La langue française

Salacité

Sommaire

  • Définitions du mot salacité
  • Étymologie de « salacité »
  • Phonétique de « salacité »
  • Citations contenant le mot « salacité »
  • Traductions du mot « salacité »
  • Synonymes de « salacité »
  • Antonymes de « salacité »

Définitions du mot « salacité »

Trésor de la Langue Française informatisé

SALACITÉ, subst. fém.

Vieilli ou littér.
A. − Penchant excessif pour les rapprochements sexuels. Synon. lasciveté, lubricité.Dites-vous qu'après tout, la salacité n'est point la plus impardonnable des fautes, qu'elle figure au nombre des deux délits que la créature humaine paie au comptant et qui sont, par conséquent, expiés, en partie du moins, avant la mort (Huysmans,En route, t. 1, 1895, p. 125).Il est deux sortes de femmes en ce monde, Lucile. Celles qui ne rusent pas avec leur corps, celles que vous méprisez, moi. Leur salacité n'est souvent que l'impôt qu'elles paient à leur pureté même (Giraudoux,Lucrèce, 1944, II, 4, p. 132).
B. − Caractère des propos ou des comportements érotiques, lubriques, obscènes. Élève de Lemot, Pradier se réclame surtout de Canova dont il a la grâce banale, relevée parfois d'une pointe de salacité (Réau,Art romant., 1930, p. 202).[Le peuple] était emporté par le goût de la plaisanterie, par cette salacité gauloise fixée par Rabelais (La Varende,Normandie en fl., 1950, p. 72).
Prononc.: [salasite]. Étymol. et Hist. 1552 « lubricité des animaux » (Rabelais, Tiers-Livre, éd. M. A. Screech, p. 320). Empr. au lat.salacitas « lasciveté ». Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Nom commun

salacité \sa.la.si.te\ féminin

  1. (Littéraire) Penchant prononcé pour l’érotisme, l’obscénité, les rapports sexuels.
    • Le plus souvent, sans doute, c’est dans un moment d’ébriété ou plutôt de cette salacité irrésistible, que déchaîne dans le sang de l’Européen l’air balsamique et chaud des tropiques, que le baiser criminel aura rapproché du maître la sémillante esclave, aux formes exubérantes et gracieuses. — (Joseph Anténor Firmin, De l’égalité des races humaines, F. Pichon, 1885, p. 107)
    • Les couleurs tranchées de sa cotte hardie amusent l’œil, et elle peut découvrir jusqu’aux jarretières, ou peu s’en faut, une jambe fine moulée dans un bas rouge à coins d’or, perspective agréable aux jeunes comme aux vieux, aux vieux surtout dont elle réveille la salacité endormie. — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse, t. 1, chap. 8, G. Charpentier, 1889, p. 285)
    • La belle Nicaise était une veuve, fort riche, habitant non loin de la ville et dont la salacité faisait l’objet d’une chronique scandaleuse abondante comme un folklore. — (Renée Dunan, Éros et Psyché, Éditions de l’Épi, 1928, p. 35)
  2. Caractère érotique, lubrique, obscène de propos ou de comportements.
    • Dus en partie à une certaine excitation génésique, ces actes de salacité sont surtout le fait du défaut de conscience et de la perte absolue du sentiment de la pudeur, qui existe chez les déments. — (Emmanuel Régis, Manuel pratique de médecine mentale, O. Doin, 1885, p. 239)
    • Il semble que la nature se pervertisse devant lui et que ce soit sa présence même qui la déprave ; pour la première fois, il comprend l’immuable salacité des bois, découvre des priapées dans les futaies. — (Joris-Karl Huysmans, Là-bas, chap. 9, Tresse & Stock, 1895, p. 243)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SALACITÉ (sa-la-si-té) s. f.
  • Grande propension aux rapprochements sexuels, surtout en parlant des animaux. Certains vilains contes qui ne laissent pas d'avoir leur sel pour les cœurs corrompus… puisque c'est de ces sels que la salacité a pris son nom, Anti-ménagiana, p. 2.

HISTORIQUE

XVIe s. Salacité, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « salacité »

Ital. salacità ; du lat. salacitatem, de salax, salace.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin salacitas (« lasciveté », « désir de l'accouplement »), dérivé de salax (« salace »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « salacité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
salacité salasite

Citations contenant le mot « salacité »

  • Grossièreté, salacité, cynisme, lubricité : des traits qui ne conviennent qu'à des femmes possédées par le démon? LExpress.fr, La jeune fille lubrique car possédée, figure classique du cinéma - L'Express
  • "Je fais toujours un peu la même réponse à ce genre de questions : le rire plus on en parle, moins c’est drôle. Analyser le rire, c’est comme disséquer une grenouille pour savoir comment le cœur fonctionne. Une fois que tu as disséqué la grenouille, on sait comment fonctionne le cœur, mais la bestiole, elle, elle est morte. A force d’analyser l’humour, on risque de le tuer." Waouh (il faut rire?)! Trop d'humour, tue l'humour? On ne tue jamais la pertinence et l'impertinence mais certains confondent la vulgarité, la salacité et la gaudriole avec de l'a-propos spirituel. Le rire, dit-il, plus on en parle, moins c'est drôle. Waouh et rewaouh! Trop fort pour moi, le mec. C'est du niveau thèse de doctorat! Contrairement aux apparences, lui qui prend les autres pour des nouilles, n'est peut-être pas si çon que ça. Il y a de l'analyse et de la réverbération chez! Comme il le dit lui même "Je fais toujours un peu la même réponse à ce genre de questions", ce qui indique, qu'il ne se renouvelle pas et qu'il a dû travailler dur et triturer ses méninges pendant longtemps pour sortir cette analyse scientifique du rire. Une fois que tu as disséqué la grenouille, dit-il, on sait comment fonctionne le cœur, mais la bestiole, elle, elle est morte. Ben oui, c'est une évidence mais cette corrélation entre le rire et le coeur est imbécile. On dit rire de bon coeur, ok, mais le coeur est absent des rires. On ne ris bien qu'avec sa tête parce que tout passe par la tête. Donc trop savant pour moi et plus il la ramène laborieusement et moins je rigole ou plutôt si, je rigole de sa prétention. Il est un précieux ridicule. On a envie de lui mettre des tartes, lui qui en met aux autres, tant il est imbu de lui-même, fier de son statut d'humoriste officiel. A fuir. L'Obs, Mathieu Madénian : « A force d’analyser l’humour, on risque de le tuer »
  • Alicia n'a jamais existé que dans les pulsions pédophiles de Franco C., attestées par la salacité des messages et photos qu'il n'a cessé de lui adresser depuis mars dernier. Clicanoo.re, [Faits Divers] Un pédophile piégé par un lanceur d'alerte | Clicanoo.re

Traductions du mot « salacité »

Langue Traduction
Anglais salacity
Espagnol salacidad
Italien salacity
Allemand salacity
Chinois 盐度
Arabe الجرأة
Portugais devassidão
Russe сладострастие
Japonais サラシ
Basque salacity
Corse salacità
Source : Google Translate API

Synonymes de « salacité »

Source : synonymes de salacité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « salacité »

Partager