La langue française

Déviation

Définitions du mot « déviation »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉVIATION, subst. fém.

A.−
1. Action de s'écarter par rapport à la direction que l'on semblait normalement devoir suivre; écart qui en résulte. Déviation d'un chemin, d'une route. La pointe de son épée [de Dubourg] (...) vise l'objectif nouveau qui, de lignes droites en déviations (...) mènera au but (Arnoux, Roi,1956, p. 210):
1. ... la navigation fluviale ou le cabotage maritime pouvaient provisoirement suffire à pourvoir de coton les manufactures du Nord : quelques lignes furent amorcées dans cette direction; mais une déviation singulière se produisit dans les courants de circulation. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 247.
Déviation de la circulation. Fait de détourner la circulation de l'itinéraire normal et de lui en faire prendre un autre; p. méton., itinéraire détourné qu'on emprunte dans ces conditions.
Rem. Attesté ds Quillet 1965, Dub. 1967 et Lar. Lang. fr.
Spécialement
a) AVIAT. et MAR. Déviation (de l'aiguille) d'un compas. Angle formé entre le méridien magnétique et la direction que prend l'aiguille aimantée du compas sous l'action perturbatrice de la masse métallique d'un aéronef ou d'un navire. Des appareils qui corrigent la déviation du compas (Morand, Londres,1933, p. 305).
b) BALIST. Déviation d'un projectile. Écart effectué par le projectile par rapport à son plan de tir. Les projectiles subissent une déviation du fait de la résistance de l'air ou de la distance (Ac.1932).
c) ÉLECTR. Déviation de l'aiguille (d'un appareil de mesure). Écart de l'aiguille par rapport à une position déterminée :
2. J'observe la déviation d'un galvanomètre à l'aide d'un miroir mobile qui projette une image lumineuse ou spot sur une échelle divisée. Poincaré, La Valeur de la science,1905, p. 223.
d) OPT. Déviation d'un rayon lumineux. Angle formé par un rayon incident et le rayon réfracté ou le rayon émergent correspondant. On peut observer une déviation des rayons lumineux passant près du soleil (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 172).
2. P. anal. [En parlant d'une partie du corps hum.] Décalage d'une partie du corps par rapport à sa position normale. Déviation de la colonne vertébrale, de l'utérus :
3. Tout de suite, le docteur rassura Clotilde; peut-être resterait-il une déviation dans la mâchoire, mais la vie n'était pas en danger. Zola, Pot-Bouille,1882, p. 357.
B.− Au fig.
1. Domaine moral.Écart de conduite que commet une personne par rapport à la morale normalement admise (cf. perversion, erreur). Déviation du bien, de la règle; déviations sexuelles; sans déviations (cf. sans détours, directement). Se borner à le [le pénitent] mettre en garde contre les déviations et les écarts (Bloy, Journal,1903, p. 152):
