La langue française

Spectateur, spectatrice

Sommaire

  • Définitions du mot spectateur, spectatrice
  • Étymologie de « spectateur »
  • Phonétique de « spectateur »
  • Citations contenant le mot « spectateur »
  • Images d'illustration du mot « spectateur »
  • Traductions du mot « spectateur »
  • Synonymes de « spectateur »
  • Antonymes de « spectateur »

Définitions du mot spectateur, spectatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

SPECTATEUR, -TRICE, subst.

A. −
1. Celui, celle qui regarde, qui contemple un événement, un incident, le déroulement d'une action dont il est le témoin oculaire. L'admiration des spectateurs; être entouré de spectateurs; le cercle des spectateurs; spectateurs effrayés, émus, interdits. Si l'on m'avait vue, à cinq heures du matin, entre-bâillant les volets de ma fenêtre, pour assister, spectatrice invisible, au déjeuner de quelques terrassiers (Daniel-Rops, Mort, 1934, p. 253):
... pour éviter d'être assommé, il ne lui restait d'autre moyen que de tirer son épée; le lâche n'y pensa pas, et je le laissai étendu sur le carreau et nageant dans son sang. La foule des spectateurs me fit haie, et je la traversai pour aller au café où je pris un verre de limonade... Mussetds Le Temps, 1831, p. 68.
2. En partic.
a) [P. oppos. à acteur] Celui, celle qui se contente de regarder, d'observer un phénomène, un événement sans intervenir, sans s'impliquer. Demeurer, rester, être né(e) spectateur, spectatrice. L'apothicaire, en rougissant, avoua qu'il était trop sensible pour assister à une pareille opération.Quand on est simple spectateur, disait-il, l'imagination, vous savez, se frappe! (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 21).« Être utile, vraiment utile... Agir... »; il était venu à Paris avec cet espoir; et il enrageait de n'être qu'un spectateur, un enregistreur de propos, de nouvelles (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 376).
Loc. adv. En spectateur. Il ne fut pas envoyé à la légion: il s'y engagea. Assister à la guerre en spectateur lui parut impossible (Malraux, Conquér., 1928, p. 47).C'est un fait connu que le public aime la bagarre. Il l'aime d'autant plus qu'il se tient prudemment à l'écart, hors de portée et qu'il assiste au pugilat en spectateur (Coston, A.B.C. journ., 1952, p. 133).
P. métaph. [P. oppos. à acteur] Ainsi permettront-ils à leurs contemporains, à leurs concitoyens, de mieux comprendre les drames dont ils vont être, dont ils sont déjà, tout à la fois, les acteurs et les spectateurs (L. Febvre, Face au vent, [1946] ds Combats, 1953, p. 42).
b) Celui, celle qui s'observe, se contemple. Voilà bien des années que je suis le spectateur pantelant de ma propre vie, comme je serais le spectateur d'une tragédie surnaturelle (Bloy, Journal, 1903, p. 169).À mesure que la résistance intérieure, en dépit d'elle-même, s'affermissait, ses gestes devenaient une agitation factice, sa rage s'exténuait par sa violence même. Elle redevenait par degrés spectatrice de sa propre folie (Bernanos, Soleil Satan, 1926, p. 212).
3. Au fig. Chose abstraite considérée comme observateur, témoin. Là-dessus le droit commun est spectateur en quelque sorte, comme on voit par les maximes: « Le contrat est la loi des parties », et « Nul n'est tenu de rester dans l'indivision » (Alain, Propos, 1923, p. 462).La ténacité et la clairvoyance sont des spectateurs privilégiés pour ce jeu inhumain où l'absurde, l'espoir et la mort échangent leurs répliques (Camus, Sisyphe, 1942, p. 23).
B. −
1.
a) Celui, celle qui assiste à une représentation artistique, récréative, à une manifestation sportive, à une cérémonie. Spectateur de cinéma, de théâtre, de télévision (synon. téléspectateur) ; les applaudissements des spectateurs. L'ouverture des états généraux eut lieu le lendemain: on avait construit à la hâte une grande salle dans l'avenue de Versailles pour y recevoir les députés. Beaucoup de spectateurs furent admis à cette cérémonie (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 151).Une partie de l'ancienne clientèle de l'écran a disparu des salles. Par contre, une classe nouvelle de spectateurs est entrée pour la première fois dans les établissements de projection: celle qui fréquentait autrefois les théâtres (Arts et litt.,1935, p. 78-7).
