La langue française

Échange

Sommaire

  • Définitions du mot échange
  • Étymologie de « échange »
  • Phonétique de « échange »
  • Évolution historique de l’usage du mot « échange »
  • Citations contenant le mot « échange »
  • Traductions du mot « échange »
  • Synonymes de « échange »
  • Antonymes de « échange »

Définitions du mot échange

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHANGE, subst. masc.

A.− Action ou fait de donner une chose et d'en recevoir une autre en contrepartie; résultat de cette action. Échange de biens, de cadeaux, de maillots entre joueurs après le match :
1. Tout ce qu'il aimait était le thé que lui préparait Gordeenko et que celui-ci se procurait grâce à des échanges compliqués et coûteux parmi les clients du restaurant où il travaillait. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 207.
En partic. [En parlant de lettres, notes, renseignements, etc.] Communication réciproque de ces documents. Échanges de notes diplomatiques :
2. Rien de mécanique ni de nécessaire dans cette amélioration, puisque l'une des spécificités de la politique visée est précisément de reposer sur des échanges d'informations et des coordinations de prévisions entre les agents économiques et leurs groupes. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 560.
Au fig. Échange d'idées, de vues; échange de politesse, de compliments; échange d'injures, de coups, de bons procédés. En dépit de la curiosité que m'inspirait mon étrange hôtesse, j'avais jusque-là borné mon commerce avec elle à l'échange de quelques propos courtois à la rue ou sur les escaliers (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 181).
Loc. adv. et prép. En échange. En contrepartie; en retour. Je vous ai donné mon âme en échange (Gautier, Fracasse,1863, p. 255).La femme se trouve (...) à son aise au couvent. (...) On y goûte un demi-sommeil. On y perd la pensée (...) En échange, on y gagne la certitude (France, Jard. Épicure,1895, p. 165).En échange de. Pour prix de; à la place de. À peine Inès a-t-elle pu réussir à lui faire accepter son rosaire de corail, en échange du chapelet de grains noirs qu'elle portait (Latouche, L'Héritier, Lettres amans,1821, p. 139).Ce qui est accordé au travailleur en échange de son produit ne lui est pas donné comme récompense d'un travail fait, mais comme fourniture et avance d'un travail à faire (Proudhon, Propriété,1840, p. 240).
B.− Emplois spéc.
1. BIOL. Passage de diverses substances à travers les membranes cytoplasmiques ou cellulosiques des cellules. Échanges gazeux :
3. ... la marche et la gymnastique suédoise. Leur avantage est de ne jamais provoquer dans l'organisme un surcroît aigu d'activité physiologique, et de produire à la longue une grande quantité de travail musculaire sans fatigue ni surmenage; l'oxydation est augmentée et les échanges nutritifs sont facilités. Macaigne, Précis d'hyg.,1911, p. 188.
4. De cette étude des échanges gazeux, on peut rapprocher les procédés indirects proposés pour évaluer, non plus à partir du sang mais à partir de l'air inspiré et expiré, la dépense énergétique de l'organisme au repos mesurée en calories, autrement dit le métabolisme basal. Bariéty, Coury, Hist. de la méd.,1963, p. 642.
