La langue française

Surpris, surprise

Sommaire

  • Définitions du mot surpris, surprise
  • Étymologie de « surpris »
  • Phonétique de « surpris »
  • Citations contenant le mot « surpris »
  • Images d'illustration du mot « surpris »
  • Traductions du mot « surpris »
  • Synonymes de « surpris »
  • Antonymes de « surpris »

Définitions du mot surpris, surprise

Trésor de la Langue Française informatisé

SURPRIS, -ISE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de surprendre*.
II. − Adjectif
A. − [En parlant d'une pers.] Étonné. Il a été tout surpris de voir que l'on connaissait déjà la nouvelle (Ac.1935).
[P. méton.] Avoir l'air surpris; avec des regards surpris; d'une voix surprise. Une de ces grandes blondes au teint un peu rouge, avec des yeux surpris, d'un vert limpide (Larbaud, Barnabooth, 1913, p. 253).
Empl. subst. La personne surprise. Faire le surpris. Feindre l'étonnement. Il semble bon enfant, humain surtout. Ces grimaces de poëte angélique lui réussissent, comme réussiront toujours celles de la femme qui fait bien l'ingénue, la surprise, la jeune, la victime, l'ange blessé (Balzac, Modeste Mignon, 1844, p. 57).
B. − [En parlant d'un inanimé] Découvert. Paupières qui battent, bouche tendue, tout n'est qu'aveu. L'âme est dessous ce masque, l'âme et l'amour sont ce masque même. Solitude transparente, secret surpris, viol, étreinte dérobée (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1179).
Prononc. et Orth.: [syʀpʀi], fém. [-i:z]. Att. ds Ac. dep. 1718. Fréq. abs. littér.: 6 796. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 8 267, b) 9 812; xxes.: a) 11 181, b) 9 861.

Wiktionnaire

Adjectif

surpris \syʁ.pʁi\

  1. Qui est sous l’effet de la surprise, de l’étonnement.
    • "Chacun a ses faiblesses. Littré en avait pour sa bonne. Un jour qu’il la lutinait, Madame Littré poussa la porte et s’écria : « Ah, monsieur, je suis surprise ! » Et le regretté Littré, se rajustant, lui répondit : « Non, madame, vous êtes étonnée. C’est nous qui sommes surpris. »" (Alain Duchesne et Thierry Leguay la Nuance)
  2. Obtenu par surprise.
    • Elle fut élevée, malgré la résistance de l’ayuntamiento, par le chapitre, sur un ordre surpris à l’empereur Charles-Quint, qui n’avait pas vu la mosquée. Il dit, l’ayant visitée quelques années plus tard : « Si j’avais su cela, je n’aurais jamais permis que l’on touchât à l’œuvre ancienne : vous avez mis ce qui se voit partout à la place de ce qui ne se voit nulle part. » — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)

Forme de verbe

surpris \syʁ.pʁi\

  1. Participe passé du verbe surprendre.
    • Combien de fois le passant attardé n’a-t-il pas surpris, mais en se gardant bien de faire mine de les voir, une douzaine ou deux de petits hommes rondiant au clair de lune, par quelque belle nuit d’été, sur les tas de fumier dressés aux abords des fermes ! — (L. F. Sauvé, Les esprits de la nuit, in Contes populaires et légendes de Lorraine, Presses de la Renaissance, 1976, page 91)

Nom commun

surprise \syʁ.pʁiz\ féminin

  1. Action par laquelle on surprend.
    • Il s’est rendu maître de cette place par surprise.
    • Il a usé de surprise.
    • Pour éviter les surprises, je ne traiterai avec lui que par écrit.
    • Se défendre de la surprise des sens, des surprises de l’amour-propre.
  2. (Par extension) utilisé aussi de façon qualificative : inattendu.
    • Cela par esprit de repartie, pour la raison qu'à la mi-février les Allemands, profitant d'une relève sans doute nonchalante, avaient lancé une attaque surprise qui leur avait permis d'avancer sur un front d'un kilomètre et demi au sud de Ripont. Il s'agissait de regagner coûte que coûte le terrain perdu... — (Claude Duneton, Le Monument : roman vrai, Paris : Balland, 2003, nouvelle éd. augmentée, Presses de la Cité, 2014, chap. 25)
    • Un cadeau surprise.
    • Une pochette surprise ; un cornet surprise.
  3. État de l’esprit qui est frappé par quelque chose d’inattendu.
    • Mais, comme elle débouchait enfin sur la place Gaillon, la jeune fille s'arrêta net de surprise.— (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883 - Éditions Gallimard, 1980, p. 29 ISBN 2070409309)
    • Grande donc fut sa surprise lorsque […] il se vit appréhender vigoureusement par deux douaniers qui s’étaient dissimulés dans l’intérieur du taillis et dont il n’avait naturellement pu soupçonner la présence. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Cet accident a causé une grande surprise. — Tout le monde fut dans une profonde surprise. — Je ne reviens pas de ma surprise.
    • éprouver une douce surprise. — Ménager à quelqu’un une surprise agréable.
  4. (Par extension) Ce qui est inattendu.
    • Faire une surprise à quelqu’un.

