant proportionnelle au tems employé par la planete à parcourir l’arc AI, cette aire peut représenter l’anomalie moyenne ; de même que l’aire SKA ; formée par la ligne SK, & la droite LK qui passe par le lieu de la planete, qui est perpendiculaire à la ligne des apsides, & qui est prolongée jusqu’à ce qu’elle coupe le cercle DA ; car cette derniere aire est toûjours proportionnelle à l’aire SIA, comme Grégori l’a démontré, liv. III. elem. d’Astron. Physiq. Math. & Transact. phil. n°. 447. p. 218.

L’anomalie excentrique ou du centre, est, dans l’Astronomie nouvelle, l’arc du cercle excentrique AK, fig. 1. compris entre l’aphélie A, & une droite KL qui passe par le centre I de la planete, & qui est perpendiculaire à la ligne des apsides AP. On donne aussi le nom d’anomalie excentrique à l’angle ASK. Voyez Excentrique.

L’anomalie vraie, ou, comme disent les auteurs Latins, anomalia æquata, l’anomalie égalée, est l’angle au centre ou au soleil ASI, sous lequel on voit la distance AI d’une planete à l’aphélie ; c’est-à-dire, l’angle du sommet de l’aire proportionnelle au tems employé par la planete à passer de l’aphélie A à son lieu I. Cet angle est différent de l’anomalie moyenne, n’étant pas proportionnel au secteur ASI.

L’anomalie moyenne, aussi bien que l’anomalie vraie de la planete, se comptent l’une & l’autre depuis l’aphélie : mais si on veut compter depuis le commencement du signe du bélier, alors ce nom d’anomalie se change en celui de mouvement de la planete en longitude, lequel est aussi de deux sortes ; savoir, 1°. le moyen mouvement tel qu’il paroîtroit véritablement, si l’œil étant au centre d’une orbite circulaire, voyoit décrire à la planete cette même orbite d’un mouvement toûjours égal & uniforme : 2°. le mouvement vrai, qui est celui que l’on observe dans la planete, l’œil étant placé au foyer de son orbite elliptique : il est successivement accéléré ou retardé, selon les différentes distances de la planete au soleil.

L’anomalie vraie étant donnée, il est facile de trouver l’anomalie moyenne ; car l’angle au soleil ASI étant donné, c’est un problème assez simple que de déterminer par le calcul la valeur du secteur ASI, qui représente l’anomalie moyenne.

Mais il y a plus de difficulté à trouver l’anomalie vraie, l’anomalie moyenne étant donnée ; c’est-à-dire, à déterminer la valeur de l’angle ASI, quand on connoît le secteur ASI ; ou, ce qui revient au même, à trouver l’angle ASI que parcourt la planete dans un tems donné, depuis l’instant où elle a passé par l’aphélie.

Les méthodes géométriques de Wallis & de Newton, qui ont résolu ce problème par la cycloïde allongée, ne sont pas commodes pour les calculs : il en est de même de celle par les séries ; elle est trop pénible. L’approximation a donc été dans ce cas l’unique ressource des Astronomes. Ward, dans son Astronomie géométrique, prend l’angle ALI, au foyer où le soleil n’est point, pour l’anomalie moyenne ; ce qui en effet en approche beaucoup, lorsque l’orbite de la planete n’est pas fort excentrique : dans ce cas on résout sans peine le problème : mais on ne peut se servir de cette méthode que pour des orbites très-peu excentriques.

Cependant Newton a trouvé un moyen d’appliquer à des orbites assez excentriques l’hypothese de Ward ; & il assure que sa correction faite, & le problème résolu à sa maniere, l’erreur sera à peine d’une seconde.

Voici cette méthode, qui est expliquée à la fin de la section vj. du I. livre des Principes, & qui a été commentée par les Peres le Seur & Jacquier.