2. DR. ,,Contrat par lequel les parties se donnent respectivement une chose ou un droit contre une autre chose ou un autre droit`` (Cap. 1936). Échange d'appartements.
3. ÉCON. POL. Transaction commerciale par laquelle les mouvements de biens et de services s'effectuent soit directement soit par l'intermédiaire d'une monnaie. Échanges extérieurs ou internationaux. Le commerce extérieur. L'accroissement des échanges commerciaux. Libre*-échange.
P. ext. Échanges culturels. Communications d'ordre artistique, littéraire, scientifique qu'établissent entre eux deux ou plusieurs pays par l'intermédiaire d'institutions et de moyens appropriés pour développer le patrimoine culturel de chacun d'eux. Au milieu du XIXesiècle, les médecins possèdent à peu près tous les moyens actuels d'échanges intellectuels (Civilis. écr.,1939, p. 2609).Ces pèlerins servaient de trait d'union à de nombreux échanges culturels et artistiques entre la France et l'Espagne (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 10).
Loc. fig. Monnaie d'échange. Moyens de remplacement, équivalences :
5. On est donc conduit à donner des « définitions » de termes déjà créés et évalués par l'usage courant, lequel n'a besoin que d'une monnaie d'échange immédiatement transformée en actes qui n'exigeaient que des signaux instantanés : ... Valéry, Variété V,1944, p. 239.
Rem. Au niveau des relations internationales les échanges peuvent concerner autant les biens que les personnes. On procéda à de nombreux échanges de territoires. La physionomie de l'Europe en fut transformée (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 259).
4. INDUSTR. AUTOMOB. Échange standard. Remplacement d'une pièce ou d'un organe usés par une pièce ou un organe neuf ou remis à neuf identiques. Un peu avant Mâcon (...) je coule une bielle. A Mâcon, échange-standard du moteur (Simonin, Bazin, Voilà taxi!1935, p. 133).À Choisy, à l'atelier des moteurs « échange-standard », des études encore plus audacieuses sont menées pour casser la chaîne traditionnelle (Le Monde,7 oct. 1973).
5. JEUX. Au jeu d'échecs, prise d'une pièce à l'adversaire qui, à son tour, prend la pièce équivalente. De nombreux échanges ont fait disparaître non seulement tous les pions de l'échiquier (...) mais aussi la plupart des figures (Jeux et sp.,1967, p. 916).
6. SP. [Dans les sp. où deux antagonistes s'affrontent] Riposte aux coups de l'adversaire. Malmené dès les premiers échanges, Petit, sur un crochet du droit à la carotide, est expédié au tapis (Écho Sports,10 févr. 1941).Chaque échange au cours d'une partie de tennis débute par un service (Lacoste, Tennis,48 ds Grubb, Fr. sp. neol., 1937, p. 35).
Prononc. et Orth. : [eʃ ɑ ̃:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1100 escange (Roland, éd. J. Bédier, 840); b) 1748 écon. pol. (Montesquieu, Esprit des Lois, XXII, 1 ds DG); 2. 1653 fig. (Scarron, Dom Japhet d'Arménie, éd. 1786, acte IV, 1); 3. 1865 biol. (C. Bernard, Introd. ét. méd. expr., Paris, 1865, p. 110). Déverbal de échanger*. Fréq. abs. littér. : 2 238. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 039, b) 1 944; xxes. : a) 2 445, b) 4 407.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHANGE, subst. masc.

