La langue française

Simuler

Sommaire

  • Définitions du mot simuler
  • Étymologie de « simuler »
  • Phonétique de « simuler »
  • Citations contenant le mot « simuler »
  • Traductions du mot « simuler »
  • Synonymes de « simuler »
  • Antonymes de « simuler »

Définitions du mot simuler

Trésor de la Langue Française informatisé

SIMULER, verbe trans.

A. − [Avec idée de tromperie]
1. DR. CIVIL. Déguiser un acte sous l'apparence d'un autre. Simuler une vente, une donation (Ac.).
2. [Le suj. désigne un animé]
a) Essayer de tromper autrui en imitant l'apparence d'une chose réelle.
α) [Le compl. désigne un acte, une intention] Faire semblant de. Synon. contrefaire, feindre.Simuler un départ. Pour disputer la possession d'un fonds, il simulera un combat (Michelet, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 100).Si vous aimez tant les diamants, j'en ai de bien plus beaux, dessous. Et il simulait de se défaire, ce qui mit les curieuses en fuite (Bourges, Crépusc. dieux, 1884, p. 90).
β) [Le compl. désigne un état affectif, un sentiment] Synon. affecter, feindre.Simuler l'amour, la froideur, la tristesse. Un homme de cette sorte, quand il en a l'habitude peut simuler la plupart des sentiments sans y rien mettre de sincère, à la façon d'un acteur qui joue son rôle et fait passer des frissons dans notre moelle, cependant que lui-même pense à la boucle de son pantalon (Barrès, Cahiers, t. 2, 1899, p. 143).Il est si difficile de simuler la colère sans l'éprouver quelque peu (J. Vuillemin, Essai signif. mort, 1949, p. 140).
Empl. abs. Le courtisan du jésuite aragonais s'installe (...) résolument dans la peau de son apparence. L'art de sembler glisse dans l'art de simuler (...) l'homme secret et discret ne fait pas que sembler, il fait semblant! (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 14).
b) En partic. Imiter un état physique, une maladie que l'on n'a pas, pour se soustraire à une obligation désagréable ou pour en tirer avantage. Synon. contrefaire, feindre, jouer.Simuler la fatigue, une infirmité, un mal de tête; simuler d'être malade. [Duroy] était tellement ému qu'il eut l'idée un moment de simuler une indisposition subite qui lui permettrait de s'en aller (Maupass., Bel-Ami, 1885, p. 134).L'enfant bien portant peut simuler la maladie par intérêt (ne pas aller en classe, attirer l'attention et l'affection, etc.) (Lafon1969).
Empl. abs. Un vieil enfant endolori, qui force un peu son mal et simule afin de sécher le collège (Arnoux, Double chance, 1958, p. 214).
B. − [Sans idée de tromperie]
1. Reproduire artificiellement une situation réelle à des fins de démonstration ou d'explication. Synon. représenter.Pour vérifier l'état de leur matériel, les pompiers ont simulé un incendie (Lar. Lang. fr.).
TECHNOL. Représenter artificiellement le fonctionnement réel d'un appareil, d'une machine, d'un système, d'un phénomène à l'aide d'une maquette ou d'un programme informatique. (Dict. xxes.).
2. [Le suj. désigne un inanimé concr.] Offrir, avoir l'apparence de. Synon. imiter, représenter, ressembler à, sembler.Une coiffure emplumée simulant un nid plein d'oiseaux (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Mais. Tellier, 1881, p. 1185).L'inscrustation de deux poiriers enlacés simule une enseigne tout à fait ornementale (Proust, Temps retr., 1922, p. 713).
Prononc. et Orth.: [simyle], (il) simule [-myl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1330 « faire apparaître comme réelle une chose qui ne l'est pas » simuler que boisteus soient (Guillaume de Digulleville, Pelerinage vie hum., 9958 ds T.-L.); d'où 1558 simulé part. passé adj. « feint, apparent » Iucundité ... non simulée (Rabelais, Epistre du Lymosin ds Œuvres, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 3, p. 276); b) av. 1679 dr. simulé « id. » « que l'on feint pour cacher sa véritable intention » (Retz, Mém., t. II, liv. III, p. 164 ds Pougens ds Littré); 1762 simuler une vente, une donation (Ac.); 2. 1819 « (d'une chose) offrir l'apparence de » le râle ... simule le roulement d'un tambour (Laennec, Auscult., t. 2, p. 8); 3. a) 1842 « faire le simulacre de » on simulait une petite guerre (Reybaud, J. Paturot, p. 181); b) 1964 « représenter artificiellement un fonctionnement réel » un mécanisme électronique ... simule le comportement de réflexe conditionné (Couffignal, Mach. penser, p. 125). Empr. au lat. class.simulare « rendre semblable; feindre », dér. de similis « semblable, pareil ». Fréq. abs. littér.: 286. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 163, b) 428; xxes.: a) 762, b) 386. Bbg. Gohin 1903, p. 318, 324.

