La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trafic »

Trafic

[trafik]
Ecouter

Définitions de « trafic »

Trafic - Nom commun

  • Échange ou vente de biens et services.

    [Il] n'est peut-être pas moins dévoyé que le fils du notaire, à Rouen, qui comparaît devant les Assises pour un vol d'auto, une affaire de carambouillage ou un trafic de stupéfiants.
    — Paul Nizan, La Conspiration
  • Commerce illégal ou secret.

    Catholique ardente, Madame Lemonnier allait régulièrement à la messe prier la Sainte Vierge de l'aider dans ses petits trafics, marché noir à la petite semaine, trocs, échanges de services.
    — Evelyne Krief, Enfance interdite ou La petite Marrane
  • Mouvement et flux des marchandises, véhicules ou informations.

    Les études révèlent un risque d'écrêtement du trafic ferroviaire dès 2025, lorsque la demande est la plus critique, c'est à dire le vendredi soir à l'heure de pointe.
    — LGV Paris-Orléans Clermont-Ferrand-Lyon, Dossier du maître d'ouvrage ; Débat public
  • (Péjoratif) Bénéfice réalisé par des moyens répréhensibles.

    Le trafic des indulgences, qui devenait toujours plus intolérable, ne causa pas moins de préjudice à la cour romaine. Les pontifes français […] dispensèrent, à un prix excessif toutes sortes de permissions scandaleuses.
    Emile Guers Histoire abrégée De L’Eglise De Jésus Christ

Expressions liées

  • Il fait un drôle de trafic
  • Le trafic de ce port se chiffre en millions de tonnes
  • Se livrer au trafic des esclaves, des stupéfiants
  • Trafic colonial
  • Trafic d'influence (Fait d'agréer les offres ou promesses ou de recevoir des dons ou présents pour faire obtenir ou tenter de faire obtenir de l'autorité publique un avantage quelconque)
    "L'affaire des costumes" sort le 11 mars dans le JDD. L'enquête sur des soupçons de trafic d'influence se terminera par un non-lieu et François Fillon, contraint, rendra les costumes. Mais le mal est fait. Le cadeau empoisonné affiche au grand jour le goût du lucre du champion de l'austérité.
    — Le Point, D'une brillante primaire aux soupçons, la spectaculaire faillite de François Fillon - Le Point
  • Trafic d'un port/trafic portuaire (ensemble des marchandises qui arrivent, sont expédiées ou transitent dans un port.)
  • Trafic ferroviaire intense, régulier
  • Trafic interrompu par un déraillement
  • Trafic sur la côte d'afrique

Étymologie de « trafic »

Du français traffic (1339) avec le sens de « commerce », dérivé de l'italien traffico, déverbal de trafficare (trafiquer). Emprunté en 1506 par l'anglais traffic, qui a développé le sens de « circulation véhiculaire ou piétonnière ». Aussi présent dans d'autres langues romanes comme le provençal trafec, trafey, le catalan trafag, l'espagnol tráfago, tráfico, le portugais tráfego, tráfico et l'italien tráfico. Conjecture possible d'une composition à partir de la préposition tra ou tras, et fag, fec, fic, représentant le latin vices (échange).

Usage du mot « trafic »

Évolution historique de l’usage du mot « trafic » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « trafic » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « trafic »

Citations contenant le mot « trafic »

  • Dans le trafic d'idées comme dans le trafic de drogue, on punit l'usager sans toucher au dealer !
    Guy Bedos — Merci pour tout
  • A travers tous les trafics, manipulations ou transmutations génétiques de l'espèce, on est arrivé à un point de non-retour où l'on ne peut plus déterminer ce qui est humain ou non humain.
    Jean Baudrillard — Le Monde de l'éducation - Octobre 1999
  • L'anglais. Langue des affaires. Du grand commerce. De la richesse. Des notables. Le français, c'est bon pour le négoce, les petits trafics, les combines politiques.
    Monique Bosco — Charles Lévy, m.d.
  • Le trafic d'influences constitue le pain quotidien du pouvoir.
    Jacques Attali — Verbatim III (1988-1991)
  • Par bonheur la roue a été inventée avant la voiture ; le bruit du trafic aurait été insupportable.
    H. P. Martz
  • Cet habitant est installé depuis 25 ans à cet endroit. "J’observe leur manège depuis trois ans. La situation se dégrade vraiment". La Reynerie est réputée pour être l’un des points chauds du trafic de stupéfiants à Toulouse. Et les dealers usent des mêmes méthodes qu’ailleurs, rue Erik-Satie, pour protéger leur "commerce" et grever le quotidien des riverains. "Y’a quinze jours, ils ont défoncé les boîtes à lettres. Ils ont tagué les caméras alors que la police se trouvait à 500 mètres. Ce tag, c’est le point culminant !"
    ladepeche.fr — Toulouse. Trafic : "Ce graffiti c’est scandaleux, c’est de la provocation !" - ladepeche.fr
  • Il se livrait au trafic d’opinions : il était professeur de philosophie.
    Georg Christoph Lichtenberg — Aphorismes
  • La circulation des trains a donc été interrompue paralysant le trafic entre Montpellier et Narbonne depuis 7 heures.
    midilibre.fr — Trafic SNCF totalement paralysé entre Montpellier et Narbonne : un corps retrouvé sur les voies - midilibre.fr

Traductions du mot « trafic »

Langue Traduction
Anglais traffic
Espagnol tráfico
Italien traffico
Allemand der verkehr
Chinois 交通
Arabe حركة المرور
Portugais tráfego
Russe трафик
Japonais トラフィック
Basque trafikoa
Corse u trafficu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.