La langue française

Paillardise

Sommaire

  • Définitions du mot paillardise
  • Étymologie de « paillardise »
  • Phonétique de « paillardise »
  • Citations contenant le mot « paillardise »
  • Traductions du mot « paillardise »
  • Synonymes de « paillardise »
  • Antonymes de « paillardise »

Définitions du mot « paillardise »

Trésor de la Langue Française informatisé

PAILLARDISE, subst. fém.

A. − Caractère ou conduite d'une personne paillarde; penchant prononcé pour les plaisirs de la chair. Synon. débauche, luxure.Il ne fut jamais si ardent à caresser la servante que dans les dernières années de sa vieillesse (...). Mais, dans cet accès même de tardive paillardise, il savait encore le prix de la modération (Aymé, Jument, 1933, p.26).[Pepys] toujours ivre et hanteur de tavernes, devrait nous plaire par sa cocasserie, sa naïveté, morale et immorale, ses colères, son cynisme et sa paillardise (Morand, Londres, 1933, p.21).
B. − P.méton.
1. Action témoignant d'une sensualité grossière. Antonia Laurent racontait ces jours-ci qu'à la première visite qu'elle avait faite à Sarcey, il avait voulu immédiatement copuler avec elle sur le fameux canapé, le matelas de ses paillardises (Goncourt, Journal, 1896, p.353).
2. Parole, récit de caractère grivois. Dire des paillardises. −Le fourreau est comme moi, il commence à être piqué, ajouta-t-il à haute voix. −Mais la lame est bonne, mon général! dit le commandant Gilon avec un fier sourire. Le général prit cela pour une paillardise. −Pf... Ça aussi, ça commence à se ralentir. Il ne faut plus que la fille soit trop jeune, ni qu'elle soit trop vieille (Druon, Gdes fam., t.1, 1948, p.171).
Prononc. et Orth.: [pajaʀdi:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1489 «débauché» (R. Gaguin, Le Passe-temps d'oysiveté ds Rec. de poés. fr. des XVeet XVIes., éd. A. de Montaiglon, t.7, p.233); note de Rich. 1680, v. paillard. Dér. de paillard*; suff. -ise*; paillardie (1446, Gdf. −1545, Hug.), subst. synon. dér. en -ie* (Nyrop t.3, § 394) n'a pu se maintenir. Fréq. abs. littér.: 20. Bbg. Breslin (M. S.). The Old Fr. abstract suffix -ise. Rom. Philol. 1969, t.22, p.419. _Lewicka (H.). Dat. de mots. Kwart. neofilol. 1954, t.1, p.77.

Wiktionnaire

Nom commun

paillardise \pa.jaʁ.diz\ féminin

  1. Manière de se conduire et de parler d’un paillard.
    • S’abandonner à la paillardise.
    • Commettre, dire une paillardise.

Forme de verbe

paillardise \pa.jaʁ.diz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de paillardiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de paillardiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de paillardiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de paillardiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de paillardiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PAILLARDISE. n. f.
Manière de se conduire et de parler d'un paillard. S'abandonner à la paillardise. Par extension, Commettre, dire une paillardise.

Littré (1872-1877)

PAILLARDISE (pa-llar-di-z', ll mouillées, et non pa-yar-di-z') s. f.
  • Goût, habitude de l'impudicité. Être adonné à la paillardise.

    Acte de paillard.

HISTORIQUE

XVe s. Quant guerre et tournoi ne sont mie, Ne joustes, qu'il ne s'entroublie à paillardise…, Deschamps, Poésies mss. f° 503.

XVIe s. Convoitise est larrecin, quant à l'ame ; amour desordonné est paillardise, Calvin, Instit. 275.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « paillardise »

Paillard. On trouve paillarderie dans Eust. Deschamps avec le sens de lit de paille, et palhardaria dans le provençal avec le sens de pillerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De paillard, avec le suffixe -ise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « paillardise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
paillardise pajardiz

Citations contenant le mot « paillardise »

  • Ces trois pin-up portent bien leur nom. Les Coquettes, dont le tour de chant surchauffe Le Grand Point Virgule, arborent décolletés pigeonnants, talons hauts, bouches carmin. Et d’entonner en choeur, mélopée jazzy et voix virtuoses à l’appui, qu’elles feraient « tout pour des Louboutin » – tout, oui, même vendre un enfant. Éloge outrancier de la futilité ? Complètement, et c’est ce qui nous fait rire. Mais plus encore, c’est leur manière de tordre le sexisme qui fait mouche. Juliette Faucon « la blonde idiote », Marie Facundo « la brune hargneuse », Lola Cès « la ronde rigolote »… Les trois beautés s’auto-moquent tout en envoyant valser les clichés crétins. Les dragueurs de rue lourdingues ? Elles les flinguent à coups de syncopes féministes. Et l’on retiendra longtemps leur comptine, touchy mais tordante, sur... l’excision. Couillues les Coquettes ! Coquines, aussi, chantant leur amour de la fessée façon boogie-woogie. Ou comment mixer sans jurer glamour et paillardise.« Les Coquettes », jusqu’au 9 juin, le Grand point Virgule, Paris-15e. Cet article a été publié dans le magazine ELLE du vendredi 22 avril 2016.Pour vous abonner, cliquez ici. , « Les Coquettes » : le spectacle qui mixe glamour et paillardise ! - Elle
  • Au début des années 50, Little Richard a combiné l’esprit de la musique d’église, la paillardise du blues et le swing du jazz de la Nouvelle-Orléans et en a fait quelque chose de tout à fait nouveau, le rock ‘n’ roll. Lorsque le natif de Macon, en Géorgie, a signé chez Art Rupe’s Specialty Records, il a commencé à développer sa signature sonore et son personnage flamboyant. Son premier album légendaire, Here’s Little Richard (1957), a été une introduction audacieuse, avec les titres iconiques Tutti Frutti et Long Tall Sally. MetalZone, Little Richard : Jimmy Page, Gene Simmons, David Coverdale et d'autres rendent hommage à une icône du Rock
  • Un positionnement assumé qui ne tombe pas dans le pathos du politiquement correct, comme chacun pourra le vérifier en allant faire un petit tour sur les réseaux sociaux… Car la France, quoiqu’on en dise, c’est quand même un peu la paillardise. PresseLib, Après la boisson énergisante « Truc de fou », les truculents Benoît Mollet et Enguerrand de Gouttes lancent leur « Coq Cola ». Avec une communication toujours aussi pétillante… - PresseLib
  • En ces temps d’ennui mortel, de confinement stérile et de confection de gras de bide bien calé au fond de notre canapé; si nous allions jeter un oeil du côté de la paillardise made in France, de la pellicule « Badass » et libertaire, du film décontracté du gland, avec un film-phare des 70’s. Sommet d’irrévérence et de mauvais goût assumé, Les Valseuses sortent en 1974 et font un énorme carton dans les salles Françaises. Benzine Magazine, [Ciné Classiques] Les Valseuses de Bertrand Blier : Tout envoyer valser ! - Benzine Magazine

Traductions du mot « paillardise »

Langue Traduction
Anglais bawdy
Espagnol obsceno
Italien osceno
Allemand bawdy
Chinois w
Arabe فاجر
Portugais obsceno
Russe похабный
Japonais おどけた
Basque bawdy
Corse scomparsa
Source : Google Translate API

Synonymes de « paillardise »

Source : synonymes de paillardise sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « paillardise »

Partager