La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vaurien »

Vaurien

Définitions de « vaurien »

Trésor de la Langue Française informatisé

VAURIEN1, -IENNE, subst.

A. − Vieilli. Personne peu recommandable, sans scrupules ni moralité. Synon. brigand, gredin.C'est un homme perdu de dettes, un vaurien sans honneur, un misérable qui n'a plus même le respect du nom qu'il porte (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 94).
Empl. adj., vx, littér. Ce ne seront jamais ces beautés de vignettes, Produits avariés, nés d'un siècle vaurien, Ces pieds à brodequins, ces doigts à castagnettes, Qui sauront satisfaire un cœur comme le mien (Baudel., Fl. du mal, 1857, p. 34).
B. − Fam., parfois à valeur hypocor. Enfant, adolescent(e) effronté(e). Synon. chenapan, coquin, galopin, garnement, polisson.Petit, grand, sale vaurien; une bande de petits vauriens. L'enfant a disparu pour faire place au gamin (...). À ce vaurien charmant que l'on enferme dans sa chambre et que, cinq minutes après, l'on retrouve en haut d'un cerisier (Labiche, Prem. pas, 1862, 1, p. 246).Ce soir, en montant l'escalier, j'ai eu la douleur d'entendre la triste Mme Baratti s'écrier: « Je voudrais bien savoir quel est le vaurien qui me déplace ma bouteille de lait tous les matins et qui s'amuse peut-être bien à cracher dedans, (...) » (Duhamel, Journal Salav., 1927, p. 41).
[Fréq. en appellatif] Dis donc, Marthe, ma petite gigolette, que devient ce plumitif qui t'adore? L'aimes-tu toujours, vaurienne? Eh! voyons, ne fais pas ta tête, tu vois bien que je blague (Huysmans, Marthe, 1876, p. 57).Deux ou trois grands de quatorze à quinze ans y rôdent et regardent de notre côté; sitôt qu'ils nous ont aperçues, ils rient, font des gestes et désignent leurs lits. Tas de vauriens! Avec ça qu'ils sont tentants! (Colette, Cl. école, 1900, p. 139).
Prononc. et Orth.: [voʀjε ̃], fém. [-jεn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1558 un bon vault-rien « mauvais sujet » (Bonaventure des Périers, Nouv. récréations, nouv. 100, in Conteurs fr. du 16es., 553 ds Quem. DDL t. 3); 2. 1718 fam. « enfant effronté » (Mmede Maintenon, Lett. à Mmede Caylus, 24 janv. ds Littré). Comp. de vaut, 3epers. du sing. de l'ind. prés. de valoir* et de rien*. Fréq. abs. littér.: 219. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 189, b) 793, xxes.: a) 275, b) 178. Bbg. Quem. DDL t. 7.

VAURIEN2, subst. masc.

NAV. DE PLAISANCE. ,,Petit dériveur léger biplace, comportant deux voiles`` (Petiot 1982). En 1951, naquit le Vaurien. Le yachting populaire était né (Encyclop. des Sports,1961,ds Petiot 1982).
Prononc. et Orth.: [voʀjε ̃]. Toujours avec majuscule. Étymol. et Hist. 1958 (Merrien). Comp. de vaut, 3epers. du sing. de l'ind. prés. de valoir* et de rien*. Ce type de dériveur, de faible prix d'achat, fut dessiné en 1952 par J. J. Herbulot (Lar. encyclop.).

Wiktionnaire

Adjectif - français

vaurien

  1. Relatif à Vaux-lès-Mouron, commune française située dans le département des Ardennes.

Nom commun - français

vaurien \vo.ʁjɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : vaurienne)

