La langue française

Abstinent, abstinente

Sommaire

  • Définitions du mot abstinent, abstinente
  • Étymologie de « abstinent »
  • Phonétique de « abstinent »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abstinent »
  • Citations contenant le mot « abstinent »
  • Traductions du mot « abstinent »
  • Synonymes de « abstinent »
  • Antonymes de « abstinent »

Définitions du mot abstinent, abstinente

Trésor de la Langue Française informatisé

ABSTINENT, ENTE, subst. et adj.

A.− Adj. (emploi rare). [En parlant d'une pers.] Qui se prive de certains bien matériels (aliments, boissons) ou de certains plaisirs :
1. Elle est abstinente et elle a ses petites sensualités innocentes de bouche ou autres. J. Michelet, Journal,févr. 1850, p. 88.
P. ext. [En parlant du mode de vie d'une pers.] :
2. ... une vie si sévère, si abstinente, privée de toute joie, rien que la pensée des siens, le souci de la famille. Rude et sombre virginité. Puis, la maladie, la mort, la terre! Nul dédommagement... J. Michelet, Journal,16 août 1849, p. 61.
Spéc. [Dans la lang. de l'Église catholique] Qui observe strictement les abstinences prescrites par l'Église (DG).
B.− Subst. (emploi rare ou techn.). [Dans la lang. relig. ou profane] Personne qui se prive de certains biens ou plaisirs (cf. abstinent, adj.) :
3. Un parfum de chasteté un peu maladive s'exhale de la vision (...) des douze vierges [dans le Pasteur d'Hermas]. On dirait les fêtes que se donne en rêve l'imagination d'un pauvre abstinent. E. Renan, L'Église chrétienne,1879, p. 414.
4. S'il fallait que je me fisse un jugement de don Juan d'après l'homme qui lève en trois mots et trois ronds de jambes deux petites rustaudes, j'aurais bien du mal à réformer mon don Juan personnel, sombre obstiné, j'allais écrire abstinent paré de cette mysogynie foncière qui plaît tant aux femmes ... Colette, Fanal bleu,1949, p. 69.
Emplois partic. :
1. Domaine de l'hist. eccl.Membre d'une secte hérétique qui parut en Gaule et en Espagne vers la fin du iiies. et qui avait emprunté certaines idées à la tradition manichéenne, en partic. la condamnation du mariage et la proscription de la viande et du vin :
5. Il [Tatien] passa pour le chef de ces nombreuses sectes d'encratites ou abstinents, s'interdisant le mariage, le vin, la viande, qui naissaient de toutes parts... E. Renan, Hist. des origines du Christianisme,Marc-Aurèle et la fin du monde antique, 1881, p. 167.
2. Domaine de la méd.Pers. qui s'abstient complètement d'alcool.
3. POL. Celui qui s'abstient de voter dans les élections :
6. La quantité des abstinents modifie le sens des élections. Nouv. Lar. ill.1897-1904.
Rem. Dans la lang. actuelle, on dit plus volontiers abstentionniste*.
Prononc. − 1. Forme phon. : [ab̭stinɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Enq. : /apstinã, -t/. 2. Dér. et composés : abstinence.
