La langue française

Vulnérable

Sommaire

  • Définitions du mot vulnérable
  • Étymologie de « vulnérable »
  • Phonétique de « vulnérable »
  • Citations contenant le mot « vulnérable »
  • Images d'illustration du mot « vulnérable »
  • Traductions du mot « vulnérable »
  • Synonymes de « vulnérable »
  • Antonymes de « vulnérable »

Définitions du mot vulnérable

Trésor de la Langue Française informatisé

VULNÉRABLE, adj.

A. − [En parlant d'un animé ou d'une partie du corps] Exposé aux blessures, aux coups. Anton. invulnérable.Rois, je veux Prendre aux talons celui qui nous prend aux cheveux, Et frapper cet Achille à l'endroit vulnérable (Hugo, Légende, t. 3, 1877, p. 195).Les parties [du sanglier] vraiment vulnérables pour les chevrotines sont le derrière de l'oreille (...) ou le bas de l'aisselle (Vidron, Chasse, 1945, p. 105).
P. ext. Exposé à la douleur physique, à la maladie. Je vois d'ailleurs combien ma santé est vulnérable et combien de soins hygiéniques quotidiens elle réclame déjà (Amiel, Journal, 1866, p. 263).Les microbes pullulent et s'attaquent à la muqueuse devenue vulnérable (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 199).
B. −
1. [En parlant d'un inanimé concr.] Qui peut être attaqué, atteint facilement. Anton. invulnérable.Ces magasins (...) sont très vulnérables en cas d'incendie (Civilis. écr., 1939, p. 50-11).La seule possibilité de faire face à la sévérité croissante de la concurrence sur une industrie vulnérable est de s'associer solidement (Industr. conserves, 1950, p. 16).
Vulnérable à + subst.On jugea les porte-avions encombrants, fragiles, vulnérables au canon et à la bombe (Le Masson, Mar., 1951, p. 20).
2. JEUX (bridge). [En parlant d'une équipe] Qui, ayant gagné une première manche, risque de ce fait des pénalisations doubles. Si l'on est vulnérable, les points gagnés ou perdus sont plus importants. En partie libre un camp est vulnérable s'il a déjà gagné une manche (Cos.Bridge1984, p. 101).
C. − [En parlant d'une pers. ou d'un inanimé] Anton. invulnérable.
1. [En parlant d'une pers., d'un aspect de sa personnalité] Très sensible aux attaques morales, aux agressions extérieures. Synon. fragile.La pureté est absolument invulnérable en tant que pureté (...). Mais elle est éminemment vulnérable en ce sens que toute atteinte du mal la fait souffrir (S. Weil, Pesanteur, 1943, p. 79).
Vulnérable à + subst.L'enfance, si vulnérable aux blessures affectives (Mounier, Traité caract., 1946, p. 520).
Empl. subst. Il n'a rien perdu de sa tendresse pour les paumés, les marginaux, les vulnérables (Le Nouvel Observateur, 29 oct. 1979, p. 28, col. 1).
2. [En parlant d'un inanimé, surtout abstr.] Discutable par ses imperfections ou ses insuffisances. Synon. attaquable, critiquable.Le testament est olographe, il est, par conséquent, très vulnérable (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 255).
Point vulnérable. Point faible. Arnauld, pour décréditer Malebranche, l'entame par ce point le plus vulnérable de sa théorie, par l'aspect le plus choquant pour le bon sens et le plus impopulaire (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 238).
Prononc. et Orth.: [vylneʀabl̥]. Ac. 1694, 1718: vulnerable; dep. 1762: vulnérable. Étymol. et Hist. 1. 1676 « qui peut être blessé » (Pomey, p. 1004); 2. 1807 « qui peut être facilement atteint, attaqué » (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, p. 358: les hommes les moins querelleurs sont toujours ceux qui ont des moyens paisibles de faire des gains légitimes, et qui possèdent des richesses vulnérables); 3. 1817 « qui peut être blessé, touché (au moral) » (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, p. 81: cet homme [M. de Maurepas] qui ne voyait dans l'expression des sentiments qu'une occasion de découvrir le côté vulnérable); 4. 1847 « qui donne prise à la critique » (Balzac, loc. cit.); 5. 1933 jeu de bridge (Lar. 20e). Empr. au lat. tardifvulnerabilis « qui peut être blessé », « qui blesse », dér. de vulnerare (v. vulnérer), avec peut-être l'infl. de l'angl. vulnerable « qui peut être blessé » (1605 ds NED), empr. lui aussi au latin. Fréq. abs. littér.: 215. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 84, b) 246; xxes.: a) 84, b) 659.
DÉR.
Vulnérabilité, subst. fém.Caractère de ce qui est vulnérable. Synon. fragilité; anton. invulnérabilité (dér. s.v. invulnérable).a) [Corresp. à supra A] Vulnérabilité de l'organisme. Il n'y a aucune relation entre la vulnérabilité d'une partie du corps et son aptitude à la régénération (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 70).b) [Corresp. à supra B 1] On peut leur reprocher [aux barrages à voûtes] leur vulnérabilité en cas de bombardement: les voûtes étant de faible épaisseur sont d'une perforation facile par des projectiles même de faible calibre (Thaller, Houille blanche, 1952, p. 44). [vylneʀabilite]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1836 (Balzac, Œuvres div., t. 3, p. 23); dér. sav. de vulnérable, suff. -(i)té*.