b) P. anal. Personne qui assiste à une action qui reproduit les formes, les conditions d'un spectacle par l'émotion, l'intérêt qu'elle suscite. Spectateur d'un duel, d'une exécution, d'un procès. Le peuple dans tous les pays jouit avec avidité de la vue des exécutions, et peut-être, de l'empressement à être spectateur des supplices, il y a peu de distance pour en devenir l'instrument (Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1585).
2. Celui, celle qui regarde, qui examine une œuvre d'art. L'architecture a exercé le goût du spectateur (...). Mais il semble que certains arts soient spécialement adaptés à l'individu (Arts et litt., 1935, p. 84-1).Une bonne vitrine de musée doit être transparente pour bien laisser voir les objets, étanche pour ne pas laisser entrer la poussière. En outre, elle ne doit pas gêner les spectateurs en reflétant les objets environnants (Musées Fr., 1950, p. 20).
3. En partic. Personne de référence regardant un spectacle, observant ou contemplant une œuvre d'art.
a) Personne imaginaire qui sert de référence pour la mise en place d'un lieu scénique, la construction d'une œuvre d'art. Le côté de la table qui fait face au spectateur est occupé par un grand fauteuil recouvert de drap d'or (Hugo, Ruy Blas, 1838, iii, 1, p. 390).Placées de plain-pied avec le spectateur, les figures de Rodin ne sont ni encadrées ni même reliées entre elles par un rythme unanime (Arts et litt., 1936, p. 18-1).
b) [Avec un plur. ou un sing. coll.] Le public, l'assistance, l'auditoire. [Ces] taches de couleur impressionnistes (...) frappent bien plus sûrement le spectateur qu'un méticuleux trompe-l'œil (Lifar, Traité chorégr., 1952, p. 74).
En compos. ou en appos. Spectateur-acteur. Les spectateurs-auditeurs furent installés sur un amphithéâtre concave permettant à chacun de voir bien la scène, mais aussi livrant à chacun la vue réelle de la masse des assistants (Gds cour. pensée math., 1948, p. 487).De tels livres [« Histoire de la France et des Français »], en effet, se prêtent difficilement à une lecture suivie. Ils semblent conçus pour être feuilletés (...). Le lecteur spectateur peut passer à son gré d'une image à un texte (L'Express, 22 août 1977, p. 23, col. 1).
C. − Empl. adj.
1. Qui regarde, assiste à un spectacle, un événement. Foule spectatrice. Cet enthousiasme universel passa dans le cœur de tous les chevaliers spectateurs de cette scène touchante: ils unirent leurs voix à celles du peuple et des soldats (Genlis, Chev. Cygne, t. 2, 1795, p. 321).Il y avait assez d'élégance dans les équipages, mais leurs couleurs en général, ainsi que l'air et les manières des piétons spectateurs avaient une teinte sérieuse qui ne disposait pas à la gaîté (Delécluze, Journal, 1825, p. 173).
2. Qui appartient à celui, celle qui regarde un spectacle, qui observe un événement, un phénomène. Tel est le phénomène composite, l'état de fait, instable et passager, auquel l'instinct spectateur confère un semblant d'unité en le prenant à son compte (Gaultier, Bovarysme, 1902, p. 173).[Le classicisme des grandes revues] a formé, accru notre avidité spectatrice (Colette, Jumelle, 1938, p. 108).
REM.
Spectatoriel, -elle, adj.,rare. Qui appartient au spectateur, qui vient du spectateur. La demande spectatorielle au cinéma (ReySémiot.1979).
Prononc. et Orth.: [spεktatœ:ʀ], [spe-], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1372 masc. « celui qui assiste à un spectacle » (N. Oresme, Politiques d'Aristote, VIII, 13, éd. A. D. Menut, p. 356); 2. 1538 « qui voit une chose, en est témoin » spectateur masc. (G. Michel, Trad. de Justin, fo97 vods Gdf. Compl.); 1579 spectatrice fém. (H. Est., Precell. du lang. fr., p. 4, ibid.); 3. 1588 « celui qui assiste à une action, par opposition à celui qui la fait » (Montaigne, Essais, II, XXVII, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 696). Empr. au lat.spectator « celui qui a l'habitude de regarder, d'observer; spectateur au théâtre ». Fréq. abs. littér.: 1 852. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 3 089, b) 1 651; xxes.: a) 1 533, b) 3 433. Bbg. Couperus (M.). La Terminol. appl. aux périod. et aux journalistes. In: Couperus (M.). L'Ét. des périod. anc. Paris, 1972, pp. 59-62.

