Tâtonnement : définition de tâtonnement


Tâtonnement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TÂTONNEMENT, subst. masc.

A. −
1. Fait de s'orienter ou de chercher quelque chose un peu au hasard, ou en se repérant avec ses mains à cause de l'obscurité ou de tout autre obstacle. Tâtonnement d'aveugle. Il y eut un moment où il parut se perdre et où il s'arrêta indécis. Enfin il arriva, de tâtonnements en tâtonnements, à une clairière ou il y avait un monceau de grosses pierres blanchâtres (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 476).
2. Geste hésitant pour atteindre un objectif. Les lames s'engagèrent. Après quelques tâtonnements de part et d'autre, Lampourde essaya une botte qui fut aussitôt déjouée (Gautier, Fracasse, 1863, p. 341).Il faut les voir [les vieux], (...) la lancer [la boule] (...) et quand elle est lâchée, ils font des gestes instinctifs et des tâtonnements de mains, comme pour la ramener au milieu du chemin, si elle s'égare (Moselly, Terres lorr., 1907, p. 82).
3. OPT. Manipulation d'approche spécifique. Dans la patrie de Roger Bacon on croyoit, même après les découvertes de Galilée, que les verres caustiques devoient être concaves, et que le mouvement de tâtonnement qu'on fait en haussant et baissant une lentille pour trouver le vrai point du foyer augmentoit la chaleur des rayons solaires (Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 245).
B. − Au fig.
1. Action qui procède par suppositions, expériences, essais hasardeux ou empiriques. Laborieux, longs tâtonnements; tâtonnement incertain, instructif, maladroit, méthodique, méticuleux, stérile; les tâtonnements du débutant, de l'empirisme, de l'inexpérience, de la recherche; les tâtonnements savants de laboratoire. C'est dans les colonies du nouveau monde que le sucre a véritablement pris naissance (...), et de tâtonnements en tâtonnements on est parvenu à en extraire [de la canne] successivement du vesou, du sirop, du sucre terré, de la mélasse, et du sucre raffiné à différents degrés (Brillat-Sav., Physiol. goût, 1825, p. 103).Il procédait par tâtonnement, par observations minutieuses et lentes, par expériences progressivement mesurées (Jouhandeau, M. Godeau, 1926, p. 156).
− Dans le domaine littér., artist., gén. au plur.Hésitations successives avant de trouver ce qui convient. Un érudit (M. Faugère) a collationné et imprimé le manuscrit [de Pascal] avec ses tâtonnements et ses ratures (Vigny, Journal poète, 1850, p. 1275).Cet éternel solitaire (...) dont la main aveugle et docile traçait fidèlement sur le papier les tâtonnements, les élans et les replis de l'esprit créateur (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 15).
2. Spécialement
a) MATH., PHYS. Méthode de tâtonnement. Méthode par laquelle on résout une question en essayant différentes suppositions ou différents moyens. (Dict. xixeet xxes.).
b) PSYCHO-PÉDAG. Tâtonnement expérimental. ,,Conception théorique de l'apprentissage de l'individu et du groupe, qui sous-entend la pratique de la pédagogie Freinet. (...) tout individu, placé dans un milieu matériel et humain favorable, cherche à connaître par tâtonnement, c'est-à-dire par essais, analyse, hypothèse, vérification individuelle et collective, et, par cette recherche, construit, intègre son savoir par les voies qui lui sont propres`` (Éduc. 1979).
Prononc. et Orth.: [tɑtɔnmɑ ̃], [ta-]. Littré, Lar. Lang. fr., Pt Rob. 1980: [tɑ-]; Warn. 1968, Rob. 1985: [tɑ-], [ta-]. V. tâter. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. « action de tâtonner dans l'obscurité ou en aveugle » (Glossaire gall.-lat., B. N. 1. 7684 ds Gdf. Compl.); 2. 1731 « recherche hésitante (en matière de science) » (Fontenelle, Ruisch. ds Littré). Dér. de tâtonner*; suff. (e)ment1*. Fréq. abs. littér.: 278. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 159, b) 341; xxes.: a) 395, b) 625.

Tâtonnement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tâtonnement \ta.tɔn.mɑ̃\ masculin

  1. Action de tâtonner.
    • Avons-nous besoin de dire que la disposition de ces instruments a été l’objet de bien des tâtonnements et de multiples perfectionnements avant d’atteindre leur état actuel que nous regardons comme définitif. — (Alphonse Bertillon, Identification anthropométrique, instructions signalétiques, Imprimerie Administrative, 1893, p. xvi-lxv)
    • Dès lors, sortant d’une pénible et longue période de tâtonnements et d’à-coups, le Maroc commençait à voir les conditions mêmes de sa restauration se fixer. — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris », 1922)
    • Savait-on au préalable qu'il faudrait utiliser la force pour avoir ne fût-ce qu'une quote-part dans le commerce épicier ? Mais alors, pourquoi ces tâtonnements, cette escalade de violence, rapide mais graduelle, qui s'étale sur toute une décennie pour n'atteindre son zénith que sous le gouvernement d’Albuquerque ? — (Luis Filipe F. R. Thomaz, « L'idée impériale manuéline », dans La Découverte, le Portugal et l'Europe, actes du Colloque, Paris, les 26, 27 et 28 mai 1988, publiés sous la direction de Jean Aubin, Paris : Fondation Calouste Gulbenkian, Centre culturel portugais, 1990, page 36)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tâtonnement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÂTONNEMENT. n. m.
Action de tâtonner. Il a fallu bien des expériences et des tâtonnements pour arriver à cette découverte.

