La langue française

Spéculatif

Sommaire

  • Définitions du mot spéculatif
  • Étymologie de « spéculatif »
  • Phonétique de « spéculatif »
  • Citations contenant le mot « spéculatif »
  • Traductions du mot « spéculatif »
  • Synonymes de « spéculatif »
  • Antonymes de « spéculatif »

Définitions du mot « spéculatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPÉCULATIF, -IVE, adj. et subst. masc.

A. − Adj. [En parlant d'une opération financière, comm.]
1. Qui a pour but de tirer profit des variations du marché. Achat, manœuvre, opération, vente spéculative; mouvements spéculatifs. Empêcher tout jeu spéculatif dirigé contre la monnaie (Industr. fr. bois, 1955, p. 41).
2. Qui provient de telles opérations, qui est dû à de telles opérations. Augmentation spéculative des prix; gains spéculatifs. Une fortune spéculative pouvait être taxée pour la totalité du revenu (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 542).Les booms, en partie spéculatifs, des implantations minières ou de telle industrie de transformation (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 254).
B. −
1. Adj. et subst. masc. (Celui) qui se livre à des recherches abstraites, théoriques. Synon. spéculateur, théoricien.Un pur spéculatif. La folie de l'abstraction égarait ce spéculatif hors du monde social (Bourget, Disciple, 1889, p. 222).Les grands philosophes sont morts, les grands savants spéculatifs eux-mêmes n'ont plus lieu (Valéry, Conq. méthod., 1897, p. 48).
2. Adj. Qui porte sur des recherches abstraites, théoriques, qui leur est consacré. Synon. abstrait, intellectuel, théorique; anton. concret, positif, pratique.Jugement, problème spéculatif; connaissance, curiosité, étude, méthode, pensée, question, raison, recherche, science, vie spéculative. Les dogmes spéculatifs de l'existence de Dieu, de la Trinité, de la création, de la diversité substantielle de la matière et de l'esprit (Lacordaire, Conf. de N.-D., 1848, p. 194).L'intelligence spéculative, l'aptitude à la philosophie des sciences (A. France, P. Nozière, 1899, p. 161).
Philosophie spéculative. Métaphysique. Si saint Thomas avait vécu au temps de Galilée et de Descartes, il aurait appris à la philosophie spéculative chrétienne à se délivrer, pour être plus fidèle à la pensée métaphysique d'Aristote, des images et des fantasmes périmés de la mécanique et de l'astronomie aristotéliciennes (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 224).
C. − Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Recherche abstraite, théorique. Les régions où le pur spéculatif s'est maintenu le plus longtemps semblent être l'Allemagne et l'Italie (Benda, Trah. clercs, 1927, p. 199).Les interférences du spéculatif et du pratique, dans l'ordre éthique lui-même, ne doivent pas nous induire à confusion (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 73).V. conceptuel B 2 ex. de Traité sociol.
Prononc. et Orth.: [spekylatif], fém. [-i:v]. Ac. 1694, 1718: spe-; dep. 1740: spé-. Étymol. et Hist. A. 1. Ca 1265 « (d'une discipline, d'une pensée) qui s'applique à la méditation de philosophie théorique » uevre speculative (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, II, XLVII, 8, p. 221, 45); 1360-65 empl. subst. fém. (Commentaire de Martin de St-Gille sur les Amphorismes Ypocras, éd. G. Lafeuille, fol. 4Vb, gloss. p. 382: nourri en son enfance en speculative et aprez en pratique); 1370-72 (Nicole Oresme, Ethiques d'Aristote, éd. A. D. Menut, VI, 2, p. 332: pensee speculative; entendement speculatif et ... entendement pratique); id. science speculative (Id., ibid., II, 9, p. 164); 2. 1372-74 « (d'une personne) qui consacre son esprit aux recherches théoriques » medecin speculatif (Id., Polit., ms. Avranches, fol. 90b ds Gdf. Compl.); 1587 esprits speculatifs (Lanoue, Discours pol. et milit., Basle, Fr. Forest, p. 550). B. 1. 1745 « qui s'occupe de calculs financiers, pratique la spéculation financière » (Cl. Dupin, Oeconomiques ds Brunot t. 6, p. 169, note 7); 2. 1783 « qui est le résultat de spéculations financières » contrats ,,spéculatifs`` (Mercier, Tableau de Paris, VI, p. 275, ibid., p. 170). Empr. au b. lat.speculativus « contemplatif, spéculatif » (fin ve-déb. vies. Boèce); empl. subst. fém. speculativa [philosophia] « philosophie contemplative (oppos. à activa) » (vies. Cassiodore). Fréq. abs. littér.: 385. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 448, b) 373; xxes.: a) 558, b) 718.
DÉR.
Spéculativement, adv.D'une manière spéculative (supra B 2). Synon. abstraitement, intellectuellement, théoriquement.L'idée d'une raison humaine autonome, spéculativement comme techniquement, capable de juger de l'origine absolue des choses comme de créer une vie indépendante, est une conception mythique tout autant que l'idée d'un Dieu fabricateur (Ruyer, Cybern., 1954, p. 31).[spekylativmɑ ̃]. 1reattest. 1566 « de manière spéculative, théorique » (Estienne, Apol. Herod.,ch. 37 [II, 289] ds Hug.), rare; de spéculatif, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér.: 13.
BBG.Pinckaers (S.). Rech. de la signif. véritable du terme spéculatif. Nouv. R. théol. 1959, t. 91, no7, pp. 674-695.

