La langue française

Vacillation

Sommaire

  • Définitions du mot vacillation
  • Étymologie de « vacillation »
  • Phonétique de « vacillation »
  • Citations contenant le mot « vacillation »
  • Traductions du mot « vacillation »
  • Synonymes de « vacillation »
  • Antonymes de « vacillation »

Définitions du mot vacillation

Trésor de la Langue Française informatisé

VACILLATION, subst. fém.

A. −
1. Fait de vaciller; mouvement d'oscillation. Synon. tremblement, vacillement.L'homme ne balance guère ses bras pour s'aider dans sa marche, que lorsqu'il est sur un chemin très-étroit dont il ne peut s'écarter: alors il emploie tous les moyens possibles pour corriger ses vacillations (Cuvier, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 488).Douce Una! J'observe (...) une vacillation dans ta démarche, une joyeuse inquiétude dans tes yeux (Baudel., Nouv. Hist. extr., 1857, p. 325).
2. [À propos d'une flamme, d'une source de lumière] Variation d'intensité. Synon. clignotement.Vacillation de la lumière. Depuis ma séparation d'avec la Mérone, je l'ai cru plusieurs fois reconnaître, ce bleu d'extase et de douceur, dans la vacillation des feux vaporeux de certaines essences précieuses, et surtout dans l'image, conservée en ma mémoire, de ces lampes parfumées (Milosz, Amour. init., 1910, p. 57).
B. − Au fig. Fait d'être irrésolu, incertain, indécis; temps d'arrêt ou changement d'opinion marquant le doute, l'hésitation. Que si, dans sa conduite bassement contradictoire, il se montre, ainsi qu'on le faisoit naguère, tour-à-tour hostile et bienveillant; s'il frappe et caresse selon ses craintes, oscillant, si l'on peut le dire, comme le pendule de la lâcheté, entre la protection de la veille et la persécution du lendemain, quel fruit recueillera-t-il de ces vacillations odieuses, sinon la haine et le mépris universel? (Lamennaisds L'Avenir, 1830, p. 153).À la suite de mes démarches, l'attitude des autorités britanniques marqua quelques vacillations (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 125).
REM.
Vacillatoire, adj.Qui tient de la vacillation. Mouvement vacillatoire. Au fig. Incertain, hésitant. Rien de plus vacillatoire que le cœur des filles (Lar. 19e). Sécurité vacillatoire et menacée, ricana Droon (Arnoux, Rhône, 1944, p. 324).
Prononc. et Orth.: [vasijasjɔ ̃]. V. vaciller. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1512 « irrésolution » (J. Le Maire, Illustr., Œuvr., II, 68, Stecher ds Gdf. Compl.); 2. 1549 « fait de vaciller » (Est.); spéc. 1845 à propos de la lumière (Besch.). Empr. au lat.vacillatio « balancement », dér. de vacillare (v. vaciller). Fréq. abs. littér.: 23.

Wiktionnaire

Nom commun

vacillation \va.si.ja.sjɔ̃\ féminin

  1. Mouvement de ce qui vacille.
    • La vacillation d’une barque.
    • La vacillation de la lumière.
  2. (Figuré) Incertitude, irrésolution, variation.
    • Vacillation dans les sentiments.
    • La vacillation des témoins rendit les dépositions suspectes.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VACILLATION (va-sil-la-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Mouvement de ce qui vacille. Vacillation d'une barque, d'une lumière.
  • 2 Fig. Irrésolution, variation. Vacillation des témoins. J'ai dit mon credo avant que d'ouvrir l'Écriture ; vaut-il mieux en commencer la lecture dans un esprit de vacillation et d'incertitude, que dans la plénitude de la foi ? Bossuet, 2e instr. past. 120.

HISTORIQUE

XVIe s. La vacillation de l'esprit humain autour de toute matiere, Montaigne, II, 241.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vacillation »

Lat. vacillationem, de vacillare, vaciller.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin vacillatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vacillation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vacillation vasijasjɔ̃

Citations contenant le mot « vacillation »

