La langue française

Fantasme, phantasme

Sommaire

  • Définitions du mot fantasme, phantasme
  • Étymologie de « fantasme »
  • Phonétique de « fantasme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fantasme »
  • Citations contenant le mot « fantasme »
  • Traductions du mot « fantasme »
  • Synonymes de « fantasme »
  • Antonymes de « fantasme »

Définitions du mot « fantasme, phantasme »

Trésor de la Langue Française informatisé

FANTASME, PHANTASME, subst. masc.

A.− Vx, PATHOL. Vision hallucinatoire. Synon. hallucination.Je voyais en marge de mon champ visuel et à quelque distance une grande ombre en mouvement, je tourne le regard de ce côté, le fantasme se rétrécit et se met en place : ce n'était qu'une mouche près de mon œil. J'avais conscience de voir une ombre et j'ai maintenant conscience de n'avoir vu qu'une mouche (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p. 344).
B.− PSYCHANAL. Construction imaginaire, consciente ou inconsciente, permettant au sujet qui s'y met en scène, d'exprimer et de satisfaire un désir plus ou moins refoulé, de surmonter une angoisse. Fantasme conscient, inconscient, sexuel. [Freud] vit dans le refoulement des désirs œdipiens intolérables la source des phantasmes (...) des névrosés (Hist. de la sc.,1957, p. 1697).Les interprétations de Jung ont fait l'objet de nombreuses critiques chez les alchimistes contemporains (Canseliet, Alleau, Claude d'Ygé), − alarmés à juste titre de voir l'art d'Hermès rapproché des visions, des rêves, des phantasmes pathologiques (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 84):
1. Ces pulsions refoulées cristallisent sur elles les complexes morbides les plus différents. (...). (Au lieu d'être enfoui dans les profondeurs du moi, l'objet redouté ou désagréable peut être dérivé vers un fantasme imaginaire et agréable, où se dissout l'angoisse, souvent en retournant l'objet en son contraire : c'est le rôle fréquent de la rêverie diurne; ...). Mounier, Traité caract.,1946, p. 353.
Fantasmes originaires. ,,Fantasmes qui transcendent le vécu individuel et ont un certain caractère d'universalité. En ce sens, ils sont à rapprocher des mythes collectifs. Ils « mettent en scène » ce qui aurait pu dans la préhistoire de l'humanité participer à la réalité de fait et à ce titre ils entrent dans le cadre de la réalité psychique`` (A.-J. Coudert ds Porot 1975, p. 270).
P. ext., usuel. Représentation imaginaire marquant une rupture avec la réalité consciente. Synon. chimère, rêverie.Alors, ils se montaient des bobards, des entourloupes monumentes, ils rêvaient tous de réussites, de carambouilles formidables... Ils se voyaient expropriés, c'était des fantasmes! (Céline, Mort à crédit,1936, p. 342).La montagne célèbre [le Matterhorn] avait beau ne plus être la cime surnaturelle, environnée de terreurs et de fantasmes de jadis (Peyré, Matterhorn,1939, p. 57):
2. À l'heure où le silence, l'ombre, l'ennui des immeubles bourgeois envahissaient le vestibule, je lâchais mes phantasmes; nous les matérialisions, à grand renfort de gestes et de paroles, et parfois, nous envoûtant l'une l'autre, nous réussissions à décoller de ce monde jusqu'à ce qu'une voix impérieuse nous rappelât à la réalité. Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 46.
Prononc. et Orth. : [fɑ ̃tasm̥]. Rob. et Lar. Lang. fr. parmi les dict. gén. et de nombreux dict. techn. tels que Foulq.-St-Jean 1962, Rycr. 1972, Carr.-Dess. Psych. 1976 admettent 2 graph. : fantasme ou phantasme. D'apr. Dupré 1972 le mot, doublet de fantôme*, a été mis à la mode par la psychol. freudienne et par conséquent devrait plutôt s'écrire avec ph. Il note que ds Lapl.-Pont. 1967 on distingue fantasme « scénario imaginaire où le sujet est présent et qui figure, d'une façon plus ou moins déformée par les processus défensifs, l'accomplissement d'un désir et, en dernier ressort, d'un désir inconscient » et phantasme qui désigne « le fantasme inconscient ». Cette distinction est jugée arbitraire ds Colin 1971 et ds Sournia Méd. 1974 qui préfèrent la graph. avec f : ,,Cette orthographe simplifiée (f) s'impose de plus en plus et avec raison sur phantasme puisque nous avons déjà fantasque, fantastique, fantaisie, etc. Donner un sens différent à fantasme et phantasme c'est rechercher la confusion.`` Étymol. et Hist. xiiies. « illusion, fausse apparence » (Li Epistle Saint Bernard a Mont Deu, ms. Verdun, 72, fo32 vods Gdf. Compl.); 1832 méd. « image hallucinatoire » (Raymond); 1866 « production de l'imaginaire par laquelle le moi échappe à la réalité » (Amiel, Journal, p. 266 : leçon sur les mythes, légendes, fables, fantasmes et rêves comme produits de l'imagination). Empr. au lat. impérial phantasma, -atis « fantôme, spectre », b. lat. « image, représentation par l'imagination », transcr. du gr. φ α ́ ν τ α σ μ α « apparition; image offerte à l'esprit par un objet; spectre, fantôme », v. fantôme. Fréq. abs. littér. : 66.
DÉR.
Fantasmatique, adj.a) Vx. Qui présente un caractère irréel. Cette lugubre dalle calviniste, sans croix, avec le seul nom terrifiant et fantasmatique de Louis XVII (Bloy, Journal,1902, p. 91).Gracian, Castiglione et La Bruyère observent la Cour, ce milieu irréel, fantasmatique et inconsistant entre tous, comme on observe les images d'une lanterne magique (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 9).b) Néol. [Correspond à fantasme B] Qui relève du fantasme. [La langue poétique] dépôt de toutes les poésies antérieures, image fantastique (ou fantasmatique) d'un patrimoine qui n'est pas celui de l'auteur (R. Barthesds Nouv. Obs.,17.6.69, p. 38, col. 1). [fɑ ̃tasmatik]. Pour la graphie ph, cf. fantôme. 1reattest. 1604 « de la nature d'un fantôme » (Le Loyer, Hist. des spectres I, 1 ds Hug.); de fantasme, suff. -atique*. Fréq. abs. littér. : 11.
BBG. − Clément (C.-B.). De la Méconnaissance : fantasme, texte, scène. Langages. Paris. 1973, t. 8, pp. 36-37. − Coquet (J.-C.). Sémiotiques. Langages. Paris. 1973, t. 8, p. 6. − Darm. 1877, p. 188 (s.v. fantasmatique).Quem. DDL t. 2, 14 (s.v. fantasmatique).