Wiktionnaire

Adjectif

spéculatif \spe.ky.la.tif\

  1. Qui s’attache à la spéculation, pensée abstraite, sans avoir la pratique pour objet.
    • Il fit la carrière scientifique de son fils en lui permettant de se livrer, jusqu’à l’âge de plus de trente ans, à ses recherches spéculatives, sans fonction, ni concours, ni école, ni travail rémunérateur. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 190.)
    • Mais au fur et à mesure que les inductions spéculatives deviennent plus sincères, la forme narrative se fait plus incommode. — (H. G. Wells, Anticipations, 1901, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Société du Mercure de France, Paris, 1904)
    • De façon spéculative, nous pourrions conclure que les conspirationnistes accordent une grande valeur aux réponses qui correspondent à leurs espoirs, à leurs convictions ou à leurs préjugés. — (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)
    • Elena était un vrai enfant qui n’avait pas une tournure d’esprit spéculative. — (Amélie Nothomb, Le Sabotage amoureux, Albin Michel, Paris, 1993, p. 57)
  2. (Finance) En rapport avec les opérations financières d’achat et de vente de produits financiers pour tirer profit des variations des cours du marché.
    • Je me devais par contrat de donner chaque mois à Stolfzer quinze dessins, eaux-fortes ou peintures que celui-ci gardait pour la plupart dans ses greniers dans un but spéculatif. — (Serge Gainsbourg, Evguénie Sokolov, 1980)
  3. (Par extension) Lié à l’investissement personnel destiné à profiter d’une situation.

Nom commun

spéculatif \spe.ky.la.tif\ masculin (pour une femme on dit : spéculative)

  1. Personne qui spécule intellectuellement.
    • Les hommes d’action et les spéculatifs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPÉCULATIF, IVE. adj.
Qui s'attache à la spéculation, sans avoir la pratique pour objet. Écrivain spéculatif. Science spéculative. Son ouvrage est purement spéculatif. C'est un esprit spéculatif, trop spéculatif. Il s'emploie aussi comme nom masculin. Les hommes d'action et les spéculatifs.

Littré (1872-1877)

SPÉCULATIF (spé-ku-la-tif, ti-v') adj.
  • 1Qui a coutume de spéculer, d'observer attentivement. Les philosophes spéculatifs. C'est une tête spéculative. Les mahométans deviennent spéculatifs par habitude ; ils prient cinq fois le jour, Montesquieu, Esp. XXIV, 11.