Trésor de la Langue Française informatisé

VULNÉRABLE, adj.

A. − [En parlant d'un animé ou d'une partie du corps] Exposé aux blessures, aux coups. Anton. invulnérable.Rois, je veux Prendre aux talons celui qui nous prend aux cheveux, Et frapper cet Achille à l'endroit vulnérable (Hugo, Légende, t. 3, 1877, p. 195).Les parties [du sanglier] vraiment vulnérables pour les chevrotines sont le derrière de l'oreille (...) ou le bas de l'aisselle (Vidron, Chasse, 1945, p. 105).
P. ext. Exposé à la douleur physique, à la maladie. Je vois d'ailleurs combien ma santé est vulnérable et combien de soins hygiéniques quotidiens elle réclame déjà (Amiel, Journal, 1866, p. 263).Les microbes pullulent et s'attaquent à la muqueuse devenue vulnérable (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 199).
B. −
1. [En parlant d'un inanimé concr.] Qui peut être attaqué, atteint facilement. Anton. invulnérable.Ces magasins (...) sont très vulnérables en cas d'incendie (Civilis. écr., 1939, p. 50-11).La seule possibilité de faire face à la sévérité croissante de la concurrence sur une industrie vulnérable est de s'associer solidement (Industr. conserves, 1950, p. 16).
Vulnérable à + subst.On jugea les porte-avions encombrants, fragiles, vulnérables au canon et à la bombe (Le Masson, Mar., 1951, p. 20).
2. JEUX (bridge). [En parlant d'une équipe] Qui, ayant gagné une première manche, risque de ce fait des pénalisations doubles. Si l'on est vulnérable, les points gagnés ou perdus sont plus importants. En partie libre un camp est vulnérable s'il a déjà gagné une manche (Cos.Bridge1984, p. 101).
C. − [En parlant d'une pers. ou d'un inanimé] Anton. invulnérable.
1. [En parlant d'une pers., d'un aspect de sa personnalité] Très sensible aux attaques morales, aux agressions extérieures. Synon. fragile.La pureté est absolument invulnérable en tant que pureté (...). Mais elle est éminemment vulnérable en ce sens que toute atteinte du mal la fait souffrir (S. Weil, Pesanteur, 1943, p. 79).
Vulnérable à + subst.L'enfance, si vulnérable aux blessures affectives (Mounier, Traité caract., 1946, p. 520).
Empl. subst. Il n'a rien perdu de sa tendresse pour les paumés, les marginaux, les vulnérables (Le Nouvel Observateur, 29 oct. 1979, p. 28, col. 1).
2. [En parlant d'un inanimé, surtout abstr.] Discutable par ses imperfections ou ses insuffisances. Synon. attaquable, critiquable.Le testament est olographe, il est, par conséquent, très vulnérable (Balzac, Cous. Pons, 1847, p. 255).
Point vulnérable. Point faible. Arnauld, pour décréditer Malebranche, l'entame par ce point le plus vulnérable de sa théorie, par l'aspect le plus choquant pour le bon sens et le plus impopulaire (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 238).
Prononc. et Orth.: [vylneʀabl̥]. Ac. 1694, 1718: vulnerable; dep. 1762: vulnérable. Étymol. et Hist. 1. 1676 « qui peut être blessé » (Pomey, p. 1004); 2. 1807 « qui peut être facilement atteint, attaqué » (Destutt de Tr., Comment. sur Espr. des lois, p. 358: les hommes les moins querelleurs sont toujours ceux qui ont des moyens paisibles de faire des gains légitimes, et qui possèdent des richesses vulnérables); 3. 1817 « qui peut être blessé, touché (au moral) » (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, p. 81: cet homme [M. de Maurepas] qui ne voyait dans l'expression des sentiments qu'une occasion de découvrir le côté vulnérable); 4. 1847 « qui donne prise à la critique » (Balzac, loc. cit.); 5. 1933 jeu de bridge (Lar. 20e). Empr. au lat. tardifvulnerabilis « qui peut être blessé », « qui blesse », dér. de vulnerare (v. vulnérer), avec peut-être l'infl. de l'angl. vulnerable « qui peut être blessé » (1605 ds NED), empr. lui aussi au latin. Fréq. abs. littér.: 215. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 84, b) 246; xxes.: a) 84, b) 659.
DÉR.
Vulnérabilité, subst. fém.Caractère de ce qui est vulnérable. Synon. fragilité; anton. invulnérabilité (dér. s.v. invulnérable).a) [Corresp. à supra A] Vulnérabilité de l'organisme. Il n'y a aucune relation entre la vulnérabilité d'une partie du corps et son aptitude à la régénération (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 70).b) [Corresp. à supra B 1] On peut leur reprocher [aux barrages à voûtes] leur vulnérabilité en cas de bombardement: les voûtes étant de faible épaisseur sont d'une perforation facile par des projectiles même de faible calibre (Thaller, Houille blanche, 1952, p. 44). [vylneʀabilite]. Att. ds Ac. 1935. 1reattest. 1836 (Balzac, Œuvres div., t. 3, p. 23); dér. sav. de vulnérable, suff. -(i)té*.