4. On y découvre un fond trouble, une sorte de corruption de nature qu'il ne cherche pas à celer, qu'il cultive au contraire et où il met les complaisances de son esprit : « Je suis perverti, mais qu'y faire? » « On ne guérit pas, dit-il, de la subtilité... Et puis la déviation a tant de charme et la droiture est si ennuyeuse qu'en vérité, si j'étais à recommencer, je la préférerais peut-être encore. » Massis, Jugements,1923, p. 101.
2. Domaine intellectuel.Écart par rapport au cours normal qu'on devait prendre. Déviations doctrinales, mentales; déviation de l'intellect, des idées. Thèses sur la déviation bourgeoise et stalinisante au sein de la fraction zyromskiste de la S.F.I.O. (Abellio, Pacifiques,1946, p. 55):
5. Chez les Français, et malgré la déviation extraordinaire de notre tempérament national depuis cent années, le pessimisme n'est qu'une douloureuse exception. Bourget, Essais de psychol. contemp.,1883, p. 11.
Prononc. et Orth. : [devjasjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. Début du xives. deviacion fig. « erreur, action de s'écarter d'une règle, d'un principe » (J. de Voragine, Légende dorée, trad. fr. ds Ms. méd.-pal. 141 de la Laurentienne (ms. de 1399), fo77 ds Romania, t. 33, p. 15 : le tamps de deviacion [ici : période entre la chute d'Adam et Moïse]) − 1461 (Remonstr. du Parl., Ord., XV, 195 ds Gdf. Compl.), à nouv. en 1798 (Ac.); 2. a) 1704 astron. « mouvement du déférent » (Trév.); b) 1752 phys. « changement de direction » (Trév. Suppl.); 3. 1829 méd. (Janin, Âne mort, p. 42 : déviations vertébrales); 4. 1874 trav. publ. (J. officiel, 19 déc., p. 8421, 3ecol. ds Littré : le projet de déviation de la rue Péclet). Empr. au b. lat.deviatio « action de s'écarter de l'orthodoxie » (début ves., Cassian ds Blaise). Lat. médiév. deviatio (av. 1267, J. de Voragine, Légende dorée, éd. Grässe, p. 146 ds Romania, t. 33, p. 15 : tempus deviationis). Fréq. abs. littér. : 305. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 453, b) 436; xxes. : a) 388, b) 442.
DÉR. 1.
Déviationnisme, subst. masc.Attitude, chez les membres d'un parti politique, de ceux qui s'écartent ouvertement (et sur des points importants) de la doctrine officielle définie par ce parti. Marty et Tillon ne sont plus seuls soupçonnés de déviationnisme (Le Figaro,28 nov. 1952, p. 1, col. 1).Attesté ds Lar. 20eSuppl. 1953-Lar. Lang. fr., Quillet 1965 et Rob. Suppl. 1970. [devjasjɔnism]. 1reattest. 1952, 28 nov. loc. cit.; de déviation, suff. -isme*.
2.
Déviationniste, adj. et subst. masc.(Membre d'un parti politique) dont l'attitude se caractérise ou est caractérisée comme déviationnisme. Il y aura (...) des périodes sans conflits armés (...) qui pourront recevoir à tort par les déviationnistes ou les « bourgeois » la dénomination de « paix » (Billotte, Consid. strat.,1957, p. 4012).Attesté ds Rob. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr. [devjasjɔ ̃nist]. 1reattest. 1957 id.; de déviation, suff. -iste*.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 35 (s.v. déviationnisme).Quem. Fichier (s.v. déviationnisme). − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 19, 44.