  • Il a régné sur des scènes vides, avec des acteurs les plus grands, les portant au plus incandescent, à leur voix d’au-delà de leur voix, à leur corps d’au-delà de leur corps, au souffle qu’on entend en-deçà du souffle. Regy ou le théâtre de l’absolu, de la mort, et du silence. Un certain bonheur envahissait le spectateur après les premières minutes de doute, une vacillation initiatique en fait. Le spectateur face au spectre devenait un acteur sublimé. Bretagne Actuelle | Magazine culturel Breton en ligne, Régy, roi au royaume des morts
  • Cette vacillation - j'aimerais mieux dire avec plus de précision : cette syncope du sens, suit des voies techniques, proprement filmiques (décor, plans, montage) qu'il ne m'appartient pas d'analyser, car je n'en ai pas la compétence ; je suis ici, me semble-t-il, pour dire en quoi votre œuvre, au-delà du cinéma, engage tous les artistes du monde contemporain : vous travaillez à rendre subtil le sens de ce que l'homme dit, raconte, voit ou sent, et cette subtilité du sens, cette conviction que le sens ne s'arrête pas grossièrement à la chose dite, mais s'en va toujours plus loin, fasciné par le hors-sens, c'est celle, je crois, de tous les artistes, dont l'objet n'est pas telle ou telle technique, mais ce phénomène étrange, la vibration. L'objet représenté vibre, au détriment du dogme. Je pense au mot du peintre Braque : « Le tableau est fini quand il a effacé l'idée. » Je pense à Matisse dessinant un olivier, de son lit, et se mettant, au bout d'un certain temps, à observer les vides qui sont entre les branches, et découvrant que par cette nouvelle vision il échappait à l'image habituelle du l'objet dessiné, au cliché « olivier ». Matisse découvrait ainsi le principe de l'art oriental, qui veut toujours peindre le vide, ou plutôt qui saisit l'objet figurable au moment rare où le plein de son identité choit brusquement dans un nouvel espace, celui de l'Interstice. D'une certaine manière, votre art est lui aussi un art de l'Interstice (de cette proposition, L'Avventura serait la démonstration éclatante), et donc, d'une certaine manière aussi, votre art a quelque rapport avec l'Orient. Le HuffPost, Lettre de Roland Barthes à Michelangelo Antonioni: "L'activité de l'artiste est suspecte parce qu'elle dérange le confort, la sécurité des sens établis" | Le HuffPost
  • Je pleure, je ris, je frémis, je scande en écoutant Amandla! Miles Davis cherche, poursuit, aspire de sa trompette le saxophone de Kenny Garrett, Marcus Miller flatte vigoureusement sa basse, Joe Sample extorque à son piano des notes sans vacillation, et Bashiri Johnson percute, percute. Le HuffPost, Nelson Mandela : Rolihlahla, pour transfigurer le monde | Le HuffPost
  • 23Qu’on le veuille ou non — mais Barthes envisage ouvertement ce qu’on pourrait appeler avec Nietzsche une transvaluation volontaire du deuil —, le deuil semble en voie de se faire dans cette évocation d’une autre vie, intelligente et non pas écran (souvenir du souvenir‑écran). Barthes décrit ainsi des moments d’oubli passager du deuil — non pas ceux du retour de la vie ou du désir, comme ambiguïté du deuil, mais ceux de l’épuisement, du tarissement, de l’abandon — moments auxquels il donne les noms savants ou exotiques de vacillation, vide, fading, emprunté à la radio (chute temporaire de l’intensité du son) et à Lacan (immobilisation du cours de la pensée, évacuation du sujet), ou satori (emprunté au zen), et qui lui procurent le sentiment du « passage de l’aile du Définitif » (p. 127). Le deuil devient une stase assumée, un état permanent. Barthes parle plus loin d’« une sorte d’aile noire (du définitif) [qui] passe sur moi et me coupe le souffle » (p. 192). Tel ce satori du week‑end du 15 août, dans la vacuité de Paris abandonné, « comme si mon deuil s’apaisait, […] comme si “je me retrouvais” » (p. 201). Le silence, la vacance, la disponibilité, la fatigue blanche au fond du marasme. « J’écris de moins en moins mon chagrin mais en un sens il est plus fort, passé au rang de l’éternel, depuis que je ne l’écris plus » (p. 226). Après le deuil émotif, c’est l’installation dans l’éternité atone, dans l’acédie sempiternelle des moines (p. 238). , Écrire le deuil (Acta Fabula)
  • Le plus grand défi lors du développement de cet appareil aura été de permettre des traitements à haute vitesse, de l’ordre de 30 km/h et à moins de 40 cm des cultures. De nombreux systèmes ont été développés pour stabiliser la rampe et accroître l’efficacité du traitement, mais Horsch est parti d’une feuille blanche, préférant dissocier la rampe de l’automoteur. La rampe est montée sans frictions, au plus près du centre de gravité, permettant ainsi de rendre la force centrifuge, survenant lors de déplacements en courbes, presque négligeable vis-à-vis de la rampe. La rampe se maintient dans une position stable, même lors de déplacements agités, du fait du montage libre et de l´inertie de la rampe. De cette façon, il est également possible de piloter la rampe dans les coteaux. Ce système baptisé Boom Control a été primé lors d'Agritechnica 2013 et intègre un circuit hydraulique avec deux vérins et une vanne proportionnelle gérée par quatre capteurs à ultra-sons. La position des vérins hydrauliques est jaugée en permanence. Lorsqu´un ajustement de la rampe est nécessaire, le régulateur appuie sur un élément élastomère; il en résulte une vitesse angulaire sur la rampe. Ensuite, lorsque la position désirée est presque atteinte, l´élément élastomère opposé fait obstacle et freine le mouvement rotationnel. La position de ce vérin régulateur est jaugée en permanence, permettant ainsi de compenser les mouvements de vacillation au travail.Cette technique de régulation a pu être mise au point grâce à l´utilisation d´une vanne proportionnelle rapide et à la refonte d´un nouveau logiciel de pilotage avec un capteur gyroscopique.La vanne proportionnelle permet de gérer la quantité d’huile dans les vérins pour compenser les mouvements d’oscillations au travail. Les capteurs à ultra-sons se situent au milieu et sur chaque extrémité de rampe. A noter qu’au transport, la rampe est libre et qu’elle peut osciller sur ses supports afin de limiter les contraintes. Ensuite, pour pulvériser à une telle vitesse, limiter la dérive et l’évaporation, la rampe de 24 à 36 mètres espace ses porte-buses non pas de 50 cm mais de 25 cm. Cette rampe est couplée à une cuve d'une capacité de 6000 litres. GrosTracteursPassion, Un automoteur pour agriculteurs pressés ! | GrosTracteursPassion

Traductions du mot « vacillation »

Langue Traduction
Anglais vacillation
Espagnol vacilación
Italien vacillamento
Allemand schwanken
Chinois 动摇
Arabe التذبذب
Portugais vacilação
Russe шатание
Japonais 動揺
Basque zalantza
Corse vacilazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « vacillation »

Source : synonymes de vacillation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « vacillation »

Partager