La langue française

Parterre

Sommaire

  • Définitions du mot parterre
  • Étymologie de « parterre »
  • Phonétique de « parterre »
  • Citations contenant le mot « parterre »
  • Images d'illustration du mot « parterre »
  • Traductions du mot « parterre »
  • Synonymes de « parterre »
  • Antonymes de « parterre »

Définitions du mot parterre

Trésor de la Langue Française informatisé

PARTERRE, subst. masc.

A. −
1. Populaire
a) Sol (d'un enclos, d'une maison). Anne-Marie apprenait à sa soeur Pauline à élever la volaille, à travailler le parterre, à gouverner les servantes (Pourrat, Gaspard, 1925, p.7).Le parterre [d'une pièce misérable] était fait de briques rouges (Arland, Ordre, 1929, p.121).
Loc. Faire un parterre. Faire une chute. (Dict.xixeet xxes.).
b) Synon. de carrelage, plancher.Ma mère, à soixante ans, qui lave les par-terres (Sénac, poète oranais dsLanly1962p.277):
1. ... si Ferdinand arrive demain avec sa femme et les enfants... −Il n'ira pas regarder le parterre de la cuisine, qu'est-ce que tu me racontes? −Il aime quand même à trouver sa maison propre... Aymé, Jument, 1933, p.43.
2. HORTIC. Partie découverte, plane d'un jardin d'agrément ou d'un parc, généralement située face au bâtiment principal d'une résidence et/ou à l'intérieur d'un jardin public, comprenant des combinaisons de corbeilles, de plates-bandes, de bordures de fleurs, de gazon, d'arbustes, quelquefois des pièces d'eau ou des bassins et formant un ensemble décoratif. Compartiment de parterre; dessin des parterres. Ils passèrent (...) devant les statues des reines, suivirent des allées discrètes et, revenus à la terrasse, se penchèrent pour mieux voir les plantes et le parterre à la française (Estaunié, Empreinte, 1896, p.208).Sous ma fenêtre, dans le jardin, un parterre oblong de violettes, que le soleil n'avait pas encore touchées, bleuissait dans la rosée (Colette, Vagab., 1910, p.274):
2. Enfin ils descendirent dans le parterre. C'est un vaste rectangle, laissant voir d'un seul coup d'oeil ses larges allées jaunes, ses carrés de gazon, ses rubans de buis, ses ifs en pyramide, ses verdures basses et ses étroites plates-bandes, où des fleurs clair-semées font des taches sur la terre grise. Flaub., Éduc. sent., t.2, 1869, p.154.
En partic.
Parterre à broderie; parterre de broderie; parterre brodé. Parterre composé de rinceaux, de fleurons, et autres figures formées par des traits de buis nain et entourées de plates-bandes (d'apr. Bouillet 1859). Un vaste terrain distribué d'après les principes de Le Nôtre et les règles de la plus exacte symétrie; des parterres bordés et brodés en buis, des murs de charmille, des allées droites à perte de vues (Jouy, Hermite, t.5, 1814, p.251).
En partic. Parterre d'eau. ,,Canaux découverts qui ornent un jardin et forment des compartiments à peu près semblables à ceux des parterres ordinaires`` (Jossier 1881). Le cuivre et l'étain des parterres d'eau tache à peine de reflets ternes les rideaux nets de buis et d'ifs qui réunissent de traits noirs les masses rousses des végétations d'automne aux rameaux sombres de l'été (Faure, Hist. art, 1921, p.96).
P. méton. Fleurs qui ornent un parterre. Derrière la grosse tour et la grise maçonnerie de Langeais fleurissent des parterres (Hourticq, Hist. art, Fr., 1914, p.149).L'orage qui, depuis midi, pesait sur la ville, semblait retenir au ras du sol le parfum des parterres (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p.590).
P. métaph. Un parterre de gâteaux, de petits fours, de fruits confits et de bonbons (Maupass., Notre coeur, 1890, p.320).De larges autocars outremer dont l'impériale est un parterre multicolore de matelas et de sacs brodés (T'Serstevens, Itinér. esp., 1933, p.188).
Au fig. Comme c'est joli et naturel, une fleur de gaieté dans un parterre d'ennuis (Renard, Journal, 1906, p.1066).Ce petit volume de moins de 200 pages (...) est un parterre d'idées tant biologiques que philosophiques (Les Lettres Fr., 28 août 1968, p.25, col. 3).
3. EAUX ET FORÊTS. Parterre de (la) coupe. ,,Sol de la partie exploitée d'un bois`` (Plais. 1969). Vienne une phase de récession dans la papeterie? Moins d'achats à l'étranger comme en France, les bois restent sur parterre de coupe (Industr. fr. bois, 1955, p.40).Certains propriétaires exploitent (...) eux-mêmes leurs bois et les vendent façonnés sur le parterre de la coupe (Cochet, Bois, 1963, p.130).
B. − THÉÂTRE
1.
