Caverneux : définition de caverneux


Caverneux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CAVERNEUX, EUSE, adj.

A.− GÉOGRAPHIE
1. Qui comporte des cavernes. Roches nues et caverneuses (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 451):
1. Il faut ensuite supposer qu'il y a dans les flancs de ces montagnes caverneuses des soupiraux très nombreux, pour que ces vents soufflent dans toute l'étendue d'une côte; ... Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 219.
2. Qui par son origine, ses propriétés a rapport avec les cavernes. Sources caverneuses des torrens (Dusaulx, Voyage à Barège,t. 1, 1796, p. 10).Humidité caverneuse (Lamartine, Voyage en Orient,t. 2, 1835, p. 32).
B.− P. anal.
1. Qui évoque une caverne.
a) [Par sa forme (profondeur, trous, etc.).] Cellier caverneux (Claudel, Connaissance de l'Est,1907, p. 103).Troncs caverneux (...) des sapins (Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 248).
b) [Par sa profonde résonance physique] Bruit caverneux (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 50; Châteaubriant, M. des Lourdines, 1911, p. 15).Mugissement fort et caverneux (Flaubert, La Tentation de St Antoine,1849, p. 78).
Expr. Voix caverneuse. Voix sourde et rude. Sa voix [du conseiller] avait baissé de deux tons, elle était devenue caverneuse (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 378).
c) [Par sa résonance spirituelle] La moindre pensée s'amplifie [chez Suarez] de tous les échos qu'elle éveille en sa grande âme caverneuse (Gide, Feuillets,1889-1939, p. 350).
2. MÉDECINE
a) [En parlant des poumons] Qui renferme des cavernes. Poumons caverneux (A. Arnoux, Suite variée,1925, p. 110).
Qui provient d'une caverne. Râle caverneux (E. Nocard, É. Leclainche, Les Maladies microbiennes des animaux, 1896, p. 247). Respiration, toux caverneuse :
2. Nous savons aujourd'hui combien les « cavernes fraîches » sont facilement muettes; les cavernes qui s'accompagnent de gargouillement, de souffle caverneux, de pectoriloquie qui se traduisent par du bruit de pot fêlé à la percussion, sont de vieilles cavernes remontant souvent à plusieurs années. Ce que la France a apporté à la méd. dep. le début du XXes.,1946, p. 100.
b) Tissu caverneux ou corps caverneux. Tissu formé par un réseau de veines multiples et susceptibles de turgescence lors d'un afflux de sang. Corps caverneux du clitoris, de la verge. Synon. tissu érectile.(cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 4, 1805, p. 332).
P. ext. Dont la structure rappelle celle du tissu caverneux. Angiome caverneux (Roussy [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 5, 1920-24, p. 111]).
Prononc. et Orth. : [kavε ʀnø], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xiiie-début xives. « qui présente des trous, des cavernes » (Aimé, Chron. de Rob Viscart, I, 19 ds Gdf. Compl. : Voie cavernouse); xves. caverneuse (Grant Herbier, fo30 vods Gdf. Compl.); spéc. 1546 anat. cauerneulx (Rabelais, Tiers-livre, chap. XVIII, éd. Ch. Marty-Laveaux, t. 2, pp. 93-94); 2. 1835 voix caverneuse « qui semble sortir d'une caverne » (Ac.). Empr. au lat. cavernosus « percé de trous ». Fréq. abs. littér. : 208. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 647, b) 134; xxes. : a) 190, b) 144.
DÉR. 1.
Caverneusement, adv.D'une voix caverneuse. Et le vieux macaroniste (...) barytonna caverneusement (J. Richepin, Césarine,1888, p. 225). 1reattest. 1888 id.; du fém. de caverneux, suff. -ment2*.
2.
Cavernosité, subst. fém.État de ce qui est caverneux. P. métaph. La cavernosité de son cœur (Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1797, p. 214).Les cavernosités des nues (A. Pommier, De l'Athéisme et du déisme,1857, p. 134).Rem. Attesté ds les dict. gén. à partir de Ac. Compl. 1842. Dernière transcr. ds Littré : ka-vèr-nô-zi-té. 1reattest. 1546 anat. (Ch. Estienne, Disc. des parties du corps, 14, 37 ds Quem.) attest. isolée; 1562 sens gén. (Du Pinet, Pline, II, 79 ds Gdf. Compl.); de caverneux, lat. cavernosus, suff. -ité*. Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Gohin 1903, p. 248, 311. − Quem. 2es. t. 4 1972, p. 47 (s.v. cavernosité).Sigurs 1963/64, p. 269 (s.v. cavernosité), 427.

