La langue française

Hallucination

Sommaire

  • Définitions du mot hallucination
  • Étymologie de « hallucination »
  • Phonétique de « hallucination »
  • Citations contenant le mot « hallucination »
  • Images d'illustration du mot « hallucination »
  • Traductions du mot « hallucination »
  • Synonymes de « hallucination »
  • Antonymes de « hallucination »

Définitions du mot hallucination

Trésor de la Langue Française informatisé

HALLUCINATION, subst. fém.

A. − PATHOL. Phénomène psychique par lequel un sujet en état de veille éprouve des perceptions ou des sensations sans qu'aucun objet extérieur les fasse naître et qui apparaît au cours de certaines maladies ou sous l'effet de la drogue. Hallucination auditive, gustative, olfactive, tactile, visuelle; hallucination hypnagogique, hypnotique; hallucination collective. Je n'eus jamais la moindre hallucination. J'eus beaucoup de visions d'objets et de figures dans la rêverie, presque jamais dans la frayeur; et même, dans ce dernier cas, je ne fus jamais dupe de moi-même (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 45).À Valenciennes, des paysans disent avoir vu de petits hommes sortir d'une soucoupe volante. Je note cela parce que cette hallucination donne un peu la couleur de notre temps (Green, Journal,1954, p. 297) :
1. Les hallucinations commencent. Les objets extérieurs prennent des apparences monstrueuses. Ils se révèlent à vous sous des formes inconnues jusque-là. Puis ils se déforment, se transforment, et enfin ils entrent dans votre être, ou bien vous entrez en eux. Les équivoques les plus singulières, les transpositions d'idées les plus inexplicables ont lieu. Les sons ont une couleur, les couleurs ont une musique. Les notes musicales sont des nombres... Baudel., Paradis artif.,1860, p. 338.
B. − Au fig. Synon. de illusion.Avoir des hallucinations. Les histoires vraisemblables ne méritent plus d'être racontées. Le naturalisme les a décriées au point de faire naître, chez tous les intellectuels, un besoin famélique d'hallucination littéraire (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 126) :
2. Et pour les êtres dont Flaubert a peuplé le monde de ses livres, ce monde fictif à l'apparence réelle, l'auteur s'est trouvé posséder cette faculté créatrice, donnée seulement à quelques-uns, la faculté de les créer un peu à l'instar de Dieu (...). Il me semble qu'un jour, en ce cimetière aux portes de la ville, où notre ami repose, quelque lecteur, encore sous l'hallucination attendrie et pieuse de sa lecture, cherchera distraitement aux alentours de la tombe de l'illustre écrivain, la pierre de MmeBovary. Goncourt, Journal,1890, p. 1265.
Prononc. et Orth. : [al(l)ysinasjɔ ̃]. [ll] ds la majorité des dict. Quelques-uns (Barbeau-Rodhe 1930 et Pt Rob.) admettent [ll] ou [l]. Seuls Passy 1914, Dub. et Lar. Lang. fr. transcrivent [l]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1660 méd. (La Pathologie de Jean Fernel, mise en françois par A. D. M. docteur en médecine ds Fr. mod. t. 14, p. 286); 1831 fig. « tout écart de l'imagination » (Balzac, Sarrasine, p. 415 : Cependant les événements le surprirent quand il était encore sous le charme de cette printanière hallucination, aussi naïve que voluptueuse). Empr. au lat. imp.hallucinatio « méprise, hallucination ». Fréq. abs. littér. : 580. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 159, b) 1 214; xxes. : a) 1 116, b) 1 008.