a) [Aux xviieet xviiies.] Partie de la salle située au-dessous du niveau de la scène, circonscrite par l'orchestre et le pourtour des loges du rez-de-chaussée et où le public se tenait debout (d'apr. Bouillet 1859). On est tous les jours invité à Londres à d'immenses assemblées, où l'on se coudoie comme au parterre (Staël, Consid. Révol. fr., t.2, 1817, p.363).À l'hôtel de Bourgogne, il y a deux rangs de loges. Au milieu, le parterre où l'on se tient debout, et parfois une grille le sépare de la scène (Brasillach, Corneille, 1938, p.56).
b) Partie de la salle qui, dans certains théâtres, est située derrière les fauteuils d'orchestre et où les spectateurs sont assis. Billets, places de parterre. L'orchestre se tut, les gens du parterre se levèrent et commencèrent lentement à évacuer la salle (Camus, Peste, 1947, p.1380).Collégien, j'étais déjà un habitué du parterre à cinq francs aux matinées classiques du Français et de l'Odéon (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p.lx).
Loc., fig., pop. [Par recoupement de supra A 1] Prendre un billet de parterre. V. billet II G.
P. ell. de billet, place. Deux ou trois fois par semaine, il se payait un parterre à l'Opéra ou aux Italiens (A. Daudet, N. Roumestan, 1881, p.22).Sous celui [le nom] de fauteuils d'orchestre il avait fait prendre des parterres qui coûtaient moitié moins (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.776).
2. P. méton.
a) Spectateurs occupant cette partie de la salle; en partic., vieilli, public populaire. Applaudissements, huées, sifflets du parterre; faire rire, régaler, ravir le parterre. Henry Monnier était un acteur trop fin pour le parterre (Vigny, Journal poète, 1834, p.1006).On découvre un trait génial du jeu de la Berma huit jours après l'avoir entendue, par la critique, ou sur le coup, par les acclamations du parterre (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p.450):
3. Les quolibets, les lazzis des dialogues [des marionnettes], qui avaient encore toute la verve et la causticité italienne, excitaient à la ronde les gros éclats de rire du parterre. Balzac, OEuvres div., t.1, 1839, p.260.
b) P. anal.
Vieilli. Peuple (par rapport à ceux qui occupent des emplois élevés). Nous demanderons seulement qu'on nous laisse les droits du parterre, et qu'on nous permette quelques observations et quelques avis qui nous semblent de bon sens (Jouffroy, Mél. philos., 1833, p.28).
Public en général. [Le professeur] contemplait, du haut de son estrade, un parterre parfait (Arnoux, Algorithme, 1948, p.31):
4. Ce n'est pas une des moindres épreuves de la guerre que ces louanges qu'il faut que les grandes nations se donnent à elles-mêmes devant un parterre de neutres indifférents à tout ce qui n'est pas leur propre terreur. Mauriac, Journal 3, 1940, p.292.
Cour. Assemblée composée de personnalités en vue (journalistes, notables, personnalités politiques, vedettes). Synon. pléiade.Les présentations de haute couture des collections de printemps débutent aujourd'hui à Paris, pour se prolonger toute la semaine. Un parterre de journalistes appréciera quelque 3.000 modèles élaborés en secret depuis deux mois (L'Est Républicain, Magazine dimanche, 22 janv. 1984, p.24, col. 2).
Prononc. et Orth.: [paʀtε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) 1542 «sol, plancher» (doc. ds Mém. de la Société nat. des antiquaires de France, t.74 [8esérie, t.4], 1914, 48: faire le planchement d'assemblaige de menuyserie du parterre sur le plancher de lad. salle de la longueur et largeur d'icelle); b) 1630 faire un parterre «faire une chute» (A. D'Aubigné, Aventures du baron de Faeneste, IV, 3 ds OEuvres complètes, éd. E. Réaume et F. de Caussade, t.2, p.568); c) 1842 prendre un billet de parterre (Ac. Compl.); 2. 1579 «partie d'un parc, d'un jardin d'agrément où l'on a aménagé des compartiments de fleurs, de gazon» (Ducerceau, Les plus excellents bastiments de France ds Rommel, p.7); 3. a)α) 1668 «partie du rez-de-chaussée d'une salle de théâtre où le public se tient debout» (Boileau, Satire, IX, 178, éd. A. Cahen, p.130); β) 1660 «public du parterre» (Molière, Les Précieuses ridicules, 9 ds OEuvres, éd. E. Despois, t.2, p.91); γ) 1701 «billet qui donne accès au parterre» (Fur.); b) 1786 «partie du rez-de-chaussée d'une salle de théâtre, derrière les fauteuils d'orchestre, où le public est assis» (Encyclop. méthod. Gramm. et litt. t.3, p.2). Comp. de par1* et de terre*. Fréq. abs. littér.: 628. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1171, b) 1159; xxes.: a) 940, b) 484. Bbg. Archit. 1972, p.180.

