La langue française

Funéraire

Définitions du mot « funéraire »

Trésor de la Langue Française informatisé

FUNÉRAIRE, adj.

A.− Qui est relatif, qui a rapport aux funérailles. Cantique, char, cérémonie, convoi, vase funéraire; drap, urne, voile funéraire; cierges, frais funéraires. Je viens du service funéraire de Chateaubriand (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 137):
1. La vieille Maria se lamentait et les vociférations funéraires des femmes de la Méditerranée sont à nulles autres pareilles. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 131.
B.− Qui commémore le souvenir de la mort de quelqu'un. Un immense cimetière planté de stèles funéraires et de cyprès (Flaub., Corresp.,1850, p. 275).Auprès du tumulus funéraire où s'élève la statue dédiée aux athlètes morts dans le combat (Montherl., Olymp.,1924, p. 254):
2. ... on voit au bord du lac un monument funéraire en mémoire d'une Anglaise et de son mari qui se noyèrent il y a dix ans en se promenant sur le lac. E. de Guérin, Lettres,1846, p. 500.
SYNT. Caveau, chapelle, dalle, inscription, pierre, plaque, statue funéraire; couronne, guirlande funéraire; élever une colonne funéraire de marbre à la mémoire de qqn.
ANTIQ. Masque, mobilier funéraire; bandelettes, gâteaux, offrandes funéraires :
3. Ah! dit-il, c'est sans doute l'exemplaire du rituel funéraire qu'on plaçait dans le dernier cercueil, écrit avec plus ou moins de soin selon la richesse et l'importance du personnage. Gautier, Rom. momie,1858, p. 189.
Au fig. Triste, lugubre. De tous les côtés, les impressions pénibles, déprimantes, funéraires semblent se concerter pour me donner la sérénade (Amiel, Journal,1866, p. 63):
4. Il pensait à Lille, Roubaix, Tourcoing, villes mortes, funéraires, dépeuplées, encombrées de ruines croulantes, hantées de moribonds aux visages exsangues et hallucinants. Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 442.
REM.
Funérairement, adv.D'une manière funéraire. Saint-Victor crie funérairement : Goncourt, donnez-moi un symbole (Goncourt, Journal,1858, p. 481).
Prononc. et Orth. : [fyneʀ ε:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1565 « qui concerne les funérailles » dettes, legats et frais funéraires (Testament de Louise Labé [II, 174] ds Hug.); 1807 « relatif aux tombes, aux cimetières » urnes funéraires (Staël, Corinne, t. 1, p. 87). Empr. au b. lat. funerarius « id. » (< funus, -eris « funérailles »). Fréq. abs. littér. : 264. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 403, b) 365; xxes. : a) 424, b) 327.

Wiktionnaire

Adjectif

funéraire \fy.ne.ʁɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport aux funérailles.
    • Frais funéraires.
  2. Qui a rapport à la mort, aux restes ou au souvenir d’une personne.
    • Colonne, monument, couronne funéraire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUNÉRAIRE. adj. des deux genres
. Qui a rapport aux funérailles. Frais funéraires. Il signifie aussi Qui a rapport à la mort, aux restes ou au souvenir d'une personne. Colonne funéraire. Monument funéraire. Couronne funéraire. Urne funéraire, Urne qui contient les cendres d'une personne.

Littré (1872-1877)

FUNÉRAIRE (fu-né-rê-r') adj.
  • Qui concerne les funérailles. Frais funéraires. Urne funéraire. En cette qualité [d'académicien], la Metrie eut l'honneur que ce héros philosophe [le roi de Prusse] daignât faire son éloge funéraire ; cet éloge fut lu à l'Académie par un secrétaire de ses commandements, Voltaire, Mél. littér. Lett. au prince de ***, sur les Français, la Metrie. L'encens, dont le parfum a quelque chose de funéraire, remplit cette enceinte, Staël, Corinne, X, 4. Là ils [les soldats tombés dans la retraite de Russie] gémissent en vain ; bientôt la neige les couvre ; de légères éminences les font reconnaître ; voilà leur sépulture ; la route est toute parsemée de ces ondulations comme un champ funéraire, Ségur, Hist. de Nap. IX, 11.