A.− Action ou fait de donner une chose et d'en recevoir une autre en contrepartie; résultat de cette action. Échange de biens, de cadeaux, de maillots entre joueurs après le match :
1. Tout ce qu'il aimait était le thé que lui préparait Gordeenko et que celui-ci se procurait grâce à des échanges compliqués et coûteux parmi les clients du restaurant où il travaillait. Triolet, Le Premier accroc coûte deux cents francs,1945, p. 207.
En partic. [En parlant de lettres, notes, renseignements, etc.] Communication réciproque de ces documents. Échanges de notes diplomatiques :
2. Rien de mécanique ni de nécessaire dans cette amélioration, puisque l'une des spécificités de la politique visée est précisément de reposer sur des échanges d'informations et des coordinations de prévisions entre les agents économiques et leurs groupes. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 560.
Au fig. Échange d'idées, de vues; échange de politesse, de compliments; échange d'injures, de coups, de bons procédés. En dépit de la curiosité que m'inspirait mon étrange hôtesse, j'avais jusque-là borné mon commerce avec elle à l'échange de quelques propos courtois à la rue ou sur les escaliers (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 181).
Loc. adv. et prép. En échange. En contrepartie; en retour. Je vous ai donné mon âme en échange (Gautier, Fracasse,1863, p. 255).La femme se trouve (...) à son aise au couvent. (...) On y goûte un demi-sommeil. On y perd la pensée (...) En échange, on y gagne la certitude (France, Jard. Épicure,1895, p. 165).En échange de. Pour prix de; à la place de. À peine Inès a-t-elle pu réussir à lui faire accepter son rosaire de corail, en échange du chapelet de grains noirs qu'elle portait (Latouche, L'Héritier, Lettres amans,1821, p. 139).Ce qui est accordé au travailleur en échange de son produit ne lui est pas donné comme récompense d'un travail fait, mais comme fourniture et avance d'un travail à faire (Proudhon, Propriété,1840, p. 240).
B.− Emplois spéc.
1. BIOL. Passage de diverses substances à travers les membranes cytoplasmiques ou cellulosiques des cellules. Échanges gazeux :
3. ... la marche et la gymnastique suédoise. Leur avantage est de ne jamais provoquer dans l'organisme un surcroît aigu d'activité physiologique, et de produire à la longue une grande quantité de travail musculaire sans fatigue ni surmenage; l'oxydation est augmentée et les échanges nutritifs sont facilités. Macaigne, Précis d'hyg.,1911, p. 188.
4. De cette étude des échanges gazeux, on peut rapprocher les procédés indirects proposés pour évaluer, non plus à partir du sang mais à partir de l'air inspiré et expiré, la dépense énergétique de l'organisme au repos mesurée en calories, autrement dit le métabolisme basal. Bariéty, Coury, Hist. de la méd.,1963, p. 642.
2. DR. ,,Contrat par lequel les parties se donnent respectivement une chose ou un droit contre une autre chose ou un autre droit`` (Cap. 1936). Échange d'appartements.
3. ÉCON. POL. Transaction commerciale par laquelle les mouvements de biens et de services s'effectuent soit directement soit par l'intermédiaire d'une monnaie. Échanges extérieurs ou internationaux. Le commerce extérieur. L'accroissement des échanges commerciaux. Libre*-échange.
P. ext. Échanges culturels. Communications d'ordre artistique, littéraire, scientifique qu'établissent entre eux deux ou plusieurs pays par l'intermédiaire d'institutions et de moyens appropriés pour développer le patrimoine culturel de chacun d'eux. Au milieu du XIXesiècle, les médecins possèdent à peu près tous les moyens actuels d'échanges intellectuels (Civilis. écr.,1939, p. 2609).Ces pèlerins servaient de trait d'union à de nombreux échanges culturels et artistiques entre la France et l'Espagne (Caron, Hutin, Alchimistes,1959, p. 10).
Loc. fig. Monnaie d'échange. Moyens de remplacement, équivalences :
5. On est donc conduit à donner des « définitions » de termes déjà créés et évalués par l'usage courant, lequel n'a besoin que d'une monnaie d'échange immédiatement transformée en actes qui n'exigeaient que des signaux instantanés : ... Valéry, Variété V,1944, p. 239.
Rem. Au niveau des relations internationales les échanges peuvent concerner autant les biens que les personnes. On procéda à de nombreux échanges de territoires. La physionomie de l'Europe en fut transformée (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 259).
4. INDUSTR. AUTOMOB. Échange standard. Remplacement d'une pièce ou d'un organe usés par une pièce ou un organe neuf ou remis à neuf identiques. Un peu avant Mâcon (...) je coule une bielle. A Mâcon, échange-standard du moteur (Simonin, Bazin, Voilà taxi!1935, p. 133).À Choisy, à l'atelier des moteurs « échange-standard », des études encore plus audacieuses sont menées pour casser la chaîne traditionnelle (Le Monde,7 oct. 1973).
5. JEUX. Au jeu d'échecs, prise d'une pièce à l'adversaire qui, à son tour, prend la pièce équivalente. De nombreux échanges ont fait disparaître non seulement tous les pions de l'échiquier (...) mais aussi la plupart des figures (Jeux et sp.,1967, p. 916).
6. SP. [Dans les sp. où deux antagonistes s'affrontent] Riposte aux coups de l'adversaire. Malmené dès les premiers échanges, Petit, sur un crochet du droit à la carotide, est expédié au tapis (Écho Sports,10 févr. 1941).Chaque échange au cours d'une partie de tennis débute par un service (Lacoste, Tennis,48 ds Grubb, Fr. sp. neol., 1937, p. 35).
Prononc. et Orth. : [eʃ ɑ ̃:ʒ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1100 escange (Roland, éd. J. Bédier, 840); b) 1748 écon. pol. (Montesquieu, Esprit des Lois, XXII, 1 ds DG); 2. 1653 fig. (Scarron, Dom Japhet d'Arménie, éd. 1786, acte IV, 1); 3. 1865 biol. (C. Bernard, Introd. ét. méd. expr., Paris, 1865, p. 110). Déverbal de échanger*. Fréq. abs. littér. : 2 238. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 039, b) 1 944; xxes. : a) 2 445, b) 4 407.

