Stimulant : définition de stimulant


Stimulant : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

STIMULANT, -ANTE, part. prés., adj. et subst. masc.

I. − Part. prés. de stimuler*.
II. − Adj. Qui stimule, qui a pour effet ou pour fonction de stimuler.
A. − [Corresp. à stimuler A]
1. Qui favorise, qui accroît l'activité physique ou mentale de quelqu'un. Nous voilà (...) arpentant à grandes enjambées la demi-lieue de terrasse, fouettés par (...) cet air vif et stimulant sans être froid (Goncourt, Journal, 1884, p. 382).
MÉD., PHARM. [En parlant d'une substance, d'un médicament, d'une boisson, etc.] Drogue stimulante. Les anxieux, les hypocondriaques, les psychasthéniques sont justiciables de la psychothérapie, des sédatifs nervins, ou des médications stimulantes (acide phosphorique, strychnine) (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 590).Recherches sur le café, le cacao et les autres plantes stimulantes (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 271).V. kava ex. de Page.
[P. méton.] La bière exerce sur l'organisme une action stimulante (Boullanger, Malt., brass., 1934, p. 3).
2. Qui déclenche ou renforce le fonctionnement d'un organe, un processus biologique. [P. méton.] [Les] effets stimulants [de la folliculine] sur la calcification et l'ostéogenèse (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 24).
Vieilli. La cause stimulante de qqc. Sans la cause stimulante et excitatrice des mouvemens vitaux, la vie ne sauroit exister dans aucun corps, quel que soit l'état de ses parties (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 421).
3. PHYSIOL. Qui provoque une réaction, une réponse en agissant sur un système organique excitable. Par quel mécanisme l'excitation change-t-elle de lieu avec la fréquence du son stimulant (Piéron, Sensation, 1945, p. 177).Ces différents types de stimuli se combinent pour créer une situation stimulante (Encyclop. univ.t. 121989, p. 383, col. c, s.v. instinct).Hormone stimulante. Synon. de stimuline.V. gonadotrophine rem. 2 c s.v. gonade ex. de Quillet Méd. 1965.
[P. méton.] Le rôle stimulant de l'hormone des cellules neurosécrétrices du cerveau est comparable à l'action des stimulines hypophysaires (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 676).
B. − Au fig. [Corresp. à stimuler B]
1. Qui accroît l'énergie, l'ardeur, la combativité; qui incite à agir ou à réagir. Salaire stimulant. La grève donne un choc stimulant à l'esprit d'entreprise, elle débride les tensions latentes dans les rapports de travail et prépare leur apaisement (Traité sociol., 1967, p. 493).
[P. méton.] Cette publication et les discussions que Lane eut avec Simon Newcomb et Lord Kelvin eurent un effet stimulant considérable (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 569).
2. Encourageant. Jacques, ému, (...) posa sa main sur le bras de l'albinos. Antoine se souvint de l'homme à la cicatrice. Jacques avait eu, déjà, ce même geste, amical, stimulant, un peu protecteur (Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1230).
3. En partic. Intéressant, attrayant. Lecture stimulante. Ce sont là des théories stimulantes pour l'esprit mais trop générales pour notre propos (Dumazedier, Ripert, Loisir et cult., 1966, p. 46).Ces notions (...) constituent un ensemble d'hypothèses stimulantes et éclairantes (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1968, p. 132).
III. − Subst. Agent stimulant.
A. −
1. [Corresp. à supra II A 1] L'air vif est un stimulant délicieux (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 51).
MÉD., PHARM. Substance, médicament, boisson absorbé(e) à ce titre. Synon. excitant (v. ce mot III A).M'ayant fait en peu de jours une santé et une force nouvelles, je pus m'éveiller et travailler sans stimulants comme sans fatigue (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 284).V. cordial ex. 1, kava ex. de Lowie, narcotique ex. 2.
P. métaph. Il enfonça les éperons (...) dans le ventre du cheval, qui, étonné qu'il existât un cavalier qui crût avoir besoin vis-à-vis de lui d'un pareil stimulant, partit comme un trait d'arbalète (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 386).
[Avec adj. précisant la nature du stimulant] Vieilli. Stimulant diffusible. Stimulant dont l'action est rapide mais de courte durée. Dans les cas simples, on peut se contenter de stimulants diffusibles, tels que l'acétate d'ammoniaque (Menetrier, Stévenin dsNouv. Traité Méd.fasc. 11926, p. 300).Stimulant persistant. Stimulant dont l'action est moins rapide mais plus durable (d'apr. Littré-Robin 1865).
[Avec adj. précisant l'organe intéressé] Cette équipe est dotée (...) de la boîte de secours habituelle contenant des stimulants respiratoires et des tonicardiaques (Organ. hospit. fr., 1957, p. 36).
2. [Corresp. à supra II A 2] La chaleur est, d'une manière générale, un stimulant des réactions de la maturation (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 71).
3. [Corresp. à supra II A 3] Synon. de stimulus.La lumière n'est pas le seul stimulant externe qui provoque des mouvements forcés (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 86).