    Il se dit aussi des choses. Il avait un air spéculatif et sérieux, Hamilton, Gramm. 10.

  • 2Plus ordinairement, qui recherche les choses théoriques, qui s'attache à la spéculation, sans s'occuper de la pratique. Esprit spéculatif. Écrivain spéculatif. Ne pensez pas que j'imite ces politiques spéculatifs qui arrangent suivant leurs idées les conseils des rois et composent sans instruction les annales de leur siècle, Bossuet, Duch. d'Orléans.

    Il se dit des choses dans le même sens. Ils savaient par sentiment, par amour… ce que nous ne savons que par des connaissances froides et spéculatives, Nicole, Essais, t. VII, p. 143, dans POUGENS. Parmi les sciences, les unes s'attachent à la seule contemplation de la vérité, et pour cela sont appelées spéculatives ; les autres…, Bossuet, Connaiss. I, 15. Ce n'est point, dis-je, par cette haine générale, par cette haine spéculative du péché, qu'il faut juger du mérite de la pénitence, Bourdaloue, Pénitence, 2e avent, p. 467. On prétend que le czar et lui [Charles XII] étaient encore fortifiés par l'erreur spéculative d'une prédestination absolue, Fontenelle, Czar Pierre. Ceux qui sont profonds dans la pratique et dans la partie spéculative de l'art, Diderot, Salon de 1767, Œuvr. t. XIV, p. 61, dans POUGENS.

  • 3Qui est relatif aux spéculations commerciales, financières. Suivre les besoins journaliers de la consommation, et ne pas faire des achats spéculatifs.
  • 4Substantivement, il se dit de ceux qui ne s'occupent que du raisonnement, sans s'attacher aux faits et à la pratique. Ce ne sont pas [les apôtres] des spéculatifs et des curieux qui, ayant rêvé dans leur cabinet sur des choses imperceptibles, sur des mystères éloignés des sens, font leurs idoles de leurs opinions et les défendent jusqu'à mourir, Bossuet, Panégyr. saint André, I. Ce n'est pas les partager [les perfections de Dieu], comme le dit trop charnellement ce téméraire spéculatif…, Bossuet, Ét. d'orais. II, 23.

    Particulièrement, il se dit de ceux qui raisonnent bien ou mal sur les affaires politiques. Les spéculatifs croient que toute cette négociation n'aboutira à rien. Il y a eu des spéculatifs en tout pays ; il y a toujours eu des alchimistes et des souffleurs qui ont distillé les choses humaines, qui ont donné plus de liberté qu'ils ne devaient à leurs conjectures et à leurs soupçons, Guez de Balzac, Aristippe, 3. Il se trouve toujours, dans les factions, des gens ardents… qui poussent plus loin que ceux-ci [les chefs] n'espéraient, les moyens imaginés par les spéculatifs, Anquetil, Espr. de la Ligue, v.

HISTORIQUE

XIIIe s. L'uevr [œuvre] speculative et de haute pensée est toz jors en pais et en tranquilité, Latini, Trésor, p. 329.

XIVe s. Il entent par art science pratique, et par doctrine science speculative, Oresme, Éth. II. C'estoit un philosophe speculatif qui n'estoit pas expert en vie politique, pratique et active, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Aucuns esprits speculatifs ont imaginé que avecques l'art il estoit possible d'imiter la nature, Lanoue, 461.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SPÉCULATIF, adj. (Phil.) on appelle ainsi les connoissances qui se bornent à la spéculation des vérités, & qui n’ont point la pratique pour objet. Voyez Pratique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « spéculatif »

(Date à préciser) Du latin speculativus (« de spéculation »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. especulatiu ; espagn. especulativo ; ital. specolativo ; du lat. speculativus, de speculari, contempler (voy. SPÉCULATEUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spéculatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spéculatif spekylatif

Citations contenant le mot « spéculatif »

