La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « misonéisme »

Misonéisme

Définitions de « misonéisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

MISONÉISME, subst. masc.

Tendance d'esprit ou attitude systématique d'hostilité à l'innovation, au changement (dans les habitudes et les préjugés établis). Synon. néophobie (v. néo- I C 2).Nous retrouvons ici [au Musée moderne] ce mélange déconcertant d'invention et de routine, d'ardeur révolutionnaire et de misonéïsme timide, qui caractérise l'esprit français (Réau,Archives, bibl., musées,1909, p.7).L'histoire de la Revue des Deux Mondes mériterait d'être écrite objectivement (...). Son misonéisme académique et la haine obstinée dont elle a poursuivi par exemple Flaubert ou les Goncourt, éveillent (...) l'idée de coterie (Thibaudet,Réflex. litt.,1936, p.107).Le roman provincial révèle (...) le sens traditionnel, un culte du passé qui se traduit au dehors par (...) la prud'homie bourgeoise et le misonéisme systématique (Estaunié,Rom. et prov.,1942, p.68).
Prononc. et Orth.: [mizɔneism̭]. Réau, loc. cit.: -néïsme (tréma pour marquer la diérèse). Étymol. et Hist. 1892 (Remy de Gourmont, Le Lat. mystique, p.4). Formé des élém. miso-* et néo-* tirés du gr. et du suff. -isme*; cf. l'ital. misoneismo (1873 ds DEI) et l'angl. misoneism (1886 ds NED).
DÉR.
Misonéiste, adj. et subst.,rare et littér. (Personne) hostile par principe à toute innovation, à tout changement. Synon. conservateur.Les misonéistes annoncèrent que les chaudières éclateraient, que la fumée détruirait la végétation et asphyxierait les oiseaux, et que les locomotives mettraient le feu aux maisons et aux récoltes (P. Rousseau, Hist. techn. et invent.,1967, p.263). [mizɔneist]. 1reattest. 1892 (H. Brissac, Défilé de civilisation ds La Revue Socialiste, mars, p.314); de misonéisme, suff. -iste*.
BBG. Quem. DDL t.4.

Wiktionnaire

Nom commun - français

misonéisme \mi.zɔ.ne.ism\ masculin

  1. Attitude qui consiste à rejeter toute innovation, tout changement.
    • Ces enfants trouvent que leurs parents font preuve de misonéisme.
    • Restreindre la part de la réflexion dans l'enseignement, c'est, dans la même mesure, le vouer à l'immobilisme. Et peut-être est-ce là ce qui explique en partie un fait surprenant et que nous aurons à constater, c'est l'espèce de misonéisme dont notre enseignement secondaire a fait preuve pendant des siècles. — (Émile Durkheim, L'Évolution pédagogique en France, chapitre 1, 1938)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « misonéisme »

(Date à préciser) Dérivé de néo-, avec le préfixe miso- et le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « misonéisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
misonéisme misɔ̃eism

Citations contenant le mot « misonéisme »

  • Bravo pour avoir "éclairé" sur le livre de cet officier atypique. L'Armée française a toujours compté dans ses rangs quelques figures de guerriers et de penseurs et ce, malgré le conformisme et le misonéisme (ou à cause...) qui sont les ingrédients d'une carrière sous l'uniforme. , Enfin en français, la "Pacification en Algérie" de David Galula : Lignes de défense
  • À l’entendre, il ne faudrait rien changer. Refuser les innovations technologiques, les progrès de la science... Éviter tout pas en avant au risque, selon lui, de faire deux pas en arrière. Cette «tendance d’esprit ou attitude systématique d’hostilité à l’innovation, au changement» se nomme le «misonéisme». Formé sur le suffixe misos «haine, aversion» et le terme neos «nouveau», le «misonéiste» naît au XIXe siècle. Le Figaro.fr, Dix mots pour tout critiquer sans en avoir l’air
  •              Depuis quelques années se développe dans la communauté des psychanalystes une phobie des neurosciences qui égale à peu de choses près celle qu’ils manifestent à l’égard des changements de sociétés, sorte de misonéisme qui frise pour le moins le ridicule puisqu’il s’agit de gens dont l’on suppose, sûrement à tort, qu’ils seraient  dotés d’une certaine capacité de réflexion. Club de Mediapart, Qui a peur des neurosciences? | Le Club de Mediapart
  • @ Dionne : Même en usant des meilleurs indicateurs disponibles (scores à la matrice de Raven, résultats scolaires, défavorisation familiale, scolarité de la mère), même en optimisant les techniques de régression, on n'arrive pas à tout prédire et à tout expliquer. Et voilà qu'un individu seul y arriverait sans ambage. Du grand n'importe quoi. De l'incompétence méthodologique bien sûr, de la prétention extrême aussi. Avec, derrière tout ça, un vrai fond de misonéisme, si souvent présent chez les enseignants de «médiocrité». Le Devoir, Que faire des bons étudiants au secondaire? | Le Devoir

Traductions du mot « misonéisme »

Langue Traduction
Anglais misoneism
Espagnol misoneísmo
Italien misoneismo
Allemand misoneismus
Chinois 错误主义
Arabe الكراهية
Portugais misoneísmo
Russe ретроградство
Japonais 悪魔主義
Basque misoneism
Corse misoneisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « misonéisme »

Source : synonymes de misonéisme sur lebonsynonyme.fr

Misonéisme

Retour au sommaire ➦

Partager