B. − Au fig.
1.
a) [Corresp. à supra II B] Les difficultés d'un sujet doivent être des stimulants et non des empêchements (Sand, Corresp., t. 5, 1866, p. 132).L'émotion est un stimulant, parce qu'elle incite l'intelligence à entreprendre et la volonté à persévérer (Bergson, Deux sources, 1932, p. 40).
[Avec compl. de n. précisant la nature du stimulant] Pour se décider à mettre la dernière main et à publier, il lui fallait presque toujours le stimulant de circonstances accidentelles (Sainte-Beuve, Portr. contemp., t. 4, 1845, p. 191).Ma conviction monte à mes lèvres quand je la défends, sinon elle dort en moi. Il lui faut le stimulant des objections pour vivre (Bernanos, Lettres inéd., 1906, p. 1737).
[Avec déterm. désignant la pers., la faculté, l'activité concernée]
Stimulant + adj.La grande majorité des lecteurs de journaux (...) sont moins avides de connaître ce qui se passe réellement dans le monde que de trouver chaque jour dans leur journal un stimulant nettement émotionnel (Civilis. écr., 1939, p. 44-2).
(Être) un stimulant à qqc.Sous prétexte que les enfants gâteraient les meubles et dégraderaient les ornements, on ôte de leur vue tout ce qui serait un stimulant à la pensée ou un charme pour l'imagination (Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 90).De qqc.Ces effets d'inhibition une fois surmontés, la présence d'autrui peut devenir un stimulant de la conscience et de l'action (Mounier, Traité caract., 1946, p. 496).Pour qqc.Ces merveilleux idéogrammes, écrivait Grousset (...) sont peut-être pour l'esprit un stimulant plus puissant que nos pauvres signes alphabétiques (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 34).V. adjuvant ex. 2.Pour qqn.Les conceptions de Cantor (...) ont été un énergique stimulant pour les mathématiciens de la génération suivante (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 70).
b) Dans le domaine écon.
[Avec adj. précisant la nature du stimulant] [Les] entreprises occidentales (...) ont une belle occasion de redécouvrir l'antériorité et la précellence du travail et de la création par comparaison aux stimulants monétaires et aux quasi-mécanismes monétaires (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 166).
[Avec déterm. précisant l'aspect concerné] Stimulant à qqc.Stimulant au travail. Un tableau qui (...) contient autant de freins que de stimulants au rééquilibre (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 69).Stimulant de qqc.M. François Perroux souligne le rôle du profit en tant que stimulant du progrès économique (Univers écon. et soc., 1960, p. 42-4).V. prime2ex. 1.
2. Stimulation. Ceux qui l'avaient vu [Benjamin Constant] à Lausanne et même à Colombier, et qui le revirent à Paris dans l'été de 1795, ne le trouvaient pas le même homme, tant il leur parut brillant de conversation dans le salon de Mmede Staël (...). On peut dire que jusque-là l'air et le stimulant lui manquaient (Sainte-Beuve, Portr. littér., t. 3, 1862 [1851], p. 252, note).
REM.
-stimulant, -ante, élém. de compos. entrant ds la constr. d'adj. et de subst.a) Adj. α) [Corresp. à supra II A 2]
Cardio-stimulant, -ante. -La khellinine possède (...) une très réelle et appréciable activité cardio-stimulante (R. Schwartz, Nouv. remèdes mal. act., 1965, p. 85).
Psycho-stimulant, -ante. -V. ex. du Point infra.
β) [Corresp. à supra II A 3]
Thyréo-stimulant, -ante. -Hormone thyréo-stimulante. Synon. de thyréostimuline.L'hypophyse réagit immédiatement en fabriquant de l'hormone thyréo-stimulante (Quillet Méd.1965, p. 488).
γ) [Corresp. à supra II B]
Anti-stimulant, -ante. -L'impôt sur la dépense à l'encontre de celui sur le revenu (...) n'aurait pas les effets « anti-stimulants » attribués à ce dernier impôt (Univers écon. et soc., 1960, p. 48-12).
b) Subst. masc. V. contre-stimulant et aussi: α)
Neuro-stimulant. -Les neuro-stimulants (...) sont des médicaments ayant un effet stimulant non seulement sur le psychisme mais aussi sur le cœur et la respiration (R. Schwartz, Nouv. remèdes mal. act., 1965, p. 56).
β)
Psycho-stimulant. -Un psycho-stimulant. Sur un groupe de 42 sujets qui accusaient une fatigabilité physique et psychique excessive, (...) on a pu démontrer les bienfaits d'une cure de Geriatric Pharmaton. (...) Un effet psycho-stimulant, favorisant la reprise d'un travail intellectuel, a été observé dans ce groupe (Le Point, 30 oct. 1978, p. 166, col. 2).
Prononc. et Orth.: [stimylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1752 « poignant (en parlant d'une douleur physique) » (Trév.); 2. a) 1752 « qui excite les fonctions organiques » (ibid.); b) 1765 subst. « remède qui excite les fonctions organiques » (Encyclop.); 3. a) 1762 subst. « ce qui excite l'esprit » (Rousseau, Émile, III, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, p. 454); b) ca 1772 « qui excite l'esprit » (Id., Dialogues, I ds Gohin, p. 236). Part. prés. de stimuler*. Fréq. abs. littér.: 247. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 423, b) 317; xxes.: a) 204, b) 395.

