Vision : définition de vision


Vision : définition du Wiktionnaire

Nom commun

vision \vi.zjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Action, capacité de voir ; vue.
    • Ses yeux, doués d’une extrême puissance de vision, comme tous ceux de ces indigènes nomades, habitués aux ténèbres des longues nuits de l’hiver arctique, ne pouvaient la tromper. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • […], nous passons sous le pont suspendu de Brooklyn et devant Manhattan et ses gratte-ciel, et ma dernière vision de New-York me laisse une impression de ville monstrueuse et titanesque. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  2. Perception, en esprit ou par les yeux du corps, d’une réalité surnaturelle.
    • Ce matin, je pense à la vision si grande d’avant-hier. Mais déjà je la revois avec moins d’émotion ; déjà, elle s’est un peu éloignée de mon cœur puisque un jour s’est passé. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • J'ai une hypothèse pour interpréter cette partie de saute-mouton : dans la Genèse XXX, 10, la vision de Jacob grâce à laquelle il accrut son troupeau aux dépens de Laban, une histoire de béliers noirs en rut... — (Olivier Pagès, Le Temple de Lanleff: Dossier, La TILV éditeur, 1998)
    • Dans son ouvrage sur Sainte-Sabine, Gisela Jeremias interprète la scène du registre supérieur comme une vision à caractère apocalyptique, eschatologique et parousiaque, que renforcent la présence des lettres alpha et oméga ainsi que celle des Vivants. — (Anne-Orange Poilpré, Maiestas Domini: une image de l’Église en Occident, Ve-IXe siècle, Éditions du Cerf, 2005, p. 91)
  3. Chimère, image vaine que la peur, la folie, ou toute autre cause particulière produit dans l’esprit.
    • Cette femme a des visions : seule dans sa chambre, elle croit apercevoir quelqu’un à ses côtés.
  4. (Figuré) Idée folle, extravagante.
    • Une pure vision. C’est un homme à visions.
  5. Projection dans le futur ; imagination du futur.
    • Et cette catastrophe en cours nous amène inévitablement aux mêmes conclusions : incompétence, inorganisation, absence de vision à long terme, improvisation. En résumé : nullité de nos dirigeants, et en particulier de ceux en charge du système de santé français. — (Riss, « Covid-19 : L’autre « étrange défaite » », le 27 mars 2020, sur le site de Charlie Hebdo (https:/charliehebdo.fr))

Nom commun

vision

  1. Vue.
  2. Vision.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vision : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VISION. n. f.
T. didactique. Action de voir. Le mécanisme, la théorie de la vision. Vision directe, réfléchie, réfractée. En termes de Théologie, Vision béatifique, vision intuitive, Celle par laquelle les élus voient Dieu. En termes de Philosophie, Vision en Dieu se dit de la Théorie de Malebranche, suivant laquelle nous ne voyons les idées et les corps que dans l'intelligence divine.

VISION se dit aussi de la Perception, en esprit ou par les yeux du corps, d'une réalité surnaturelle. Les visions des prophètes. Ce saint eut telle vision en dormant. Les visions de saint Antoine. Il signifie encore Chimère, image vaine que la peur, la folie, ou quelque autre cause particulière produit dans l'esprit. Cette femme a des visions : seule dans sa chambre, elle croit apercevoir quelqu'un à ses côtés. On dit aussi Hallucination. Il signifie, au figuré, Idée folle, extravagante. Une pure vision. C'est un homme à visions.

