La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « routine »

Routine

Variantes Singulier Pluriel
Féminin routine routines

Définitions de « routine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ROUTINE, subst. fém.

A. − Vieilli. Connaissance, habileté acquise par l'expérience, la pratique plus que par l'enseignement ou l'étude. Synon. savoir-faire.Par la pratique seule on acquerra tout au plus, et même aux dépens de la chose publique, ce qu'on appelle la routine (Baudrillart, Nouv. manuel forest., t. 1, 1808, p. XX).Sa routine [d'un employé] devint une grande expérience, ses manières et son silence couvrirent son défaut d'instruction (Balzac, Pts bourg., 1850, p. 13).
Loc. adv. De routine. Naturellement, spontanément, sans volonté arrêtée. J'apprenais confusément, de routine, cette quantité de petits faits qui sont la science et le charme de la vie de campagne (Fromentin, Dominique, 1863, p. 43).Il avait ce déplorable aplomb de la main qui sait de routine la superficie de l'anatomie humaine, la silhouette ordinaire des choses (Goncourt, Man. Salomon, 1867, p. 95).
B. − Péjoratif
1. Habitude de penser ou d'agir selon des schémas invariables, en repoussant à priori toute idée de nouveauté et de progrès. Ils semblent rivés à leur sol, à leurs habitudes, à leur routine (Goncourt, Journal, 1860, p. 735).Ces maîtres, dont l'âge et la routine avaient usé l'énergie (Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 631).
Loc. adj. De routine. Routinier. Esprit de routine. Pèlerins des classes moyennes, dont la dévotion de routine est pour me glacer davantage encore (Loti, Jérusalem, 1895, p. 184).
2. P. méton. Acte régulier et machinal, fruit d'une habitude plus que d'une réflexion. Découragée par les routines et les machinations des guides (Peyré, Matterhorn, 1939, p. 239).
3. [Précédé de l'art. déf.] Opinion préconçue et immuable qui entrave le changement, le progrès. Il éprouvait pour elle l'hostilité méfiante d'un artiste d'avant-garde, qui a trop souvent entendu invoquer le nom de Rome par les pires champions de la routine académique (Rolland, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1441).
C. − Mod., sans connotation péj., loc. adj. De routine. Qui, dans sa répétition, est courant, banal. Examen, mission, opération de routine. La bronchoscopie (...) compte actuellement parmi les principales explorations de routine en pneumologie (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 631).
D. − INFORMAT. ,,Tout ou partie d'un programme ayant un emploi général ou répété`` (Morvan, Informat. 1981). Le calculateur effectue la division à l'aide de soustractions répétées selon la routine (Berkeley, Cerveaux géants, 1957, p. 159).
REM. 1.
Routinement, adv.,vieilli. Routinièrement. Près de cent mille hommes furent perdus pour la France, en accomplissant routinement leurs destinées (Las Cases, Mémor. Ste Hélène, t. 1, 1823, p. 743).
2.
Routiner, verbe trans.,gén. empl. à la forme passive. Habituer quelqu'un à accomplir quelque chose par une pratique régulièrement répétée. Elle y était si bien « routinée », comme disait Françoise, que s'il lui avait fallu, un samedi, attendre pour déjeuner l'heure habituelle, cela l'eût autant « dérangée » que si elle avait dû, un autre jour, avancer son déjeuner à l'heure du samedi (Proust, Swann, 1913, p. 110).
3.
Routinerie, subst. fém.,rare. Routine. On peut aujourd'hui, je crois, violer la routinerie du public avec une pièce d'un théâtre nouveau (Goncourt, Journal, 1896, p. 943).
Prononc. et Orth.: [ʀutin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1559 rotine (Amyot, Œuvr. de Plut., préf., X, 37 ds Gdf. Compl.). Dér. de route* « chemin très fréquenté »; suff. -ine*. Fréq. abs. littér.: 365. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 418, b) 444; xxes.: a) 593, b) 599. Bbg. Hotier Cirque 1973 [1972], pp. 74-75. − Matoré (G.). Proust linguiste. Mél. Wartburg (W. von) 1968, t. 1, p. 291 (s.v. routiner).