  1. (Injurieux) Fainéant, libertin, être dénué de toute valeur morale.
    • Ce vaurien de Mablot, ce dégoûtant, ce saligaud ! Et lui qui le tenait en si haute estime, lui qui avait tant chanté ses louanges ! — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Moi, je te croyais un vrai fils, mais je vois que ma sœur t’a engendré comme un vaurien ! — (Robert Brisson, Mythologie des Pygmées Baka (Sud-Cameroun): mythologie et contes, 1999)
  2. (Familier) (Dans un sens moins sévère) Chenapan.
    • Allez, petit vaurien, bouche ton nez ! ordonna aussitôt Baik Chong-dou en s’adressant à son fils. — (Chŏng-nae Cho, Nos terres sont notre vie, 2005)
    • Ils étaient trois vauriens de Français qui traînaient leurs guêtres sur le chemin de l'école des filles avec leurs biclous rouillés et leurs rires mesquins. Ils étaient les premiers garçons de mon âge que je rencontrais. — (Nathalie Hug, La Demoiselle des Tic-Tac, Éditions Calmann-Lévy, 2012, chap. 6)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VAURIEN (vô-riin) s. m.
  • 1Homme qui ne vaut rien, qui est capable de mauvaises actions. Et qu'avecque le cœur d'un perfide vaurien, Vous confondiez les cœurs de tous les gens de bien ? Molière, Tart. v, 1. Je ne finirais pas ces détails, si je voulais suivre toutes les routes par lesquelles, durant mon apprentissage, je passai de la sublimité de l'héroïsme à la bassesse d'un vaurien, Rousseau, Conf. I. Je consens que vous me preniez pour un vaurien, mais non pour un sot, Diderot, Neveu de Rameau.
  • 2Familièrement et dans un sens moins sévère. Ce petit vaurien d'enfant ! Les vauriens ne me déplaisent pas toujours, pourvu qu'ils n'aillent pas jusqu'au vice et au déshonneur, Maintenon, Lett. à Mme de Caylus, 24 janv. 1718. Votre Majesté m'écrit qu'elle va se mettre à être un vaurien ; voilà une belle nouvelle qu'elle m'apprend ; et qui êtes-vous donc, vous autres maîtres de la terre ? Voltaire, Lett. au roi de Pr. 15 avril 1758. Nous devons nous accuser, moi et quelques autres vauriens, de nous être amusés pendant longtemps aux dépens de l'abbé Trublet, Grimm, Corresp. t. I, p. 78. Chez nos descendants on n'aura… Pas même un aimable vaurien, Béranger, Age futur.
  • 3Au fém. Vaurienne, s'est dit d'une femme, d'une petite fille vicieuse ou pleine de malice (par abus, comme si vaurien était un adjectif en ien). Franchement, monsieur, la femme est un peu vaurienne, mais elle a du bon, Marivaux, Surpr. de l'amour, II, 5.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vaurien »

Vau pour vaut, de valoir, et rien ; picard, valerien ; bourguig. vauran ; Berry, vaurin, au féminin vaurenne, vaurienne ; wallon, vârein, reinvâ. On trouve au XVe siècle vaultneant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de valoir et de rien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vaurien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vaurien vorjɛ̃

Citations contenant le mot « vaurien »

  • Je suis un gentil vaurien.
  • Un héros aujourd’hui, un vaurien demain. De Proverbe québécois
  • Quand on traite de vaurien quelqu'un qui ne vaut pas grand-chose, on lui cause un préjudice commercial. De Yvan Audouard
  • Y’a pas de pays pour les vauriens, Les poètes et les balladins. De Têtes raides
  • L'émeute, c'est quand le populaire est battu : tous des vauriens !... La révolution c'est quand il est le plus fort : tous des héros. De Victorien Sardou / Rabagas
  • Une jeune femme a beau se convaincre que tous les hommes sont des vauriens, il en vient toujours un qui a l'air d'une exception. De Ronald Lavallée / Tchipayuk ou le chemin du loup
  • Un an après, 400 bateaux étaient sortis des chantiers et le premier Championnat national, organisé à Bénodet en 1954, connut un tel succès que l'ASvaurien demanda à la F.F.Y.V. un Championnat de France de série pour 1956, qui lui fut accordé. Bateaux.com, Le Vaurien, premier dériveur populaire
  • Comme les années précédentes, les départs et les arrivées des régates se feront à la Pointe d’Arradon où une douzaine de parcours sont organisés. « À l’origine, le but était de ressortir des garages les dériveurs de notre enfance. De la caravelle au vaurien, en passant par le 4.20 et le 4.70, sur lesquels nombre de voileux du Golfe ont appris à naviguer », explique Luc Houdet, président de la SRV. Le Telegramme, Tour autour du Golfe : une cinquantaine de bateaux au départ - Arradon - Le Télégramme
  • Un duo fantaisiste d'agents secrets, composé de l'exigeant mais rebelle Vladimir et d'Hector le geek vaurien, tient le sort du monde entre ses pattes : suite au vol de la radiésite, matériau classé top secret sur une plateforme offshore, le tandem devra sauver la planète d'une menace climatique au cours de son enquête, menée tambour battant ! , « Spycies »: synopsis

Images d'illustration du mot « vaurien »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vaurien »

Langue Traduction
Anglais rascal
Espagnol bribón
Italien mascalzone
Allemand schlingel
Chinois 无赖
Arabe الوغد
Portugais patife
Russe мошенник
Japonais ラスカル
Basque zital
Corse rascale
Source : Google Translate API

Synonymes de « vaurien »

Source : synonymes de vaurien sur lebonsynonyme.fr

Vaurien

Retour au sommaire ➦

Partager