Vision : définition du Littré (1872-1877)

VISION (vi-zi-on) s. f.
  • 1 Terme de physiologie. Fonction sensoriale par laquelle les yeux mettent l'homme et les animaux en rapport avec le monde extérieur, par l'intermédiaire de la lumière. Puis, ayant fait une briève description des parties de l'œil, je dirai particulièrement en quelle sorte se fait la vision, Descartes, Dioptr. I. Les phénomènes de la vision et la manière dont elle s'exécute sont un des points les plus importants de la physique, Brisson, Traité de phys. t. II, p. 415. Elle [la rétine] est formée par l'épanouissement du nerf optique ; et plusieurs anatomistes la regardent comme l'organe immédiat de la vision, Brisson, ib. p. 420.
  • 2Vision en Dieu, se dit de la théorie idéaliste de Malebranche, pour expliquer la perception des corps par l'esprit, vu que la perception, suivant lui, ne peut s'appliquer directement aux choses créées, et qu'il faut que Dieu en soit l'intermédiaire.
  • 3 Terme de théologie. Vision béatifique, dite aussi vision intuitive et faciale, vue de Dieu face à face par les justes aussitôt après la mort. L'état de la claire vision où sont les bienheureux, Pascal, Prov. XVI. Maintenant ces deux âmes pieuses [le Tellier et Lamoignon]… contemplent ensemble à découvert les lois éternelles d'où les nôtres sont dérivées ; et, si quelque légère trace de nos faibles distinctions paraît encore dans une si simple et si claire vision, elles adorent Dieu en qualité de justice et de règle, Bossuet, le Tellier.
  • 4Chose surnaturelle que Dieu fait voir en esprit ou par les yeux du corps. Les visions des prophètes. Dans l'horreur d'une vision de nuit, lorsque le sommeil assoupit davantage tous les sens des hommes, Sacy, Bible, Job, IV, 13. Daniel, dans ses admirables visions, a fait passer en un instant devant vos yeux l'empire de Babylone, celui des Mèdes et des Perses, celui d'Alexandre et des Grecs, Bossuet, Hist. III, 1. Bossuet, en même temps qu'il s'élevait avec un acharnement si impitoyable contre les visions de l'élégant et sensible Fénelon, commentait lui-même, dans l'oraison funèbre d'Anne de Gonzague de Clèves, les deux visions qui avaient opéré la conversion de cette princesse palatine, Voltaire, Dict. phil. Vision de Constantin.
  • 5Chose naturelle que l'on voit en esprit. Quoi de plus beau et de plus pur que la vision intérieure d'un mort aimé ? Georges Sand, Rev. des Deux-Mond. 1er juin 1872, p. 582.
  • 6Vaine image que l'on croit voir, par peur, par rêve, par folie, par superstition, etc. Le tonnerre gronda, et la vision disparut, Voltaire, Pol. et lég. La voix du curé, 2. De là ces visions, ce spectre, ces accents, Déplorables effets du trouble de nos sens, Ducis, Hamlet, II, 5.
  • 7 Fig. Action de viser à, de se représenter en imagination. C'est une vision de mes soupçons jaloux, Corneille, Attila, IV, 3. Sa vision [de la grande Mademoiselle] était d'épouser M. le Prince, qui était marié, et dont la femme se portait bien, Bussy-Rabutin, Hist. amour. des Gaules. Je trouve fort plaisante la vision de comparer le bruit de votre bise à celui de vos dames d'Aix, Sévigné, 1er juin 1689. Je me résous d'aller à Vichy, pour guérir tout au moins mon imagination sur des manières de convulsions à la main gauche, et des visions de vapeurs…, Sévigné, 13 nov. 1687. Vous m'avez dit vos visions sur la fortune de vos beaux-frères, Sévigné, 12 juin 1680.
  • 8 Fig. Idée folle, extravagante. Ce nous est une douce rente que ce monsieur Jourdain, avec les visions de noblesse et de galanterie qu'il est allé se mettre en tête, Molière, Bourg. gent. I, 1. Ma foi, ma chère sœur, visions toutes claires ! De ces chimères-là vous devez vous défaire, Molière, Fem. sav. II, 3. La comédie [les Visionnaires] du vendredi nous réjouit beaucoup : nous trouvâmes que c'était la représentation de tout le monde ; chacun a ses visions plus ou moins marquées, Sévigné, 343. Il [M. Chirac] leur présentait [aux malades] dans les occasions l'idée désobligeante, quoique vraie, qu'il y avait de la fantaisie et de la vision dans leurs infirmités, Fontenelle, Chirac. Pour empêcher un auteur de s'égarer dans des visions, Rousseau, Ém. I.