Wiktionnaire

Nom commun

spectateur \spɛk.ta.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : spectatrice)

  1. Celui qui est témoin oculaire d’un événement, d’une action, de quoi que ce soit.
    • Il n’a point eu de part à cette action, il n’en a été que simple spectateur.
    • Spectateur curieux des mœurs de son siècle.
    • Elle a été spectatrice de tous ces événements.
  2. (En particulier) Celui, celle qui assiste à un spectacle, à une représentation théâtrale, à un événement sportif, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique.
    • Ils se sentaient en sécurité comme les spectateurs d’une course de taureaux : ils risquaient peut-être leur argent sur le résultat, mais c’était tout. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 211 de l’éd. de 1921)
    • Les spectateurs les accompagnaient en battant rythmiquement des mains et en chantant des airs tahitiens plus mélodieux que la dure langue mangarevienne. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
  3. (Figuré) Personne passive devant un événement ; personne qui n’a pas agi mais obtient un bénéfice.
    • Pour l’instant, M. Trump galvanise cet électorat en attisant leurs peurs de l’étranger et leur rejet des élites. N’empêche, ils restent toujours spectateurs de la prospérité actuelle. — (Stéphane Lauer, « Trump, finalement, ça marche ? », Le Monde. Mis en ligne le 17 septembre 2018)

Nom commun

spectatrice \spɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : spectateur)

  1. Celle qui est témoin oculaire d’un événement, d’une action, de quoi que ce soit.
  2. (En particulier) Celle qui assiste à un spectacle, à une représentation théâtrale, à un évènement sportif, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397)
      Mon avis est, que ce mot est françois, car il est analogue au génie de cette Langue, puisqu’on dit acteur… actrice ; ambassadeur… ambassadrice ; bienfaiteur… bienfaitrice ; consolateur… consolatrice ; créateur… créatrice ; directeur… directrice ; électeur… électrice ; fondateur… fondatrice ; producteur… productrice ; protecteur… protectrice ; spectateur… spectatrice ; tuteur… tutrice ; usurpateur… usurpatrice.
    • Si l’on ne dit pas une femme Autrice, c’est qu’une femme qui fait un livre est une femme extraordinaire ; mais il est dans l’ordre qu’une femme aime les spectacles, la poésie, etc. comme il est dans l’ordre qu’elle soit Spectatrice. — (M. Hilscher, cité dans Louis-Sébastien Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler ou pris dans des acceptions nouvelles, Moussard, Maradan, Paris, 1801, page 26)

Nom commun

spectatrice \spɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : spectateur)