Wiktionnaire

Nom commun

parterre \paʁ.tɛʁ\ masculin

  1. Partie découverte d’un jardin, régulièrement divisée en compartiments et plates-bandes garnies de fleurs.
    • Le Parterre commence toujours le Jardin ; c’est le premier objet qu’on aperçoit du château ; le terrein qu’il occupe n’eſt deſtiné qu’à agrémenter la veue. C’est un deſſein léger, tracé sur terre, relevé avec du buis & du gazon, animé par des ſables de différentes couleurs, noir, rouge, jaune, blanc. Les plates-bandes sont, pour ainſi dire, le cadre du parterre. On le remplit de fleurs. Il ſe fait de quatre ſortes de Parterres.— (François-A. de GarsaultNotionaire , ou mémorial raisonné de ce qu'il y a de plus utile et de plus intéressant dans les connoissances humaines, Volume 2, 1761, p.322)
    • Un parterre doit être diversifié ; il convient qu'on y voie à la tête un bassin, ou pièce d'eau : toute son étendue doit offrir un tableau gracieux, […]. — (L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur, Rouen, 1787)
    • Le parterre central était cerclé de gazon japonais et de «désespoir du peintre». Je me penchais, fascinée de les trouver chaque fois plus féeriques. — (Jeannine Burny, Le jour s'en va toujours trop tôt: sur les pas de Maurice Carême, Bruxelles, Editions Racine, 2007, page 13)
    • Une partie des jardiniers à pied d’œuvre prépare déjà la plantations des végétaux... africains – de la savane, du désert ou de la forêt tropicale – qui composeront un jardin dans le parterre haut de Trianon, à l’occasion de la saison Africa 2020. — (Julien Jedwab, Alors que les Tuileries « se reposent », de nombreux événements liés aux jardins sont annulés, en attente ou reportés, Le Monde, 16 avril 2020)
    • Y croissent de délicieuses feuilles de pissenlit qu’il serait dommage de froisser et j’espère aussi secrètement, un jour ou l’autre, qu’une fraise sauvage de passage se sédentarisera dans ce parterre.— (Éric Chevillard, Une empreinte unique, profonde, là, dans la terre de mon potager, Le Monde, 13 avril 2020)
  2. Partie d’une salle de spectacle située entre les fauteuils d’orchestre et le fond du théâtre.
    • Aller au parterre. Autrefois on était debout dans tous les parterres.
    • Peu m'importait d'arrêter mes regards sur un parterre peuplé seulement d'une trentaine d'amateurs forcés, sur des loges garnies de bonnets ou de toilettes surannées, - ou bien de faire partie d'une salle animée et frémissante couronnée à tous ses étages de toilettes fleuries, de bijoux étincelants et de visages radieux. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Sylvie, 1854)
    • […] et le porteur de pancarte, qui indiquait les rounds, se mis à promener dans le parterre un gigantesque numéro un. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • C’est là qu’on comprend pourquoi on nous a directement conseillé de nous asseoir au premier balcon : les spectateurs du parterre qui se croyaient chanceux au départ verront des dos tournés pendant une heure et demie, et Kanye pendant les dix secondes où il montera sur le piédestal à la place du chef de chœur.— (Théodora Aspart, Kanye West, une messe, un défilé et des polémiques, Le Monde, 1er mars 2020)
  3. (Par extension) Ensemble des spectateurs qui sont placés au parterre.
    • Le parterre a fort applaudi ce vers, cet acteur. Le parterre a mieux jugé que les loges.
    • Boyer apprit au parterre à bâiller. — (Jean Racine, Épigrammes, V)
    • Lorsqu’il entendit Talma, au-dessus de ce parterre de rois, jeter comme un appel un vers fameux, l’empereur Alexandre qu’une lueur de raison avait sans doute illuminé, de toute ses forces applaudit et se tournant vers Napoléon s’écria : « L’amitié d’un grand homme est un bienfait des dieux. » — (La Proclamation Présidentielle, Le Matin, 24 avril 1926, page 1, colonne 3)
  4. (Par analogie) Assemblée, groupe.
    • Comme l’indiquait il y a quelques années déjà un responsable de l’université de Qinghua (Pékin) devant un parterre d’entreprises françaises à Pékin, celui qui dominera la mondialisation n’est pas celui qui apporte les meilleures solutions, mais celui qui formule les questions de telle sorte qu’une seule réponse apparaît viable parmi toutes les autres, la sienne.— (Laurent Malvezin, « La Chine veut démontrer qu’elle peut remplacer les démocraties libérales pour protéger l’ordre international et les populations », Le Monde, 2 avril 2020)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PARTERRE. n. m.
Partie découverte d'un jardin, régulièrement divisée en compartiments et plates-bandes garnies de fleurs. Parterre de buis, de gazon, de fleurs. Parterre orné de vases, de statues et de bassins. Tracer un parterre. Les plates-bandes, les bordures, les compartiments d'un parterre. Parterre d'eau se dit, par analogie, d'un Bassin de forme régulière, qui se rattache à l'ordonnance architecturale pour la décoration d'un jardin.