Wiktionnaire

Nom commun

fantasme \fɑ̃.tasm\ masculin

  1. Vision illusoire, produite par une lésion du sens optique ou par un trouble des facultés mentales.
  2. (Vieilli) Vision hallucinatoire.
    • Le fantasme se rétrécit et se met en place : ce n’était qu’une mouche près de mon œil.
  3. (Psychologie) Construction imaginaire, consciente ou inconsciente, permettant au sujet qui s’y met en scène, d’exprimer et de satisfaire un désir plus ou moins refoulé, de surmonter une angoisse.
    • Fantasme sexuel.
    • De la même manière que Edward Saïd a soutenu que l’Orient n’existait qu’à travers l’orientalisme occidental, ils pensent que l’Afrique est la grande hétérotopie de l’Occident, son fantasme pour loger l’alter ego irrémédiablement autre.— (Stephen Smith, La Ruée vers l’Europe, 278 pages, Grasset, 2018, p. 101)
    • Freud fut ainsi conduit à formuler le concept de fantasme, concept qui ancrait ces récits dans leur réalité psychique et non pas dans une hypothétique réalité biographique. — (Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Odile Jacob, 2009, page 411)

Forme de verbe

fantasme \fɑ̃.tasm\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de fantasmer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de fantasmer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de fantasmer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de fantasmer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de fantasmer.

Nom commun

fantasme \fãn.tas.mə\ masculin

  1. Variante de fantosme.

Nom commun

phantasme \fɑ̃.tasm\ masculin

  1. Variante de fantasme.
    • Pour offrir à nos sens un éternel phantasme,
      Au creux des horizons ton amour fait son lit.
      — (Lucie Delarue-Mardrus, Amour, La Figure de proue, Eugène Fasquelle, 1908, page 222)

Forme de verbe

phantasme \fɑ̃.tasm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de phantasmer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de phantasmer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de phantasmer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de phantasmer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de phantasmer.