Forme de verbe

surprise \syʁ.pʁiz\

  1. Participe passé féminin singulier de surprendre.
    • Je l’avais surprise en train de flirtailler avec un échalas de treize ans, Antoine, qui n’avait pour lui que la situation sociale de son père, conseiller municipal. — (Roger Vadim, Le goût du bonheur : Souvenirs 1940-1958, 1993)

Nom commun

surprise \syʁ.pʁiz\ féminin

  1. Action par laquelle on surprend.
    • Il s’est rendu maître de cette place par surprise.
    • Il a usé de surprise.
    • Pour éviter les surprises, je ne traiterai avec lui que par écrit.
    • Se défendre de la surprise des sens, des surprises de l’amour-propre.
  2. (Par extension) utilisé aussi de façon qualificative : inattendu.
    • Cela par esprit de repartie, pour la raison qu'à la mi-février les Allemands, profitant d'une relève sans doute nonchalante, avaient lancé une attaque surprise qui leur avait permis d'avancer sur un front d'un kilomètre et demi au sud de Ripont. Il s'agissait de regagner coûte que coûte le terrain perdu... — (Claude Duneton, Le Monument : roman vrai, Paris : Balland, 2003, nouvelle éd. augmentée, Presses de la Cité, 2014, chap. 25)
    • Un cadeau surprise.
    • Une pochette surprise ; un cornet surprise.
  3. État de l’esprit qui est frappé par quelque chose d’inattendu.
    • Mais, comme elle débouchait enfin sur la place Gaillon, la jeune fille s'arrêta net de surprise.— (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883 - Éditions Gallimard, 1980, p. 29 ISBN 2070409309)
    • Grande donc fut sa surprise lorsque […] il se vit appréhender vigoureusement par deux douaniers qui s’étaient dissimulés dans l’intérieur du taillis et dont il n’avait naturellement pu soupçonner la présence. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Cet accident a causé une grande surprise. — Tout le monde fut dans une profonde surprise. — Je ne reviens pas de ma surprise.
    • éprouver une douce surprise. — Ménager à quelqu’un une surprise agréable.
  4. (Par extension) Ce qui est inattendu.
    • Faire une surprise à quelqu’un.

Forme de verbe

surprise \syʁ.pʁiz\

  1. Participe passé féminin singulier de surprendre.
    • Je l’avais surprise en train de flirtailler avec un échalas de treize ans, Antoine, qui n’avait pour lui que la situation sociale de son père, conseiller municipal. — (Roger Vadim, Le goût du bonheur : Souvenirs 1940-1958, 1993)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURPRENDRE. (Il se conjugue comme PRENDRE.) v. tr.
Prendre quelqu'un sur le fait, le trouver dans une action, dans un état où il ne croyait pas être vu. Surprendre un voleur qui force un secrétaire. Je l'ai surpris à me dérober de l'argent. On l'a surpris en faute, en flagrant délit. Je l'ai surpris lisant la lettre qu'il disait n'avoir pas reçue. Il signifie encore Prendre à l'improviste, au dépourvu. Nos soldats ont surpris l'ennemi. La ville a été surprise. J'ai été le surprendre. Le sage n'est jamais surpris par les événements. Il signifie aussi Arriver auprès de quelqu'un sans être attendu. Il surprit son ami qui le croyait loin de Paris. Je ne l'ai pas vu depuis longtemps, j'irai le surprendre un de ces matins. Il se dit également des Choses auxquelles on ne s'attendait point, le plus souvent des choses désagréables et qui traversent nos desseins. La pluie nous a surpris. La nuit nous surprit en chemin. La mort le surprit au milieu de ses projets. Il signifie aussi Tromper, abuser, induire en erreur. Il s'est laissé surprendre à cet air de candeur, par cet air de candeur, à ces promesses, par ces promesses. Surprendre la bonne foi, la crédulité, l'ignorance de quelqu'un. Il a surpris la religion de ses juges. Il signifie encore Obtenir frauduleusement, par artifice, par des voies indues. Il a surpris mon consentement, ma signature. Surprendre des lettres, une correspondance, Les prendre furtivement, les intercepter. Une lettre adressée à un des conspirateurs fut surprise. Surprendre la confiance de quelqu'un, La gagner par artifice.

