La langue française

Souille

Définitions du mot « souille »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOUILLE1, subst. fém.

A. − VÉN. Lieu bourbeux où le sanglier se vautre. Synon. souil (infra rem.).Prendre souille. (Dict. xixes.). Les souilles ne sont pas les mêmes l'été et l'hiver, ce sont là choses bien connues sur tout terroir de chasse. L'observatoire, établi à côté des meilleures souilles, se recommande davantage que l'affût debout ou assis, qui convient mieux pour l'affût du sanglier au gagnage (Vidron, Chasse, 1945, p. 93).
P. anal. Réduit servant de chambre, maison très petite où l'on se niche, ou s'isole. Je te tuerai ..., murmura le Bulgare en se levant pour aller s'allonger dans sa souille, auprès de sa chère barrique (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 176).La maison de San Michele est celle d'un solitaire, d'un aventurier, d'un conquérant, le nid d'aigle d'un nomade entre deux raids. La maison de Ralph et de Deborah est une souille d'amoureux (M. Tournier, Les Météores, Paris, Gallimard, 1979 [1975], p. 466).
P. métaph. Paris savait confusément qu'il avait sous lui une cave terrible. On en parlait comme de cette monstrueuse souille de Thèbes où fourmillaient des scolopendres de quinze pieds de long et qui eût pu servir de baignoire à Béhémoth (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 515).
B. − MARINE
1. Empreinte que laisse l'étrave d'un bâtiment échoué dans le sable fin ou la vase. (Dict. xixeet xxes.).
Faire la souille. Creuser un lit dans la vase pour un bâtiment qui s'échoue. Le temps a vieilli avec les amarres des navires qui font la souille dans le sable, depuis que sous Ilios a été menée l'armée de la mer (Claudel, Agamemnon, 1896, p. 891).
2. Fosse creusée et draguée au pied d'un quai permettant de recevoir des bâtiments de grande calaison. Ce résultat [les quais de marée] s'obtient, le plus souvent, au moyen des fosses ou souilles entretenues à profondeur par des dragages (Quinette de Rochemont, Trav. mar., t. 1, 1900, p. 150).On ménage alors à ces bâtiments une souille spéciale en un point déterminé de l'avant-port (Bourde, Trav. publ., 1929, p. 266).
3. Puisard qui recueille l'eau infiltrée dans la cale au niveau de l'arbre d'hélice. Sous une ampoule électrique qui l'éclaire [le tunnel] et s'y reflète, on voit miroiter une eau lourde dans un puisard qui se remplit de l'eau de mer qui suinte à travers les joints et les presse-étoupe des hélices et de l'huile chaude qui dégouline goutte à goutte des arbres de couche, c'est la souille, où l'on jette les petits enfants pas sages, me disait Domenico avec un air de croque-mitaine (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 26).
C. − Tranchée, sillon creusé dans le sol.
1. TRAV. PUBL. Excavation allongée creusée sous l'eau pour recevoir une canalisation, des caissons, des blocs de béton lors de la construction d'une jetée. (Dict. xixeet xxes.).
2. ARM. Sillon, trace que laisse dans le sol, un obus qui ricoche (Dict. xixeet xxes.).
D. − SYLVIC. ,,Taillis médiocre, clair, à sous-bois peu épais à cause des grands arbres de futaie qui l'étouffent`` (Fén. 1970).
REM. 1.
Souil, subst. masc.,synon. de souille.C'est un groupe de pins comme saignés à mort, que la bête a déchirés en y aiguisant ses défenses, c'est un boutis dans la terre limoneuse, et, au passage d'un ruisseau, un « souil » profond qui garde l'empreinte du corps rude (Pesquidoux, Chez nous, 1923, p. 7).
2.
Souillat, subst. masc.,hapax, synon. de souille.Les sangliers dans leurs bauges, rêvant à la glace étoilée qu'ils avaient léchée à la lumière du soir. Dans les souillats récents l'eau se congelait de nouveau, et la boue durcissait (Montherl., Célibataires, 1934, p. 903).
Prononc. et Orth.: [suj]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1547 souille « bourbier, marécage » (Haudent, tr. Ésope, I, 186 ds Hug.); 1655 « bourbier où le sanglier aime à se vautrer » (Salnove, La Venerie royale, p. 298); 2. 1538 « enfoncement qu'un bateau échoué forme dans le sable » (Etat de payement, publ. par Jal, Annales mar. et col., 1842, III, 8 ds Fr. mod. t. 26, p. 57); 3. 1900 « excavation, fosse creusée sous l'eau » (Quinette de Rochemont, loc. cit.); 1948 mar. « puisard » (Cendrars, op. cit., p. 176); 4. 1933 « trace laissée dans le sol par un projectile qui a ricoché avant d'éclater » (Lar. 20e). De l'a. fr. soil, suil « abîme de l'enfer » (ca 1175, Chronique ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 25946), seul, sueil « bourbier où le sanglier aime à se vautrer » (1376, Modus et Ratio, éd. G. Tilander, 2, 30; 42, 19), qui représente le lat. solium « siège, trône », « baignoire, cuve, baquet de cuisine ».