Nom commun

phantasme \fɑ̃.tasm\ masculin

  1. Variante de fantasme.
    • Pour offrir à nos sens un éternel phantasme,
      Au creux des horizons ton amour fait son lit.
      — (Lucie Delarue-Mardrus, Amour, La Figure de proue, Eugène Fasquelle, 1908, page 222)

Forme de verbe

phantasme \fɑ̃.tasm\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de phantasmer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de phantasmer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de phantasmer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de phantasmer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de phantasmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fantasme »

(XIIIe siècle) Du latin phantasma (« fantôme », « spectre »), du grec ancien φάντασμα, phántasma (« apparition »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fantasme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fantasme fɑ̃tasm

Évolution historique de l’usage du mot « fantasme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fantasme »

  • Un fantasme assouvi est un rêve déchu. De Elisabeth Carli
  • Théâtre et fantasme sont faits l'un pour l'autre. De Roland Topor
  • Le savoir est un fantasme qui n'est fait que pour la jouissance. De Jacques Lacan
  • L'âge d'or ? Un vieux fantasme, une nostalgie d'apparat. De Jacques Chancel / Les Dossiers de l’audiovisuel
  • La bête arrache le fouet au maître et se fouette elle-même pour devenir maître, et ne sait pas que ce n'est pas là qu'un fantasme produit par un nouveau noeud dans la lanière du maître. De Franz Kafka / Préparatifs de noce à la campagne
  • Si vous faites attention, non à ce que vous pensez mais à la forme de votre pensée, vous vous apercevez que vous faites rarement des phrases complètes. Il y a des morceaux de rêves, un fantasme, un souvenir, des chansons. On a des scies dans la tête. De Marie Darrieussecq / L’Humanité - 13 Septembre 2001
  • Lubies et fantasmes se faufilent par le chas de l'oisiveté. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • Le seul truc excitant, c'est de réaliser ses fantasmes d'enfant. De Christian Blachas
  • Le dernier refuge de la pensée gnostique, ce sont les fantasmes de la schizophrénie. De Susan Sontag / A la rencontre d'Artaud
  • Naviguer dans les airs entretient les fantasmes de notre enfance ; cela stimule notre aptitude à rêver. De Joyce Carol Oates
  • Les hommes sont empêtrés dans leurs fantasmes comme des spaghettis dans du parmesan fondu. De Frédéric Dard / Réflexions jubilatoires sur l’existence
  • La littérature érotique pèche souvent par un excès de métaphores ridicules. Elle joue sur l'interdit et accumule les fantasmes. De Michel Houellebecq / Entretien avec Catherine Argand - Septembre 1998
  • Les fantasmes ne commandent pas la vie sexuelle, ils en sont la nourriture. De Henri Barte / Pourquoi les hommes et les femmes ne s'entendent plus
  • Quant à la violence sur les réseaux sociaux, dont les Macron sont parfois la cible, elle ne la comprend pas. "Pourquoi l'autre devient, ce que Sartre disait, le trou de vidange de mon évier ?" "Les mensonges et les fantasmes s'imposent parfois et c'est fou ce qu'ils ont la vie dure. Ça devient plus fort que la vérité".  ladepeche.fr, Brigitte Macron raconte cette "violence" et ces "fantasmes" qui poursuivent le couple présidentiel - ladepeche.fr
  • Derrière l’échec manifeste des politiques d’aménagement du territoire, la maison individuelle est bel et bien un caprice individualiste. Un fantasme contemporain qui permet de s’isoler dans sa bulle au milieu d’un environnement que beaucoup imaginent vide, inanimé, voire mort, quand d’autres s’en font une représentation sauvage, arcadienne. C’est un lieu paisible propice à la méditation, où les activités humaines n’ont pas leur place. Quand la vie rurale est idéalisée et que l’on rêve d’une nature originelle, comment voulez-vous ne pas superposer des images d’Épinal sur la campagne qui entoure vos 1.000 mètres carrés ? Reporterre, le quotidien de l'écologie, La maison individuelle, un fantasme individualiste hors-sol