    Visions cornues, voy. CORNU.

SYNONYME

VISION, VUE. Ces deux mots sont synonymes, en tant qu'exprimant l'action de voir ; ils ne diffèrent qu'en ce que vision est du langage didactique, pendant que vue est de tous les styles.

HISTORIQUE

XIIe s. Une itel visiun li aveit Deus mustrée, Th. le mart. 104. E en ces jurs ne fud nule aperte visiun, Rois, p. 11.

XIIIe s. Par foi, ci ne sai ge respondre, Fors tant que tel decepcion Vient de la folle vision Des yex qui parées les voient, la Rose, 8960.

XVe s. En dormant dans son lit une vision lui vint, Froissart, II, II, 164.

XVIe s. La vision est action de la faculté visuelle, laquelle est faite en l'œil, Paré, Introd. 9. La foy est une vision des choses qui ne se voient point, Calvin, Instit. 321. Les jeunes gens verront visions, et les anciens songeront songes, Calvin, ib. 1151. … que des dampnés la grant confusion, C'est qu'ont perdu de Dieu la vision, Marot, J. V, 209. Quand il est question de limiter chemins… s'enquiert par tesmoins anciens, confessions de parties, et vision oculaire, et par jugement d'expert, Coust. gén. t. II, p. 685.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Vision : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « vision » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « vision »

Étymologie de vision - Littré

Prov. visio, vezio ; esp. vision ; it. visione ; du lat. visionem, de visum, supin de videre, voir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vision »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vision vizjɔ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « vision »

  • Alors qu'Hawa, qui a grandi dans une riche famille musulmane dans la Corne de l'Afrique, était hospitalisée par une grave maladie, elle a eu une vision d'un homme qui pleurait et souriait en même temps. L'imam lui a dit : «Celui qui pleure pour les pécheurs, c’est Jésus, le Messie.» Journal Chrétien, Une musulmane a une vision de Jésus et se convertit - Témoignages chrétiens - Journal Chrétien
  • Connaître, ce n'est point démontrer, ni expliquer. C'est accéder à la vision. De Antoine de Saint-Exupéry / Pilote de guerre
  • La vision n'est "qu'un agrégat de raisonnements". De André Maurois / A la recherche de Marcel Proust
  • Le style d'un écrivain est en étroit rapport avec sa vision du monde. De Philippe Djian / Ardoise
  • Le capital ne manque pas. Ce qui manque, c'est la vision. De Michaël Milken
  • La raison discute. La sagesse oriente. La connaissance aiguise Sa vision. De Anonyme
  • La foi est une vision des choses qui ne se voient pas. De Jean Calvin
  • Là où il n'y a pas de vision, les peuples périssent. De La Bible
  • Tout ce qui se manifeste est vision de l'invisible. De Anaxagore / Textes
  • Une vision sans action n'est qu'une hallucination. De Michaël Kami
  • Faute de vision, le peuple vit sans frein. De La Bible / Livre des proverbes
  • La certitude provient d'une vision tronquée. De Jean-Claude Clari / Catherine de I à V
  • On lit pour découvrir une vision du monde. De Amélie Nothomb / Les Combustibles
  • Plus large la vision, plus étroite la parole. De Al Niffari
  • Les seules limites sont, comme toujours, celles de la vision. De James Broughton
  • La vision est l'art de voir les choses invisibles. Jonathan Swift, Thoughts on Various Subjects
  • Les dénominations assurées effacent la vision première. André Dhôtel, Rhétorique fabuleuse, Cahiers du Sud

Images d'illustration du mot « vision »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vision »

Langue Traduction
Corse visione
Basque ikusmen
Japonais ビジョン
Russe видение
Portugais visão
Arabe رؤية
Chinois 视力
Allemand vision
Italien visione
Espagnol visión
Anglais vision
Source : Google Translate API

Synonymes de « vision »

Source : synonymes de vision sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vision »


Mots similaires