SOUILLE2, subst. fém.

Vieilli, région. (Ouest de la France). Enveloppe d'oreiller, de traversin ou de matelas. Synon. taie.Autrefois, on faisait usage de souilles, non seulement pour les oreillers, mais encore pour les traversins, les lits de plumes et les matelas (Havard1890).[Tincé] fit basculer à terre des piles de linge, les tassa comme le sanglier se fait une bauge avec des branchages; couvre-lits de dentelles (...) souilles de matelas, fonds de bain, draps de saignée s'amoncelaient sur les rayons (Morand, P. de Saligny, 1947, p. 182).
Pop., région. Blouse. V. souillard A ex. de Giono.
Prononc.: [suj]. Étymol. et Hist. 1471 « taie d'oreiller » (Inv. du château de La Ménitré ds Havard). Mot dial. des régions de l'Ouest de la France (cf. FEW t. 12, p. 63b), de même orig. que souille1*. Bbg. Thomas (A.). Nouv. Essais. 1904, p. 332.

Wiktionnaire

Nom commun

souille \suj\ féminin

  1. (Chasse) Cuvette bourbeuse où se vautre ponctuellement le sanglier pour se débarrasser de ses parasites.
    • Plusieurs hardes de pécaris avaient établi leur souille dans les marécages de la côte orientale de l’île et y demeuraient enfouies pendant les heures les plus chaudes de la journée.— (Michel Tournier, Vendredi ou les Limbes du Pacifique, Éd. Gallimard, 1967)
  2. (Marine) Enfoncement, sorte de lit que forme, dans la vase ou dans le sable mou, un navire échoué momentanément.
    • En fin d'exploitation, taluter les bords de souille en pente douce et niveler le fond si nécessaire pour rendre le site propre au chalutage. — (Jean-Louis Mauvais, L'état de l'environnement sur la façade atlantique, Éditions Quae, 1999, page 68)
  3. (Vocabulaire des TAAF) Cuvette bourbeuse où se vautre l’éléphant de mer [2].
    1. (Par extension) Tout endroit boueux [2].
  4. (Vocabulaire des TAAF) Fête arrosée [2].
  5. Taie.
    • La souille est une pièce de tissu qui recouvre les couettes, les travers et les oreillers. — (Thierry Holleville, Vivre à Blois au XVIIIème siècle, Éd. Atramenta, 2013)
  6. (Sylviculture) Recru arbustif, particulièrement celui s’opposant à une régénération en ombrageant le sol ou en se substituant aux semis de l’essence objectif.
    • Ces coupes de préparation dans le taillis sont réalisées au moins dix ans avant le début escompté de la phase de régénération, afin que le couvert du taillis restant ait le temps de se refermer et de garantir ainsi un sol propre au moment de la coupe d’ensemencement. Dans le cas où elles seraient réalisées à moins de dix ans de la future coupe d’ensemencement, il faut particulièrement veiller à ce que leur intensité ne soit pas trop forte, ce qui entraînerait le développement de la souille et d’une strate basse qu’il faudrait ensuite réduire par des travaux coûteux. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)

Forme de verbe

souille \suj\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de souiller.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de souiller.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de souiller.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de souiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de souiller.