  • C'était encore le cas ce samedi 27 juin 2020, tandis que les trois messieurs du jour se sont vus interrogés sur la célébrité - ou non - qui faisait fantasmer leur concubine. Le premier candidat a avoué que sa femme n'avait d'yeux que pour le beau Leonardo DiCaprio, que le monde entier a découvert dans le long-métrage Titanic au côté de Kate Winslet. Le deuxième candidat a, lui, confié que sa dulcinée idôlatrait l'acteur américain Ben Affleck, ex-mari de la comédienne Jennifer Garner. Quant au troisième, il a évoqué une célébrité "un peu spéciale" sur laquelle fantasmait sa future femme : le chanteur rock Marylin Manson. , Les Z'amours : la star sur laquelle fantasme cette candidate va vous surprendre!
  • Avant de passer du fantasme à la réalité, il reste encore bon nombre de freins à lever, recensés dans ce livre avec méthode. Pas de véhicule autonome sans une assurance repensée. Pas de véhicule autonome sans borne de recharge électrique. Pas de véhicule autonome, non plus, sans sécuriser les données informatiques de l'engin. Les Echos, Véhicule autonome : lever les freins | Les Echos
  • PHANTASME : Philippe Delorme affirme que ce n'est pas lui qui a choisi cette graphie. Pourquoi écrire «phantasme» avec 'ph', qui à l'heure actuelle est une graphie propre à la psychanalyse? Valeurs actuelles, La ceinture de Chasteté, un phantasme historique ? | Valeurs actuelles
  • Evidemment, tout ne s’est pas réalisé. Les voitures volantes sont encore un phantasme pour nous aujourd’hui. Les escalators, s’ils sont bel et bien plus répandus qu’en 1920, ne couvrent pas tous les trottoirs de Paris. Notre alimentation n’est pas totalement remplacée par des capsules, on ne fait pas encore Paris-Rio en trois heures et les robots n’ont pas remplacé les dentistes. Enfin, fort heureusement pour Pirouette qui risque la peine de mort, cette sanction n’existe aujourd’hui plus en Europe. Soirmag, Ce scénariste visionnaire de 1920 a prévu le monde de 2020 - Soirmag
  • Mais plus profondément, la vraie distinction platonicienne se déplace et change de nature : elle n’est pas entre le modèle et la copie, mais entre deux sortes d’images (idoles), dont les copies (icônes) ne sont que la première sorte, l’autres étant constituée par les simulacres (phantasmes). Si les copies sont justifiées, sauvées et sélectionnées au nom de l’identité du modèle, et grâce à leur ressemblance intérieure avec le modèle idéel, les simulacres, quant à eux, sont identifiés à des phantasmes qu’il faut chasser, identifiés au sophiste lui-même, ce diable, cet insinuateur ou ce simulant, ce faux prétendant toujours déguisé et déplacé. El Watan, L’angle mort du hirak : la subversion | El Watan
  • Carl Blasco : La technologie au service du sportif…. Quel phantasme ! Cela me rappelle cette séquence mythique du film Rocky IV, que tous les sportifs ont vu au moins une fois dans leur vie, comparant sur deux tableaux alternativement l’entrainement techno assisté d’Yvan Drago, pendant que Rocky court dans la  neige et soulève des charrettes de bois. Atlantico.fr, Utilisez l'IA à la gym pour vous maintenir en forme dès cet été | Atlantico.fr
  • L’ancien nouveau philosophe Alain Finkielkraut rappelait la semaine dernière dans nos colonnes qu’il s’est «détaché de sa tribu générationnelle», celle de Mai 1968, qui a accouché d’une «catastrophe», le rejet des maîtres d’antan et de leur autorité. On connaît le discours de l’intellectuel sur les méfaits du libéralisme et de son corollaire, selon lui, le multiculturalisme, qui ont dissous les peuples dans le phantasme d’un «homo economicus» communautaire individualisé à l’extrême. Sa défense de la «civilisation» et de l’«identité» européennes s’accompagne chez lui d’un rejet de l’islam et de sa «gestuelle religieuse». Voilà qui est clair. Le Temps, L’Europe de Finkielkraut - Le Temps

Traductions du mot « fantasme »

Langue Traduction
Anglais fantasy
Espagnol fantasía
Italien fantasia
Allemand fantasie
Chinois 幻想
Arabe خيال
Portugais fantasia
Russe фантазия
Japonais ファンタジー
Basque fantasia
Corse fantasia
Source : Google Translate API

Synonymes de « fantasme »

Source : synonymes de fantasme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fantasme »

Partager