  1. Celle qui est témoin oculaire d’un événement, d’une action, de quoi que ce soit.
  2. (En particulier) Celle qui assiste à un spectacle, à une représentation théâtrale, à un évènement sportif, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397)
      Mon avis est, que ce mot est françois, car il est analogue au génie de cette Langue, puisqu’on dit acteur… actrice ; ambassadeur… ambassadrice ; bienfaiteur… bienfaitrice ; consolateur… consolatrice ; créateur… créatrice ; directeur… directrice ; électeur… électrice ; fondateur… fondatrice ; producteur… productrice ; protecteur… protectrice ; spectateur… spectatrice ; tuteur… tutrice ; usurpateur… usurpatrice.
    • Si l’on ne dit pas une femme Autrice, c’est qu’une femme qui fait un livre est une femme extraordinaire ; mais il est dans l’ordre qu’une femme aime les spectacles, la poésie, etc. comme il est dans l’ordre qu’elle soit Spectatrice. — (M. Hilscher, cité dans Louis-Sébastien Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler ou pris dans des acceptions nouvelles, Moussard, Maradan, Paris, 1801, page 26)

Nom commun

spectatrice \spɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : spectateur)

  1. Celle qui est témoin oculaire d’un événement, d’une action, de quoi que ce soit.
  2. (En particulier) Celle qui assiste à un spectacle, à une représentation théâtrale, à un évènement sportif, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397)
      Mon avis est, que ce mot est françois, car il est analogue au génie de cette Langue, puisqu’on dit acteur… actrice ; ambassadeur… ambassadrice ; bienfaiteur… bienfaitrice ; consolateur… consolatrice ; créateur… créatrice ; directeur… directrice ; électeur… électrice ; fondateur… fondatrice ; producteur… productrice ; protecteur… protectrice ; spectateur… spectatrice ; tuteur… tutrice ; usurpateur… usurpatrice.
    • Si l’on ne dit pas une femme Autrice, c’est qu’une femme qui fait un livre est une femme extraordinaire ; mais il est dans l’ordre qu’une femme aime les spectacles, la poésie, etc. comme il est dans l’ordre qu’elle soit Spectatrice. — (M. Hilscher, cité dans Louis-Sébastien Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler ou pris dans des acceptions nouvelles, Moussard, Maradan, Paris, 1801, page 26)

Nom commun

spectatrice \spɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : spectateur)

  1. Celle qui est témoin oculaire d’un événement, d’une action, de quoi que ce soit.
  2. (En particulier) Celle qui assiste à un spectacle, à une représentation théâtrale, à un évènement sportif, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique.
    • Mon avis eſt, que ce mot eſt françois, car il eſt analogue au génie de cette Langue, puiſqu’on dit Acteur… Actrice ; Ambaſſadeur… Ambaſſadrice ; Bienfaiteur… Bienfaitrice ; Conſolateur… Conſolatrice ; Créateur… Créatrice ; Directeur… Directrice ; Electeur… Electrice ; Fondateur… Fondatrice ; Producteur… Productrice ; Protecteur… Protectrice ; Spectateur… Spectatrice ; Tuteur… Tutrice ; Uſurpateur… Uſurpatrice. — (Simon-Nicolas-Henri Linguet, Annales politique, civiles et littéraires, 1778, page 386-397)
      Mon avis est, que ce mot est françois, car il est analogue au génie de cette Langue, puisqu’on dit acteur… actrice ; ambassadeur… ambassadrice ; bienfaiteur… bienfaitrice ; consolateur… consolatrice ; créateur… créatrice ; directeur… directrice ; électeur… électrice ; fondateur… fondatrice ; producteur… productrice ; protecteur… protectrice ; spectateur… spectatrice ; tuteur… tutrice ; usurpateur… usurpatrice.
    • Si l’on ne dit pas une femme Autrice, c’est qu’une femme qui fait un livre est une femme extraordinaire ; mais il est dans l’ordre qu’une femme aime les spectacles, la poésie, etc. comme il est dans l’ordre qu’elle soit Spectatrice. — (M. Hilscher, cité dans Louis-Sébastien Mercier, Néologie ou Vocabulaire de mots nouveaux, à renouveler ou pris dans des acceptions nouvelles, Moussard, Maradan, Paris, 1801, page 26)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPECTATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui est témoin oculaire d'un événement, d'une action, de quoi que ce soit. Il n'a point eu de part à cette action, il n'en a été que simple spectateur. Spectateur curieux des mœurs de son siècle. Elle a été spectatrice de tous ces événements. Il se dit, particulièrement, de Ceux qui assistent à un spectacle, à une représentation théâtrale, à quelque exercice, à quelque grande cérémonie ou réjouissance publique. Cette pièce a ravi les spectateurs. Les acteurs et les spectateurs. Il y avait beaucoup de spectateurs à cette revue.

