Auditoire : définition de auditoire


Auditoire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AUDITOIRE, subst. masc.

A.− Ensemble des auditeurs.
1. Assemblée de ceux qui écoutent quelqu'un ou écoutent quelque chose présenté ou exécuté par quelqu'un : un orateur (un discours, un sermon), un professeur (un cours), une émission radiophonique, une plaidoirie, etc. :
1. ... je lus un jour, dans un athénée, un petit poëme de ma composition; je m'aperçus que j'avais ennuyé mon auditoire; un journal ne manqua pas de dire le lendemain que j'avais fait bâiller le public. À quelque tems de là, je relus le même poëme dans un autre athénée, et je fus fort applaudi par un auditoire qu'on appelait le public. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 1, 1811, p. 121.
2. L'auditoire de radio-Luxembourg. La carte d'écoute et le graphique joints à ce paragraphe nous dispenseront d'un commentaire abondant. A) La carte d'écoute. Les chiffres qui sont indiqués sur cette carte correspondent au pourcentage des auditeurs branchés sur radio-Luxembourg, par rapport à l'ensemble des auditeurs à l'écoute durant la soirée. (...). Ainsi que nous pouvons le voir, radio-Luxembourg est entendue et écoutée dans la France entière. (...). B) Le graphique. Il indique pour chaque tranche horaire le niveau de l'écoute de radio-Luxembourg les jours de semaine. (...). Par « écoute instantanée » on entend le nombre total des personnes qui écoutent les émissions de radio-Luxembourg à un moment donné. Néanmoins, pour avoir une vue plus complète sur l'auditoire, il faudrait tenir compte de l'écoute globale. M. Weinand, Qq. aspects de la public. radiophonique,1964, pp. 14-17.
Au fig. :
3. C'est pour moi une véritable souffrance de voir des esprits distingués déserter le grand auditoire de l'humanité, pour jouer le rôle facile et flatteur pour l'amour-propre de grands prêtres et de prophètes, dans des cénacles, qui ne sont encore que des clubs. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 106.
2. P. ext. Ensemble de tous ceux qui constituent, en dehors d'un temps ou d'un lieu donné, les différents auditoires, c'est-à-dire l'ensemble de tous ceux qui ont écouté ou écouteront une œuvre :
4. 18 mai. Concert chez Mmede P... cantate de Bach. Singularité des thèmes. Il y en a dont on oserait presque dire qu'ils sont quelconques, mais l'orchestration est si imprévue et si puissante qu'on les écoute avec émerveillement. Ils sont répétés dix ou quinze fois, comme si Bach voulait obliger son auditoire à apprendre cette musique par cœur, et plus ils se répètent plus leur beauté s'enrichit. Green, Journal,1934, p. 215.
SYNT. Auditoire féminin, nombreux; vaste auditoire; bouleverser, captiver, charmer, désappointer, élever, émerveiller, étonner, intéresser, secouer l'auditoire.
3. DR. ANC. Auditoire de Droit écrit : ,,Section spéciale du Parlement de Paris chargée de s'occuper des procès des pays du Midi où l'on suivait le droit écrit. Cette section n'existe que d'une façon intermittente au cours du xiiieet du xivesiècle`` (Lep. 1948).
B.− Lieu de réunion.
1. Endroit où l'on se réunit pour écouter un discours (ou un orateur, un professeur) :
5. Je préférerais, assis dans un coin de ce vaste auditoire, applaudir chacun des discours. Votre président a voulu que je prisse la parole. J'ai accepté ce grand honneur par déférence. Barrès, Mes cahiers,t. 5, 1906-07, p. 267.
2. Spéc. [Dans les tribunaux] Salle où se font les plaidoiries :
6. Extrait de ce contrat, contenant sa date, les noms, prénoms, professions et domiciles des contractans, la désignation de la nature et de la situation des biens, le prix et les autres charges de la vente, sera et restera affiché pendant deux mois dans l'auditoire du tribunal; ... Code civil,1804, p. 401.
Rem. Dans l'ex. suiv., l'auditoire semble désigner le parloir :
7. ... un très vieux moine, vêtu de la bure brune des capucins, l'interrogea du regard. − Je viens pour une retraite et je voudrais voir le père Etienne. Le moine s'inclina, empoigna la valise et fit signe à Durtal de le suivre. (...). Le frère entra dans l'aile qui touchait à la grille. Durtal enfila après lui un corridor percé de portes peintes en gris; sur l'une d'elles, il lut ce mot : « Auditoire ». Le trappiste s'arrêta devant, souleva un loquet de bois, installa Durtal dans une pièce et l'on entendit, au bout de quelques minutes, des appels répétés de cloche. Durtal s'assit, inspecta ce cabinet très sombre, car la fenêtre était à moitié bouchée par des volets. Il y avait pour tout mobilier : au milieu, une table de salle à manger couverte d'un vieux tapis; dans un coin un prie-Dieu au-dessus duquel était clouée une image de saint Antoine de Padoue berçant l'enfant Jésus dans ses bras; un grand Christ pendait sur un autre mur; çà et là, étaient rangés deux fauteuils voltaire et quatre chaises. Durtal ôta de son portefeuille la lettre d'introduction destinée au père. Quel accueil va-t-il me faire? se demandait-il; celui-là peut parler, au moins; enfin, nous allons voir, reprit-il, en écoutant des pas. Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 18.
PRONONC. : [oditwa:ʀ]. Durée mi-longue sur la 1resyll. ds Passy 1914.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1253-89 just. « lieu où l'on plaide, et où on écoute les plaidoiries » (P. de Fontaine, Cons., XXVIII, 5 ds Gdf. Compl. : Nus n'eschive le jugement au juge ordinaire apres plet entamé, ne ne requiere pas l'aide au prevost de la grant prevosté, ainz apeaut selonc les lois, et viegne au saint auditoire); b) 1430 fém. gén. « lieu où l'on s'assemble pour écouter un orateur (?) » (Baudet Herenc, Parlement d'Amours, Jardin de Plaisance, éd. E. Droz et A. Piaget : Et au milieu une auditoire Je veiz deverde marjolaine Ou de maintes fleurs veiz l'hystoire Faicte de Paris et de Helaine); 1559 masc. (Amyot, Périclès, 13 ds Hug. : Quant au Theatre ou auditoire de Musique destiné à ouir les jeux des Musiciens, qui s'appelle Odeon... la couverture est un seul comble rond); supplanté par auditorium au xixes.; 2. 1440 « ensemble de personnes écoutant un orateur » (Le Mistere du siege d'Orleans, v. 991 ds Dict. hist. Ac. fr. t. 4, p. 426 b : Et, puis que sommes cy ensemble, Dire vueil à mon auditoire : Nous avons encor grant pays A Subjuguer comme savez). Empr. au lat. auditorium; 2 (Pline, Epist. 2, 18, ds TLL s.v., 1297, 18); 1 (ii, iiies., Julius Paulus, Dig., 12, 1, 40 ds TLL s.v., 1296, 63).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 546. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 817, b) 825; xxes. : a) 940, b) 616.
BBG. − Cap. 1936. − Lacr. 1963. − Lep. 1948. − Pierreh. 1926. − Pierreh. Suppl. 1926.