Étymol. − Corresp. rom. : prov. abstinens; ital. astinènte; esp., port. abstinente; cat. abstinent. « Qui s'interdit la jouissance de certains biens, de certains plaisirs », spéc. des plaisirs de la chair, post. 1160 (Benoît de Sainte Maure, Chronique des ducs de Normandie, II, 8852 ds Gdf. Compl. : Si ert chastes e abstinens); « id. » 1204 (Renclus, Carité, CLXLIII, 8; ibid. Cf. infra hist. I). Empr. au lat. abstinens (part. prés. de abstinere « non frui », voir s'abstenir), dep. Cicéron « modéré, réservé »; emploi absolu spécialisé par le lat. chrét. « qui s'abstient de certaines jouissances » (Tertullien, Ad nationes, 1, 5 ds Blaise; abstinentes Christiani). HIST. − Abstinent existe à la fois comme adj. et comme subst. Comme adj. il ne possède qu'un seul sens qui apparaît dès le xiies. et a survécu jusqu'à nos jours. On remarque toutefois que l'emploi de l'adj. suivi d'un compl. semble auj. disparu. En tant que subst. on le trouve empl. soit comme terme gén., soit comme terme de l'hist. eccl., de la méd. ou de la pol. Dans ce dernier emploi le mot tend à être supplanté par abstentionniste et les dict. les plus mod. n'en font pas mention. Dans ses autres emplois, le mot ne se trouve attesté que par un nombre très limité de dict., en raison de sa faible fréq., de son apparition tardive ou de sa technicité. I.− Disparition av. 1789. − Constr. de l'adj. avec un compl. Il semble que cet emploi de l'adj. que l'on rencontre au Moy. Âge et encore au xviies. ait auj. disparu. xiiies. : Ki soie fait autrui pesanche, Ki se ricoise set despire Et, por faire au povre aidanche, Est abstinens en habondanche. Renclus, Carité, [1204], CLXVIII, 8 (Gdf. Compl.) xviies. : Un homme abstinent au bien d'autrui. Malherbe, Trad. du Traité des Bienfaits de Sénèque, [1629], IV, 11, (DG). II.− Hist. des sens et emplois attestés apr. 1789. − A.− Emploi adj. (cf. sém. A). 1reattest. post. 1160, cf. étymol., subsiste. xiiies. : Femmes chastes, honnestes, abstinentes et sobres. H. de Gauchi, Trad. du Gouvernement des Princes de Gilles Colonne, [ca 1282], (Gdf. Compl.). xviies. : Qui a la vertu d'abstinence. Il mange peu, il ne boit guere de vin, il est fort abstinent. Ac. 1694. xviiies. : Les peuples du Midi sont plus abstinens que ceux du Septentrion. Trév. 1771 B.− Emploi subst. (cf. sém. B). 1. Emploi gén., sém. B (ex. 3-4). 1reattest. 1879. 2. Emplois partic. a) Sém. B 1. 1reattest. 1752 : Nom qu'on donna à certains Hérétiques qui s'élevèrent dans les Gaules et en Espagne au iiiesiècle, pendant la persécution de Dioclétien et de Maximien, parce qu'ils blâmoient le mariage. (...) Ils faisaient aussi profession de ne point manger de viande, comme étant de foi mauvaise, et ayant été créée par Satan. Trév. 1752. b) Sém. B 2. 1reattest. 1932 : Il est employé de nos jours en un sens très spécial relatif à la propagande anti-alcoolique : l'abstinent est celui qui renonce absolument à l'usage de l'alcool, par opposition au tempérant. Lal. t. 1 1938 [1932] (s.v. abstinence). − Rem. En dehors de Lal., ce sens partic. de abstinent n'est mentionné que par Rob. c) Sém. B 3. 1reattest. 1897 : vieilli. Par la suite, seul Lar. 20eatteste cet emploi en précisant qu',,en ce cas on dit plus fréquemment aujourd'hui abstentionniste``.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 6.