Wiktionnaire

Nom commun - français

routine \ʁu.tin\ féminin

  1. Capacité, faculté acquise plutôt par une longue habitude, par une longue pratique, que par le secours de l’étude et des règles.
    • [Ils] s’enfermaient tout le jour dans cet univers de routines propres aux employés d’une même entreprise qui acquièrent une sorte d’intimité dans la même connaissance des classements, des formalités, des intérêts, des pratiques, bref d’un longue mécanique commune. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 77)
    • Dès les années 1930, une volonté de rompre avec la routine maïsicole s’exprime, notamment au travers de la tenue d’un congrès international à Pau et par la mise en place des structures, telles que la station de génétique du maïs de Saint-Martin-de-Hinx (1932) […]. — (Alain Drouard &Jean-Pierre Williot, Histoire des innovations alimentaires: XIXe et XXe siècles, L’Harmattan, 2007, page 243)
    • Il n’a jamais étudié cet art à fond, mais il y a acquis une sorte de routine.
    • Il fait cela par routine.
  2. Usage depuis longtemps consacré de faire une chose toujours de la même manière.
    • Et s'il existe encore des contrées en France, où les vieilles coutumes persistent, c'est grâce à la routine qui y règne en maîtresse ; […]. — (Sur la culture superficielle de la vigne, dans Almanach de l'Agriculteur français - 1932, éditions La Terre nationale, page 58)
    • Ainsi, dit-on, s’expliquent les routines paysannes : les pères vont aux champs, laissant les fils aux mains des grands-parents. » — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 56)
  3. (Prestidigitation) Enchaînement de passes accompagnées ou non d’un boniment qui constitue ce que le profane appelle un tour de magie.
  4. (Programmation) Ensemble d’instructions conçues pour effectuer une tâche récurrente → voir sous-routine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ROUTINE. n. f.
Capacité, faculté acquise plutôt par une longue habitude, par une longue pratique, que par le secours de l'étude et des règles. Il n'a jamais étudié cet art à fond, mais il y a acquis une sorte de routine. Il fait cela par routine. Il se dit aussi de l'Usage depuis longtemps consacré de faire une chose toujours de la même manière. L'ornière de la routine. Être esclave de la routine. S'affranchir de la routine. Dans les deux acceptions, il se prend en mauvaise part.

Littré (1872-1877)

ROUTINE (rou-ti-n') s. f.
  • 1Faculté de faire ou de connaître acquise par l'usage plus que par l'étude et les règles. La Mousse m'a priée qu'il pût lire le Tasse avec moi… ma routine et les bons maîtres que j'ai eus me rendent une bonne maîtresse, Sévigné, 21 juin 1671. Il n'avait pour tout esprit qu'une routine d'expressions, Hamilton, Gramm. 6. Il [Frédéric II] a plus d'imagination que moi, mais j'ai plus de routine que lui [dans l'art d'écrire], Voltaire, Lett. d'Argental, 20 août 1750. Pour contracter la routine du calcul, non-seulement il faudrait s'exercer sur beaucoup d'exemples, il faudrait encore s'exercer continuellement ; autrement on oublierait bientôt tout ce qu'on croirait avoir appris, Condillac, Lang. calc. II, 5. Dorine : Vous jouez très joliment du clavecin. - Lucie : Hélas ! cela se borne à trois ou quatre pièces que je sais de routine, Genlis, Théât. d'éduc. l'Enfant gâté, I, 3.
  • 2Procédé en quelque sorte mécanique pour faire ou apprendre quelque chose. La routine que je propose épargnera bien de la fatigue aux uns [professeurs] et bien des larmes aux autres [écoliers], Dumarsais, Œuv. t. I, p. 25. Quand ma besogne, devenue une espèce de routine, occupa moins mon esprit, il reprit ses inquiétudes, Rousseau, Conf. V.
  • 3Usage, consacré depuis longtemps, de faire une chose toujours de la même manière, sans s'éclairer par la théorie. Continuant de faire la besogne au hasard ou plutôt par routine, La Quintinye, Jardins, I, 4. Il est bien plus commode de suivre la routine qu'on trouve établie dans les forges, que de chercher à en perfectionner l'art ; pourquoi vouloir faire du bon fer ? disent la plupart des maîtres de forges ; on ne le vendra pas une pistole au-dessus du fer commun, Buffon, Hist. min. introd. Œuv. t. VIII, p. 11. Il cherche partout à bien constater quelle est la meilleure pratique, à la réduire à des règles fixes qui la séparent de la routine, Condorcet, Duhamel. Physicien d'un esprit sûr, également éloigné de s'asservir timidement à la routine ou de s'égarer dans les hypothèses et les paradoxes, Condorcet, Bucquet. L'usage, malheureusement trop général, d'abandonner la fabrication des mortiers à la routine d'ouvriers insouciants, Vicat, Instit. Mém. Acad. scienc. t. III, p. CLXII.
  • 4 Fig. Il se dit d'usages, d'habitudes comparées à une routine. Il me semble qu'il ne faut point faire changer de place aux vieilles amours, non plus qu'aux vieilles gens ; la routine fait quelquefois la plus forte raison de leurs attachements ; quand on les dérange, ce n'est plus cela, Sévigné, 342. Elle [Mme de Maintenon] en a remercié [d'une lettre du pape] M. de Chaulnes avec un air de reconnaissance qui passe la routine des compliments, Sévigné, 23 avr. 1690. C'est une routine qu'ils ont tous prise de dire que je suis belle, Sévigné, 20 nov. 1673. Quelle folie de se contraindre pour des routines de devoirs et d'affaires ! Sévigné, 21 août 1675.

