Sépulcral : définition de sépulcral


Sépulcral : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SÉPULCRAL, -ALE, -AUX, adj.

Vx ou littér.
A. − Qui est propre au sépulcre. Caveau, vase sépulcral; cérémonie, colonne, inscription, pierre, urne sépulcrale. Même, dans le pourtour de l'abside, jusque dans les cryptes sépulcrales, s'éveillaient des rayons (Zola,Rêve, 1888, p. 124).
Lampe, lanterne sépulcrale. Lampe, lanterne que l'on tient allumée près d'un tombeau. Spiagudry, qui, (...) l'œil hagard, les cheveux hérissés, les mains ensanglantées, portait une lampe sépulcrale (Hugo,Han d'Isl., 1823, p. 65).Ma terne prunelle ne voyait (...) que (...) des lanternes sépulcrales sur une voûte de pierre (Sainte-Beuve,Volupté, t. 2, 1834, p. 148).
B. − P. anal.
1. Qui évoque le tombeau, la mort. Silence sépulcral; lueur, odeur, solennité sépulcrale. La main éprouve le contact, froid, gluant, sépulcral, de la paroi d'argile (Barbusse,Feu, 1916, p. 305).
2. Triste, sinistre, lugubre. Le sol mineur sépulcral, jaillit, sur un fulgurant sol majeur d'en haut, le cri de résurrection du ténor (Rolland,Beethoven, t. 2, 1937, p. 367).
3. [En parlant d'une pers.] Dont l'aspect est spectral, fantomatique. Visage sépulcral; silhouette sépulcrale. C'était Mary-Ann, et derrière elle était Dizzy, fardé, sépulcral, sa dernière boucle teinte en noir et collée sur un front dégarni (Maurois,Disraëli, 1927, p. 248).
Voix sépulcrale. Voix qui semble venir de la tombe, de l'au-delà; voix grave, sourde, caverneuse. Sa voix grave et sépulcrale (Dumas père, C. Howard, 1834, IV, 6etabl., 2, p. 282).
Prononc. et Orth.: [sepylkʀal], plur. masc. [-o]. Ac. 1694, 1718: se-; dep. 1740: sé-. Étymol. et Hist. 1. 1487 sepulchral « qui a rapport au sépulcre » (Voc. lat.-fr., Genève, Garbin d'apr. FEW t. 11, p. 485b); 2. a) 1535 « qui hante les endroits sinistres » (J. Lemaire de Belges, Épîtres de l'Amant vert, II, 19, éd. J. Frappier, p. 35: huppes sepulchrales); b) 1654 « qui rappelle, qui a l'apparence de la mort » (Cyrano de Bergerac, Pédant joué, II, 8 ds Œuvres, éd. J. Prévot, p. 195: imaginations sépulchrales); 1718 voix sépulcrale (Ac.). Empr. au lat.sepulcralis « du tombeau ». Fréq. abs. littér.: 219. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 378, b) 563; xxes.: a) 318, b) 114.

Sépulcral : définition du Wiktionnaire

Adjectif

sépulcral

  1. Relatif au sépulcre.
    • Urne sépulcrale.
    • Colonne sépulcrale.
    • Le cimetière des chrétiens touche à celui des musulmans : il est délabré, sans pierres sépulcrales et sans arbres. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • Je m’en allai stupéfait, me demandant ce que je venais de voir, à quelle race d’êtres appartenait cette sépulcrale chasseresse. — (Guy de Maupassant , Les Tombales, dans La maison Tellier, 1891, collection Le Livre de Poche, page 70.)
    1. (En particulier) Qualifie une chapelle destinée à contenir des tombeaux.
    2. (En particulier) Qui est destiné à l’ornement d’un tombeau.
      • Statue, figure sépulcrale.
  2. (Figuré) Qui est pâle, triste, sombre.
    • Cet homme a une figure sépulcrale.
  3. (Figuré) Qualifie une voix sourde, lugubre, caverneuse, qui semble sortir d’un tombeau.
    • Et l'on entendit, du fond du couloir, un appel d'une voix sépulcrale.
    • Sa voix grave, qui faisait frissonner délicieusement Marie et qu’Arlette juge sépulcrale. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 148.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sépulcral : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉPULCRAL, ALE. adj.
Qui appartient, qui a rapport au sépulcre. Urne sépulcrale. Colonne sépulcrale. Chapelle sépulcrale, Chapelle destinée à contenir des tombeaux. Statue, figure sépulcrale, Statue destinée à l'ornement d'un tombeau. Fig., Cet homme a une figure sépulcrale, Sa figure est pâle, triste, sombre. Fig., Voix sépulcrale, Voix sourde, lugubre, caverneuse, qui semble sortir d'un tombeau.

Sépulcral : définition du Littré (1872-1877)

SÉPULCRAL (sé-pul-kral, kra-l') adj.
  • 1Qui appartient, qui a rapport au sépulcre. Préparez les cyprès et l'urne sépulcrale, Voltaire, Olymp. V, 3. Chaque tribu distingua les tombeaux de ses soldats par des pierres sépulcrales, sur lesquelles on avait eu soin d'inscrire leurs noms et ceux de leurs pères, Barthélemy, Anach. ch. 13. Ainsi, sur les confins de la nuit sépulcrale, L'affreuse mort au fond de la coupe fatale Laisse encore pour lui quelques gouttes de miel, Delille, Trois règn. VIII. Parmi les édifices sépulcraux dont on avait montré les restes à Diodore de Sicile sur le penchant de la montagne libyque, Letronne, Instit. Mém. acad. inscr. t. IX, p. 376.

    Colonne sépulcrale, colonne élevée sur un tombeau, avec une inscription gravée sur sa base.

    Chapelle sépulcrale, chapelle destinée à contenir des tombeaux.