Wiktionnaire

Nom commun

hallucination \a.ly.si.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (Psychologie) Vision, perception ou sensation qui ne correspond à aucun objet réel.
    • Parbleu! la belle affaire! Par une hallucination. M. Ledru a cru voir, M. Ledru a cru entendre ; c'est exactement pour lui comme s'il avait vu, entendu. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes : Le Chat, l’huissier et le squelette, 1849)
    • Un délicieux témoignage a été laissé par Théophile Gautier dans sa nouvelle le Club des Haschichins. Le Dr Moreau chargeait tellement en shit son dawamesk que le pauvre Gautier, au-delà de l’euphorie, eut parfois des hallucinations. — (Édouard Launet, Les grands esprits se racontent, dans Libération du 9 décembre 2013, pp. 32-33)
    • Fines herbes psychotropiques, notamment silène, spergule et saponaire, concoctées avec ester stéarique de glycérine et jus de coquelicot ranci. Recette infaillible pour susciter hallucinations catachrétiques. — (Gabriel Relizan, Les Mouettes volent plus haut que les Hommes, chez l'auteur (Lulu.com), 2011, p. 192)
    • Tu conçois l'hallucination comme une tromperie alors qu'elle met fin aux tromperies. Loin de produire une illusion, l'hallucination révèle la vérité. — (Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages, 2016, ch. 16)
    • Les rituels des psychotiques ont souvent des fonctions de protection contre les hallucinations. L'oreille coupée de Van Gogh est probablement l'effet d'un rituel qui devait le protéger contre des hallucinations auditives. — (Bernard Duez, « La ritualité profane : une perspective psychanalytique », dans les Cahiers internationaux de sociologie, volume 92, Presses universitaires de France, 1992, p. 77)
  2. (Figuré) Illusion.
    • Les histoires vraisemblables ne méritent plus d'être racontées. Le naturalisme les a décriées au point de faire naître, chez tous les intellectuels, un besoin famélique d'hallucination littéraire. — (Léon Bloy, La Femme pauvre, 1897)

Nom commun

hallucination \hə.ˌluː.sɪ.ˈneɪ.ʃən\

  1. Hallucination.
    • In a moment the entire family was at the place, but nothing was heard, and the voice was believed to be an hallucination caused by the mother’s great anxiety and her disordered nerves. — (Ambrose Bierce, Charles Asmore’s Trail, 1888, éd. 2008 ISBN 978-0-141-03881-0)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HALLUCINATION. n. f.
T. de Médecine. Vision extériorisée d'une image qui ne correspond à aucun objet réel. Il se dit aussi des Fausses perceptions auditives et tactiles que l'on attribue illusoirement à des causes objectives.

Littré (1872-1877)

HALLUCINATION (al-lu-si-na-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • Terme de médecine. Perception de sensations sans aucun objet extérieur qui les fasse naître. L'hallucination, dans cette conjoncture, Vous ôte les clartés d'une telle aventure, Hauteroche, Crisp. music. IV, 13.

SYNONYME

HALLUCINATION, ILLUSION. L'hallucination se produit sans objet extérieur ; l'illusion est une erreur causée par quelque objet extérieur. Un homme qui a une hallucination de l'ouïe entend des sons sans qu'aucun son soit produit. Un homme qui a une illusion de l'ouïe entend un son qui, en effet, est produit au dehors, mais son oreille le trompe sur la nature de ce son.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hallucination »

(1660) Du latin hallucinatio (« erreur, égarement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin hallucinatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. hallucinationem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hallucination »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hallucination alysinasjɔ̃

Citations contenant le mot « hallucination »