Caverneux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

caverneux \ka.vɛʁ.nø\

  1. Où il y a des cavernes.
    • Pays caverneux. — Montagnes caverneuses.
  2. (Figuré) Qualifie une voix sourde, profonde.
    • L'accueil était plutôt lugubre : un employé au teint pâle revêtu d'un couvre-tout gris et dont le prénom devait être Urgel, comme dans Urgel Bourgie, demandait à la personne la raison de sa visite et la dirigeait généralement vers l'escalier menant à la morgue, en disant tout simplement sur un ton caverneux : « C'est en bas ». — (Robert Côté, Ma guerre contre le FLQ, Éditions Trait d'union, 2003, p. 172)
  3. (Anatomie) Qui a de petites cavités ou cellules, comme une éponge.
    • Tissu caverneux. — Les sinus caverneux de la dure-mère.
    • Les scories du premier décrassage sont les plus caverneuses. Elles retiennent souvent de la brasque enlevée à la sole, et quelques fragmens de paille carbonisée. — (M. H. Margerin, « Mémoire sur le traitement métallurgique du cuivre carbonaté et du cuivre oxidulé de Chessy », dans les Annales des mines, 2e série, vol. 7, Paris : chez Treuttel & Würtz, 1830, page 332)
  4. (Médecine) Qualifie le râle caractéristique qui se fait entendre dans un poumon creusé par la tuberculose.
    • Des sanglots et une toux rauque et caverneuse l’interrompirent et elle jeta à la figure de Jacques son mouchoir ensanglanté. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Caverneux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAVERNEUX, EUSE. adj.
Où il y a des cavernes. Pays caverneux. Montagnes caverneuses. Fig., Voix caverneuse, Voix sourde, profonde. En termes d'Anatomie, il signifie Qui a de petites cavités ou cellules, comme une éponge. Tissu caverneux. Les sinus caverneux de la dure-mère. En termes de Médecine, Râle caverneux, Râle caractéristique qui se fait entendre dans un poumon creusé par la tuberculose.

Caverneux : définition du Littré (1872-1877)

CAVERNEUX (ka-vèr-neû, neû-z') adj.
  • 1Plein de cavernes. Pays, lieux caverneux. Montagnes, terres caverneuses.
  • 2Qui est creusé d'un ou de plusieurs trous. La vie paraît disséminée dans toutes les parties du végétal ; on peut détruire impunément les unes, tandis que les autres fructifient, comme il arrive aux arbres caverneux, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. liv. V. Anim… Contre la fureur de l'aquilon rapide, Le saule caverneux nous prêtait son tronc vide, Lamartine, Harm. III, 2.
  • 3 Fig. Voix caverneuse, voix sourde et rude, et qui semble venir du fond des entrailles ou, en quelque façon, sortir d'une caverne.
  • 4 Terme de médecine. Râle caverneux, râle qui se produit quand il se trouve un liquide dans la cavité où l'air pénètre, et qui se fait particulièrement entendre dans les cavernes du poumon.

    Terme d'anatomie. Corps caverneux, corps plein de petites cavités ou cellules, et formant à peu près les deux tiers du volume de la verge.

    Sinus caverneux, nom de deux canaux veineux, l'un droit, l'autre gauche, logés dans deux gouttières de la face cérébrale du sphénoïde.

HISTORIQUE

XVIe s. Les testicules sont laxes, rares, caverneux et mols, Paré, I, 28. Les playes profondes, angustes et caverneuses, Paré, VIII, 32. Telle chose se fait au moyen d'un esprit flatueux, qui remplit le canal ou le nerf caverneux, Paré, XVI, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Caverneux : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CAVERNEUX (corps) terme d’Anatomie, qui signifie la même chose que corps nerveux & corps spongieux, sont deux corps plus ou moins longs & gros, dont la partie la plus considérable de la verge est composée. Voyez Planche Anat. Splanch. fig. 8. lett. aa, bb & tt.

Leur substance interne est rare & spongieuse ; & lorsqu’elle vient à s’emplir de sang & d’esprits, elle s’enfle & se dilate, & c’est ce qui fait la tension ou érection de la verge. Voyez Érection.

Ils sont attachés à la branche des os pubis, & à celle des os ischion ; ils vont en augmentant de grosseur jusqu’à ce qu’ils rencontrent le corps caverneux de l’urethre, où ils se joignent en un, & sont retenus par le moyen de la cloison composée de leurs tuniques externes, & recouverts à l’extrémité par le gland. Voyez Gland.

Le corps caverneux de l’urethre est un troisieme corps spongieux de la verge, ainsi appellé parce qu’il enferme l’urethre, c’est-à-dire, le canal qui sert au passage de l’urine.

Sa figure, contraire de celle des deux corps caverneux, a plus de grosseur aux extrémités, & moins au milieu ; sa partie supérieure est au périnée, & s’appelle bulbe à cause de sa figure. Sa membrane externe est mince, & divisée en longueur par une cloison. Le milieu de ce corps est à peu près cylindrique. Le passage de l’urine n’est pas situé précisément au centre, mais un peu incliné vers sa partie supérieure, près du corps du penis ; son extrémité inférieure forme en se dilatant ce qu’on appelle le gland. Voyez Gland.

Les corps caverneux du clitoris sont deux corps nerveux ou spongieux semblables à ceux du pénis, qui prennent leur origine des deux côtés de la partie inférieure de l’os pubis, & s’unissant ensemble, forment le corps du clitoris comme dans l’homme ils forment celui de la verge. Voyez Clitoris.