Littré (1872-1877)

SPECTATEUR (spè-kta-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui est témoin d'une chose, quelle qu'elle soit, qui la voit des yeux du corps ou de ceux de l'esprit. Elle a été spectatrice de tous ces événements. Il y avait beaucoup de spectateurs à cette revue. Enfin, voici un changement extraordinaire ; c'est un plaisir que d'être spectateur, Sévigné, 86. Des vertus de mon roi spectateur inutile, Boileau, Épît. I. Vous fûtes spectateur de cette nuit dernière…, Racine, Bérén. I, 4. Ils [les grands] vivent comme s'ils n'avaient point de spectateurs, et cependant ils sont tout seuls comme le spectacle éternel du reste de la terre, Massillon, Pet. carême, Tentations des grands. Les spectateurs au jeu ne manquent guère de prendre parti pour le plus fort, de se liguer avec la fortune, Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 223, dans POUGENS.

    Celui, celle qui regarde, observe sans agir. Ne croyez pas qu'on soit innocent en jouant ou en faisant un jeu des vicieuses passions des autres ; par là on nourrit les siennes ; un spectateur au dehors est au dedans un acteur secret, Bossuet, Concupisc. 31. Enfin il est entré, sans savoir dans son cœur S'il en devait sortir coupable ou spectateur, Racine, Andr. V, 2.

  • 2 Particulièrement. Celui, celle qui assiste à une représentation théâtrale. Émouvoir les spectateurs. Les acteurs et les spectateurs. Vos froids raisonnements ne feront qu'attiédir Un spectateur toujours paresseux d'applaudir, Boileau, Art p. III. Le spectateur est comme la confidente, il apprend de moment en moment des choses dont il attend la suite, Voltaire, Comm. Corn. Rem. Rodog. II, 2. Les premiers spectateurs [de Cinna] furent ceux qui combattirent à la Marfée, et qui firent la guerre de la Fronde, Voltaire, ib. Cinna, V, sc. dern. La première convention faite en faveur de l'art dramatique a été que le spectateur serait censé absent, Marmontel, Œuv. t. III, p. 219. Comme j'étais étonnée du nombre des spectateurs [dans un théâtre d'Athènes] : il peut se monter, m'a-t-il dit, à trente mille ; la solennité de ces fêtes en attire de toutes les parties de la Grèce, Barthélemy, Anach. ch. X.

    Fig. Pour nous, vil peuple assis aux derniers rangs [de la scène du monde], Troupe futile et des grands rebutée, Par nous d'en bas la pièce est écoutée ; Mais nous payons, utiles spectateurs, Rousseau J.-B. Epigr. 18.

HISTORIQUE

XVIe s. Quant à la gratitude [des bestes]… ce seul exemple [le lion d'Androclès] suffira, qu'Appion recite comme en ayant esté luy mesme spectateur, Montaigne, II, 192.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SPECTATEUR, est une personne qui assiste à un spectacle. Voyez Spectacle.