Wiktionnaire

Nom commun

déviation \de.vja.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de dévier ou résultat de cette action.
    • Déviation en S de la cloison qui du côté gauche arrive au contact du cornet inférieur et obstrue presque complètement la fosse nasale de ce côté. — (Revue internationale de médecine et de chirurgie: revue analytique de bibliographie, 1909, vol.20, page 62)
    • Un forage dirigé exige des outils de déviation adéquate, ainsi que des outils de forage spéciaux et quelques outils auxiliaires. Un outil de déviation est un dispositif mécanique, qui posé dans le trou, le fait dévier. — (Forage Rotary: Le forage dirigé, groupe III, leçon 1, vol.16, traduit de l'anglais pae A. Hentz sous la direction de P. Motard, Editions TechniP, 1973, page 1-17)
    • La déviation de la caractéristique du filtre linéaire qui en résulte à la sortie, à un instant donné, est donc l'effet cumulatif des erreurs de quantification qui se sont produites pendant tout le passé du système. — (René Boite, ‎Martin Hasler & ‎Hervé Dedieu, Effets non linéaires dans les filtres numériques, PPUR presses polytechniques, 1997, page 133)
    • Or, il résulte des expériences du physiologiste anglais que les contractions de la feuille de l’attrape-mouche donnent au galvanomètre les mêmes déviations que celles d'un muscle ordinaire. — (J.-L., « Variétés », dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie, n° 33 du 7 août 1874, Paris : éd. G. Masson, p. 534)
  2. (Figuré) Comportement considéré comme anormal, voire amoral ; déviance.
    • Fixation et régression ne résument pas entièrement le problème de la genèse des déviations sexuelles. Je rallie sur ce point les théories de Nacht, Diatkine, Favreau qui ouvrent des horizons complémentaires sur la déviation et la perversion. — (Entretiens sur la sexualité: Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, 10 juillet-17 juillet 1965, sous la direction de Max Aron & Robert Courrier, Plon, 1969, page 246)
    • Voir ses défauts, sa négativité en action, mettre en évidence le corps ténébreux de soi-même, c'est-à-dire l'ensemble des comportements automatisés qui nous empêchent de nous libérer, nommer son ivrognerie ou les déviations égotiques qui nous mènent par le bout du nez, […]. — (Christian Charrière, L’œil d'émeraude: chroniques, Harriet, 1986, page 12)
    • Le scandale, c'est qu'un système déconsidéré par son obésité, son impotence et sa doctrine puisse ainsi continuer de sévir. La faute majeure fut aux origines, dans la déviation égalitariste, de supprimer la sélection et l'émulation. — (Claude Imbert, A point nommé, Grasset, 1997)
  3. (Transport) Route construite pour éviter le passage des véhicules dans certaines villes ou certains villages.
    • Yvon, en sa qualité d'adjoint, est encore venu me bassiner avec la déviation de Virail. La départementale passe au mitan du bled. Ils ont posé un panneau, limitation à 45 km/h. — (Claude Courchay, Quelqu'un dans la vallée, Jean-Claude Lattès, 1997)
  4. (En particulier) (Transport) Itinéraire routier alternatif à un autre itinéraire momentanément impraticable.
    • Parfois, l'ampleur des travaux est telle que la route doit être provisoirement fermée et interdite à toute circulation. Un itinéraire de déviation est alors provisoirement mis en place. — (Réussissez votre code de la route, Activ Permis/MA éditions, 2008, page 78)
    • Déviation provisoire (jusqu'en 2017) pour éviter la zone de travaux de la rocade de contournement du Puy-en-Velay : suivre le sentier à droite. — (Le Chemin de Stevenson, Fédération française de la randonnée pédestre, 2015)
  5. (Géographie) Écart entre le nord magnétique lu sur une boussole et le nord géographique.
    • On munit chaque boussole d'une carte de déviation qui indique jusqu'à quel point l’aiguille dévie de sa position correcte. — (Encyclopédie Grolier 1947-48, La Société Grolier , 1947, vol.2, page 328)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉVIATION. n. f.
Action de dévier ou Résultat de cette action. Les déviations de la colonne vertébrale. Étudier la déviation d'un filon de minerai. Les projectiles subissent une déviation du fait de la résistance de l'air ou de la distance. Fig., Il a suivi ce principe sans déviation, dans toute sa conduite.

Littré (1872-1877)

DÉVIATION (dé-vi-a-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1 Terme de physique. Quantité dont un corps pesant s'écarte de la verticale, en vertu de la force centrifuge ou de l'attraction d'une montagne voisine.

    Terme de balistique. Déviation verticale, force dirigée de bas en haut, qui retarde la chute du projectile et augmente la portée ; elle provient de ce que la pression de l'air est plus grande au-dessous qu'au dessus du boulet. Déviation horizontale, déviation qui dépend du sens de l'hélice de l'arme ; dans le sens habituel, elle est de gauche à droite pour un observateur placé derrière le canon.

    Terme d'astronomie. La quantité dont une lunette méridienne ou un quart de cercle mural s'écarte du plan méridien.

  • 2Direction vicieuse que prennent certaines parties. Déviation de la colonne vertébrale.

    Déviation du sang ou de la bile, passage de ces humeurs dans des vaisseaux qui ne leur sont pas destinés.

  • 3 Fig. Écart moral. Une déviation de principes.

    Il se dit, en histoire philosophique, des écarts que subit le développement de la civilisation.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉVIATION. Ajoutez :
4Action de changer la direction d'une rue, d'une voie de chemin de fer, etc. Une enquête sera ouverte… sur le projet de déviation de la rue Péclet et de prolongement de cette rue jusqu'à la place de Vaugirard, Avis de la préfecture de la Seine, dans Journ. offic. 19 déc. 1874, p. 8421, 3e col. Des ouvriers terrassiers employés à la déviation des lignes de Dunkerque, ont trouvé, en détournant le chemin de Lille à Marquette, cinq haches en pierre polie contenues dans un vase, Journ. offic. 11 fév. 1875, p. 1132, 1re col.
5 Terme d'assurances maritimes. Changement de route. Tous risques généralement quelconques de terre, de vol, d'escales, de déviations, de transbordements, etc. sont à la charge des assureurs, sans surprimes, Gaz. des Trib. 8 déc. 1874, p. 1173, 3e col.