Nom commun

souille \Prononciation ?\ féminin

  1. (Sens inconnu) ….
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUILLE. n. f.
T. de Chasse. Lieu bourbeux où se vautre le sanglier. En termes de Marine, il désigne un Enfoncement, une sorte de lit que forme, dans la vase ou dans le sable mou, un navire échoué momentanément. Le bâtiment fait sa souille.

Littré (1872-1877)

SOUILLE (sou-ll', ll mouillées, et non sou-ye) s. f.
  • 1 Terme de chasse. Lieu bourbeux où se vautre le sanglier. C'est comme un sanglier qui se tient dans la souille, Hauteroche, Bourg. de qual. II, 4.

    Le sanglier prend souille, il se couche dans l'eau ou dans la boue.

  • 2 Terme de marine. Empreinte que laisse, dans la vase ou le sable fin, le fond d'un navire qui revient à flot, après avoir échoué dans ce sable ou cette vase. À marée basse, le navire était resté à découvert dans la souille de la vase… vers neuf heures, le mousse s'aperçut qu'au lieu de le soulever de la souille, la mer montante gagnait jusqu'au niveau du pont, qui allait bientôt être submergé, Nouvelliste de Rouen, dans J. des Débats, 9 avril 1859.

HISTORIQUE

XIVe s. Il advient communement, quant un sanglier a prins gresse, et le temps est bel et sec, et il a un peu gelé, et le sanglier vient de mengier, si vient au seulg et se boute dedans en la boe, et se toulle parmy le seulg, Modus, f° XXXII, verso.

XVIe s. À plusieurs mariniers qui ont amené ladicte galleace de la soulle en place près la tour dudit Havre, Despence faicte, dans JAL. Toutes personnes qui feront souille ou fosse au devant de cette ville et havre, Archives de la charge, dans JAL.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOUILLE, s. f. (Vénerie.) lieux bourbeux où se veautre le sanglier. Le souil est souvent une marque qui fait reconnoitre sa taille. Fouilloux.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « souille »

Attesté en ancien français sous la forme soil, suil (« abîme de l'enfer »), et seul, sueil (« bourbier où le sanglier aime à se vautrer ») ; du [1] latin solium (« siège, trône », « baignoire, cuve, baquet de cuisine ») ou de suile (« porcherie, étable à porc »), de sus (« porc, sanglier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, souille, lieu bourbeux ; du lat. suillus, qui appartient au cochon, de sus, cochon (voy. SOUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « souille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
souille suj

Citations contenant le mot « souille »