Wiktionnaire

Nom commun

échange \e.ʃɑ̃ʒ\ masculin

  1. Action d’échanger une chose contre une autre reçue en contrepartie, troc.
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l'introduction du saarmark, et plus encore l'introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. — (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, p.337)
    • Je lui ai cédé ma montre, il m’a donné un tableau. C'est un échange avantageux.
  2. (Par analogie) Flux réciproque entre des parties.
    • Mais, en fonction du sens des échanges lagune-mer, la salinité peut augmenter et se propager davantage selon les saisons. Les grandes crues provoquent des dessalements. — (Roland Paskoff, Les littoraux: Impact des aménagements sur leur évolution, Armand Colin (Collection U), 2006 & 2010)
  3. (Spécialement) (Au pluriel) Commerce.
    • La réforme monétaire du 15 octobre 1923 a assuré la sécurité des échanges en mettant à la disposition du public un instrument de paiement stable. — (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.91.)
    • Créée au XIIIe siècle, la Ligue hanséatique organise les pêcheries de harengs et, en 1375, une norme standard est adoptée afin de faciliter les échanges de harengs salés. — (Jacky Durand, La nuit où le hareng sort, dans Libération (journal) du 29 novembre 2010, p.30-31)
  4. (Biologie) Passage, circulation de substances entre une cellule et le milieu extérieur.
  5. Remise, communication ou envoi réciproque, surtout dans le langage diplomatique.
    • L’échange des pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires.
    • Un échange de notes diplomatiques.
    • Un échange de lettres, de dépêches.
    • Un échange de politesses.
  6. (Québec) Monnaie, notamment lorsqu'on parle de petite monnaie (pièces inférieures à 1 $). L'usage tend à être remplacé par le mot change, du même sens. Note : utilisé dans ce sens, le mot est féminin.
    • Peux-tu m'échanger un billet de 5 $ contre de la petite échange, s'il te plaît ?
    • Tiens, je te donne toute ma petite échange.
  7. Conversation entre des personnes ayant des avis différents.
    • C’est l’un des paradoxes de l’époque : on se plaint des interviews consensuelles et aseptisées, mais dès qu’un échange est un peu tendu, il est considéré comme un clash, dès qu’une parole surnage, ça devient l’engueulade du siècle. — (Aymeric Caron, dans L’ère Ruquier, Télérama, n° 3466, juin 2016, p.24)

Forme de verbe

échange \e.ʃɑ̃ʒ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de échanger.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de échanger.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de échanger.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de échanger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de échanger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHANGE. n. m.
Action d'échanger. Échange avantageux. En échange de son domaine, il lui a donné des rentes, une maison. Je lui ai cédé mon cheval, il m'a donné un tableau en échange. Faire un échange. L'échange d'une chose contre une autre. Commerce d'échange ou par échange, Commerce où l'on fait seulement échange de marchandises, sans employer la monnaie. Il ne se fait, dans ce pays, qu'un commerce d'échange. Les échanges internationaux. L'échange des produits. Échange de prisonniers, Remise réciproque des prisonniers faits de part et d'autre à la guerre. Il signifie encore Remise, communication ou envoi réciproque, surtout dans le langage diplomatique. L'échange des pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires. L'échange des ratifications de ce traité a eu lieu tel jour. Un échange de notes diplomatiques. Un échange de lettres, de dépêches. On dit aussi dans le langage ordinaire Un échange de vues, d'idées. Un échange de bons offices, de services. Un échange de compliments, de politesses, d'injures, d'invectives.

Littré (1872-1877)

ÉCHANGE (é-chan-j') s. m.
  • 1Changement d'une personne, d'une chose contre une autre. Le roi Henri IV fit un échange de la Bresse contre le marquisat de Saluces. Vous en fîtes l'échange, et, prenant Martian, Vous laissâtes pour fils ce prince à ce tyran, Corneille, Héracl. II, 1. Mais quitter l'un pour l'autre est un échange heureux, Corneille, Tois. d'or, IV, 1. Parce que pour échange on veut avoir mon cœur, Corneille, Théod. I, 1. Vous feriez un échange et non pas une perte, Rotrou, Vencesl. II, 1. Mentor conseilla à Idoménée de faire avec les Peucètes, peuple voisin, un échange de toutes les choses superflues qu'on ne voulait pas souffrir dans Salente, avec ces troupeaux qui manquaient aux Salentins, Fénelon, Tél. XII.

    L'échange des prisonniers, opération, entre deux puissances belligérantes, qui consiste à rendre les prisonniers qu'on a faits pour ceux que l'ennemi a faits. Cartel d'échange. Il envoie à Décie en proposer l'échange [de Sévère prisonnier], Corneille, Poly. I, 4.

    Terme de jurisprudence. Contrat par lequel les parties se transmettent respectivement une chose autre qu'une somme d'argent.

  • 2 Terme d'économie politique. Changement réciproque de choses entre deux personnes qui y consentent librement toutes deux. L'échange des services. L'échange des produits. L'échange est une transaction amiable dans laquelle les deux contractants gagnent toujours tous deux, De Tracy, Traité de la volonté et de ses effets, ch. I. La société est purement et uniquement une série continuelle d'échanges, ID. ib.

    Commerce d'échange, commerce qui se fait sans argent et par le seul échange des marchandises. Aux échanges l'homme s'exerce ; Mais l'impôt barre le chemin, Béranger, Contreb. Le commerce ne donne qu'en proportion de ce qu'il reçoit ; il n'est au fond qu'un échange de valeur pour valeur, Raynal, Hist. phil. XIX, 10. La monnaie ne sert dans les échanges que comme instrument, J. B. Say, Cours, 1840, t. I, p. 338. Lorsqu'on vend son blé ou son vin, ce n'est pas pour consommer l'argent qu'on en tire ; c'est pour l'employer à l'achat des objets dont on aura besoin ; dans la réalité, on échange ce qu'on vend contre ce que l'on achète… les conséquences de la théorie des échanges se résolvent en des trocs que l'on fait des produits entre eux…, ID. ib. t. I, p. 339. L'œuvre du génie n'est pas un fonds, mais un produit, ce qui est tout différent ; la communication n'est pas une récolte, c'est le fait même de l'échange, ce que les jurisconsultes appellent tradition, les gens de commerce livraison, Proudhon, Les majorats littéraires, part. I, § 7.

    Libre échange, théorie qui soutient que les communications commerciales entre les peuples doivent être affranchies des prohibitions et des impôts élevés ; pratique de cette théorie.

  • 3Communication, envoi réciproque. Un échange de courriers. Échange de pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires. Il y eut là-dessus un échange de notes diplomatiques. L'échange des ratifications de ce traité est fait. Et je ne songe point que tu me répondras ; Pour être proposés, ces illustres échanges Veulent être signés d'un nom que je n'ai pas, Musset, Poésies nouv. Lett. à Lamartine.

    Fig. Un échange de bons offices, d'injures.

  • 4En échange de, au lieu de, à la place de. Il m'a donné son cœur en échange du mien, Scarron, Don Japhet, IV, 1. Ah ! prenez en échange une vie agitée, Que loin du sol natal l'orage a transplantée, Delavigne, Paria, I, 1.
  • 5Anciennement, échanges, droits de lods et ventes des biens échangés contre des rentes, ou d'héritages contre héritages, suivant les déclarations des 20 mars 1673 et février 1674.

    Droits seigneuriaux et féodaux faisant partie des petits domaines.

  • 6Action de faire disparaître le grain du papier.

    Terme d'horlogerie. Roue ou pignon d'échange, roue ou pignon qui sert à changer la direction d'un mouvement.

REMARQUE

Échange a été fait quelquefois féminin au commencement du XVIIe siècle. Autrement il aurait pensé faire une échange, et non pas un plaisir, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, II, 31.

HISTORIQUE

XIe s. Deus ! se jel pert, jà n'en aurai escange, Ch. de Rol. LXV.

XIIIe s. Si li requist qu'il li donast, en eschange de cele terre, le royaume de Salenique, Villehardouin, CXII. Convenence d'escange doit estre tele que cascune partie doit garantir à toz jors ce qu'il baille, Beaumanoir, XXXIV, 10.

XVIe s. Il accorda que l'on eschangeroit les prisonniers en rendant homme pour homme… quand l'eschange eut esté ainsi fait…, Amyot, Fab. 19. Le contre eschange qu'ilz fisrent entre eulx fut tel : Caesar abandonna Ciceron, Amyot, Cic. 58. …Que la France enyvrée Soit grosse d'un beau printemps, D'un printemps qui tousjours dure, Et qui surmonte l'injure Et les eschanges des temps, Belleau, Berger. f° 8, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échange »

É- pour es- préfixe, et change ; ital. scambio.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1100) Faisait escange. Déverbal sans suffixe de échanger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « échange »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échange eʃɑ̃ʒ

Évolution historique de l’usage du mot « échange »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échange »

  • Nous ne savons renoncer à rien. Nous ne savons qu'échanger une chose contre une autre. De Sigmund Freud
  • L'usage n'est plus que l'affichage de la vitesse de l'échange. De Jacques Attali / Bruits
  • Il n'y a d'échange que de mauvais procédés. De Raoul Vaneigem / Le Livre des plaisirs
  • Auteur dramatique échangerait pièce en quatre actes contre trois pièces et une cuisine. De Pierre Dac
  • Le don est échange de vie ; et la vie, échange de don. De Paul Zumthor / La Fête des fous
  • Je déteste parler quand ni sentiments ni idées ne sont échangés, quand personne ne peut retirer profit d'un échange. De Anne Brontë / La Dame du manoir de Wildfell Hall
  • On est trop habitués en Europe à bénéficier du libre-échange des biens, de la circulation des capitaux, en échange de rien. De Thomas Piketty / Le Nouvel Observateur, 29 janvier 2015
  • Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées. De George Bernard Shaw
  • La messe est un échange d'amour. De Jean Montaurier
  • Arbres : unités d’échange d’oxygène. De Anonyme
  • L'amour est une folie de l'échange. De Pascal Quignard / Vie Secrète
  • Un idéal n'est pas un objet d'échange. De Moshé Charet / Journal politique
  • Pour être heureux, le mariage exige un continuel échange de transpirations. De Napoléon Bonaparte
  • Le dimanche, on échange les ennuis de la semaine contre l'Ennui. De Paul Morand
  • L'amitié n'exige rien en échange, que de l'entretien. De Georges Brassens
  • Le Conseil constitutionnel a rendu le 3 avril 2020 une décision très attendue relative au report d'imposition des plus-values d'échange de titres réalisées par des personnes physiques Les Echos, Report d'imposition des plus-values d'échange : une surprenante décision du Conseil constitutionnel | Les Echos
  • Avec près de 400.000 membres et 600.000 maisons référencées, le site se revendique leader mondial de l'échange de maison. Face à lui, quelques plus petits réseaux, comme Love Home Swap, proposent des services similaires. Pour les habitués, comme pour les nouveaux membres, l'échange de maison apparaît comme une option économique et rassurante pour cet été plein d'incertitudes. Chez Home Exchange, l'abonnement annuel pour utiliser la plateforme de mise en relation coûte 130 euros. La suite des échanges est non marchande, l'annulation très simple. De sacrés atouts en comparaison avec d'autres modes d'hébergement. Le Figaro.fr, Été 2020 : pourquoi ces Français préfèrent échanger leur maison
  • Voilà déjà un mois que le nouveau conseil municipal est installé. Déjà deux rentrées scolaires avec un protocole sanitaire différent à chacune d’entre elles. Malgré le contexte actuel, et donc l’impossibilité d’organiser des réunions publiques, l’engagement de la nouvelle municipalité n’a pas changé explique Jean Idarréta : "L’échange entre les élus et les habitants de Niaux est notre priorité. Nous comptons sur la participation de tout le monde, toutes les propositions par le biais de notre site web via la rubrique "Nous-contacter où il sera possible de nous faire part des idées, des attentes, des critiques." ladepeche.fr, Niaux. Pour les élus, l’échange doit devenir priorité - ladepeche.fr
  • Ce mercato estival devrait être celui des échanges de joueurs puisque les clubs doivent gérer des pertes importantes dues à la crise du coronavirus. OneFootball, Un énorme échange en préparation entre le PSG et le Barça ? - OneFootball
  • Ces transferts viennent rappeler un fait : les échanges n'existent pas dans le football. Du moins pas au sens premier de l'expression qui voudrait que deux joueurs se croisent pour revêtir la tunique de l'autre. Même lors du feuilleton Neymar de l'été 2019, les échanges annoncés concernaient en réalité des transactions de joueurs entre le PSG et le Barça. La raison à cela se trouve dans les bureaux de la comptabilité des clubs. leparisien.fr, Mercato : pourquoi «l’échange» Pjanic-Arthur arrange les finances de la Juve et du Barça - Le Parisien
  • Jeudi 2 juillet, le service environnement de l’Ulamir-CPIE a choisi le moulin de Trobodec pour inviter les habitants à échanger sur la biodiversité. 232 plantes ont été répertoriées dans ce lieu emblématique, elles s’y développent grâce à un entretien par écopâturage et des fauches raisonnées. La bonne maîtrise de la nature a été au centre des échanges. Les participants ont ainsi évoqué la date d’élagage des routes qui permettrait à la fois de maîtriser les plantes envahissantes comme les rumex et les chardons et la nidification. Même chose pour le taillage des haies (quelles espèces privilégier, lesquelles éviter). Des interrogations ont été émises sur la chaîne alimentaire, la laitue est mangée par la limace qui est mangée par la grive…. Faut-il ramasser les branches d’arbres ou les laisser sur place ? Des questions mais pas de réponses communes, chacun y allant de ses convictions. Des méconnaissances qui mettent en évidence un besoin urgent d’information et de communication.. Le Telegramme, Le moulin de Trobodec lieu d’échange sur la biodiversité pour construire demain - Guimaëc - Le Télégramme

Traductions du mot « échange »

Langue Traduction
Anglais exchange
Espagnol intercambiar
Italien scambio
Allemand austausch
Chinois 交换
Arabe تبادل
Portugais troca
Russe обмен
Japonais 両替
Basque truke
Corse scambiu
Source : Google Translate API

Synonymes de « échange »

Source : synonymes de échange sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « échange »

Partager