    Colonne funéraire, colonne qui portait une urne renfermant les cendres d'un mort.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FUNÉRAIRE, (sacrifice) Antiquité. les Romains avoient coûtume d’offrir aux dieux des sacrifices sanglans ou non-sanglans, à la mort de leurs parens & de leurs amis ; l’Histoire en fait mention, & les monumens qui représentent en sculpture ou en gravure, ces marques de la piété & de la tendresse des vivans envers les morts, ne sont pas rares dans les cabinets des Curieux. Le Roi de France possede une agathe onyx, dont la gravûre peut en augmenter le nombre : on y voit sous le toît d’un bâtiment rustique, & tel qu’on les construisoit dans l’enfance de l’Architecture, une femme une vis-à-vis d’un autel, sur lequel est allumé le feu sacré. Elle paroît occupée d’un sacrifice qu’elle offre aux dieux infernaux, avant que de placer dans la tombe l’urne qu’elle porte, & qui sans doute est remplie des cendres de quelqu’un qu’elle a aimé. Derriere elle, est posé sur une colonne un vase rempli de fleurs ; car c’étoit une pratique usitée, & même une pratique religieuse, d’en répandre sur les tombeaux : purpureos spargam flores, dit Virgile, au sujet de la mort de Marcellus ; & saltem fungar inani munere. (D. J.)

Funéraires, frais, (Jurisprud.) voyez ci-devant Frais funéraires.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « funéraire »

Du latin funerarius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. funerarius, de funus, funérailles. Dans le XVIe siècle on disait funeral : sacrifice funeral, Amyot, Arist. 52.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « funéraire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
funéraire fynerɛr

Évolution historique de l’usage du mot « funéraire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « funéraire »

  • Si le ridicule tuait, nous aurions de fosses communes à tous les coins de rues et les entrepreneurs funéraires seraient les maîtres du monde. De Benoît Gagnon / Contracter
  • La commune avait été contrainte de fermer sa chambre funéraire fin 2019, ce qui obligeait les familles de Hussigny-Godbrange à se tourner vers des équipements extérieurs à la localité. Une situation insatisfaisante pour les habitants et pour les élus, mécontents de ne plus pouvoir utiliser un bâtiment qui répondait à un réel besoin depuis plus de vingt ans sans poser de problème. , Société | Le recours à la chambre funéraire à nouveau autorisé
  • Attention, pour respecter ces mesures de distanciation, les crematoriums et les chambres funéraires peuvent limiter le nombre de personnes autorisées à y entrer ensemble en fonction de la configuration des lieux. , Épidémie Covid-19 -Les cérémonies funéraires ne sont plus limitées en nombre de participants | service-public.fr
  • L'entreprise Société Nouvelle Maison Milienne (...) est habilité pour exercer l'activité funéraire suivante : L'utilisation et la gestion  d'une chambre funéraire, "Mozolé-a", à la Zac de Rivière-Roche, 97200 Fort-de-France. Martinique la 1ère, Une nouvelle chambre funéraire à la Zac de Rivière-Roche à Fort-de-France :
  • Malgré une domination des pompes funèbres traditionnelles dans les parts de marché, les coopératives funéraires françaises voient leur nombre d’adhérents augmenter au fil des mois. À Nantes, le nombre de société a franchi les 500 membres à fin 2019, en seulement 3 ans donc. Entreprise-Nantes.fr - Actualités des entreprises de Nantes et de sa région, Entreprise-Nantes.fr – Actualités des entreprises de Nantes et de sa région Nantes : l’arrivée des coopératives sur le marché du funéraire -
  • C'était à la mode, une chronique des usages oubliés | Au Moyen Âge, comme toutes les informations importantes, proclamées dans l'espace public, le prix du vin est crié dans les rues ou devant les débits de boisson par des agents dédiés à cette tâche. Au XVe siècle, c'est étrangement à ce même officier municipal que revient la responsabilité d'annoncer les cortèges funéraires. L’archéologue Sacha Kacki revient sur cette pratique, et sur la façon dont les épidémies affectent les usages mortuaires. France Culture, Crieurs de vin, crieurs de mort... et autres rites funéraires en mutation
  • Opérations funéraires La Gazette des Communes, Simplification de la procédure d'habilitation des véhicules funéraires
  • Ce site est important car il associe emplacement d’incinération et tumulus. Cela va nous permettre de mieux appréhender les pratiques funéraires de cette période et ainsi nous renseigner sur l’organisation sociale et les usages des groupes humains qui vivaient alors à Bretteville-sur-Odon. , Avant le chantier, un monument funéraire de l’Âge de Bronze mis au jour, près de Caen | Liberté Caen

Traductions du mot « funéraire »

Langue Traduction
Anglais funeral
Espagnol funeral
Italien funerale
Allemand beerdigung
Chinois 葬礼
Arabe جنازة
Portugais velório
Russe похороны
Japonais 葬儀
Basque funeral
Corse funerali
Source : Google Translate API

Synonymes de « funéraire »

Source : synonymes de funéraire sur lebonsynonyme.fr

Funéraire

Retour au sommaire ➦

Partager