Il est vrai que le clitoris n’est pas percé au milieu comme le pénis, mais les corps caverneux ont une cloison ou séparation membraneuse qui regne tout du long entre deux, & qui les divise depuis le gland jusqu’à l’endroit voisin de l’os pubis, où ils se partagent en deux branches qu’on appelle branches du clitoris, crura clitoridis.

Les sinus caverneux de la dure-mere ou sinus latéraux de l’os sphénoide, sont des réservoirs situés aux parties latérales de la selle sphénoidale qui, outre le sang qu’ils contiennent, renferment encore des vaisseaux & des nerfs. Voyez Vaisseau & Nerf. (L)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « caverneux »

Étymologie de caverneux - Littré

Provenç. cavernos ; espagn. et ital. cavernoso ; de cavernosus, de caverna, caverne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de caverneux - Wiktionnaire

(XIIIe siècle)[1] Du latin cavernosus[2], de caverna (« caverne »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caverneux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caverneux kavɛrnø play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « caverneux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caverneux »

  • Un cavernome cérébral, ou angiome caverneux, est une malformation vasculaire bénigne située au niveau du cerveau, du cervelet ou du tronc cérébral. Des vaisseaux sanguins anormaux s’agglomèrent et forment de petites cavités qui ressemblent à des pelotes de quelques millimètres à quelques centimètres. Majoritairement asymptomatique, le cavernome peut toutefois, en fonction de sa taille, provoquer divers troubles neurologiques par compression, en fonction de la zone intra-cérébrale qu’il occupe. Medisite, Cavernome cérébral (angiome caverneux) : qu'est-ce que c'est ?
  • L’Escalade a beau ressembler à l’énorme rejeton d’un tank et d’une brique, c’est une voiture populaire après des conducteurs les plus fortunés, qui aiment faire customiser son intérieur caverneux. Wahlberg ne fait pas exception et a transformé son Escalade en bureau mobile grâce à West Coast Customs. Le véhicule a désormais une séparation conducteur-passager, des sièges inclinables ergonomiques, une liaison satellite DirecTV avec des écrans LCD, des tablettes rétractables et d’incontournables vitres teintées. GQ France, La collection de voitures de Mark Wahlberg est phénoménale | GQ France
  • Le palais se trouve dans une région où les nazis ont dissimulé des biens volés à de riches Juifs polonais. Cet endroit regorge de grottes, de mines, de tunnels ainsi que de châteaux et de palais aux donjons caverneux. Tout cela constitue une belle cachette. Fredzone, Quand un journal nazi débouche sur la découverte d'un trésor en Pologne
  • Dans le créneau le plus accessible de l’industrie, la très pratique Honda Fit l’emporte sur ses rivales de Toyota. Pour les amoureux de véhicules hybrides, la Prius c est une excellente option, mais la Fit se démarque par con coffre caverneux. auto123.com, Les véhicules avec la meilleure valeur retenue | Actualités automobile | Auto123
  • En réalité, le stress agit sur les muscles lisses de la verge, ce qui empêche l’ouverture des caverneux. Or, si ces derniers n’arrivent pas à s’ouvrir, le sang ne pourra pas y pénétrer et les remplir pour gonfler le sexe. Cela explique l’absence de l’érection chez une personne trop anxieuse. Ainsi, lorsque les conséquences commencent à apparaître, celle-ci se lance en général dans un traitement désespéré. Pourtant il faut des actions simples pour enrayer ce problème de votre vie. Mediacritik, Troubles de l'érection, la faute au stress ? - Mediacritik
  • Si on est à risque de priapisme, il vaut mieux ne pas prendre de Viagra, conseille-t-il. Le priapisme est une érection persistante de plus de quatre heures et ce en dépit de l'absence de stimulation sexuelle, qui peut survenir en cas de drépanocytose par exemple. Or, une érection aussi longue comporte "des risques de lésions irrémédiables et définitives des corps caverneux" et il faut donc consulter, avertit le docteur.   Europe 1, Tout, tout, vous saurez tout sur le Viagra
  • C’est une « drôle » d’association, découverte par cette équipe de l'Université de Chicago : les patients atteints d'une maladie cérébrale hémorragique présentent aussi des microbiomes intestinaux très désordonnés. Ces travaux présentés dans la revue Nature Communications nous apportent une nouvelle illustration de cet axe intestin-cerveau, jusque-là principalement mis en lumière dans les maladies neurologiques. L'étude entraîne des implications pour le traitement de l'angiome caverneux, une malformation vasculaire rare localisée dans le cerveau, mais probablement aussi pour d’autres conditions hémorragiques cérébrales. santé log, AXE INTESTIN-CERVEAU : Désordre intestinal et hémorragie cérébrale ? | santé log

Traductions du mot « caverneux »

Langue Traduction
Portugais cavernoso
Allemand cavernosum
Italien cavernoso
Espagnol cavernoso
Anglais cavernous
Source : Google Translate API

Synonymes de « caverneux »

Source : synonymes de caverneux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « caverneux »


Mots similaires