  • Toute innocence se souille inéluctablement. De Gilles Leroy / Champsecret
  • Le crime rend égaux tous les êtres qu’il souille. De Lucain
  • Un grain de poussière ne souille pas une fleur. De Rabindranàth Tagore / A quatre voix
  • C'est sans doute l'esprit qui souille la chair. De Bernard Noël / Le château de Cène
  • L'avantage du drapeau rouge, c'est que les assassins peuvent y essuyer leurs mains sanglantes sans le souiller. De Jean Cau / Réflexions dures sur une époque molle
  • Si quelqu'un veut se souiller par le péché, Dieu lui en facilite les moyens, de même il aide celui qui veut marcher dans la bonne voie. De Le Talmud
  • Il faut être fier d'avoir hérité de tout ce que le passé avait de meilleur et de plus noble. Il ne faut pas souiller son patrimoine en multipliant les erreurs passées. De Gandhi / Le Jeune Inde
  • Une enseigne de grande distribution, qui matraque à longueur d’année que tout ce qu’elle entreprend l’est pour notre bien (sic !), délivre depuis peu sur les ondes un autre message 200 % positif : l’opération « Nettoyons la nature » 2020 se déroulera sur trois jours en septembre. On peut le noter, s’inscrire et s’efforcer d’être au rendez-vous. Le principe est simple : des gens de bonne volonté retroussent leurs manches et se rassemblent pour écumer la nature afin de ramasser tout ce qui souille l’environnement immédiat : sachets de magasins soi-disant biodégradables, gobelets McMachin, emballages Burger Truc, électroménager hors d’âge, vieux pneus râpés, reliquats de vidange… La liste est sans fin. Après coup, on comptabilise les tonnes de déchets évacuées et on communique évidemment sur le grand succès de l’initiative, au passage en assénant le logo de la marque une fois de plus. , Environnement | Erreur de cible
  • En 2012, le port normand a démarré des travaux d’approfondissement de son chenal de navigation. Terminés en 2019, ces dragages ont permis de gagner 1 mètre de tirant d’eau supplémentaire sur les 120 km qui séparent Rouen de la mer. Il faut maintenant adapter le poste du silo Socomac en approfondissant la souille. Elle doit passer de 10,3 m à 11,3 m. Mer et Marine, Rouen : la campagne céréalière s'achève sur une note positive | Mer et Marine
  • Instagram : agence_souillefreres petitbleu.fr, Immobilier Souillé, agence au complet - petitbleu.fr
  • Il permet de découvrir une table d’orientation, des panneaux synoptiques sur la faune et la flore, un ancien moulin à plâtre le long du Saurat et d’autres lieux particuliers signalés, telle une souille de sanglier. ladepeche.fr, Surba. La belle histoire du nouveau chemin des carrières de Plâtre - ladepeche.fr
  • Une mystérieuse marée noire souille depuis des mois des dizaines de plages et mangroves du littoral brésilien, et pourrait même atteindre Rio de Janeiro. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Une marée noire souille les côtes du Brésil depuis des mois
  • Dans l’espace forestier de 2 hectares cohabitent quatre cerfs et quatre biches. Le plus vieux des mâles vient de souffler ses 17 bougies. Quand on sait que l’espérance de vie d’un cerf n’atteint pas 20 ans, c’est une belle performance. Chaque année, les cerfs mettent quelque 130 jours pour faire leurs nouveaux bois. Quand le mercure grimpe, les animaux aiment se vautrer dans la souille – sorte de réserve d’eau boueuse –, histoire de s’enduire de terre pour se protéger des parasites et de trouver un peu de fraîcheur. , Environnement | Les familles se sont agrandies au parc animalier du Pâtis
  • Dans une lettre datée d’octobre 2019 et adressée au doyen des juges d’instruction près du TGI de Strasbourg, il raconte les sévices qu’il a subis à l’âge de six ans, alors que ses parents, ne pouvant s’occuper de lui, le confient à sa tante durant la semaine. Le petit garçon est frappé très souvent, plongé dans l’eau glacée, forcé à manger et lorsqu’il vomit, obligé d’avaler ce qu’il a rendu. Quand il souille ses draps, sa tante lui frotte le visage dedans. Rue89 Strasbourg, Violenté sexuellement dans son enfance, Mickaël face à son ultime bataille
  • « Venez voir, c’est ici, au pied de ce grand mûrier », indique Jean-Michel Tyrand, viticulteur sur 32 hectares en côtes-du-rhône. A deux cents mètres de sa cave, les sangliers ont trouvé une « souille » bien tranquille, vaste trou d’eau boueux où ils peuvent se débarrasser de leurs parasites et se rafraîchir. Le Monde.fr, « Les chasseurs deviennent des viandards » : la prolifération des sangliers hors de contrôle
  • Fabriqué à partir de 2.500 composants chimiques, un mégot met entre 12 et 15 ans à se dégrader complètement dans la nature et souille 500 litres d’eau (l’équivalent de trois baignoires), constituant ainsi un réel problème environnemental. Dans le monde, 37.000 mégots sont jetés chaque seconde. PresseLib, A Biarritz, avec Tree6clope il propose des cendriers de poche « made in France » ludiques et interactifs, histoire de changer les mauvaises habitudes… - PresseLib
  • En fait, la frontière est floue entre s'accommoder de la situation et y prendre part : les deux salissent, mais seule la collaboration active souille l'âme, chose invisible comme le choléra. Pauline, elle, a fait son choix : flirter sans se laisser pénétrer. « Je n'ose pas vous donner de quoi vous laver, dit-elle à Angelo quand elle le recueille. Toutes les eaux de cette ville sont malsaines. Il est actuellement beaucoup plus sage d'être sale mais sain. » Les Echos, L'été de Jean Giono : « Le Hussard sur le toit », la revanche | Les Echos
  • Ainsi la nomination de Gérald Darmanin souille-t-elle ce principe juridique, dont l’intéressé (présumé) ne cesse de se réclamer avec l’impunité intarissable de ceux qui ne comprennent pas ce qui est obscène. Mais surtout, elle relève obscurément d’un acte de légitimation du viol : n’est-elle pas une gifle infligée à la justice, doublée d’un bras d’honneur adressé aux femmes, dont, paraît-il, Macron avait prévu de faire une grande cause nationale (sans doute présumée, elle aussi) ? Charlie Hebdo, Présumons, présumons, il en restera toujours quelque chose - Charlie Hebdo
  • Les crottes de chiens et les détritus qui viennent souiller la nature, il ne peut pas les voir en peinture ! « Il », c’est Joël Dollet, 61 ans, qui habite à deux pas du chenal de Grand-Fort-Philippe. Désormais à la retraite, il a été le gérant de cuisine de la cafétéria de Sportica durant une trentaine d’années. La Voix du Nord, Amoureux de la mer, Joël ne supporte pas qu’on la souille!
  • Lorsque vous portez un masque, si vous voulez le manipuler, surtout évitez de toucher la face extérieure. En effet, elle est potentiellement contaminée par le virus et vous risqueriez de vous souiller les mains. Si vous voulez retirer votre masque transitoirement ou définitivement, saisissez-le par les élastiques, sur les côtés. Et si vous devez le remettre, tenez-le là encore par les élastiques uniquement. Europe 1, Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque
  • Dans la nuit de samedi à dimanche, il a complètement dégradé sa cellule, pourvue du strict nécessaire : un lit et des latrines. Mais l’individu a décidé de souiller les lieux en faisant ses besoins partout, sauf dans les WC. ladepeche.fr, Interpellé au nord de Toulouse après avoir étranglé sa femme, il souille sa cellule d'excréments - ladepeche.fr
  • Une épaisse mélasse noire s’agite entre les rochers de granit du cap Camarat. Un mélange d’hydrocarbures agglomérés, d’herbiers de posidonies et de bois flottants, ballotté par la houle, souille la beauté de ce paysage de carte postale méditerranéenne. Les eaux de ces criques rocheuses, espace terrestre et maritime protégé et classé Natura 2000, sont au cœur de la zone littorale de l’est du Var frappée par une vague de pollution depuis le petit matin du mardi 16 octobre. Le Monde.fr, Souillé par les hydrocarbures, le Var porte plainte

Images d'illustration du mot « souille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « souille »

Langue Traduction
Anglais defile
Espagnol desfiladero
Italien gola
Allemand verunreinigen
Chinois file污
Arabe لوث
Portugais desfiladeiro
Russe дефиле
Japonais 汚す
Basque defile
Corse infila
Source : Google Translate API

Synonymes de « souille »

Source : synonymes de souille sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « souille »

Souille

Retour au sommaire ➦

Partager