La langue française

Affluence

Définitions du mot « affluence »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFLUENCE, subst. fém.

I.− Rare, vx. [En parlant de liquides] Écoulement abondant. Synon. de afflux :
1. ... lorsque la volonté détermine un animal à une action quelconque, les organes qui doivent exécuter cette action y sont aussitôt provoqués par l'affluence de fluides subtils (du fluide nerveux) qui y deviennent la cause déterminante des mouvements qu'exige l'action dont il s'agit. J.-B. Lamarck, Philosophie zoologique,t. 1, 1809, p. 260.
2. ... aujourd'hui, c'est la Toscane maritime qui est devenue en grande partie inhabitable à cause de l'affluence et de la stagnation des eaux. J. Michelet, Histoire romaine,t. 1, 1831, p. 42.
II.− P. anal. et au fig. [S'applique aux êtres et aux choses (dont l'arrivée en masse fait penser à un flot)] .
A.− Rare, vieilli. [En parlant de choses concr. et abstr.] .
1. Arrivée en grande quantité :
3. Affluence de bateaux pour apercevoir l'empereur Mardi 25. Même concours de bateaux, même affluence de spectateurs. E.-D. de Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène, t. 1, 1823, p. 33.
4. Cette phrase rompit le charme que produisaient sur chacun l'affluence et la diversité des sentiments excités par cette scène. H. de Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 227.
2. Résultat de cette arrivée, grande abondance :
5. Partout, enfin, les images de l'abondance, de la fécondité, de l'affluence des biens... petits génies d'enfants sur les pilastres, dans le goût de la Renaissance. J. Michelet, Journal,juill. 1842, p. 463.
6. La ferveur des fidèles en serait ranimée, l'affluence des dons porterait la richesse dans les murs illustres, mais dénudés, de l'antique basilique. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 117.
Rem. La différence entre les sens 1 et 2 est parfois délicate à établir.
B.− [En parlant de pers.] Arrivée en foule; grand concours.
1. [Suivi d'un compl. de nom, prép. de] :
7. Il faut craindre plus qu'il ne faut la désirer l'affluence des étrangers en France. L.-G. A. de Bonald, Législation primitive,t. 2, 1802, p. 108.
8. J'ai été dès le matin tourmenté par l'affluence des curieux qui venaient réclamer une complaisance... Maine de Biran, Journal,1816, p. 229.
9. L'affluence des gens sans domicile qui occupaient et sollicitaient des places éleva (...) haut le prix des loyers... E. About, La Grèce contemporaine,1854, p. 229.
10. ... il faut dire aussi que l'affluence des coolies chinois dans l'Amérique occidentale jetait à ce moment une perturbation grave sur le marché des salaires. J. Verne, Les Cinq cents millions de la Bégum,1879, p. 155.
Rem. Pour l'ex. 7, cf. afflux ex. 9 (afflux des étrangers à Paris) où le mot a la même nuance péj.
2. [Sans compl.] Déroulement et résultat de ce concours; foule arrivée en masse :
11. J'avais remarqué, le premier jour de l'ouverture du salon, que l'on se pressait autour d'un tableau (...); je retrouve aujourd'hui la même affluence, et ce tableau me semble justifier l'empressement dont il est l'objet. V. de Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 3, 1813, p. 323.
12. L'affluence est énorme, et tourbillonnante l'animation. J. Michelet, Sur les chemins de l'Europe,1874, p. 410.
13. Il faut qu'en entrant dans la station les voyageurs trouvent un vestibule suffisamment vaste, qu'ils puissent y prendre facilement leurs billets et faire enregistrer leurs bagages avec le moins de gêne possible, même en cas d'affluence. Bricka, Cours de chemins de fer,1894, p. 255.
14. L'affluence était honorable; mais ce n'était pas la presse, l'étouffement des grands jours. M. Druon, Les Grandes familles,t. 2, 1948, p. 54.
Rem. Même observation que supra A 2 rem.
III.− Emplois techn.
A.− PHYS. ,,Rayons de matière électrique arrivant à un corps actuellement électrisé. Les affluences électriques sont opposées aux effluences.`` (Besch. 1845).
B.− TECHNOL. [Désigne des appareils de lab.] Tube d'affluence, réservoir d'affluence :
15. Burettes de Mohr à tube d'affluence, à robinet. Prolabo, Catalogue d'instruments de laboratoire, 1932, p. 220.
16. Microburette à tube et réservoir d'affluence, robinet droit et protège-pointe. Prolabo, Catalogue d'instruments de laboratoire, 1932p. 221.
Rem. Afflux/affluence. Ces 2 mots signifient « l'action, le fait d'affluer ». Mais au sens propre, en parlant de liquides, affluence est rare et vx, et a cédé la place à afflux. Au fig., afflux se dit de préférence de choses abstr., affluence de pers. Lorsque afflux s'applique à des pers., il continue à faire image, ou du moins reste expressif, alors que, dans les mêmes conditions, le sens primitif de affluence est totalement oblitéré. D'autre part, alors que l'afflux est gén. subit et brutal, l'affluence suggère plutôt une idée d'arrivée progressive. Enfin, affluence, empl. sans compl. déterminatif, a fini par signifier « foule, multitude de personnes réunies en un même lieu »; dans afflux, au contraire, l'idée d'action n'est jamais tout à fait abandonnée.
Prononc. ET ORTH. : [aflyɑ ̃:s]. Enq. : /aflyãs/. − Rem. Besch. 1845 transcrit le redoublement de f. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. afluence avec un seul f.
Étymol. ET HIST. − 1. a) 1393 « grande abondance de choses » (19 nov. 1393, Ordonn. VII, 584 ds Gdf. Compl. : Attendu l'affluence et multitude des causes qui de jour en jour venoient et estoient devolues en nostre dicte court); b) 1443, déc. « grand concours de personnes » (Ord., XIII, 393, ibid. : Par la grant affluence de gens, chariotz, voituriers et autres qui par lesdits lieux passent et repassent continuellement); 2. 1647 au propre « écoulement abondant (d'un liquide et notamment des eaux) » (Vaugelas, Trad. de Quinte-Curce, 3, 4 ds Rich. : Le chemin étoit rompu par l'afluënce des ruisseaux); 1690 (Fur. : l'affluence des eaux a rompu la chaussée de ses estangs. L'affluence des humeurs cause diverses maladies). Empr. au lat. affluentia « abondance » (de affluere, voir affluer); sens 1 a, sans équivalence d'empl. en lat.; sens 1 b, Cicéron (Leg. agr. 2, 95 ds TLL s.v., 1241, 52 : ex hac copia atque omnium rerum adfluentia); sens 2 tardif (Corpus inscript. lat., III, 7000, ca 325, ibid. 43 : aquarum... abundantem afluentiam).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 129.
BBG. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Bonnaire 1835. − Bruant 1901. − Dainv. 1964. − Daire 1759. − Dup. 1961. − Fér. 1768. − Guizot 1864. − Lacr. 1963. − Laf. 1878. − Laf. Suppl. 1878. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755. − Sardou 1877. − Sommer 1882.