Wiktionnaire

Verbe

simuler \si.my.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Feindre, imiter, faire paraître réelle une chose qui n’est pas.
    • Il m'aimait d'autant plus que ma mère simulait une certaine dureté, une sévérité rigide. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 26)
    • Ses doigts tordaient et retordaient une fibre imaginaire qu'il simulait de nouer gravement. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais comment un récit pourrait-il, au sens technique du terme, simuler ou imiter ou feindre des actions humaines ? — (Jean Bessière, Modernité, fiction, déconstruction, 1994)
    • Simuler un combat.
    • Simuler une attaque.
    • Simuler une infirmité, la folie.
    • Simuler une vente, une donation.

Verbe

simuler \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Venir ensemble.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SIMULER. v. tr.
Feindre, imiter, faire paraître réelle une chose qui n'est pas. Simuler un combat. Simuler une attaque. Simuler une infirmité, la jolie. Simuler une vente, une donation. Le participe passé

SIMULÉ s'emploie adjectivement. Vente simulée. Donation simulée. Réconciliation simulée. Dévotion simulée. Attaque simulée.

Littré (1872-1877)

SIMULER (si-mu-lé) v. a.
  • 1 Terme de jurisprudence. Faire paraître comme réel ce qui ne l'est point. Simuler une donation, une vente.
  • 2Il se dit aussi dans le langage ordinaire. Simuler un combat, une attaque. Simuler une réconciliation. Il [Juste-Lipse] simula une maladie, Diderot, Opin. des anc. phil. Stoïcisme.

REMARQUE

Dans le Dictionnaire de l'Académie, jusqu'à l'édition de 1835, simuler n'était donné que comme terme de jurisprudence ; seul le participe avait un emploi général ; c'est à cela que se rapporte la remarque de Marmontel : " Pourquoi du verbe simuler n'avons-nous que le participe, et ne disons-nous pas, comme les Latins, simuler et dissimuler ?… Feindre exprimerait les mensonges de l'imagination, simuler exprimerait les mensonges du sentiment ou de la pensée, " Œuv. t. X, p. 431.

SYNONYME

1. SIMULER, FEINDRE., Feindre est un peu moins précis que simuler. Celui qui feint une maladie peut simplement se mettre au lit, et faire croire qu'il est malade. Celui qui simule une maladie, en détermine en soi quelques symptômes.

2. SIMULER, DISSIMULER., Dissimuler, c'est feindre de ne pas avoir ce qu'on a réellement. Simuler, c'est feindre d'avoir ce qu'on n'a pas réellement. Simuler une maladie, c'est feindre de l'avoir ; dissimuler une maladie, c'est feindre de ne l'avoir pas.

HISTORIQUE

XVIe s. Il se rendit difficile à luy accorder sa requeste, voulant par ce simulé luy enflamber d'avantage le cœur, Du Bellay, M. 406. Une vertu feincte et simulée, Amyot, Aratus, 38.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SIMULER, v. act. feindre, déguiser, tromper par des suppositions, des apparences ; c’est un vol que de frauder des créanciers légitimes par des obligations simulées, & celui qui s’y porte est coupable de recel.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « simuler »

Provenç. et espagn. simular ; ital. simulare ; du lat. simulare (voy. SEMBLER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin simulare (« faire semblant »), de similis (« semblable », « ressemblant », « pareil », « même »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De simul (« ensemble »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « simuler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
simuler simyle

Citations contenant le mot « simuler »

  • Aussi habile qu'on puisse être à simuler la maîtrise de soi, un front, une lèvre trahissent quand même un état d'âme. De Jean Filiatrault / Le Refuge impossible
  • Les hommes aux pensées profondes, dans leurs rapports avec les autres hommes, ont toujours l’impression d’être des comédiens, parce qu’ils sont forcés, pour être compris, de simuler une superficie. De Friedrich Nietzsche
  • * Il est incroyablement adaptable – la solution peut simuler quelques milliers de tours en une poignée de secondes. InformatiqueNews.fr, ATOS lance un second simulateur quantique, cette fois de type recuit simulé
  • Un avion est en moyenne impacté par la foudre toutes les 1500 heures de vol. Afin d’alléger le poids des appareils et ainsi gagner en performances, les éléments métalliques qui constituent le fuselage des aéronefs sont abandonnés au profit de matériaux composites plus légers. Il en résulte une diminution de l’effet « cage de faraday » 1 . Il devient alors essentiel d’évaluer la vulnérabilité de ces appareils aux impacts de la foudre. Le générateur SOFI permet d’étudier et d’évaluer les effets indirects de la foudre en injectant une impulsion de courant pour simuler les effets induits par la circulation d’un courant dans un aéronef. Développé pour la Direction générale de l’armement, SOFI constitue une innovation unique à plusieurs titres. , ITHPP a développé un dispositif innovant pour simuler les effets indirects de la foudre sur les aéronefs.
  • Le Simulateur de Recuit Quantique Atos utilisera une architecture classique pour simuler le comportement d’un ordinateur à recuit quantique parfait et « sans bruit » grâce à des techniques de calcul et des caractéristiques haute performance : , AtoS : ouvre la voie à la simulation du recuit quantique | Zone bourse

Traductions du mot « simuler »

Langue Traduction
Anglais simulate
Espagnol simular
Italien simulare
Allemand simulieren
Chinois 模拟
Arabe محاكاة
Portugais simular
Russe симулировать
Japonais シミュレートする
Basque simulatzea
Corse simule
Source : Google Translate API

Synonymes de « simuler »

Source : synonymes de simuler sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « simuler »

Partager