SURPRENDRE signifie aussi Remarquer des actions, des gestes qui échappent à quelqu'un. J'ai surpris ses soupirs, ses larmes qu'il voulait me cacher. Je me suis surpris à pleurer comme un enfant. Je me surprends à rire de ses bouffonneries. Surprendre le secret de quelqu'un, Découvrir son secret par habileté ou par hasard.

SURPRENDRE signifie encore Étonner, frapper l'esprit par quelque chose d'inattendu. Cette nouvelle m'a extrêmement surpris. Cette conduite me surprend. Vous me surprenez beaucoup en me disant cela. Je fus bien surpris de sa réponse. Le participe passé

SURPRIS s'emploie adjectivement. Il a été tout surpris de voir que l'on connaissait déjà cette nouvelle.

Littré (1872-1877)

SURPRIS (sur-prî, pri-z') part. passé de surprendre
  • 1Pris à l'improviste. Il faut que les Écritures s'accomplissent, que le pécheur soit surpris dans ce dernier moment…, Massillon, Avent, Mort du péch.
  • 2Pris furtivement. De ces billets surpris on me croira complice : En restitution je suis encor novice, Regnard, le Légat. V, 1. Le baiser est donné, mais il paraît surpris, Saint-Lambert, Sais. IV.
  • 3Attaqué à l'improviste. Le même général [Luxembourg] avec ces mêmes troupes surprises et victorieuses à Steinkerke, Voltaire, Louis XIV, 16. On ap prit à Vitepsk… qu'au centre, près du Dnieper, à Inkovo, Sebastiani, surpris par le nombre, avait été battu, Ségur, Hist. de Nap. v, 3.
  • 4Trompé. En vérité, mon père, je crois que les papes savent mieux que vous s'ils peuvent être surpris ou non, Pascal, Prov. XVIII. Un maître plus équitable qui ne peut être ni surpris, ni prévenu, Massillon, Avent, Bonh. des justes.
  • 5Étonné. Nous sommes surpris comme ce silence et cette timidité [du jeune de Grignan] ont fait place à d'autres qualités, Sévigné, 22 nov. 1688. Son mari… Se trouve assez surpris, rentrant dans la maison, De voir que le portier lui demande son nom, Boileau, Sat. x.

    Surpris dans le sens d'étonné, régit l'indicatif après de ce que : Vous êtes surpris de ce qu'il ne vient pas. Mais après que, il régit le subjonctif : Vous êtes surpris qu'il ne vienne pas.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « surpris »

Du participe passé de surprendre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surpris »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surpris syrpri

Citations contenant le mot « surpris »

  • Economisez un peu chaque mois et à la fin de l’année vous serez surpris du peu que vous avez. De Ernest Haskins
  • Celui qui commence une affaire sans jugement, ne doit pas être surpris si elle finit sans succès. De Chevalier de Méré / Maximes, sentences et réflexions morales et politiques
  • La honte de rire vient de la crainte d'être surpris en état de moindre défense. De René Goscinny / Entretien avec Bernard Pivot - Mai 1976
  • Sème du bonheur dans le champ du voisin, tu seras surpris de constater ce que le vent fera produire au tien. De Juliette St-Gelais
  • Homme surpris est à moitié pris. De Thomas Fuller
  • J'aime être surpris, me mettre en danger. De Ben Gazzara
  • La bêtise, c'est d'être surpris. De Roland Barthes / Fragments d'un discours amoureux
  • J’ai toujours été surpris qu’un record battu ne se soit jamais plaint. De Pierre Dac
  • Les méchants sont toujours surpris de trouver de l'habileté dans les bons. De Vauvenargues
  • Plus on se cache, plus il est désagréable d'être surpris. De Sören Kierkegaard / Le journal du séducteur
  • Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris. De Georges Wolinski
  • Ma secrétaire a démissionné. Elle m’a surpris en train d’embrasser ma femme. De Anonyme
  • Au théâtre les spectateurs veulent être surpris. Mais avec ce qu'ils attendent. De Tristan Bernard / Auteurs, acteurs, spectateurs - 1909
  • Mes peintures ne correspondent jamais à ce que j’avais prévu, mais je ne suis jamais surpris. De Andy Warhol
  • Les fans peuvent créer des niveaux LEGO® Mario uniques avec 10 Packs surprise de personnages (71361) à collectionner. Chaque pack contient un personnage à construire et une brique d’action à intégrer à leurs jeux LEGO® Super Mario – le personnage à découvrir peut être un Paragoomba, un Fuzzy, un Hériss, un Bruyinsecte, un Bill Balle, un Bob-omb, un Eep Cheep, un Bloups, un Oursin ou un Paltrak. , Lego - Mario - 71361 - Pack Surprise De Personnage - NINTENDO
  • L’Algérie a fait part dimanche de sa « surprise » après la décision de l’Union européenne de la retirer des pays exemptés de restrictions de voyage, du fait d’une recrudescence de contaminations au nouveau coronavirus. Mediapart, Coronavirus: l’Algérie « surprise » par les nouvelles restrictions de voyage par l’UE - Page 1 | Mediapart
  • L'Algérie a fait part dimanche de sa "surprise" après la décision de l'Union européenne de la retirer des pays exemptés de restrictions de voyage, du fait d'une recrudescence de contaminations au nouveau coronavirus. L'Orient-Le Jour, L'Algérie ''surprise'' par les nouvelles restrictions de voyage par l'UE - L'Orient-Le Jour
  • L'artiste qui abdique le privilège de la création délibérée pour favoriser et capter de divines surprises ne parvient qu'à produire de l'accidentel. Roger Caillois, Cases d'un échiquier, Gallimard
  • Au théâtre les spectateurs veulent être surpris. Mais avec ce qu'ils attendent. Paul, dit Tristan Bernard, Contes, Répliques et Bons Mots, Livre-Club du Libraire
  • Celui qui s'est préparé tôt pour la nuit n'est pas surpris par les ténèbres. De Halil Sarkis / Statue
  • J'ai été surpris de les voir très en forme. Même en prolongation, contre Paris, ils ont été brillants. C'était impressionnant. Notre souci de défense est survenu après le confinement. Il va falloir régler ça car on ne peut pas prendre autant de buts, surtout avec un score de 0-1 (à l'aller). Cela pourrait compromettre tout le match. » L'Équipe, Maurizio Sarri (entraîneur de la Juventus) : « J'ai été surpris de voir les Lyonnais très en forme » - Foot - C1 - Juventus - L'Équipe
  • Troisième des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne, Max Verstappen avouait son impuissance au volant d’une Red Bull incontestablement moins performante que la Mercedes : «Je ne suis pas surpris par l'écart avec Lewis. Dans l'ensemble notre voiture est bien et il n'y avait pas grand chose d'autre que je pouvais faire. C'est un gros écart mais nous essayons de faire du mieux que nous pouvons. J'espère un bon départ demain et j'essayerai de les suivre». Sport24, Verstappen «pas surpris» par l’écart avec Hamilton - Fil Info - Formule 1 - Auto/Moto
  • "De la science-fiction...": des touristes surpris par les caméras haut-parleurs qui diffusent des messages de prévention dans les rues de Nice Nice-Matin, "De la science-fiction...": des touristes surpris par les caméras haut-parleurs qui diffusent des messages de prévention dans les rues de Nice - Nice-Matin
  • Le ministère des Affaires Etrangères “surpris” face à la décision de l’UE de fermer ses frontières à l’Algérie INTERLIGNES Algérie, Le ministère des Affaires Etrangères "surpris" face à la décision de l'UE de fermer ses frontières à l'Algérie | INTERLIGNES Algérie
  • C’est à Castelnau que la Banda San demi-mesure est venue égayer la journée des résidents de l’EHPAD (un des sites de l’EPAS 65). Dans le contexte sanitaire actuel, les personnels ont fait le choix de leur faire la surprise. ladepeche.fr, Castelnau-Rivière-Basse. Concert surprise à l’Ehpad - ladepeche.fr
  • Jaruchart Mardthong, 40 ans, est décédé jeudi dans ce qui, selon la police, s'apparente à un accident de moto. Mais sa disparition soudaine alors que l’affaire dans laquelle il apparait comme un témoin surprise suscite le doute après l’abandon récemment des poursuites contre le principal suspect, Vorayuth "Boss" Yoovidhya, le petit fils du créateur de la boisson Red Bull. , Mort suspecte à Chiang Mai d’un témoin surprise de l’affaire Red Bull | lepetitjournal.com

Images d'illustration du mot « surpris »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « surpris »

Langue Traduction
Anglais surprised
Espagnol sorprendido
Italien sorpreso
Allemand überrascht
Chinois 惊讶的
Arabe فوجئت
Portugais surpreso
Russe удивлены
Japonais びっくり
Basque harritu
Corse surpresu
Source : Google Translate API

Synonymes de « surpris »

Source : synonymes de surpris sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « surpris »

Partager