Tâtonnement : définition du Littré (1872-1877)

TÂTONNEMENT (tâ-to-ne-man) s. m.
  • Action de tâtonner.

    Fig. Il ne perdait plus de temps en tâtonnements et en épreuves, il était sûr de ses moyens et du succès, Fontenelle, Ruisch. Ce ne fut qu'au bout de deux mois d'expérience qu'il [un aveugle de naissance, opéré de la cataracte] put apercevoir que les tableaux représentaient des corps solides ; et lorsque après ce long tâtonnement d'un sens nouveau en lui…, Voltaire, Phil. Newt. II, 5. Enfin, après bien des tâtonnements, il est venu un homme qui a découvert le premier ressort de la nature, la cause de la pesanteur, Voltaire, Dial. 13. Ce n'est que par une suite d'expériences ou de tâtonnements, qui commencent peut-être avant la naissance, que l'âme s'habitue à rapporter à leur véritable lieu les sensations qu'elle éprouve, et à ne mouvoir précisément que les membres qu'il faut mouvoir, Bonnet, Ess. psych. 2.

    Terme de mathématiques et de physique. Méthode de tâtonnement, méthode par laquelle on cherche à résoudre une question en essayant différentes suppositions et différents moyens.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tâtonnement »

Étymologie de tâtonnement - Wiktionnaire

 Dérivé de tâtonner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de tâtonnement - Littré

Tâtonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tâtonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tâtonnement tatɔnœmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « tâtonnement »

  • « Le gouvernement montre des signes inquiétants de tâtonnement et de tergiversations indignes d’un État sérieux. Le régime de Macky Sall, comme à son habitude, a opté pour le sensationnel, le folklorique et la politique politicienne. Ce qui a fini d’installer la République dans une situation historique d’informel », a déclaré le porte-parole du jour, Alassane Kitane, , Gestion de la Covid 19 : Le CRD dénonce, « des signes inquiétants de tâtonnement et de tergiversations indignes d’un Etat sérieux… » | Homeview Sénégal
  • P.Da. : Il a fallu chaque jour se réadapter. Il y a eu un tâtonnement qu’on assume tous, par exemple pour les autorisations d’ouverture des marchés, nous avons d’abord été assez strictes, puis plus souples. Quand il y a eu le rapatriement de Wuhan à Carry et Aix, toutes les précautions ont été prises, aucun cas n’a été détecté sur les deux sites. On a eu un discours de nature à rassurer les gens, non pas sur la gravité de la maladie, qu’on ne connaissait pas bien encore, mais sur le fait de prendre toutes les dispositions pour éviter la transmission. On a ensuite changé d’optique quand le virus a circulé en France fin février. La doctrine sur les masques a évolué. Pour l’instant, il ne me paraît pas nécessaire d’obliger de porter le masque à l’extérieur. S’il y a nécessité, il faudra analyser la situation avec l’ARS pour voir s’il y a des raisons objectives de le faire. www.lamarseillaise.fr, « Ma mission était difficile mais je quitte Marseille à regret »
  • Réorientation, reconversion professionnelle ou encore tâtonnement pour trouver sa voie : tout le monde ne possède pas un parcours linéaire. Les Echos, Opinion | Entreprises : recrutez des profils atypiques ! | Les Echos
  • L’Alliance pour la défense de l’école publique et des travailleurs (Adept) dénonce le tâtonnement de l’Etat sur la tenue des épreuves d’Education physique et sportive (Eps). L’Adept regrette aussi une discrimination dont seraient victimes les enseignants contractuels, qui attendent toujours leur avance Tabaski alors que le paiement du mois courant est annoncé pour aujourd’hui. , Tâtonnement sur les épreuves d’Eps, retard des avances Tabaski : L’Adept crie au mépris de l’Etat vis-à-vis des enseignants contractuels | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • Cette possibilité que la maternité ne soit pas un don inné, qu'elle se construise avec l'enfant dans le doute et la folie, dans le tâtonnement de la raison du plus aimant. De Marc Vilrouge / Reproduction non autorisée
  • Il semble que la nature se soit proposée, en la créant, d'aller jusqu'aux limites de sa puissance et de se faire absoudre de tous ses tâtonnements et de tous ses défauts. De Théophile Gautier
  • La science, comme l'amour, est aveugle. Voilà pourquoi elle se plaît à procéder par tâtonnements. De Jean O'Neil / Giriki ou le prince de Quécan

Traductions du mot « tâtonnement »

Langue Traduction
Corse groppa
Basque groping
Japonais 模索
Russe ощупью
Portugais tateando
Arabe يتلمس طريقه
Chinois 摸索
Allemand tappen
Italien tentoni
Espagnol a tientas
Anglais groping
Source : Google Translate API

Antonymes de « tâtonnement »



mots du mois

Mots similaires