Auditoire : définition du Wiktionnaire

Nom commun

auditoire \o.di.twaːʁ\ masculin

  1. Assemblée qui écoute une personne parlant ou lisant en public ou interprétant une œuvre lyrique ou instrumentale.
    • Mais l'artiste et son auditoire sont infatigables, le concert s’éternise, et nous devons fournir une bonne étape demain. Aussi, à une heure déjà avancée, je finis par donner le signal de la cessation des réjouissances […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 34)
    • Rien ne pouvait désensorceler l’auditoire. Tous les yeux restaient fixés là, et les nouveaux arrivants. — (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, 1831)
    • La portée de cet appareil est assez considérable; il permet de faire entendre les auditions des radioconcerts à un auditoire de plusieurs centaines de personnes dans une très grande salle. — (Bulletin de la Société française des électriciens, éd. Gauthier-Villars et Cie, 1924, vol. 4, p. 166)
    • En solo, c'est plus âpre mais sans aucun doute ses textes prennent tout leur relief devant un auditoire qui ne suce pas que des glaçons : « Le whisky ne fait pas des menteurs, il fabrique des imbéciles », chante-t-il. — (Olivier Villepreux, Tex Mix: Avec ceux qui font la musique et le son de la ville d'Austin, Texas, éd. Publie.net, 2013, chap. 4)
  2. (Belgique) Grande salle de cours à l’université ; amphithéâtre.
    • Nous avons cours d’histoire dans l’auditoire principal.
  3. (Vieilli) Lieu où une assemblée se réunit pour écouter des discours prononcés en public.
  4. (Droit) Lieu où l’on plaide, dans les tribunaux.
    • L’auditoire d’un tribunal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Auditoire : définition du Littré (1872-1877)

