La langue française

Congestion

Définitions du mot « congestion »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONGESTION, subst. fém.

MÉD. État pathologique provoqué par une accumulation excessive de sang dans les vaisseaux d'un organe ou d'un tissu :
C'était un déchargement affreux de pauvres gens les uns d'une pâleur verdâtre, les autres violacés de congestion; ... Zola, La Débâcle,1892, p. 326.
SYNT. Congestion active. Provoquée par une inflammation ou une irritation locale. Congestion passive. Provoquée par un ralentissement du débit des veines qui s'engorgent. Congestion cérébrale. Hémorragie cérébrale, apoplexie. Congestion pulmonaire. Sa respiration reste oppressée et Martins craint une congestion pulmonaire (Gide, La Symphonie pastorale, 1919, p. 926).
P. métaph. [En parlant d'une ville, des rues ou des routes] Encombrement généralisé (cf. congestionner A).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃ ʒ εstjɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1370 [d'apr. Sigurs ds Fr. mod., 1965, p. 204] (Chirurgie de Gui de Chauliac, B.N. 24249 [xves.] fo25 vods Gdf. Compl.); 1837 congestion cérébrale (Balzac, César Birotteau, p. 235). Empr. au lat. class. congestio « accumulation, amas » (de congestum, supin de congerere « amasser, entasser, accumuler »). Fréq. abs. littér. : 154.

Wiktionnaire

Nom commun

congestion \kɔ̃.ʒɛs.tjɔ̃\ féminin

  1. (Médecine) Accumulation plus ou moins rapide d’un ou de plusieurs liquides dans une partie quelconque du corps.
  2. (Spécialement) Accumulation excessive de sang sur un point du système vasculaire.
    • Congestion sanguine ; congestion cérébrale, pulmonaire.
  3. (Par extension) Encombrement rendant la circulation difficile.
    • La congestion des systèmes de radio peut être problématique, notamment dans les aéroports.
    • Dans les pays industrialisés, les coûts de congestion représentent environ 2 pour cent du PIB (Commission européenne 1997). — (Conseil de l’Europe. Comité directeur sur la démocratie locale et régionale, La gestion et le financement des transports collectifs urbains, 1999)

Nom commun

congestion

  1. Afflux, congestion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONGESTION. n. f.
T. de Médecine. Accumulation plus ou moins rapide d'un ou de plusieurs liquides dans une partie quelconque du corps. Il signifie spécialement Accumulation excessive de sang sur un point du système vasculaire. Congestion sanguine. Congestion cérébrale, pulmonaire.

Littré (1872-1877)

CONGESTION (kon-jè-stion) s. f.
  • Terme de médecine. Afflux du sang dans les vaisseaux d'un organe d'ailleurs sain.

SYNONYME

CONGESTION, ENGORGEMENT. La congestion est l'effet de l'exagération des forces circulatoires dans un organe. L'engorgement est un résultat passif dans la distribution des liquides.

HISTORIQUE

XVIe s. Les causes des apostemes sont fluxion et congestion, Paré, V, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONGESTION, s. m. (Med.) maladie des humeurs.

La congestion est l’amas de quelque matiere morbifique des humeurs, qui se fait lentement dans une partie du corps.

Les humeurs ne pouvant être contenues dans leurs vaisseaux, qu’autant que la capacité des vaisseaux le permet, elles doivent suivre dans leur circulation le cours qui leur est destiné par la nature pour les besoins de la vie. Or toutes les fois que ce cours s’arrête, elles se rassemblent nécessairement en plus grande quantité dans quelque partie du corps, & c’est cette accumulation qu’on appelle congestion. Elle résulte 1°. ou de l’inaction de la partie solide, incapable de dompter & de chasser la matiere qui commence à se former : 2°. ou de la dérivation de la matiere peccante, déja formée ailleurs dans la partie maintenant affectée. Cette dérivation se fait par diverses causes que nous allons exposer, & qui constituent le principe de toutes les maladies avec matiere.

1°. Les humeurs s’accumulent dans les lieux voisins par la solution de continuité des vaisseaux, comme par des blessures, des ruptures, des piquures, & des contusions. 2°. Elles se répandent dans les vaisseaux les plus amples, les plus relâchés, & qui manquent de soutien. 3°. Elles s’épanchent au-dessus des parties obstruées, liées, comprimées. 4°. Le défaut, ou la diminution du mouvement dans les solides & dans les liquides, forment des congestions. 5°. L’excès de mouvement & le frottement produisent le même effet. 6°. Le manque d’absorption occasionne encore des congestions d’humeurs.

Quand elles sont faites, elles causent l’enflure de la partie dans laquelle elles se sont déposées, aggravent cette partie & l’appesantissent ; elles se corrompent, & se putréfient par la stagnation ; elles compriment la partie voisine, rendent son action plus pénible, ou la détruisent. Quelquefois les humeurs ainsi accumulées s’endurcissent, & forment des concrétions incurables ; d’autres fois elles dégénerent en abcès, en suppuration, en ichorosités, en colliquation, &c. En un mot, elles produisent mille sortes de desordres.

Dans le premier genre de causes de ce mal énoncées ci-dessus, il faut diriger la cure, soit à l’ouverture du dépôt, soit à l’évacuation, suivant les circonstances. Dans le second genre de causes, il faut mettre en usage par art des soutiens, des points d’appui, & se servir en même tems des corroborans. Dans le troisieme, après avoir ôté l’obstacle qui procuroit l’obstruction ou la compression, on se conduira comme dans le premier cas. Dans le quatrieme, on doit employer les stimulans, & les discussifs. Dans le cinquieme, suivre une méthode opposée, diminuer la violence du mouvement, calmer, évacuer. Enfin dans le sixieme, rendre la matiere plus fluide, la faire rétrograder dans de plus grands vaisseaux, animer les fibres par des liqueurs chaudes, tenues, aromatiques, appliquer les moyens qui tendent à augmenter l’absorption.

Les congestions de matieres morbifiques paroissent sous tant de faces, que la Medecine pour tâcher de les caractériser, se sert des divers termes de collection, fluxion, dépôt, apostême, délitescence, métastase, toutes expressions assez synonymes dans l’usage, & dont l’art même est embarrassé à crayonner la différence avec précision : voici l’idée que je m’en suis fait, & que je soumets aux lumieres des experts.

Je regarde la collection & la congestion comme signifiant absolument la même chose ; & tandis qu’elles se forment lentement, la fluxion se fait promptement. Le dépôt me paroît un amas d’humeurs dans quelque partie, ordinairement accompagné de douleurs, & souvent de fluxion. Ce mot est encore particulierement consacré en Chirurgie, pour désigner un des accidens qui suivent quelquefois la saignée. Je définirois l’apostême, toute tumeur générale des parties molles contre nature, procédant de matieres humorales, ou réduisibles aux humeurs. Je crois que l’abcès est cette tumeur particuliere contenant du pus, & qui est une suite de l’inflammation. La délitescence pourroit être définie, une rétrocession de matiere provenant d’épanchemens imparfaits. La métastase me semble être un transport d’humeurs morbifiques, d’une partie dans une autre, & qui prend le nom de délitescence, quand elle survient aux apostêmes. Article de M. le Chevalier de Jaucourt.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « congestion »

Latin congestio, de congestum, supin de congerere, amasser, de cum, et gerere, porter (voy. GÉRER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin congestio (« amas »), substantif tiré du verbe « congero » (amasser, entasser), formé de la racine « gero » (faire venir ; supin : « gestum ») et du préfixe d'adjonction « con- ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de congest avec le suffixe -tion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « congestion »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
congestion kɔ̃ʒɛstjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « congestion »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « congestion »

  • La congestion commence dès le boulevard Taschereau et le secteur est à éviter. Le Journal de Montréal, Congestion sur le pont Champlain après un accident | JDM
  • Afin de prévenir la congestion, Patrice Fillion s’attend à devoir passer par le politique pour inciter les gestionnaires à revoir leurs échéanciers. «Si on leur demande, c’est non, alors il faut que ça vienne du politique et c’est ma job de faire pression», argue le président Fillion qui croit fermement qu’ouvrir dès la première semaine d’août permettra à toutes les organisations de hockey élite de pouvoir recommencer à bon rythme sans avoir à batailler pour des heures de glace. Le Quotidien, Risque de congestion pour le retour dans les arénas à Saguenay | Sports | Le Quotidien - Chicoutimi
  • La probable congestion du réseau Ethereum n’est pas la seule conséquence de cette consommation excessive de gaz. En effet, il s’en est suivi une hausse des frais moyens de transactions, mais aussi celle des recettes tirées des frais versés aux mineurs. Les frais de transactions ont ainsi été multipliés par 5 passant de 0,08 $ en janvier 2020 à 0,41 $ au moment de la publication des chiffres par Glassnode. Le pourcentage des revenus des mineurs provenant des frais quant à lui est passé d’une moyenne de 2,3 % en janvier à un niveau actuel de 10,6 %. TheCoinTribune, Le réseau Ethereum au bord d'une congestion fatale ? – TheCoinTribune
  • Les développeurs d’Ethereum étudient une proposition qui améliorerait les frais de transaction et contribuerait à résoudre la congestion du réseau. Cette proposition, EIP-1559, est en discussion depuis avril 2019 et pourrait changer radicalement le mode de fonctionnement des frais sur Ethereum. Les dernières News, Cette proposition pourrait résoudre le problème de congestion d'Ethereum - Les dernières News
  • L'ORECE, l'agence de régulation des télécommunications de l'Union européenne, a déclaré ce lundi qu'aucun problème majeur de congestion d'Internet ne s'était produit depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19 : « Les opérateurs de réseaux ont été en mesure de faire face à cette charge de trafic supplémentaire ». Elle explique que si le trafic global sur les réseaux fixes et mobiles a considérablement augmenté, aucun temps d'arrêt majeur n'a été enregistré à travers l'Europe en raison d’une éventuelle surconsommation de la bande passante. ZDNet France, Aucun problème majeur de congestion d'Internet n'a été constaté en Europe - ZDNet
  • La taxe de congestion suscite des réactions contraires et pas toujours positives au-delà de l’enceinte du parlement bruxellois. Le Soir Plus, Réactions à la taxe de congestion: divisions à tous les étages - Le Soir Plus

Images d'illustration du mot « congestion »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « congestion »

Langue Traduction
Anglais congestion
Espagnol congestión
Italien congestione
Allemand überlastung
Chinois 拥塞
Arabe ازدحام، اكتظاظ، احتقان
Portugais congestionamento
Russe перегруженность
Japonais 混雑
Basque pilaketa
Corse congestione
Source : Google Translate API

Synonymes de « congestion »

Source : synonymes de congestion sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « congestion »

Congestion

Retour au sommaire ➦

Partager