HISTORIQUE

XVIe s. Il s'est trouvé des capitaines qui, par la seule vigueur de leur nature aidée de longue rotine d'usage, ont fait de belles et grandes choses, Amyot, Préf. X, 37. Toute son eloquence n'estoit qu'une rotine acquise par long exercice, Amyot, Cicér. et Démosth. 3. Me voicy devenu grammairien, moy qui n'apprins jamais langue que par routine, et qui ne sçais encore que c'est d'adjectif, conjunctif et d'ablatif, Montaigne, I, 358.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « routine »

Diminutif de route, proprement « petite route qu’on prend, toujours la même, par habitude ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dimin. de route : proprement petite route qu'on prend, toujours la même, par habitude.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « routine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
routine rutin

Fréquence d'apparition du mot « routine » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « routine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « routine »

  • L’ignorance est attachée à la routine, ennemie de tout perfectionnement.
    Jean-Baptiste Say — Traité d’économie politique
  • On a beau dire, une rupture, ça libère, mais ça déchire aussi, ne serait-ce que la routine.
    Bertrand Vac — Bizarres
  • Le zen n'est pas une forme d'excitation, mais la concentration sur notre routine quotidienne.
    Shunryu Suzuki
  • La gratitude peut transformer votre routine en jours de fête.
    William Arthur Ward
  • On s'habitue petit à petit à la routine quotidienne.
    Gisèle Bujold — L'enjeu
  • Réconforter l'être devient à la longue une routine, autant que l'acte sexuel.
    Graham Greene — Le fond du problème
  • J'aime mieux une pensée fausse qu'une routine vraie.
    Émile Chartier, dit Alain — Propos d'un Normand, tome II , Gallimard
  • On gueule beaucoup contre la routine, mais il suffit d'en sortir pour se rendre compte que c'est le prix de la paix.
    Jean-Louis Gagnon — La mort d'un nègre
  • Tout le monde parle de progrès, et personne ne sort de la routine.
    Emile de Girardin — Etudes politiques
  • Si l’erreur a une mère, cette mère est la routine.
    Zamakhschari
Voir toutes les citations du mot « routine » →

Traductions du mot « routine »

Langue Traduction
Anglais routine
Espagnol rutina
Italien routine
Allemand routine
Chinois 常规
Arabe نمط
Portugais rotina
Russe рутинный
Japonais ルーチン
Basque errutina
Corse rutina
Source : Google Translate API

Synonymes de « routine »

Source : synonymes de routine sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « routine »

Combien de points fait le mot routine au Scrabble ?

Nombre de points du mot routine au scrabble : 7 points

Routine

Retour au sommaire ➦