AUDITOIRE (ô-di-toi-r') s. m.
  • 1Enceinte où une assemblée se réunit pour entendre des orateurs.
  • 2Lieu où l'on plaide dans les tribunaux.
  • 3Collectivement, tous ceux qui écoutent. L'auditoire éclata en sanglots. Si aujourd'hui je me vois contraint de retracer l'image de nos malheurs, je n'en ferai point d'excuses à mon auditoire, où, de quelque côté que je me tourne, tout ce qui frappe mes yeux me montre une fidélité irréprochable, Bossuet, le Tellier.
  • 4Dans les anciennes églises, la nef.

HISTORIQUE

XIVe s. Trois auditoires [tribunaux] desquels on apeloit des uns aux autres, l'auditoire des eschevins, des esgardeurs, des prevoz et jurés, Du Cange, auditorium.

XVIe s. Quant au theatre ou auditoire de musique destiné à ouir les jeux des musiciens, Amyot, Péric. 29. Ceulx aussi qui maintenant introduisent es auditoires des mots estranges, en voulant louer ceulx qui harenguent, Amyot, Comment il faut ouïr, 22.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Auditoire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

AUDITOIRE, s. m. nom collectif des personnes assemblées, pour en écouter une qui parle en public. Voyez Assemblée, Discours, Oraison, &c.

Auditoire (Hist. mod.) siége, banc, tribunal à Rome ; les divers magistrats avoient des auditoires conformes à leur dignité ; ceux des officiers supérieurs s’appelloient tribunaux, & ceux des inférieurs subsellia. Voyez Tribunal.

Les juges pedanées, ainsi nommés parce qu’ils jugeoient debout, avoient leurs auditoires dans le portique du palais impérial ; ceux des Hébreux aux portes des villes. Les juges des anciens seigneurs avoient leurs siéges sous un orme planté devant le principal manoir, & c’étoit-là leur auditoire.

Auditoire, en ce sens, c’est-à-dire, employé comme synonyme à tribunal, ne se dit que du siége de juges subalternes. (H)

Auditoire, dans les anciennes églises, étoit la partie où les assistans s’instruisoient, se tenant debout. Voyez église.

L’auditoire étoit ce qu’on appelle aujourd’hui la nef. Voyez Nef.

Dans les premiers siecles de l’église, on contenoit si severement le peuple dans les bornes de cet auditoire, que le concile de Carthage excommunia une personne pour en être sortie pendant le sermon. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « auditoire »

Étymologie de auditoire - Wiktionnaire

Du latin auditorius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de auditoire - Littré

Provenç. auditori ; espagn. et ital. auditorio ; d'auditorium, de audire (voy. OUÏR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « auditoire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
auditoire oditwar play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « auditoire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « auditoire »

