La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tire-au-flanc »

Tire-au-flanc

Définitions de « tire-au-flanc »

Trésor de la Langue Française informatisé

TIRE-AU-FLANC, subst. masc. inv.

Fam. Paresseux qui se dérobe aux corvées, à l'exercice, au travail, en les laissant accomplir par d'autres. Allez, allez, dehors, et tout de suite, vous me faites l'effet d'un tire-au-flanc (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 135).
REM.
Tire-au-cul, subst. masc.,synon. pop.V. cul I A 1 f γ.
Prononc. et Orth.: [tiʀoflɑ ̃]. Lar. Lang. fr. avec trait d'union; Rob. 1985 avec trait d'union pour la vedette, mais en rem.: ,,On écrit aussi tire au flanc``. Étymol. et Hist. 1887 « soldat qui esquive le service » (d'apr. Esn.). Comp. de tire, forme du verbe tirer* « se soustraire, reculer » (sens B), de au* et flanc*. Pour Esn. l'image est celle du cheval qui se dérobe. Bbg. Slater (C.). Defeatists and their enemies. Oxford, 1981, pp. 23-24.

Wiktionnaire

Nom commun - français

tire-au-flanc \ti.ʁo.flɑ̃\ masculin invariable

  1. (Familier) ou (Populaire) Quelqu’un qui cherche à échapper à une tâche, à un travail, à une corvée.
    • Assimilés à des parasites suçant le lait déjà avarié de notre Hexagone déclinant, tantôt à des tire-au-flanc dont le poil dans la main prendrait, à écouter leurs contempteurs plus remontés que des coucous suisses, des allures de poutre de Bamako, ils sont devenus l'ennemi public numéro un. — (Frédéric Chouraki & Stéphane Trapier, La France qui glande: Autopsie d'une passion française, Éditions Milan, 2017, page 39)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tire-au-flanc »

(XIXe siècle) 1887 « soldat qui esquive le service ». Expression issue du langage militaire du temps des batailles rangées où le « flanc » et a fortiori l'« arrière » (qui est encore plus dégradant : voire « tire-au-cul ») étaient moins dangereux ou héroïques que le front. Les soldats les moins besogneux et les moins courageux tendaient donc à se déporter (d'où « tirer » qui ne vient pas de l'usage d'une arme à feu mais de « se tirer », ici synonyme de « déguerpir » exprimant ainsi plutôt l'abandon de poste) à la première occasion vers les « flancs » ou vers l'« arrière » pour diminuer les dangers encourus et la difficulté de la tâche à accomplir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tire-au-flanc »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tire-au-flanc tiroflɑ̃k

Citations contenant le mot « tire-au-flanc »

  • Car de nombreux sélectionnés se sont fait porter pâle, trouvant des excuses pour ne pas participer à sept semaines de stage inespérées. Pouvant sanctionner ces tire-au-flanc d’une mise à pied de la sélection, Samuel Garcia dit avoir entendu les auteurs, regrettant que certaines excuses ne fussent pas vraiment valables. Lui, qui aurait aimé être appelé en sélection dans l’Hexagone à l’époque où il œuvrait à Bordeaux, ne comprend pas que des joueurs ne mettent pas le service du pays au-dessus de tout. , Foot - Coup de gueule de Garcia envers les tire-au-flanc | La Dépêche de Tahiti
  • Gamer passionné et véritable tire-au-flanc, Reid s'apprête à découvrir les affres du baby-sitting ! Un film d’animation à voir en famille ! AlloCiné, Netflix : quels sont les films à voir en août 2020 ? - Actus Ciné - AlloCiné
  • Jusqu'à traîner une réputation de paresseux et de tire-au-flanc ? En tout cas, ils reconnaissent en majorité (57%) que ce sont eux qui rechignent le plus à les effectuer des missions désagréables, un avis que partagent les 30-50 ans (à 59%) et les plus de 50 ans (à 55 %). , Magazine Lifestyle | Ces Français qui ont l'impression de "se faire avoir" au travail
  • Mais une question demeure : pourquoi les travailleuses zélées tolèrent-elles ces tire-au-flanc ? Les chercheurs spécialisés dans l'évolution des individus au sein des populations tentent d'y répondre. L'hypothèse la plus souvent mise en avant est que les fourmis oisives seraient des réservistes prêtes à prendre le relais en cas de coup dur. Une idée séduisante, puisqu'il est moins coûteux de compter sur des fourmis au chômage que d'en produire de nouvelles. Science-et-vie.com, Certaines fourmis sont-elles des tire-au-flanc ? - Science & Vie
  • Deuxièmement, il ne faut rien demander au Président de la République ; la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a, et ce que le Président a, il l’a déjà donné, à savoir : il ne va pas cautionner les tricheries. C’est au Parlement de faire son travail. Comment l’y amener avec des députés schtroumpf-grognons et tire-au-flanc ? Matininfos.NET - Information de la RDC en toute impartialité, Ruée vers l'or pour le contrôle de la Commission électorale nationale indépendante (Tribune de l'Analyste Serge Gontcho)
  • Lorsque quelqu’une personne fait semblant de travailler ou préfère se reposer, on peut dire que c’est un «tire-au-flanc». CNEWS, D'où vient l'expression «être un tire-au-flanc» ? | CNEWS
  • Le tire-au-flanc professionnel agit selon quatre principes, et il garde en tête que la quantité de travail d’un employé est inversement proportionnelle à la taille de son entreprise. L’actualité, Le guide du tire-au-flanc | L’actualité

Images d'illustration du mot « tire-au-flanc »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tire-au-flanc »

Langue Traduction
Anglais flank
Espagnol flanco
Italien fianco
Allemand flanke
Chinois 侧翼
Arabe الجناح
Portugais flanco
Russe фланговый
Japonais 側面
Basque saihets
Corse fiancu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tire-au-flanc »

Source : synonymes de tire-au-flanc sur lebonsynonyme.fr

Tire-au-flanc

Retour au sommaire ➦

Partager