Wiktionnaire

Adjectif

abstinent \ap.sti.nɑ̃\ masculin

  1. Qui est modéré dans le boire et le manger.
  2. Qui ne boit pas d’alcool.
    • Après l’invasion de Francisco ‘Pancho’ Villa sur le sol américain en 1916 (Colombus, Nouveau-Mexique), les Mexicains sont taxés de « bandits violents », de « buveurs insatiables » et de « hors-la-lois » par la presse américaine, alors même que Pancho Villa est abstinent.— (Domingo Garcia, David Migueres, Alexandre Vingtier, Mezcal l'esprit du Mexique, octobre 2017, p.50)

Nom commun

abstinent \ap.sti.nɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : abstinente).

  1. Personne qui ne boit pas d’alcool.
    • C’est ainsi que les cellules du foie d’un ivrogne sont mieux accoutumées à assimiler l’alcool que celles d’un abstinent. — (Bernard Werber, L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu, 2009)

Adjectif

abstinent \Prononciation ?\ masculin et féminin identiques

  1. Abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.

Nom commun

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\ féminin (pour un homme on dit : abstinent).

  1. Femme qui ne boit pas d’alcool.

Forme d’adjectif

abstinente \ap.sti.nɑ̃t\

  1. Féminin singulier de abstinent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABSTINENT, ENTE. adj.
Qui est modéré dans le boire et le manger. Il est peu usité.

Littré (1872-1877)

ABSTINENT (ab-sti-nan, nant') adj.
  • Modéré dans le boire et le manger.

    Il suit toujours le substantif : Un homme abstinent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « abstinent »

(1170) Du latin abstinens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin abstinens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abstinens, de abstinere, s'abstenir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « abstinent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abstinent apstinɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « abstinent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abstinent »

  • Qu’est-ce qu’un abstinent après tout ? Un faible qui cède à la tentation de se refuser un plaisir. De Ambrose Bierce
  • Depuis, elle a inventé l'expression « pédophile abstinent ». Elle l'utilise pour décrire ces hommes honteux de leurs désirs qui l'appellent, entre désespoir et peur de passer à l'acte. En effet, Latifa Bennari, c'est d'abord l'idée avant-gardiste de la hotline. En moyenne, elle reçoit quatre à six appels par jour. L'un d'eux a très bien raconté son histoire sur France Culture. Le Point, Une hotline pour pédophiles dans le viseur de la justice - Le Point
  • Emmanuelle Richard s’est penchée, le temps d’un livre, sur un des tabous les plus difficiles à aborder. Alors, ces abstinents sexuels, tous des perdants, des ratés ou des fous? Pas tout à fait. Le Figaro.fr, L’abstinence, une autre manière de vivre sa sexualité
  • S'il n'est pas possible d'en guérir, de nombreux malades alcooliques réussissent à s'en passer. Mais l'abstinence n'est jamais une chose acquise. Rencontre avec quatre alcooliques anonymes, qui luttent pour rester abstinent. www.lamontagne.fr, Congrès des Alcooliques anonymes à Montluçon : des "abstinents" témoignent - Montluçon (03100)
  • En temps normal treize réunions hebdomadaires sont proposées par les Alcooliques Anonymes sur toute la métropole lilloise. Avec le confinement, ces rendez-vous sont évidemment suspendus. Nous avons interrogé sept abstinents, assidus à ces rendez-vous, avec cette question, le confinement vous fragilise-t-il ? La Voix du Nord, Métropole lilloise: abstinents depuis trois mois, trois ans ou vingt ans, comment les Alcooliques anonymes vivent le confinement
  • Ce livre, qui mêle 37 témoignages et des éléments autobiographiques, interroge : qui sont ces corps abstinents ? Qui sont celles et ceux sans sexualités partagées ? , Actualités sexualités: L'abstinence sexuelle, subie ou désirée, souffrance ou liberté
  • Emmanuelle Richard, qui révèle avoir été « abstinente » pendant cinq ans, évoque ce sujet très divers dans notre podcast. Cet entretien est à écouter dans le lecteur audio ci-dessus. , Info sexualité: L'abstinence sexuelle, subie ou désirée, souffrance ou liberté
  • Mayumi Yamamoto, qui a lancé le bar "0%", explique que sa propre expérience d'abstinente l'a incitée à proposer de meilleures boissons non alcoolisées. France 24, Au Japon, des abstinents se rebellent contre la culture de l'alcool - France 24
  • A 58 ans, Lio sait ce qu'elle veut et ne veut pas. Sur France Inter, dans l'émission Boomerang, la chanteuse a révélé qu'elle était désormais abstinente depuis 8 ans. Un choix qu'elle a expliqué à Augustin Trapenard. Voici.fr, Lio abstinente : pourquoi elle « ne couche plus » depuis ses 50 ans - Voici

Traductions du mot « abstinent »

Langue Traduction
Anglais abstinent
Espagnol abstemio
Italien astemio
Allemand abstinent
Portugais assexuado
Source : Google Translate API

Synonymes de « abstinent »

Source : synonymes de abstinent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « abstinent »

Partager