affluence « réunion d'une foule de personnes qui se portent au même endroit » (Rob.)

Wiktionnaire

Nom commun

affluence \a.fly.ɑ̃s\ féminin

  1. Action d’affluer, au propre et au figuré.
    • Le 25 novembre dernier est décédé, à Dergneau, M. Léopold Bruneau qui, depuis plus de 30 ans, vulgarisait l'apiculture raisonnée dans sa région. Ses funérailles ont eu lieu au milieu d'une grande affluence de monde ; tous les apiculteurs du pays avaient tenu à conduire, à sa dernière demeure, leur bien-aimé conseiller. — (« Fédération apicole du Hainaut et environs », dans L'Apiculture rationnelle et l'utilisation des produits du rucher, tomes 8-9, éditions E. Palate-Snappe, 1924, p. 15)
    • L’affluence des eaux qui provenaient de la fonte des neiges fit déborder la rivière.
    • L’affluence des humeurs vers une partie du corps détermine souvent des accidents graves.
    • Affluence de toutes sortes de biens.
    • Grande affluence de peuple, ou simplement
    • Grande affluence.
    • Cette pièce attire une grande affluence de spectateurs.
    • Il y a cette année affluence de marchandises à la foire, affluence de vaisseaux dans le port.
    • Les causes de l'affluence de cette monnaie étant connues, elles indiquent elles-mêmes les moyens d'y remédier. — (Guy Thuillier, La monnaie en France au début du XIXe siècle, 1983)

Nom commun

affluence

  1. Abondance, profusion.
  2. Aisance.
  3. Richesse.
  4. Affluence (Ce terme est plus technique en anglais.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFLUENCE. n. f.
Action d'affluer, au propre et au figuré. L'affluence des eaux qui provenaient de la fonte des neiges fit déborder la rivière. L'affluence des humeurs vers une partie du corps détermine souvent des accidents graves. Affluence de toutes sortes de biens. Grande affluence de peuple, ou simplement Grande affluence. Cette pièce attire une grande affluence de spectateurs. Il y a cette année affluence de marchandises à la foire, affluence de vaisseaux dans le port.