PARTERRE désigne encore la Partie d'une salle de spectacle située entre les fauteuils d'orchestre et le fond du théâtre. Aller au parterre. Autrefois on était debout dans tous les parterres. Fig. et pop., Prendre un billet de parterre, Tomber par terre.

PARTERRE s'emploie aussi pour désigner l'Ensemble des spectateurs qui sont placés au parterre. L'opinion du parterre. Le parterre a fort applaudi ce vers, cet acteur. Le parterre a mieux jugé que les loges. Les applaudissements, les sifflets du parterre.

Littré (1872-1877)

PARTERRE (par-tê-r') s. m.
  • 1Aire plate et unie.

    Parterre de natte, natte qui couvre le plancher d'une chambre.

    Faire un parterre, tomber sur le sol. Il donna deux fois à travers De deux petits monceaux de pierres, Tellement qu'il fit deux parterres, Scarron, Virg. VI.

  • 2Partie du jardin qui fait face au bâtiment et qui est divisée par compartiments de buis, de fleurs, de gazon. L'air était peint de cent couleurs : Jamais parterre plein de fleurs N'eut tant de sortes de nuances, La Fontaine, Psyché, II, p. 218.

    Fig. C'était un très beau parterre à voir que tant d'escadrons et de bataillons en bon ordre, Pellisson, Lett. hist. t. III, p. 58, dans POUGENS.

    Parterre de pièces coupées, celui qui est composé de figures régulières, où l'on met des fleurs.

    Parterre de gazon, celui qui est fait de pièces de gazon en compartiments carrés et avec enroulements.

    Parterre de broderie, celui qui est composé de rinceaux, de fleurons, et autres figures formées de traits de buis nain et entouré de plates-bandes. Son parterre brodé, son maigre filet d'eau, Delille, Jard. I.