  • La situation devient sérieuse lorsque l’entreprise n’est plus qu’une bulle d’air dans le tourbillon spéculatif. De John Maynard Keynes
  • En marge de l’attrait spéculatif du dossier, SQLI a fort à faire actuellement pour préserver son activité et ses profits dans un contexte de crise économique aiguë. Déjà, le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 a reculé de 4,9% pour revenir à 59 millions d’euros (-7% à périmètre inchangé), pénalisé au mois de mars par la pandémie. Mais cette contre-performance apparente s’explique aussi par la rationalisation de son offre et l’arrêt des activités non profitable du pôle Digital & Technology. Quant à la branche Commerce & Expérience, plus spécifiquement dédiée au e-commerce, elle a enregistré sur les trois premiers mois de l’année une hausse de ses facturations de 15,3%, dont une croissance organique de 9,6%. D’importants succès commerciaux ont été remportés, auprès de Nespresso par exemple, déjà un important client. Voilà qui valide le bien-fondé de la nouvelle organisation commerciale ainsi que la pertinence du modèle de développement à international, où l’essentiel des revenus de ce pôle est généré (84%). La suite du programme apparaît bien évidemment plus difficile pour SQLI, alors que le deuxième trimestre concentrera le gros des difficultés liées au contexte sanitaire. Cela étant dit, le groupe a rapidement réagi engageant des réductions de coûts et un gel des embauches. Pour préserver sa trésorerie, l’entité a par ailleurs souscrit un Prêt Garanti par l’Etat et supprimé le versement du dividende. Ces différentes mesures laissent à penser que SQLI sortira renforcer de cette crise. Grâce à son ADN technologique et sa percée sur le segment du commerce numérique, la société a aussi une belle carte à jouer, ce qui devrait rejaillir positivement sur ses fondamentaux assez rapidement. De quoi constituer une petite ligne sur la valeur, malgré les risques attachés aux prochaines publications de résultats. La Lettre de la Bourse, SQLI, un catalyseur spéculatif évident
  • PARIS (awp/afp) - L'agence de notation S&P Global Ratings a rétrogradé vendredi dans la catégorie des émetteurs spéculatifs l'équipementier Valeo, qui souffre de la crise sanitaire et de ses conséquences sur le marché automobile mondial. , Valeo rétrogradé par S&P dans la catégorie spéculative
  • Un important fonds spéculatif qui a recruté un certain nombre d'investisseurs dans la blockchain Telegram Open Network (TON) offre à ses investisseurs seulement 21% de leurs participations en remboursement après l'effondrement du projet, selon un récent article. , Un fonds spéculatif offre à ses investisseurs seulement 21%
  • Pour le gouverneur de la BCC, les opérateurs de télécoms sont parmi les influents du marché. Dès qu’ils affichent un taux de change spéculatif, toute l’opinion doit automatiquement suivre. Zoom Eco, RDC : spéculation sur le marché de change, les Télécoms dans le viseur de la Banque centrale  - Zoom Eco | Zoom Eco
  • EXCLUSIF - Confronté à une baisse d'activité et à un refus du Prêt garanti par l'Etat, le groupe de 3.000 salariés est en passe d'être repris par un de ses créanciers, le fonds spéculatif américain GoldenTree. Un petit actionnaire tente un baroud d'honneur en saisissant le Tribunal de commerce et l'Autorité des marchés financiers.  Challenges, Solocal: un actionnaire veut barrer la route des créanciers - Challenges
  • Reste que ce sont des événements qui arrivent régulièrement sur un marché jeune et spéculatif comme celui du Bitcoin. ConseilsCrypto.com, Flash crash du cours Bitcoin de 12123 à 10518 dollars - ConseilsCrypto.com

Traductions du mot « spéculatif »

Langue Traduction
Anglais speculative
Espagnol especulativo
Italien speculativo
Allemand spekulativ
Chinois 投机的
Arabe مضاربة
Portugais especulativo
Russe умозрительный
Japonais 投機的
Basque espekulazio
Corse speculativa
Source : Google Translate API

Synonymes de « spéculatif »

Source : synonymes de spéculatif sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spéculatif »

Partager