Wiktionnaire

Adjectif

vulnérable \vyl.ne.ʁabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être blessé.
  2. (Figuré) Qui peut être attaqué, qui offre prise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VULNÉRABLE (vul-né-ra-bl') adj.
  • Qui peut être blessé. Il a trouvé le côté vulnérable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vulnérable »

Lat. vulnerabilis, de vulnerare, blesser, qui vient de vulnus, blessure, qu'on rapproche de l'allem. Wunde ; goth. wund ; isl. und ; sanscr. vrana, plaie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin vulnerabilis, de vulnerare (« blesser »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vulnérable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vulnérable vylnerabl

Citations contenant le mot « vulnérable »

  • Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance. De Michel Audiard / Un Idiot à Paris
  • La sagesse est plus vulnérable que la beauté ; car la sagesse est un art impur. De André Malraux / L'Espoir
  • La haine, somme toute, est vulnérable, aussi vulnérable que les autres sentiments. De Lydie Salvayre / Les Belles Ames
  • On épouse la personne qui se présente quand on est le plus vulnérable. De K. Berwick
  • La flamme de l'intelligence est bien vulnérable : le moindre souffle d'intolérance suffit à l'étouffer. De Anonyme
  • Quiconque est un jour la cible d'une rumeur devient ensuite vulnérable à toutes les autres. De Jacques Attali / Europe(s)
  • Choisir de se croire vulnérable, même un instant, rend vulnérable. De Marianne Williamson
  • Les femmes sont vulnérables au murmure de l'âme et l'art de la séduction est fait de délicatesse. De Romain Gary / Les enchanteurs
  • Il n'y a pas de fatalité extérieure. Mais il y a une fatalité intérieure : vient une minute où l'on se découvre vulnérable ; alors les fautes vous attirent comme un vertige. De Antoine de Saint-Exupéry / Vol de nuit
  • La sympathie, l’amitié, l’amour rendent vulnérables et nous encouragent à céder là où l’on eût pour soi résisté. De Alain Monnier / Les Ombres d’Anna
  • Le radicalisme religieux irradie une sorte de « glamour ». Offrez une kalachnikov et un uniforme noir à un jeune sans le sou, sans emploi, et soudain vous conférez un pouvoir à celui qui se sent vulnérable et défavorisé. De Salman Rushdie / L'Express, 22 juillet 2015
  • Tous les hommes ne sont pas vulnérables de la même façon ; aussi faut-il connaître son point faible pour le protéger davantage. De Sénèque / De la colère
  • Le travail produit un grand apaisement et c'est peut-être la forme de bonheur qui est la moins vulnérable. De Geneviève de La Tour Fondue / Monsieur Bigras
  • Ce qui rend les femmes vulnérables, c'est leur sexe, ce grand orifice dans lequel même les insectes peuvent ramper. De Madonna / Star-Club - Août 1991
  • Combien de siècles faudra-t-il encore, avant qu'une nouvelle génération d'Amazones finisse par comprendre qu'un homme n'est vulnérable que si l'on touche à son orgueil ? De Francis Scott Fitzgerald / Tendre est la nuit