    Parterre à l'anglaise, tapis de gazon peu découpés, entourés d'une plate-bande de fleurs dont les allées suivent les détours.

  • 3Parterre d'eau, nom donné à certains canaux conduits par compartiments, et dessinés à peu près comme les parterres de jardin. On va de l'un à l'autre par de grandes allées d'arbres très beaux et très verts, environnées de prairies, où les inondations précédentes font des canaux et des parterres d'eau comme si l'art s'en était mêlé, Pellisson, Lett. hist. t. I, p. 257.

    Le parterre d'eau à Versailles, c'est-à-dire les deux grands bassins immédiatement devant le château.

  • 4Partie d'une salle de spectacle entre l'orchestre et le fond du théâtre ; autrefois on y était debout, n'y ayant aucun siége, et c'est de là que vient le nom de parterre. Un clerc pour quinze sous, sans craindre le holà, Peut aller au parterre attaquer Attila, Boileau, Sat. IX. La troupe de Molière fit doubler pour la première fois le prix ordinaire, qui n'était que de dix sous au parterre, Voltaire, Vie de Molière. Voilà un billet de parterre que j'ai reçu de la part de vos partisans pour vous applaudir ; mais en voici en même temps un autre de la cabale pour vous siffler, Legrand, la Nouveauté, SC. 10.

    Populairement. Prendre un billet de parterre, tomber.

    Spectateurs placés au parterre. Tu es donc, marquis, de ces messieurs du bel air qui ne veulent pas que le parterre ait du sens commun, Molière, Critique, 6. L'autre, fougueux marquis, lui déclarant la guerre [à Molière], Voulait venger la cour immolée au parterre, Boileau, Ép. VII. Molière a outré non rarement le caractère, il a voulu par cette liberté plaire au parterre, Fénelon, t. XXI, p. 22. Non, j'appelle, en auteur soumis mais peu craintif, Du parterre en tumulte au parterre attentif, Piron, Métrom. v, 12. C'est la première fois [à la représentation de Mérope] que le parterre ait demandé l'auteur d'une pièce, Condorcet, Vie de Voltaire. Un grand prince souhaitait à Corneille un parterre composé de ministres d'État ; Corneille en demandait un composé de marchands de la rue St-Denis ; il entendait par là des esprits droits et des âmes sensibles, sans préjugés, sans prétentions, Marmontel, Œuv. t. VI, p. 327.

    Parterre debout. Parterre assis. C'est surtout dans le parterre, et dans le parterre debout, que cette espèce d'électricité est soudaine, forte et rapide, et la cause physique en est dans la situation plus pénible et moins indolente du spectateur, qu'une gêne continuelle et un flottement perpétuel doit tenir en activité, Marmontel, ib. IX, p. 177. Les comédiens français, dans leur nouvelle salle, ont pris le parti courageux d'avoir un parterre assis : il paraît moins tumultueux, mais plus difficile à émouvoir, Marmontel, ib. IX, p. 186.

    Fig. Le public en général. L'affaire de Mme de Courcelles réjouit fort le parterre, Sévigné, 26 févr. 1672. Voici un bon mot de Mme de Cornuel qui a fort réjoui le parterre…, Sévigné, 16 mars 1672.

    On dit dans le même sens : juger du parterre les actes du gouvernement.

  • 5Il s'est dit autrefois d'une espèce de satin ou de damas semés de fleurs naturelles, qui représentent l'émail d'un jardin.
  • 6Serpent du genre boa.

    Espèce de girelle.

HISTORIQUE

XIVe s. Ouvrouer par terre [boutique au rez de chaussée], Ordonn. des rois, t. III, p. 187.

XVe s. À Saint-Denis un chafault et parterre, Joustes très grans, où l'or luit et habonde, Deschamps, Poésies mss. f° 298.