Chez les Romains, spectateurs, spectatores, signifioient plus particulierement une sorte de gladiateurs qui avoient obtenu leur congé, & qui étoient souvent gagés pour assister comme spectateurs aux combats de gladiateurs, &c. dont on régaloit le peuple. Voyez Gladiateur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « spectateur »

Du latin spectator (« observateur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. spectatorem, de spectare (voy. SPECTACLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spectateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spectateur spɛktatœr

Citations contenant le mot « spectateur »

  • L’acteur est là pour symboliser des questions auquel seul le spectateur, individuellement, apporte sa solution. De Anonyme
  • Je préfère quand le spectateur sort avec des questions plutôt qu’avec des réponses. De Louis Malle
  • Tout ce qui est dit et non montré est perdu pour le spectateur. De Alfred Hitchcock
  • Le film doit être conçu de manière que la réflexion du spectateur puisse se prolonger après la projection. De Gleb Panfilov
  • Au milieu d'une salle qui éclate de rire, je ne vois que le spectateur qui ne rit pas. De Fernand Raynaud
  • Si l'essentiel c'est l'acteur, l'important c'est le spectateur. De Guy Alloucherie
  • Jamais au spectateur n'offrez rien d'incroyable. Le vrai peut quelquefois n'être pas vraisemblable. De Nicolas Boileau
  • La beauté est pire que le vin : elle enivre et le possesseur et le spectateur. De Proverbe anglais
  • Estelle Denis s’est imposée sur le petit écran depuis le milieu des années 2000. Mais vous êtes-vous déjà posé la question de savoir quels sont les programmes fétiches de l’animatrice ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses goûts de spectatrice valent le détour… Voici.fr, Estelle Denis : ce plaisir coupable que l'animatrice assume totalement - Voici
  • Réservant au peintre la tâche sévère et contrôlable de commencer les tableaux, attribuons au spectateur le rôle avantageux, commode et gentiment comique de les achever par sa méditation ou son rêve. Félix Fénéon, Œuvres, Gallimard
  • Réservant au peintre la tâche sévère et contrôlable de commencer les tableaux, attribuons au spectateur le rôle avantageux, commode et gentiment comique de les achever par sa méditation ou son rêve. Félix Fénéon, Œuvres, Gallimard
  • Trop de couleur nuit au spectateur. De Jacques Tati
  • Si tout le monde dansait, qui serait spectateur ? De Proverbe bamiléké
  • Celui qui assiste en spectateur voit clair, celui qui prend parti se laisse égarer. De Proverbe chinois
  • La volonté est, pour tout ce qui est passé, un méchant spectateur. De Friedrich Nietzsche
  • Qui va au théâtre pour passer une bonne soirée est un piètre spectateur. De Georges Perros
  • Le théâtre imagine pour le spectateur, et lui fait vivre les produits de cette imagination. De Odön von Horvath
  • Tout homme est sensible quand il est spectateur. Tout homme est insensible quand il agit. De Alain / Vigiles de l’esprit
  • Tout juste sortie de la nuit naissante du domaine de Flandry, Pierre Notte, à la fois comédien, auteur et performeur, envahit l’espace théâtral ce jeudi soir. Le titre de la représentation "L’effort d’être spectateur" provoque questionnement et interrogation dans le public. Comment ce vaste sujet va-t-il être abordé ? Sous l’aspect d’une étude sociologique du public et de ses comportements, Pierre Notte distille non sans humour les multiples aspects de cet aspect culturel. Non, le théâtre n’est pas le cinéma ou la télé ! Le théâtre cultive l’imaginaire, le spectateur "travaille" ses méninges. Le comédien donne ici une leçon de vie, de culture, d’intelligence en somme. Il incite le spectateur à devenir acteur. Acteur de ses choix, de ses aspirations et interprétations, Pierre Notte montre et démontre le sens critique. Il virevolte dans la nuit limouxine, au centre d’un décor épuré mais où la mise en scène représente une véritable prouesse physique. Muni seulement de gants de boxe et d’un cerceau, il hypnotise un public attentif et passionné. Parfois il se met à nu au propre comme au figuré, révélant sa passion pour un jeu d’acteur poussé à l’extrême. Il gesticule oui, mais en harmonie, sur des pas précis, juché sur des talons aiguilles. ladepeche.fr, Limoux NAVA : au théâtre, le spectateur joue un rôle primordial - ladepeche.fr