  • En mars et avril, de nombreuses personnes, notamment en situation de handicap ou proches de personnes handicapées, sont parties en arrêt maladie pour cause de vulnérabilité ou de cohabitation avec une personne vulnérable. Le 1er mai, ces arrêts ont été remplacés, pour les salariés du privé, par des mises en activité partielle. Charge aux personnes concernées de fournir à leur employeur un certificat d’isolement de leur médecin. Celui-ci leur permet de droit de rester à la maison, quand elles ne peuvent pas télétravailler. Les fonctionnaires, travailleurs indépendants, artistes-auteurs, continuent, eux, de bénéficier des arrêts de travail dérogatoires (arrêts maladie). Faire Face - Toute l'actualité du handicap, fin chômage partiel vulnérable certificat isolement
  • Pour rappel, depuis le 1er mai 2020, les salariés à risques, dits vulnérables, c’est-à-dire susceptibles de développer une forme grave de Covid-19 et les personnes qui habitent avec eux ne peuvent plus bénéficier du dispositif d’arrêt de travail simplifié. S’ils sont dans l’impossibilité de télétravailler depuis cette date, ils sont placés en activité partielle. Previssima, Personnes vulnérables : finalement la fin du dispositif d’activité partielle sera fixée par décret - Previssima
  • Pour rappel, sont considérés comme des personnes vulnérables, les individus qui remplissent l’un des critères suivants : Éditions Tissot, Activité partielle : fin annoncée du dispositif pour les personnes vulnérables et les salariés gardant leurs enfants - Éditions Tissot
  • Oups, pendant 17 ans ce logiciel Windows était vulnérable à une cyberattaque d’échelle mondiale Cyberguerre, Oups, pendant 17 ans ce logiciel Windows était vulnérable à une cyberattaque d'échelle mondiale - Cyberguerre
  • Depuis le 1er mai 2020, les salariés à risques, dits vulnérables, c’est-à-dire susceptibles de développer une forme grave de Covid-19 et les personnes qui habitent avec eux ne peuvent plus bénéficier du dispositif d’arrêt de travail simplifié. S’ils sont dans l’impossibilité de télétravailler depuis cette date, ils sont placés en activité partielle. Previssima, Covid-19 et certificats d’isolement : est-ce le début du retour au travail pour les personnes vulnérables ? - Previssima
  • Dans un point publié vendredi 10 juillet, le territoire girondin a été classé avec trois autres départements français comme vulnérables face au Covid-19. L’Agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine appelle à ne pas baisser la garde  SudOuest.fr, Coronavirus : la Gironde montre des signes de vulnérabilité selon Santé Publique France

Images d'illustration du mot « vulnérable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vulnérable »

Langue Traduction
Anglais vulnerable
Espagnol vulnerable
Italien vulnerabile
Allemand anfällig
Chinois 脆弱的
Arabe غير حصين
Portugais vulnerável
Russe уязвимый
Japonais 傷つきやすい
Basque vulnerable
Corse vulnerabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « vulnérable »

Source : synonymes de vulnérable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vulnérable »

Partager