XVIe s. Les gens de pied furent contraincts de les laisser [les royales, sorte de vêtement], ou rongner (au moins ceux qui portoient des bottes), car à tous coups les esperons s'engageoient dedans, et faisoient faire des parterres, D'Aubigné, Faen. IV, 3. Né au vray parterre des fleurs de lis de France, Sat. Mén. p. 177. Longues et larges allées, droictement alignées, et au parterre bien unies, De Serres, 16. Le parterre du poulailler sera quarrellé avec de la brique, De Serres, 349. Cest abisme se va clorre en telle solidité, qu'il n'y restoit apparence aucune que jamais il y eust eu ne tour ne tremblement ny ouverture de terre ; ains seulement y apparoissoit le parterre de la place tout à plain, Alector, roman, p. 43.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PARTERRE. Ajoutez :
7 Terme de forestier. Parterre d'une coupe, l'emplacement où se fait une coupe. Les produits secondaires provenant des nettoiements ou des éclaircies sont parfois abandonnés sur le parterre des coupes, Enquête sur les incendies de forêts, p. 75.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PARTERRE d’une salle de spectacle ou d’un théatre, s. m. (Belles-Lettres.) c’est l’espace qui est compris entre le théâtre & l’amphithéâtre, les anciens l’appelloient orchestre. Mais il faut observer que chez les Grecs cet orchestre étoit la place des musiciens, & chez les Romains celle des sénateurs & des vestales. Parmi nous, c’est celle d’une partie des spectateurs. Le sol du parterre forme un plan incliné, qui s’éleve insensiblement depuis l’orchestre où nous plaçons les musiciens, jusqu’à l’amphithéâtre. En France, les spectateurs se tiennent debout dans le parterre ; & en Angleterre, il est rempli de sieges ou de banquettes. Voyez Théatre.

On appelle aussi parterre la collection des spectateurs qui ont leurs places dans le parterre ; c’est lui qui décide du mérite des pieces : on dit les jugemens, les cabales, les applaudissemens, les sifflets du parterre. Ainsi M. Despréaux a dit dans une Epigramme :

Mon embarras est comment
On pourra finir la guerre
De Pradon & du parterre.

Parterre, s. m. (Jardinage.) est un terrein plat, uni & découvert, où l’on a tracé différens traits, planté ordinairement en buis, imitant la broderie, ou que l’on a partagé en plusieurs compartimens de gazon.

On distingue de cinq sortes de parterres, les parterres de broderie, les parterres de compartiment, les parterres à l’angloise, ceux de pieces coupées ou découpées, & les parterres d’eau.

Les parterres de broderie tirent leur nom de l’imitation de la broderie que forment les traits de buis dont ils sont plantés.

Les parterres de compartiment sont ainsi appellés à cause que le dessein se répete par symmétrie de plusieurs côtés ; ils sont mêlés de pieces de broderie & de gazon qui forment un compartiment.

Ceux à l’angloise plus simples ne sont remplis que de grands tapis de gazon d’une piece, ou peu coupés, entourés ordinairement d’une plate-bande de fleurs. La mode qui en vient d’Angleterre, leur a fait donner ce nom.

Les parterres de pieces coupées ou découpées sont différens de tous les autres, en ce que les platebandes de fleurs qui les composent sont coupées par symmétrie, sans aucun gazon ni broderie, & que le sentier qui les entoure sert à se promener, sans rien gâter au milieu de ces parterres.

A l’égard des parterres d’eau, leurs compartimens sont formés par plusieurs bassins de différentes figures, ornés de jets & de bouillons d’eau, ce qui les rend très-agréables à la vûe, mais ils sont peu de mode présentement.

Les parterres de broderie & de compartiment décorent les places les plus proches d’un bâtiment. Ceux à l’angloise les accompagnent, ou se pratiquent au milieu d’une salle dans un bosquet ou dans une orangerie ; ces derniers se nomment parterres d’orangerie.

Les parterres de pieces coupées ou découpées servent encore à élever des fleurs, d’où ils prennent le nom de parterres fleuristes.

Les parterres sont composés de différens desseins, tels que des rinceaux, des fleurons, de becs de corbin, nilles, nœuds, naissances, feuilles de réfend, compartimens, volutes, chapelets, agraffes, graines, palmettes, culots, dents de loup, attaches, guillochis, enroulemens, rosettes, trefles, panaches, puits, massifs, coquilles, cartouches, platebandes & sentiers.