REMARQUE

En balistique, la déviation est l'écart irrégulier d'un projectile relativement à sa trajectoire normale. Aujourd'hui le sens de déviation par rapport à dérivation est fixé (voy. DÉRIVATION au Supplément).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déviation »

Du latin deviatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déviation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déviation devjasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « déviation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déviation »

  • Les partisans de la déviation de Beynac se sont réunis ce matin pour défendre le projet, 5 jours après la décision du conseil d'Etat. Ils étaient entre 250 et 300 personnes. France Bleu, Dordogne : près de 300 personnes réunies pour défendre la déviation de Beynac
  • Héry Une déviation au niveau de la D203 sera effective tout l'été, pour cause d'enfouissement de réseaux.  www.lyonne.fr, Quelles sont les routes de l'Yonne perturbées cette semaine par des travaux ? - Auxerre (89000)
  • Le conseil départemental de la Dordogne ouvre au public, pendant les mois de juillet et août, le chantier de la déviation de Beynac. Une décision qui intervient trois jours après la décision du Conseil d'Etat qui confirme la démolition des travaux. France Bleu, Dordogne : Le conseil départemental ouvre le chantier de la déviation de Beynac au public
  • Le phasage de l’opération doit donc être adapté. Plusieurs interventions ont malgré tout débuté ou vont commencer dans les semaines qui viennent : la voie communale de La Lande à l’âne, au sud de la rue de Montreuil, a déjà été aménagée ; deux ouvrages d’art sont en cours de réalisation à la Verrière, l’un au-dessus de la voie SNCF et l’autre au-dessus de la future déviation ; les travaux de terrassements, d’assainissement et de chaussées de la déviation ont démarré le 20 janvier 2020 ; le nouveau giratoire de la Sangle sera mis en service en juillet ; la construction de l’échangeur de la Verrière débutera à partir de la mi-juillet. , Déviation de Nort-sur-Erdre : la route de Blain fermée 3 jours, la RD21 fermée quatre mois | L'Éclaireur de Châteaubriant
  • Le conseil d'Etat a rendu sa décision : il n'a reçu aucun des trois recours déposés par le département de la Dordogne, suivant ainsi les conclusions du rapporteur public. Conséquence : le projet est définitivement enterré. La déviation de Beynac ne verra pas le jour France Bleu, Dordogne : le conseil d'Etat enterre définitivement le projet de déviation de Beynac
  • Elle donne rendez-vous aux opposants ce samedi 4 juillet, à 14 heures, sur les terres de Xavier et Mélanie Maleysson, agriculteurs à Rabuzac, commune de Saint-Étienne-Lardeyrol, qui seront « impactés par le projet ». La déviation « consisterait à créer un nouveau linéaire à 2 x 2 voies de la nationale, sur une longueur de 10,7 km sur les communes du Pertuis, Saint-Hostien, Saint-Pierre-Eynac et Saint-Étienne-Lardeyrol » pour un coût « pharaonique » de 226,5 millions d’euros, rappelle Renaud Daumas, président de FNE pour qui « d’autres alternatives » existent. www.leveil.fr, Une nouvelle mobilisation contre la déviation de la RN 88 ce samedi 4 juillet à Saint-Étienne-Lardeyrol - Saint-Étienne-Lardeyrol (43260)

Traductions du mot « déviation »

Langue Traduction
Anglais deviation
Espagnol desviación
Italien deviazione
Allemand abweichung
Chinois 偏差
Arabe الانحراف
Portugais desvio
Russe отклонение
Japonais 偏差
Basque desbideraketa
Corse deviazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « déviation »

Source : synonymes de déviation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déviation »

Déviation

Retour au sommaire ➦

Partager