    Lampe sépulcrale, lampe qu'on tient allumée auprès d'un tombeau.

    Statue, figure sépulcrale, statue, figure destinée à décorer un tombeau.

  • 2 Fig. Qui a l'apparence de la mort, du sépulcre. Cet homme a une figure sépulcrale. Je me veux divertir de mes pensées mélancoliques ; ces imaginations sépulcrales usent bien souvent l'âme auparavant le corps, Cyrano de Bergerac, Péd. joué, II, 8. Et d'une bouche sépulcrale M'annonce que l'heure fatale Ramène le démon du bruit, Gresset, Ombr.

    Voix sépulcrale, voix sourde, qui semble partir d'un sépulcre.

    Organe sépulcral, l'organe de la voix, lorsqu'il est rauque et sourd. Ouvrant à peine un sépulcral organe : Père éternel ! dit la sœur Bibiane, Gresset, Ver-vert, IV.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sépulcral »

Étymologie de sépulcral - Littré

Lat. sepulcralis, de sepulcrum, sépulcre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de sépulcral - Wiktionnaire

Du latin sepulcralis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sépulcral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sépulcral sepylkral play_arrow

Citations contenant le mot « sépulcral »

  •  … La réunion de crise au bureau de mon Ministre ( avec M Majuscule) se termina sans commentaire, dans un silence sépulcral… juste après le départ des  manifestants. Actualite.cd, La chronique littéraire du Prof Yoka:« Covid-19, la colère  des sans-voix » | Actualite.cd
  • Je serai jusqu’au bout reconnaissant à Scaurus de m’avoir mis jeune à l’étude du grec. J’étais enfant encore lorsque j’essayai pour la première fois de tracer du stylet ces caractères d’un alphabet inconnu : mon grand dépaysement commençait, et mes grands voyages, et le sentiment d’un choix aussi délibéré et aussi involontaire que l’amour. J’ai aimé cette langue pour sa flexibilité de corps bien en forme, sa richesse de vocabulaire où s’atteste à chaque mot le contact direct et varié des réalités, et parce que presque tout ce que les hommes ont dit de mieux a été dit en grec. Il est, je le sais, d’autres langues : elles sont pétrifiées, ou encore à naître. Des prêtres égyptiens m’ont montré leurs antiques symboles, signes plutôt que mots, efforts très anciens de classification du monde et des choses, parler sépulcral d’une race morte. France Culture, Feuilletez les "Mémoires d'Hadrien" avec les oreilles
  • Et voilà! Je ne vous dis pas tout afin que vous puissiez découvrir quelque chose. Pensez à prendre une petite laine. Il fait frais dans ce musée un peu sépulcral. Il vous faudra sans doute aussi écarquiller les yeux. D’admiration, naturellement. Mais aussi afin de distinguer le contenu des vitrines. Ici, la lumière demeure plus que tamisée. Le papier est fragile. Le cuir teint encore davantage. Les habits de lumière doivent du coup rester à l’ombre. Seules les dorures brillent, mais parfois seulement. Nous restons ici, comme je vous l’ai déjà dit, chez des gens sérieux. Bilan, Reliures. La Fondation Bodmer montre des livres "En habits de lumière" à Cologny - Bilan
  • Constatant alors par elles-mêmes cette dégradation, qu’ont fait des entreprises ? Difficile de retourner en arrière à cause des budgets. Qui irait augmenter les coûts au nom de l’Humain ?  Même pour revenir à la situation précédente ? Certaines ont alors tenté de limiter la casse. On a vu alors fleurir dans les recoins des open-space de curieux aménagements. Afin de ne pas perturber le silence sépulcral du plateau, des sarcophages ont été installés (malheur au claustrophobe) afin de pouvoir téléphoner tout en garantissant le silence de l’open-space. Sans parler de ces couloirs avec des cages de verres alignées, où comme dans un zoo on regarde de curieuses espèces échanger entre elles, rappelant qu’un jour la vie existait aussi dans les entreprises et que les humains se parlaient. , Comment le confinement a entraîné l’une des plus importantes transformations organisationnelles - Courrier Cadres
  • Il n’a plus rien d’un concept. Pour chaque lecteur de cette chronique, le confinement est une réalité hautement tangible, dont les séquelles encore fumantes continuent de consumer sa chair et ses nerfs d’être humain embastillé, sonnant à son oreille traumatisée comme un refrain sépulcral. En 2020, le mot «confinement» est passé de 12 000 à 274 000 000 occurrences sur Google, très loin devant «réclusion» et «camisole», pourtant plus proches de ladite réalité. Oui, c’était dur. Mais puisque toute épreuve est un gain, tâchons de voir ce qu’il y a de bénéfique à en tirer pour vous lecteurs et managers du nouveau monde. Capital.fr, Retour au bureau : comment manager les équipes ? - Capital.fr
  • François Sureau et Vincent Decque, après force hommages à des personnes mortes, se recueillent le temps d’une chronique au cimetière du Père-Lachaise dans le XXe arrondissement de Paris. Ce lieu sépulcral est une création des années 1800 qui rend compte de l’encombrement des cimetières parisiens à cette époque-là. Et si l’on y trouve les tombes de Molière ou de La Fontaine, c’est que l’autorité préfectorale en a décidé ainsi. France Culture, Un Anglais au Père-Lachaise (Paris)

Traductions du mot « sépulcral »

Langue Traduction
Corse sepulcrale
Basque hilobi
Japonais 墳墓学
Russe могильный
Portugais sepulcral
Arabe القبر
Chinois 坟墓
Allemand grab
Italien sepolcrale
Espagnol sepulcral
Anglais sepulchral
Source : Google Translate API

Synonymes de « sépulcral »

Source : synonymes de sépulcral sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « sépulcral »


Mots similaires