  • De "L'Empire contre-attaque" à "Retour vers le futur" en passant par "Indiana Jones", retour sur les 25 meilleurs films des années 80 selon les spectateurs d'AlloCiné. AlloCiné, Les 25 meilleurs films des années 80 selon les spectateurs d'AlloCiné - AlloCiné
  • Faire la différence entre un quidam et un spectateur tel est en quelque sorte le fil conducteur d’un spectacle maintes fois joué tant à Avignon qu’au théâtre du Rond-Point (Paris). ladepeche.fr, Festival NAVA : "L’effort d’être spectateur" à Limoux - ladepeche.fr
  • DC Showcase’s Batman: Death in the Family va être un court-métrage animé interactif qui, contrairement à ce que les esprits distraits pourraient croire, ne se limitera pas à choisir la conclusion de son choix. À plus d’une occasion, le spectateur sera ainsi sollicité pour décider de la suite des évènements. Les choix les plus importants concerneront le personnage principal, soit Jason Todd. Fredzone, Batman Death in the Family : une fiction animée dont le spectateur pourra décider de la fin
  • Le Puy du Fou a annoncé dimanche 26 juillet qu’il allait limiter à 5 000 le nombre des spectateurs à son célèbre spectacle nocturne, la Cinéscénie, face au début de polémique soulevé par la présence de 12 000 personnes en tribune en pleine épidémie de coronavirus. Le Monde.fr, Coronavirus : le Puy du Fou va limiter le nombre de ses spectateurs
  •             Cet appel à témoignages a pour cadre une enquête sur les effets produits par l’expérience de la nudité sur la subjectivité des spectatrices et spectateurs de théâtre, et leur articulation avec des thématiques de l’ordre de l’intime — tels que le rapport au corps, la sexualité, la pudeur, la représentation sociale. Dans le cadre de cette enquête, je cherche des spectateurs et spectatrices souhaitant témoigner de souvenirs de spectacles vus sur des scènes de théâtre et de danse, impliquant de la nudité et ayant eu sur elles/eux un impact émotionnel et intellectuel important. , Appel à témoignages : Le spectateur et la nudité
  • L’Effort d’être spectateur Théâtre Lisieux Normandie, le mardi 17 novembre à 20:00 Unidivers, L’Effort d’être spectateur Théâtre Lisieux Normandie Lisieux mardi 17 novembre 2020
  • «C'est un peu le retour à la vie normale» : pour la première fois depuis quatre mois, une rencontre avec un club d'élite s'est disputée devant 5.000 spectateurs en France, la jauge limite fixée par le gouvernement, dimanche au Havre avec le PSG en tête d'affiche. Au-delà du retour mordant sur les terrains de Neymar, Kylian Mbappé et les autres stars du PSG, parfaitement lancés dans leur mission commando pour le gain des coupes nationales et le «Final 8» de la Ligue des champions, la démonstration contre le HAC (9-0) constitue un petit événement pour le foot français et européen. , Edouard Philippe, spectateur de la défaite du Havre face au PSG
  •             Cet appel à témoignages a pour cadre une enquête sur les effets produits par l’expérience de la nudité sur la subjectivité des spectatrices et spectateurs de théâtre, et leur articulation avec des thématiques de l’ordre de l’intime — tels que le rapport au corps, la sexualité, la pudeur, la représentation sociale. Dans le cadre de cette enquête, je cherche des spectateurs et spectatrices souhaitant témoigner de souvenirs de spectacles vus sur des scènes de théâtre et de danse, impliquant de la nudité et ayant eu sur elles/eux un impact émotionnel et intellectuel important. , Appel à témoignages : Le spectateur et la nudité

Images d'illustration du mot « spectateur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spectateur »

Langue Traduction
Anglais spectator
Espagnol espectador
Italien spettatore
Allemand zuschauer
Chinois 观众
Arabe المشاهد
Portugais espectador
Russe зритель
Japonais 観客
Basque ikusle
Corse spettatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « spectateur »

Source : synonymes de spectateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spectateur »

Partager