La langue française

Anesthésier

Sommaire

  • Définitions du mot anesthésier
  • Étymologie de « anesthésier »
  • Phonétique de « anesthésier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anesthésier »
  • Citations contenant le mot « anesthésier »
  • Traductions du mot « anesthésier »
  • Synonymes de « anesthésier »
  • Antonymes de « anesthésier »

Définitions du mot anesthésier

Trésor de la Langue Française informatisé

ANESTHÉSIER, verbe trans.

A.− MÉD. Provoquer l'état d'anesthésie. Synon. fam. endormir :
Pronom., rare. Faire effort sur soi-même pour se priver de sensibilité :
1. ... tout le temps que je me faisais prier (...) je suis arrivée à m'anesthésier. Complètement. Dieu sait pourtant que j'ai la peau sensible : je n'ai rien senti, ... J.-P. Sartre, La Nausée,1938, p. 189.
B.− P. anal., au fig. Rendre indifférent, insensible quelqu'un; endormir (le désir, la pitié, etc.). Être anesthésié par le chagrin :
2. Subitement étaient revenus à sa mémoire l'aventure de sa vocation, les paroles expertes du père Propiac, l'entraînement méthodique subi jadis en vue d'un veuvage perpétuel, et cette superstition de la chasteté restée, en quelque sorte, collée à sa conscience ... En vérité, le mal était celui-là : son cœur avait été anesthésié, un miracle seul aurait pu l'éveiller! É. Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 217.
3. La monotonie des demandes et des réponses, le rabâchage des matières d'interrogation a anesthésié leur sens critique, a noyé en eux [les examinateurs] l'état d'alerte. A. Arnoux, Algorithme,1948, p. 79.
Pronom. S'amoindrir, perdre de son acuité :
4. Le miracle désiré s'accomplissait. Pour quelques minutes, le remords [d'Odette] s'anesthésiait. P. Bourget, Un Drame dans le monde,1921, p. 123.
Prononc. : [anεstezje], j'anesthésie [ʒanεstezi].
Étymol. ET HIST. − 1851 méd. (Physiologie. Note sur un nouvel agent anesthésique : l'éther bromhydrique [Extrait d'une note de M. Édouard Robin] ds Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Ac. des sc., t. 32, p. 649 : La théorie que j'ai développée dans plusieurs de mes Notes rangeait l'éther bromhydrique parmi les agents [anesthésiques] ... Sa vapeur anesthésie rapidement les oiseaux). Dér. de anesthésie* étymol. 2; dés. -er. Cf. fr. anesthétiser attesté dep. 1847 (Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Ac. des sc., t. 25, p. 890. Physiologie. Opinion de M. Velpeau sur l'emploi du chloroforme [...] Ainsi il me paraît démontré que le chloroforme anesthétise plus rapidement que l'éther), prob. empr. à l'angl. anœsthetize (attesté seulement dep. 1848, Sir J. Simpson, Jrnl. Med. Sc., IX, 216 ds NED) puis abandonné pour le dér. fr., de prononc. plus facile.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6.
BBG. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970.

Wiktionnaire

Verbe

anesthésier \a.nɛs.te.zje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Rendre insensible à la douleur par l’anesthésie.
    • On employait autrefois, pour anesthésier les malades, un appareil relativement compliqué. — (Revue des cours scientifiques de la France et de l’étranger: Volume 6, 1869)
  2. (Figuré) Rendre inactif.
    • Vous ne le sentez pas, vous, quand quelqu’un a la haine de soi ? Ça le conduit à devenir mort tout en étant vivant, à anesthésier les mauvais sentiments mais aussi les bons pour ne pas ressentir la nausée d’être soi. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 111)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANESTHÉSIER. v. tr.
T. de Médecine. Rendre insensible à la douleur par l'anesthésie.

Étymologie de « anesthésier »

Composé d’anesthésie, avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anesthésier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anesthésier anɛstesie

Évolution historique de l’usage du mot « anesthésier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anesthésier »

  • Le travail, quelle belle chose ! S'il n'existait pas, il faudrait l'inventer, ne fût-ce que pour anesthésier les ennuis ! De Adrienne Maillet / De gré ou de force
  • On peut fort bien pratiquer des opérations chirurgicales douloureuses sans anesthésier le patient à condition de se mettre du coton dans les oreilles. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • La littérature ne possède aucune valeur thérapeutique. Un temps, elle peut nous anesthésier, elle ne nous guérira pas de nos plaies et blessures. De Christian Authier / Une si douce fureur
  • L'utilisation courante de l'anesthésie générale est introduite à la médecine depuis 175 ans environ, période durant laquelle la communauté scientifique, bien que satisfaite de son efficacité, n'a jamais vraiment compris ses mécanismes. Le débat était double : les substances utilisées pour anesthésier un patient agissent-elles sur les canaux ioniques de la membrane cellulaire ou sur la membrane elle-même ? www.pourquoidocteur.fr, Comment agit une anesthésie générale sur le cerveau ?
  • Grand angoissé de nature, Guy Bedos passait pourtant son "temps à mourir sur scène", une "façon d'exorciser" la mort. S'il affirmait ne pas "en avoir peur", il lui opposait surtout son humour. "Je me suis suis retrouvé une fois sur un brancard dans l'hôpital où sont nés mes derniers enfants, Nicolas et Victoria, et où sont morts deux de mes amis : Pierre Desproges et Michel Drach. Et je leur ai dit [aux soignants, ndlr], 'pour le moment vous avez la moyenne, faites pas les cons !'" racontait-t-il au micro d'Europe 1. C'est en se faisant "anesthésier" avant son opération que Guy Bedos expliquait avoir compris que "la mort est une abstraction".  Europe 1, ARCHIVES - Son engagement, la mort, les femmes… Les confessions de Guy Bedos
  • Suite extrêmement attendue d’une œuvre subtile, “The Last of Us Part II” subjugue par ses prouesses technologiques et son sens aiguisé de la mise en scène et de la tension… avant d’anesthésier définitivement le joueur par sa violence aveugle et son misérabilisme. Télérama, “The Last of Us Part II” ou le chemin de croix confus d’un jeu vidéo trop sanguinolent
  • Qu’a -t-il fait  pour mériter ce sort et subir dans l’indifférence des autorités les foudres ravageuses de cette pandémie ? La jeunesse des villes côtières, la jeunesse de Tunis et la jeunesse du Kammour vivent le même désarroi  et si les gouvernants d’aujourd’hui daignent à trouver les solutions et les remèdes car ils sont plus préoccupés par  leurs équilibres politiques et partisans que par la souffrance des jeunes, les gouvernants d’hier ont vendu du vent et promis des rêves aux jeunes du Kammour pour les anesthésier avec l’espoir de remporter les élections. La promesse d’embaucher 1.500 personnes non qualifiées par les compagnies pétrolières, il y a de cela 3 ans relevait de la manœuvre politicienne et montre aujourd’hui que les masques des politiques sont tombés car il s’agissait d’un simulacre et d’un mensonge impardonnable. Tunisie Numerique, Par Imed Derouiche : Un masque qui cache la peur

Traductions du mot « anesthésier »

Langue Traduction
Anglais anesthetize
Espagnol anestesiar
Italien anestetizzare
Allemand betäuben
Portugais anestesiar
Source : Google Translate API

Synonymes de « anesthésier »

Source : synonymes de anesthésier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « anesthésier »

Partager