Stimulant : définition du Wiktionnaire

Adjectif

stimulant \sti.my.lɑ̃\

  1. Qui excite, qui aiguillonne l’esprit.
    • L’émulation est un stimulant qu’il faut employer à propos et avec précaution.
    • Il est assez porté à agir de la sorte, il n’a pas besoin de stimulants.
  2. (Médecine) Ce qui est propre à exciter les fonctions organiques.
    • Potion stimulante.

Nom commun

stimulant \sti.my.lɑ̃\ masculin

  1. Produit stimulant.
    • Avant leurs matchs, les joueurs russes ont sniffé de l’ammoniaque, un stimulant de l’oxygénation du sang reconnu. — (« Moscou franc », Le Canard enchaîné, 11 juillet 2018, page 1.)
  2. Action stimulante.
    • Si le cheval n’a pas de l’âme, à chaque enjambée du garçon il est aiguillonné par la houssine ou le bâton qui agit adroitement, quand toutefois ce stimulant n’est pas remplacé par le claquement du fouet, […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877.)

Forme de verbe

stimulant \sti.my.lɑ̃\

  1. Participe présent du verbe stimuler.
    • Notre objectif est de décommoditiser le cacao tout en stimulant l'accès au marché aux petits producteurs. — (site lecercleducacao.be)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Stimulant : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STIMULANT, ANTE. adj.
Qui excite, qui aiguillonne l'esprit. L'émulation est un stimulant qu'il faut employer à propos et avec précaution. Il est assez porté à agir de la sorte, il n'a pas besoin de stimulants. En termes de Médecine, il se dit de Ce qui est propre à exciter les fonctions organiques. Potion stimulante. Substantivement, Un stimulant, des stimulants.