Littré (1872-1877)

AFFLUENCE (a-flu-an-s') s. f.
  • 1Écoulement abondant d'eau, de liquides. L'affluence des eaux fit déborder la rivière. L'affluence des humeurs.
  • 2 Fig. Grande abondance de choses. Une affluence considérable de marchandises. Le bonheur du peuple ne consiste pas seulement dans l'affluence des fruits de la terre, Fénelon, t. XXII, p. 375. Cette affluence, ce crédit, cette autorité, ces titres, ces trésors, voilà ce que Dieu abandonne indifféremment au vice et au libertinage, Bourdaloue, Pensées, t. I, p. 331. L'auguste maison d'Autriche, où, durant l'espace de quatre cents ans, on ne trouve que des rois et des empereurs et une si grande affluence de maisons royales, avec tant d'États et de royaumes, qu'on a prévu, il y a longtemps, qu'elle en serait surchargée, Bossuet, Marie-Thérèse.
  • 3Grand concours de monde. Affluence extraordinaire. Au milieu de l'affluence des spectateurs. Il y eut une grande affluence à ses obsèques. Les habitants sortaient des villes et des bourgades en affluence. L'affluence des étrangers dans cette ville.

SYNONYME

AFFLUENCE, CONCOURS. Il n'est pas besoin d'indiquer que ces deux mots diffèrent essentiellement de multitude et de foule, par l'idée de mouvement qui y est incluse. Concours et affluence se confondent souvent ; pourtant toutes les fois qu'il importera de distinguer l'arrivée en masse d'une foule ou l'arrivée successive d'une foule, on se servira dans le premier cas de concours et dans le second d'affluence.

HISTORIQUE

XVIe s. Et non seulement vescurent en affluence plantureuse de tous biens, ains encores amasserent ilz de l'argent pour l'entretenement de la guerre, Amyot, Timol, 34.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AFFLUENCE. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Et y estoit l'affluence du monde si grande, que le pape mesme cuida estre suffoqué en la presse, Paradin, Chron. de Savoye, p. 254.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affluence »

(1393) Du latin affluentia (« abondance »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin affluentia (« abondance »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. afluencia ; ital. affluenza ; de affluentia, de affluens (voy. AFFLUENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « affluence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affluence aflyɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « affluence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affluence »

  • Otez-nous de ces biens l'affluence importune. De Jean de La Fontaine / Fables
  • C'est l'affluence des hôtes qui détruit l'hospitalité. De Jean-Jacques Rousseau / Emile ou de l'éducation
  • « Nous aurons une personne par bureau de vote qui sera chargée de donner le signal, toutes les demi-heures, explique la mairie. A chaque fois, elle devra se connecter avec ses mots de passe sur l'application installée sur son téléphone et qualifier l'affluence. » leparisien.fr, Municipales : à Plaisir, une application indiquera l’affluence dans les bureaux de vote - Le Parisien
  • Est-ce bien suffisant au regard de l’immensité de la plage et des affluences record ? Le débat avait déjà été posé l’an dernier, quand trois drames s’étaient joués en quelques jours. La saison estivale est en tout cas bel et bien lancée sur la côte. LA VDN, Devant l’affluence, des maîtres-nageurs appelés en renfort sur la plage du Touquet
  • Pour gérer ces nombreuses contraintes, il a fallu limiter l'affluence. Carré d'O n'accueille pas plus de 75 personnes, au maximum, au lieu de 300 avant la pandémie. La baignade ne peut pas durer plus d'une heure et demi : "Quand un nageur arrive, on lui donne un bracelet d'une certaine couleur. Résultat, 75 minutes plus tard, on prévient tous les gens avec un bracelet de cette couleur qu'ils doivent se préparer à sortir" explique Laetitia, maître-nageuse. France Bleu, Affluence maximale autorisée divisée par quatre au centre aquatique Carré d'O à la Riche

Images d'illustration du mot « affluence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « affluence »

Langue Traduction
Anglais attendance
Espagnol afluencia
Italien affluenza
Allemand andrang
Portugais afluência
Source : Google Translate API

Synonymes de « affluence »

Source : synonymes de affluence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « affluence »

Affluence

Retour au sommaire ➦

Partager