  • À l’époque de Néanderthal, par temps de grand froid, cette grotte constitua un abri naturel. également parcourue en souterrain par la rivière Jonquière, dont on remonte le lit tout au long de la visite, elle fut aussi une citerne précieuse pour ces populations qui passaient et choisissaient d’y bivouaquer. Outre l’habitat, "on y trouve près de 5 000 pièces de bois préhistoriques extrêmement rares comme des outils, des haches, un arc et la première trace d’un manche en chêne durci au feu", elle fut également utilisée pour son gisement d’argile que les enfants venaient chercher en escaladant les monticules, d’où leurs nombreuses empreintes de pieds figées là. Elle s’improvisa carrière d’où ils excavaient de la terre glaise ainsi que lieu de travail, notamment des peaux dont ils s’habillaient. Mais la grotte de Foissac, est avant tout une immense nécropole avec des squelettes intacts. "C’est comme un gros dolmen". On y trouve une cinquantaine de sépultures rien qu’en surface et des preuves de rites funéraires. Il y a là un guerrier d’une trentaine d’années en position fœtale, "Arthur", mort très certainement d’un gros traumatisme à la mâchoire, avec des armes comme offrandes. On peut y apercevoir une femme dont le visage a été à moitié mangé par un loup. Car le Néanderthal signe la présence des grands mammifères, lynx, panthères, ours et grands lions des causses. Le corps d’un enfant de 10 ans, probablement mort de la tuberculose, gît devant nous. Et on observe la calotte crânienne d’un enfant de 3 ans en position fœtale, lui aussi. La grotte de Foissac, ce sont bien évidemment ses nombreuses stalagmites et stalactites, et, plus rares, ses sortes de concrétions à bulles suspendues à la voûte. Ou alors ces énormes champignons, comme jaillis du sol par hallucination. ladepeche.fr, La grotte préhistorique de Foissac, "un site passion" - ladepeche.fr
  • C’est à ce moment qu’il se dit victime d’importantes hallucinations.   Le Journal de Québec, COVID-19: «c’est un monde d’hallucinations horribles», raconte un survivant qui a passé deux semaines dans le coma | JDQ
  • Une vision sans action n'est qu'une hallucination. De Michaël Kami
  • Cyber-espace : Une hallucination consensuelle vécue chaque jour par des dizaines de millions de participants volontaires répartis sur toute la planète. De William Gibson
  • Les OVNI sont des hallucinations collectives provoquées par des extraterrestres. De Jacques Bergier
  • Pourquoi c’est intéressant. Baptisé delirium, ces états de confusion mentale peuvent conduire à des cauchemars violents, des hallucinations auditives et visuelles. Ces épisodes effrayants sont un phénomène bien connu aux soins intensifs où il est estimé qu’environ la moitié des patients intubés plus de trois jours en souffrent. Ils peuvent avoir des conséquences dévastatrices notamment en ralentissant la guérison, et en augmentant le risque de développer une dépression ou un stress post-traumatique. Chez les patients âgés en bonne santé ces épisodes peuvent aussi conduire au développement de démence précoce. , 70% des patients Covid-19 intubés ont souffert d'hallucinations - Heidi.news
  • Une hallucination est un trouble mentale qui se traduit par la perception de faits et/ou d’objets qui n’existent pas en réalité ou encore par le fait d’éprouver des sensations en l’absence de toute stimulation physique (qu’elle soit externe ou interne). 2M, Sabahiyate-Santé : hallucinations, quand faut-il s’inquiéter ? - 2M
  • Cette ambiance permet toutes les critiques : à l’environnement, Barbara Pompili est obligée de s’expliquer sur cette faiblesse indicible qui l’a conduite à entrer au gouvernement, comme si l’occasion d’appliquer ses idées n’était qu’un piège. Mais non, les défenseurs de la lutte contre le réchauffement climatique lui reprochent de donner bonne conscience à l’exécutif sans avoir pour autant la capacité de lancer une offensive contre la pollution. Comme s’il était préférable de ne rien faire, tout en braillant cent fois par jour que ce gouvernement nous conduit au désastre. Ainsi va la vie : les féministes lavent plus blanc, même si elles violent la justice ; les amis de la nature discréditent ceux qui ne les rejoignent pas dans leur hallucination collective. Les partis politiques les laissent agir de la sorte parce qu’ils trouvent un avantage dans le discrédit précoce d’un gouvernement qui vient à peine de naître. Nous sommes un peuple qui estime sans doute qu’avec la pandémie et l’effondrement économique, la seule chose à faire c’est de crier, de tempêter et de manifester, comme si le désordre représentait le bon instrument de l’action utile et positive. Et nous avons un gouvernement décidé à mettre fin par la  réforme au déficit énorme de l’assurance-vieillesse. C’est indispensable, mais propice à la prolongation de nos crises. , Premières escarmouches | Le blog de Richard Liscia

Images d'illustration du mot « hallucination »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hallucination »

Langue Traduction
Anglais hallucination
Espagnol alucinación
Italien allucinazione
Allemand halluzination
Chinois 幻觉
Arabe هلوسة
Portugais alucinação
Russe галлюцинация
Japonais 幻覚
Basque haluzinazio
Corse allucinazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « hallucination »

Source : synonymes de hallucination sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hallucination »

Partager