La broderie d’un parterre ne doit être ni trop pesante, ni trop légere, c’est le bon goût & l’expérience qui décideront de la juste proportion qu’on lui doit donner.

La parterre, représenté dans la Planche IV. est d’un dessein & d’un goût nouveau, c’est un seul tableau rempli de beaucoup de gazon pour se conformer au goût dominant, la broderie en est très-légere, & se lie avec les pieces de gazon des enroulemens, des platebandes & de la grande piece du bout, orné d’une figure qui est posée à l’enfilade des allées du bois d’en-haut ; des plate-bandes larges avec des ormes & des vases sur leurs dés dans les échancrures pratiquées le long de ces plate-bandes, ce qui les rend très riches & très-nouvelles, accompagnent les aîles de ce parterre.

Quant à la maniere de le tracer & de le planter, consultez les articles Tracer & Planter. (K)

Parterre d’eau, (Archit. hydraul.) compartiment formé de plusieurs bassins de diverses figures, avec jets & bouillons d’eau, ou par un ou deux grands bassins. On voit à Chantilly des parterres d’eau de la premiere espece, & au-devant du château de Versailles des parterres de la seconde.

Parterres, (Soieries.) espece de satin ou de damas ; on les nomme ainsi, parce qu’ils sont semés de fleurs qui, par leur diversité, représentent assez bien l’émail d’un parterre. Ils ont été inventés en France, & imités à Amsterdam, mais avec moins de goût & de finesse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « parterre »

Par, et terre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Composé des mots par et terre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « parterre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
parterre partɛr

Citations contenant le mot « parterre »

  • Près de trois siècles après le développement d’un jardin expérimental sur le domaine de Trianon à l’initiative de Louis XV, le Château de Versailles perpétue cette tradition botanique avec un parterre aux influences africaines. A voir cet été. , L’Afrique s’invite cet été dans un parterre du Grand Trianon à Versailles
  • Mais ce qui est plus surprenant c’est de découvrir, devant l’entrée du cinéma, un parterre de graffitis sous forme de pois colorés qui contiennent des messages variés et malicieux concernant le septième art. midilibre.fr, A Frontignan, le CinéMistral s’offre un nouveau parterre original - midilibre.fr
  • Pour réaliser ce parterre le plus fidèlement possible, Elena Secondo et Fulvia Grandizio ont pu profiter des conseils scientifiques et de prêts de grandes institutions comme l’Arboretum de Versailles-Chèvreloup (MNHN), le Domaine national de Saint-Cloud, le Parc de Bagatelle — Jardin botanique de Paris, le Jardin du Luxembourg, le Centre Horticole de la Mairie de Paris ou encore le Musée du quai Branly — Jacques Chirac. , Un jardin d'été 2020 au Grand Trianon de Versailles - Sortiraparis.com
  • « Qui connaît Eddy Merckx ? » Fallait oser faire référence au cycliste belge devant un parterre d'invités estampillés cinéma. Thierry Frémaux l'a fait au Festival de Cannes, l'an dernier, avant la projection de The Climb, alors en compétition dans la catégorie « Un certain regard » et finalement récompensé du « Coup de coeur du jury ». Très bien reçu à l'époque, le film a depuis été projeté dans une dizaine de festivals, dont celui de Sundance en janvier dernier. Ce mercredi, il sort enfin dans les salles françaises. L'Équipe, « The Climb », une comédie sur le cyclisme et l'amitié - Cyclisme - Cinéma - L'Équipe
  • Devant un parterre d'élus et officiels auvergnats, un hommage a été rendu, rue Montlosier, aux victimes de crimes racistes et antisémites de l'Etat français, et aux Justes de France, à l'occasion de la journée nationale du même nom. France Bleu, EN IMAGES : Clermont-Ferrand : cérémonie solennelle et émouvante contre le racisme et l'antisémitisme

Images d'illustration du mot « parterre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « parterre »

Langue Traduction
Anglais on the ground
Espagnol al suelo
Italien per terra
Allemand auf dem boden
Chinois 在地上
Arabe على الارض
Portugais no chão
Russe на земле
Japonais 地面に
Basque lurrean
Corse in terra
Source : Google Translate API

Synonymes de « parterre »

Source : synonymes de parterre sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « parterre »

Partager