Soient AO, OB, OD, (fig. 66. pl. Astr.) les demi-axes de l’ellipse, L son parametre, & D la différence entre la moitié du petit axe OD, & la moitié L du parametre : on cherchera d’abord un angle Y, dont le sinus soit au rayon, comme le rectangle de D par AO + OD, est au quarré de AB ; ensuite on cherchera un angle Z, dont le sinus soit au rayon comme deux fois le rectangle de D & de la distance des foyers SH, est à trois fois le quarré de AO : après cela on prendra un angle T, proportionnel au tems que la planete a employé à décrire l’arc BP ; un angle V qui soit à l’angle Y, comme le sinus de deux fois l’angle T est au rayon ; & un angle X, qui soit à l’angle Y comme le cube du sinus de l’angle T est au cube du rayon. On prendra l’angle BHP égal à T + X + V, si l’angle T est moindre qu’un droit ; ou à T + X - V, si l’angle T est plus grand qu’un droit, & moindre que deux droits ; & ayant mené SP qui passe par le foyer S & par le point P où l’ellipse est coupée par la ligne HP, on aura l’aire BSP, à très-peu-près proportionnelle au tems.

Mais une des plus élégantes méthodes qui aient été données pour résoudre ce problème, est celle que M. Herman a exposée dans le premier volume des Mémoires de l’Académie de Petersbourg, page 146.

Il remarque d’abord avec tous les Géometres & les Astronomes, que la difficulté se réduit à trouver dans le cercle AND (Pl. Astron. fig. 67.) l’angle AEB, qui répond au secteur donné AEB : or faisant le secteur CAM égal au secteur AEB, & joignant ME, puis tirant CN parallele à EM, & joignant ensuite EN, il trouve que l’angle AEN est à très-peu près l’anomalie vraie, & que dans l’orbite de la terre l’erreur ne va pas à quatre quintes. Il donne ensuite un moyen de corriger l’erreur, en prenant l’angle BEN égal à une certaine quantité qu’il détermine ; ce qui donne le lieu B, ou l’angle BEA, qui représente encore plus exactement l’anomalie vraie. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « anomalie »

Du latin anomalia, lui-même du grec ancien ἀνωμαλία, anomalia (« aspérité, irrégularité ») → voir anomal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀνωμαλία (voy. ANOMAL).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anomalie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anomalie anɔmali

Évolution historique de l’usage du mot « anomalie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anomalie »

  • La justice civile semble une évidence, la justice pénale une anomalie. De Claude Lelouch / Itinéraire d'un enfant très gâté
  • Une Chambre comme le Sénat (…) est une anomalie parmi les démocraties. De Lionel Jospin / interview au Monde du 20 avril 1998
  • Quoi de plus ennuyeux qu'un être sans défaut ? C'est une anomalie de la nature, même pour un chrétien. De Marie-Claire Blais / Les apparences
  • Nous sommes, nous les écrivains, des anomalies sociales, des boutons sur le cul de notre culture. De Dan Fante
  • Mais en plus de cette situation météorologique, il faut évoquer le contexte : des anomalies thermiques très élevées ont été observées du côté de la Sibérie, ce qui peut participer à expliquer ce record. Comme il a fait très chaud au printemps, il y a eu moins de neige, les sols se réchauffent plus rapidement et sèchent plus rapidement en été. Des éléments qui expliquent cette vague précoce de chaleur. L'Obs, 38 °C en Sibérie, un record absolu : comment s’explique cette « anomalie » ?
  • OTTAWA — De hauts responsables militaires ont révélé une «rare anomalie» entre un hélicoptère Cyclone et son pilote quelques instants avant que l’avion ne plonge dans l’eau au large des côtes de la Grèce, en avril. L’actualité, Une «rare anomalie» a mené à l'accident du Cyclone, dit l'Aviation royale | L’actualité
  • Le continent asiatique semble avoir pesé pour une bonne partie dans ce constat. Cette année, on mesurait plus de trois degrés d'anomalie (d'écart entre la température mesurée par rapport à la température moyenne normale, ndlr) sur l'ensemble du continent. leparisien.fr, Chaleur : 5 graphiques qui montrent pourquoi 2020 sera une année record - Le Parisien
  • Très tôt ce matin, aux alentours de 5 h les sapeurs-pompiers meusiens ont été appelés à la suite d’une anomalie survenue à la fromagerie Renard Gillard située à Biencourt-sur-Orge. Puissance Télévision, Les pompiers de la Meuse interviennent à la fromagerie Renard Gillard - Puissance Télévision

Images d'illustration du mot « anomalie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « anomalie »

Langue Traduction
Anglais anomaly
Espagnol anomalía
Italien anomalia
Allemand anomalie
Portugais anomalia
Source : Google Translate API

Synonymes de « anomalie »

Source : synonymes de anomalie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anomalie »

Anomalie

Retour au sommaire ➦

Partager