Stimulant : définition du Littré (1872-1877)

STIMULANT (sti-mu-lan, lan-t') adj.
  • 1Qui stimule, excite. À ces stimulantes apostrophes, la plus incroyable patience n'abandonne pas un instant un seul homme dans toute cette multitude, Rousseau, 1er dial.
  • 2 S. m. Ce qui excite, aiguillonne. Il est assez excité par lui-même, il n'a pas besoin de stimulants.
  • 3 Terme de médecine. Qui est propre à éveiller, à exciter. Potion stimulante.

    S. m. Nom donné aux médicaments qui ont la propriété d'exciter plus ou moins promptement et d'une manière manifeste l'action organique des divers systèmes de l'économie. Employer un stimulant.

    Stimulants diffusibles, ceux qui ont une action prompte et de peu de durée ; stimulants persistants, ceux qui ont, en général, une action moins prompte, mais plus durable.

    Terme d'agriculture. Se dit de substances telles que le plâtre, les cendres, la suie, etc., qu'on a considérés, à tort, comme ne nourrissant pas les plantes, mais excitant seulement la végétation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Stimulant : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

STIMULANT, adj. se dit en Médecine, d’une espece de douleur, il signifie alors une douleur poignante ou pongitive. Ce terme vient du latin stimulus, aiguillon, parce que la douleur est comme un aiguillon qui réveille & ranime les mouvemens de la machine en produisant une irritation ou un chatouillement désagréable.

Stimulans, remedes âcres, irritans, dont l’énergie est très-considérable. Ces remedes sont en général tous les amers, tous les sels volatils & fixes, les sels neutres ou androgyns, les sels volatils huileux, les baumes, les teintures âcres, telles que celle de soufre, de scories, de foie & de régule d’antimoine.

Tous ces remedes sont indiqués dans tous les cas où l’atonie de nos fibres est trop grande, & où la viscosité de nos humeurs obstrue nos vaisseaux au point d’empêcher leur oscillation. On peut conclure de-là que tous les remedes atténuans sont autant de stimulans, parce qu’en divisant les humeurs & en redonnant du ressort aux fibres, ils rétablissent l’équilibre entre les solides & les fluides.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « stimulant »

Étymologie de stimulant - Wiktionnaire

De stimuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stimulant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stimulant stimylɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « stimulant »