  • Si, en configuration bal, l'orchestre compte deux ou trois musiciens de plus, c'est tout à fait gracieusement que les deux Marzyats avaient accepté d'être présents samedi dernier. Ils ont assuré deux heures durant une vraie prestation saluée par l'auditoire. « Des personnes très heureuses de sortir un peu de chez elles où elles respectent à la lettre les consignes de prudence », assure Patricia Guyot, qui, tout au long de l'année, veille sur ces locataires. www.lejdc.fr, Les Jardins de Busserolles ont fêté la musique - Marzy (58180)
  • Ce jeudi matin, l'essayiste Idriss Aberkane et le chantre de l'« économie bleue » Gunter Pauli sont les invités d'honneur. Devant une dizaine de chefs d'entreprise, ils évoquent les notions de « start-up nation », « disruption », « résilience » etc. et inscrivent des mots-clés sur un tableau. L'auditoire est conquis. Ces conférenciers parlent comme dans la Silicon Valley, qui concentre les entreprises hi-tech près de San Francisco, et pourtant on est bien ici au cœur de la Vendée. D'où cette orthographe avec un « y » - « Sylicon Vendée » - pour désigner la zone d'une centaine de kilomètres qui s'étend de la ville de Cholet (Maine-et-Loire) à la côte Atlantique. Un bassin de près de 185 000 emplois (dans le privé), à 29 % liés aux métiers industriels de l'agroalimentaire, de la construction de bateaux et ou encore des transports. leparisien.fr, Entreprises : la «Sylicon Vendée» veut séduire - Le Parisien
  • La nouvelle a fait dès le 24 juin les gros titres de la presse la plus culturelle. Le décès à 88 ans, ce jour-là à Paris, de Marc Fumaroli n’intéresse en principe que le public pointu. L’homme ne s’adressait qu’à un lectorat ou à un auditoire choisis. On pouvait du coup l’accuser de prêcher à des convaincus. La croisade de cet homme élégant jusqu’à une certaine préciosité aurait mérité une plus large caisse de résonance. Mais il eut semblé inconcevable de voir cet homme d’un autre temps discuter d’un délicat point patrimonial à «On n’est pas couché» avec Laurent Ruquier. Fumaroli restait dans sa tour d’ivoire universitaire. Il n’allait pas au charbon, comme le faisait jadis en Italie un Federico Zeri avec un talent consommé. Bilan, Défenseur d'une culture classique, l'historien Marc Fumaroli est mort à 88 ans - Bilan
  • Souvenez-vous de Steve Jobs. Le défunt patron d'Apple fascinait son auditoire avec ses célèbres key notes. Sa spontanéité, la limpidité de ses messages, servis par une scénarisation au cordeau, laissaient croire à un talent inné. En réalité, ce timide patenté répétait des heures entières avant de monter sur scène. "Tous les grands orateurs ont commencé par être mauvais", cette maxime de l'essayiste américain Ralph Waldo Emerson devrait encourager les quelque 75% d'entre nous qui redoutons de prendre la parole : l'art de convaincre s'acquiert à force d'entraînement. Car qu'est-ce que la communication ? "C'est ce que l'autre a compris", résume l'experte du sujet Chilina Hills, auteure avec Geneviève Smal de 97 exercices décalés pour prendre la parole (Eyrolles). Dans cette relation, il ne suffit donc pas de se connaître soi-même pour communiquer et convaincre. Il faut aussi cerner son public, comprendre ses attentes et s'y adapter. Les ficelles des pros pour faire passer vos messages avec brio. Capital.fr, Voici les recettes pour captiver votre auditoire au travail - Capital.fr
  • Les auditoires ne se composent pas de gens qui écoutent, mais de gens qui attendent leur tour pour parler. De Alphonse Karr / Une poignée de vérité
  • Le meilleur du talent de l'orateur lui vient de la foule ou de l'assemblée. Pour que l'orateur soit grand et puissant, il faut que l'auditoire fasse la moitié du chemin. De Victor Hugo / Choses vues
  • Les professeurs ne se préoccupent que de se tenir au niveau de leur auditoire. Ils se défient de ce qu'on ne comprendrait pas. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Piano. Ustensile de salon destiné à avoir raison du visiteur impénitent. Il fonctionne en déprimant les touches de l'instrument et le moral de l'auditoire. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Le silence de l'auditoire signifie que tout le monde est d'accord. Ou alors que personne n'écoute. De Franklin P. Jones
  • Le meilleur gage de succès pour un orateur, c'est d'avoir un auditoire gagné d'avance. De Tristan Bernard
  • Le meilleur auditoire pour un orateur, c'est celui qui est très intelligent, très cultivé et un peu saoul. De Alben William Barkley
  • La meilleure façon d'être écouté est de faire de chaque être un auditoire au complet et de l'auditoire entier un être unique. De Malcolm de Chazal
  • Il n’y a pas de héros sans auditoire. De André Malraux / L’espoir

Traductions du mot « auditoire »

Langue Traduction
Corse udienza
Basque ikusleek
Japonais 聴衆
Russe зрительская аудитория
Portugais público
Arabe الجمهور
Chinois 听众
Allemand publikum
Italien pubblico
Espagnol audiencia
Anglais audience
Source : Google Translate API

Synonymes de « auditoire »

Source : synonymes de auditoire sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires