La langue française

Flétri

Sommaire

  • Définitions du mot flétri
  • Phonétique de « flétri »
  • Évolution historique de l’usage du mot « flétri »
  • Citations contenant le mot « flétri »
  • Traductions du mot « flétri »
  • Synonymes de « flétri »
  • Antonymes de « flétri »

Définitions du mot flétri

Trésor de la Langue Française informatisé

FLÉTRI, IE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de flétrir1*.
II.− Adj. [Correspond à flétrir1]
A.− [En parlant d'un végétal] Qui est entièrement fané. Fleurs flétries (Rob.).On était à la fin de septembre, et rien n'indiquait l'automne dans les herbes rares et toujours flétries (Chardonne, Épithal.,1921, p. 114):
... un grand carré de mandragores presque entièrement moissonné jusqu'à la racine par la main de l'homme, et sur lequel toutes ces mandragores gisaient flétries et mortes sans que personne eût pris la peine de les recueillir. Nodier, Fée Miettes,1831, p. 64.
P. anal.
a) [En parlant du corps hum. ou de certaines de ses parties] Qui a perdu sa vitalité, son éclat. Visage, teint flétri; peau flétrie. Cette femme pâle et flétrie, au regard navré, à la démarche emplie de mornes lassitudes, au sourire triste et résigné (Ponson du terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 20).
b) [En parlant d'une étoffe] Qui est défraîchi. Cette tapisserie si flétrie (Jammes, Clairières,1906, p. 11).
B.− Au fig. Un cœur enflammé pour dire l'amour, un cœur flétri pour dire le chagrin (Destutt de Tr., Idéol.,2, 1803, p. 308).Les âmes tendres se sont ravalées au plaisir, à un plaisir d'où elles sortent mécontentes et flétries (Sainte-Beuve, Volupté,t. 2, 1834, p. 134).
Prononc. : [fletʀi]. Fréq. abs. littér. : 888. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 436, b) 1 000; xxes. : a) 1 024, b) 544.

Wiktionnaire

Adjectif

flétri \fle.tʁi\

  1. Qui a séché, qui a perdu sa fraîcheur, en parlant des pétales d’une fleur ou de la peau d’une personne.
    • Il avait la peau flétrie par l’âge et le soleil.
    • Les feuilles étaient devenues jaunes et flétries.
    • Ils avaient l’air intelligent, et les femmes, bien que hâlées et flétries, portaient avec grâce un long manteau noir. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 47.)

Forme de verbe

flétri \fle.tʁi\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe flétrir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLÉTRIR. v. tr.
Décolorer, faner entièrement, en parlant de Fleurs, de feuillages. Le vent de bise flétrit les fleurs. Les roses se flétrissent. Par analogie, il se dit de Certaines parties du corps humain. Avoir la peau, le visage, les yeux flétris. Il signifie figurément Rendre dépourvu de sa fraîcheur, de son éclat, de son intégrité. Les chagrins ont flétri sa jeunesse. Leur jeunesse s'est flétrie dans les larmes. Flétrir les grâces du jeune âge. Le malheur flétrit l'âme. Flétrir l'innocence. Flétrir la réputation, la mémoire, la gloire de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

FLÉTRI (flé-tri, trie) part. passé de flétrir 1
  • 1Qui a perdu sa couleur de vie, en parlant d'une plante. Ainsi les hommes passent comme les fleurs qui s'épanouissent le matin, et qui, le soir, sont flétries et foulées aux pieds, Fénelon, Tél. XIX.

    Il se dit aussi des fruits. Pomme flétrie.

    Fig. La gloire d'Israël fut flétrie, Massillon, Car. Temples. L'honneur est déjà flétri lorsqu'il a besoin d'être réparé, Duclos, Hist. de Louis XI, Œuvres, t. III, p. 285, dans POUGENS. Mon cœur est flétri, mon esprit lassé, ma tête épuisée, Voltaire, Lett. d'Argental, 29 août 1755. Quand ma pauvre âme sera plus calme et moins flétrie, je vous parlerai des autres chagrins que je partage avec vous, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 24 juin 1776. Jamais la tendre volupté N'approcha d'une âme flétrie, Béranger, Anacréon.

  • 2Qui a perdu sa première fraîcheur. Avoir la peau flétrie. Des charmes flétris. Linge assez blanc, mais toujours flétri, qui ne vous pare point quand vous êtes aimable, et qui vous dépare un peu quand vous ne l'êtes point, Marivaux, Marianne, 4e part.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flétri »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flétri fletri

Évolution historique de l’usage du mot « flétri »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flétri »

  • Tel fleurit aujourd'hui qui demain flétrira, Tel flétrit aujourd'hui qui demain fleurira. Pierre de Ronsard, Le Second Livre des poèmes
  • Notre corps est une fleur qui s’épanouit quelque peu puis se flétrit. De Sagesse aztèque
  • Louer son fils, c’est se vanter ; blâmer son père, c’est se flétrir. De Proverbe chinois
  • Le désir fleurit, la possession flétrit toutes choses. De Marcel Proust / Les Plaisirs et les jours
  • L'âge flétrit la beauté, le temps épuise la richesse, le savoir seul sait survivre. De Sangaré Oumar
  • Telle pensée qui d'abord nous occupe et nous paraît éblouissante, n'attend que demain pour flétrir. De André Gide / Corydon
  • Lorsque le temps dessèche un chêne, on dit qu'il se couronne ; quand il commence à décolorer une rose, on dit qu'elle est flétrie. De Madame de Genlis / Mémoires
  • En politique, on ne flétrit le mensonge d'hier que pour flatter le mensonge d'aujourd'hui. De Jean Rostand / Pensées d’un biologiste
  • La beauté finit en laideur, le destin de la jeunesse est d’être flétrie, la vie n’est qu’un lent pourrissement, nous mourons chaque jour. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • L'opinion moyenne des hommes moyens est une plante fragile, faite pour les beaux jours, et qui se flétrit au premier souffle de la tempête. De Georges Bernanos / Français si vous saviez...
  • Si quelqu’un dans un jardin bien arrosé brise la violette, le pavot Et le lys hérissé de langues jaunes, Les fleurs fanées laissent soudain tomber leur tête flétrie, Ne se tiennent plus et regardent, de leur cime, la terre. De Ovide / Les Métamorphoses - Livre X
  • Le militant et écrivain culinaire Jack Monroe a lancé une attaque de flétrissement contre David Walliams, étiquetant la collection populaire du comédien d’histoires pour enfants racistes et «  absurdes de fatshaming  ». News 24, Un éditeur révèle que le personnage `` décrit de manière raciste '' est blanc - News 24
  • - Ce… ce… ce carabin flétri, cet… cet… cette espèce de moule à gaufre sclérosé!!! , «La damoiselle et Cro-Magnon-19», l’air du temps de...

Traductions du mot « flétri »

Langue Traduction
Anglais withered
Espagnol marchito
Italien secco
Allemand verwelkt
Chinois 干枯
Arabe ذابل
Portugais murcha
Russe высохший
Japonais 枯れた
Basque withered
Corse secca
Source : Google Translate API

Synonymes de « flétri »

Source : synonymes de flétri sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « flétri »

Partager