  • Dans son message à la nation, à l’occasion de la célébration de la fête de l’Aïd El Adha, le Président de la République a incité les citoyens à maintenir un haut degré de vigilance face à un cas de force majeure, pour le bien de la patrie, afin d’empêcher davantage de peines et de deuils aux familles. «A vous tous, je lance un appel à la vigilance quant à un quelconque relâchement dans la prévention contre la pandémie et vous exhorte à redoubler d’attention afin d’accélérer la sortie de cette situation et permettre le retour des conditions favorables à la reprise des activités».  Cela est essentiellement tributaire du respect des protocoles sanitaires en vigueur. Le chef de l’Etat estime à ce sujet qu’une société forte est celle qui fait montre de patience et de résilience pour transformer la crise en un stimulant pour un nouveau départ. Elle est forte et solidaire à travers l’élan de solidarité nationale et l’émulation des bonnes volontés en vue d’alléger les souffrances des malades et des personnes impactées par la pandémie. Cette convergence des efforts, le souci d’appartenance à la patrie sont un catalyseur pour ouvrir la voie à des perspectives prometteuses. Nul besoin de rappeler que les grandes nations ne se construisent que par la morale, le savoir et le travail. Abdelmadjid Tebboune a saisi l’occasion pour saluer les personnels soignants, tous corps confondus, qui se sont positionnés avec promptitude en premières lignes sur le front de lutte, ainsi qu’à l’ensemble des bénévoles qui se tiennent à leurs côtés. Un soutien sans faille est réaffirmé aux blouses blanches, devenues les figures emblématiques, l’incarnation au quotidien d’un dévouement et d’un courage exemplaires au service des malades en général et des victimes de la pandémie en particulier. Ces hommes et ces femmes travaillent dans des conditions très difficiles, accomplissant leur devoir jusqu’au bout. Bien que la conjoncture soit délicate, le chef de l’Etat est convaincu «qu’ensemble nous pourrons surmonter cette épreuve grâce à la détermination de notre peuple, au génie de ses enfants et aux capacités et potentialités multiples de notre pays». Abdelmadjid Tebboune a transmis ses vœux aux éléments de l’Armée nationale populaire, officiers, sous-officiers et soldats. «Aïd Moubarak à tous les éléments de l’ANP, officiers, sous-officiers et soldats, stationnés le long de nos frontières, dans nos montagnes et partout en Algérie, toujours sereine et stable grâce à vos sacrifices à jamais gravés dans la mémoire de la nation».  Comme de coutume, plusieurs actions et initiatives de solidarité ont été lancées par des associations caritatives et les acteurs de la société civile. L’objectif est de venir en aide aux catégories vulnérables en vue d’atténuer les répercutions socio-économiques engendrés par la crise sanitaire. C’est là une démonstration éloquente du sens de la citoyenneté et de la responsabilité qui incombe à tous les Algériens, appelés à s’entraider, à se soutenir, à se porter secours quand les circonstances l’exigent. Le pays est venu à bout de situations douloureuses et a relevé de nombreux défis. Il saura dépasser cette étape cruciale avec un haut niveau de conscience et de maturité.    M. Bouraib   , Commentaire : Le devoir jusqu’au bout
  • À ce chapitre, plusieurs organisations mettent sur pied des initiatives qui, souhaitons-le, auront un effet multiplicateur. De notre côté, nous développons des programmes intégrant la créativité, stimulant l’écoute active, la collaboration, la résolution de problèmes complexes, la pensée critique et l’intelligence émotionnelle. La Presse, Avoir 20 ans en 2020
  • Du côté du cœur, c'est en 1997 qu'on a découvert un risque presque trois fois plus élevé de faire un infarctus du myocarde en cas de forte concentration de protéine C réactive - une molécule produite par le foie en réponse à l'inflammation ! Le "mauvais" cholestérol jouerait les complices en entretenant l'inflammation dans les vaisseaux sanguins et en stimulant la production de cellules immunitaires qui fabriquent les cytokines. Science-et-vie.com, Inflammation : est-elle la mère de toutes les maladies ? - Science & Vie
  • Cedeao : ECO, stimulant du Nigeria pour francophones et anglophones KOACI, Cedeao : ECO, stimulant du Nigeria pour francophones et anglophones - KOACI
  • La Chine compte faire de son industrie culturelle un pilier de l'économie nationale en modernisant sa structure industrielle, en favorisant les grandes marques et en stimulant la consommation. , Chine : amélioration des revenus de l'industrie culturelle
  • Une bonne communication est aussi stimulante qu'une tasse de café et empêche aussi bien de dormir après. De Anne Morrow Lindbergh
  • Voir des films, c’est vraiment la chose la plus stimulante pour en faire. De Bernardo Bertolucci
  • Le bon professeur découvre les aptitudes naturelles de ses élèves et les developpe en les stimulant et en les inspirant. Le vrai chef grandit les hommes qui le suivent. De Stephen Neill / A genuinely human existence
  • Donner son nom à une rue ou à une route, quel puissant stimulant pour encourager les jeunes gens à bien faire ! De Tristan Bernard / Compagnon du Tour de France - 1935
  • Il n’y a pas de stimulant d’action plus efficace ni de guide plus précis et plus docilement obéi que le plaisir. De Pradines / Psychologie
  • La jalousie ne serait-elle pas un stimulant, une des ruses de la satiété ? De Natalie Clifford Barney / Pensées d'une Amazone
  • On s'accommode de la haine, elle est un stimulant comme l'amour... De Charlotte Savary / Le député
  • L'approbation des autres est un stimulant dont il est bon quelquefois de se méfier. De Paul Cézanne
  • Le remords est le meilleur stimulant pour la paresse. De Tristan Bernard

Images d'illustration du mot « stimulant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « stimulant »

Langue Traduction
Corse stimulante
Basque bizigarri
Japonais 刺激的な
Russe стимулирующее
Portugais estimulante
Arabe تنشيط
Chinois 刺激的
Allemand anregend
Italien stimolante
Espagnol estimulante
Anglais stimulating
Source : Google Translate API

Synonymes de « stimulant »

Source : synonymes de stimulant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « stimulant »



mots du mois

Mots similaires